Aller au contenu principal

L’éternel culte du chef

30 octobre 2009

Plusieurs préfèrent les chanteurs et les chanteuses en solo, l’admiration du talent semble plus facile.  Même lorsqu’un groupe de rock connaît un peu de succès, on semble porter l’attention vers un de ses membres.  N’avez-vous pas l’impression que le monde politique n’échappe pas à cette règle?  Comme le veut la tradition au sein des grands quotidiens, le journal La Presse annonce normalement quelle est sa recommandation lors d’une élection.  Ça leur semble beaucoup plus difficile cette année.  Même si les éditorialistes dénoncent la corruption dans laquelle se retrouvent les partis Union Montréal et Vision Montréal, ils sont incapables d’appuyer Projet Montréal et son chef, Richard Bergeron.

Essentiellement, ils reprochent à M. Bergeron de ne pas avoir la stature d’un grand chef.  Un chroniqueur le traite d’hurluberlu.  Un autre prétend qu’il serait incapable d’être maire.  Une autre encore le juge comme un émotif et un illuminé.  Pour ces journalistes apparemment expérimentés, l’équipe de Projet Montréal, son équipe et les fonctionnaires municipaux qui collaboreront avec la mairie ne comptent tout simplement pas.  Le pauvre candidat doit supporter toutes les reponsabilités sur ses épaules.  Tout comme le joueur vedette d’une équipe sportive, il est le seul responsable de la victoire, ou de l’échec.

Sur la blogosphère, les sites de réseautage Internet et dans les lettres d’opinion des journaux, certains questionnent le fait qu’il se soit converti à l’islamisme et qu’il fume la cigarette.  Fort probablement les mêmes individus qui ont sursauté de joie lorsque Barack Obama est devenu le messie du 21ème siècle.  Savent-ils que M. Obama a des racines musulmanes et qu’il a recommencé à fumer lorsqu’il s’est lancé dans la course à la chefferie du Parti Démocrate en 2007?

Le vote de dimanche prochain est un appui envers un programme politique, une équipe de conseillers et une vision pour l’avenir.  Inutile de chercher le grand sauveur.  Il n’existe pas.

7 commentaires leave one →
  1. 31 octobre 2009 1 h 38 min

    Des vidéos circulent depuis longtemps sur Internet sur Bergeron.

    L’un date de 1999 et il est pour le moins… troublant.

    http://www.antagoniste.net/2009/10/30/lembarra-du-choix/

    La question est donc de savoir s’il est toujours cet… hurluberlu, comme vous l’avez bien dit.

    J’aime

  2. Darwin permalink
    31 octobre 2009 9 h 49 min

    Je suis réconforté de constater que l’extrême droite n’aime pas Projet Montréal ! Quant à la vidéo, il n’y a pas grand chose de neuf là-dedans. Bergeron aime provoquer et n’a pas encore appris la langue de bois.

    Les idées qu’il émet sur cette vidéo sont parfois étranges, c’est sûr, mais elles sont bien inoffensives.

    C’est classique de la droite de s’attaquer à des aspects superficiels plutôt que de se prononcer sur le programme de ses adversaires.

    J’aime

  3. 31 octobre 2009 11 h 45 min

    J’en comprend que les extraits insérés dans le clip ont été choisis par un militant de Vision Montréal… J’ai li sur Facebook que certains militants de VM étaient inconfortables avec le résultat. On peut faire dire ce qu’on veut lorsqu’on monte un clip de ce genre… C’est parfois hors contexte…

    J’aime

  4. 31 octobre 2009 15 h 35 min

    Je ne suis pas de droite et le vidéo, bien que sur un site plutôt libertarien et se disant de droite (c’est un peu contradictoire les 2 valeurs, non?), ne doit pas être rejeté du revers de la main en disant:
    «Bof, ils sont de tels groupes eux donc je me bouche les oreilles et je me ferme les yeux. La critique de ce groupe ne mérite pas, dans tout mon orgueil et dans la croyance naïve de la supériorité de mes idéaux, qu’elle soit écoutée. Ils ne peuvent qu’avoir, 100% du temps 100% tort.»

    Non, il peut y avoir du vrai partout, même si c’est une mince partie parfois. Les réactions de dégoûts sont plus l’expression de plusieurs couches de préjugés et d’un manque de véritable réflexion, que l’expression de la Raison.

    Je suis encore moins partisan pour personne dans cette élection, je ne voterai pas à Montréal et je n’y aurais pas voté à cette élection-ci si j’avais décidé d’y voter.
    Ne s’offre aux électeurs qu’une brochette de personnes déconnectées.

    À moins d’être un partisan fini et aveuglé, une personne rationnelle doit reconnaître qu’il n’y a rien de sain à affirmer:

    1- que les automobilitstes masculins sont des gens qui cherchent, rien de moins, qu’à frapper des cyclistes et des piétons, puisqu’intolérantes sur la route. C’était peut-être le cas de Bergeron mais pas le mien. Des dominateurs,

    2- que les femmes sont, de façon innée, dotées de valeurs pacifistes, supérieures aux hommes, mais qu’elles sont donc aussi des êtres fragiles et très vulnérables.

    3- que les camionneurs sont des êtres inférieurs car avec moins d’années d’éducation.

    Comme vous l’avez peut-être remarqué vous aussi dans vos classes, même auprès de certains de vos professeurs, un Ph.D ne garantit pas que la personne qui le détient soit automatiquement logique et rationnelle.

    J’aime

  5. 31 octobre 2009 15 h 40 min

    @Darwin:

    Sur l’extrême-droite, qu’est-ce qui rapproche un parti fasciste, autoritaire où l’État doit s’accaparer toujours plus d’espace dans la vie des gens et un groupe de personnes libertariennes cherchant, au contraire, à diminuer ou éliminer le pouvoir et les contraintes qu’exercent le politicien ou les politiciens sur les choix de vie des gens?

    Est-il juste de dire que les marxistes et socialistes sont plus près de l’État autoritaire fasciste ou national-socialiste que les libéraux, libertariens, anarchistes ou libertaires?

    J’aime

  6. 31 octobre 2009 15 h 45 min

    Mathieu, je ne dis pas que M. Bergeron est un être exemplaire, parfait et qu’il représente le « candidat idéal ». Et t’inquiètes pas, je visite les blogues politiques de toute allégeance et ça me permet de mettre de l’eau dans mon vin. Tu vois, moi, je ne fais pas dans le culte du chef. Pour moi, Projet Montréal c’est un programme, c’est une vision. C’est une équipe de militants, de bénévoles et de passionnés. PM est beaucoup plus proche de mon idéal de démocratie que les deux autres partis.

    Que Richard Bergeron ait des idées parfois extrêmes, le goût de fumer une cigarette ou d’avoir épousé une musulmane me laissent complètement froid. Parmi les trois partis, c’est ce qui me rejoint le plus. Mais je ne vote pas à Montréal demain!

    J’aime

  7. Darwin permalink
    31 octobre 2009 15 h 59 min

    @ Jeanne

    100 % d’accord. Grâce à toi, mon commentaire sera plus court !

    @ Mathieu

    Il faut éviter de confondre les libertaires, les anarchistes et les libertariens (selon les pays, ces termes se confondent, mais pas ici). Je n’ai rien contre les libertaires, même si je ne partage pas leur option politique, mais ne peut blairer les libertariens. Si tous ces mouvements veulent diminuer, voire éliminer, l’État, ce sont pour des motifs très différents. Leurs solutions de remplacement sont aussi aux antipodes.

    Les marxistes aussi visent l’élimination de l’État et je ne les appuie pas plus.

    Le plus gros problème que j’ai avec les libertariens est dans le concept de justice.

    Pour simplifier, ils considèrent que chaque individu est responsable de ce qui lui arrive et que toute répartition des richesses est injuste, car elle enlève à celui qui travaille fort pour donner à celui qui se poigne le cul (je rappelle, je simplifie). Là dessus, je suis plus rawlsien (de John Rawls). Je considère que tout être humain a des droits (comme ceux des chartes des droits et libertés) , que les êtres humains n’ont pas tous les mêmes moyens de s’en tirer, et que ceux qui ont le plus de moyens (et de chance !) doivent être solidaires de ceux qui en ont moins et accepter le rôle redistributeur de l’État.

    Voilà !

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :