Aller au contenu principal

Admiration aveugle

23 octobre 2009

« Les gens d’affaires du Québec devront apprendre à manifester davantage de solidarité et de courage. Ils devront aussi s’organiser autrement mieux qu’ils ne le sont actuellement. Sinon, leur poids politique demeurera ce qu’il est, c’est-à-dire négligeable. » – Michel Kelly-Gagnon, PDG de l’Institut Économique de Montréal.

Un autre expert de la novlangue.  Essayer de nous faire croire que les gens d’affaires ne parviennent pas à influencer le monde politique!  Je me méfie toujours des gens qui gravitent autour des chambres de commerce et autres associations qui font la promotion de l’entrepreneurship.  Ce sont les maîtres dans l’art du réseautage et de la collusion.  Même si les hommes et femmes d’affaires tentent de nous faire croire qu’ils sont des anges et les dignes représentants de la bonté chrétienne en s’associant à des campagnes de levée de fonds pour des oeuvres de charité, je demeurerai toujours sceptique devant leurs intentions.

Comment expliquer que la Chambre de Commerce de Montréal ait songé à inviter un des plus grands meurtriers de l’histoire récente à prononcer une allocution devant ses membres et sympatisants?  Peut-on vraiment commander respect et admiration envers le conseil d’administration de cette confrèrerie?  Quelques membres du conseil d’administration qui ont parrainé le passage de George W. Bush à Montréal: Hélène Desmarais (Institut Éconmique de Montréal), John Parisella (libéral notoire et délégué du Québec à New-York), Manon Brouillette (Vidéotron), Isabelle Courville (Hydro-Québec), Sylvie Giguère (Bell Canada), Lorraine Pintal (Théâtre du Nouveau Monde), Luc Vinet (Université de Montréal).

Mesdames, messieurs de la Chambre; vous devriez avoir honte de vous associer à un tel évènement.

2 commentaires leave one →
  1. Hefgé permalink
    24 octobre 2009 9 h 59 min

    La huée vers l’Art.

    Je suis estomaqué. Catastrophé. Renversé. Dégoûté. Je comprends que l’Art ait souvent besoin de l’appui de mécènes, mais de s’abaisser à accueillir la pire des ordures de la planète confine littéralement à la prostitution. Tant que Lorraine Pintal en sera la directrice, je ne mets plus les pieds dans le Bordel du Nouveau Monde.

    J'aime

  2. 27 octobre 2009 6 h 15 min

    Hefgé, ils sont tous coupables par association…

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :