Aller au contenu principal

H1N1 – l’esprit scientifique

10 novembre 2009

Merci pour vos excellents commentaires suite à la publication des deux derniers billets.  C’est la plus belle façon d’enrichir le débat autour de la grippe A(H1N1) tout en donnant du rythme à ce modeste blogue.  Comme je l’ai mentionné sur un site où les théories de complot font force de loi, il y a un élément commun qui se retrouve dans les deux camps: la compassion.  Ceux qui croient dur comme fer (et non pas comme mercure) que cette pandémie est un complot international orchestré par les Nations Unies, l’Organisation Mondiale de la Santé, tous les gouvernements de la planète, les pharmaceutiques, les médias, les fonctionnaires, les politiciens, les médecins et l’ensemble du personnel hospitalier – ne veulent en réalité que votre bien.  Jugeant que le vaccin est dangereux, voire mortel, et qu’il vous transmet le virus qui vous rend malade, les conspirationnistes déploient des énergies considérables pour vous informer en espérant vous convaincre de ne pas vous faire vacciner.  Pour votre bien, malheureusement…

De l’autre côté, ceux qui défendent la vaccination font également preuve d’altruisme.  Bien que leur nombre ne soit pas aussi important, du moins sur Internet – nouvel agora de la démocratie passive – ils investissent beaucoup de temps pour ramener le débat sur le plancher de la science tout en questionnant la validité des arguments qui s’affichent actuellement sur la Toile.  Comme le mentionnait le docteur Paul Offit dans un récent article du magazine Wired, la communauté scientifique ne fait pas le poids devant les groupes de pression qui dénoncent les vaccins et les bienfaits de la pharmacologie.  Sur certains blogues et sites Internet qui nous permettent de lire les commentaires des visiteurs, on peut rapidement déceler la méfiance et l’inconfort des gens face à l’industrie pharmaceutique ainsi que la disjonction entre les citoyens et les gouvernements.  On peut les comprendre: depuis des années, nous sommes témoins d’une corruption grandissante au sein de l’appareil gouvernemental.  On se rappelle également certains dérapages de l’industrie pharmaceutique: grossières erreurs de marketing et de relations publiques, mise en marché douteuse du Vioxx, profits faramineux…  Tous les ingrédients chimiques nécessaires pour être pointé du doigt à la première occasion…  Faudrait tout de même pas jeter le bébé avec le liquide amniotique…

Il n’y a pas de mal à remettre en question l’évolution de la science, du monde médical et des produits offerts par les manufacturiers pharmaceutiques.  Il faut cependant faire preuve de discernement et d’esprit critique.  Tout cela me rappelle l’importance de l’éducation scientifique.  Mes propres enfants participent aujourd’hui au renouveau pédagogique à l’école secondaire.  Je me questionne encore si un professeur qui lit son horoscope à tous les jours y mérite un poste permanent ou si un autre qui vante les bienfaits de la réincarnation bouddhiste ne devrait tout simplement pas être relevé de ses fonctions.  Mais c’est là un tout autre débat…

En sommes-nous réellement rendus à considérer Louis Pasteur comme un imposteur?  Allons-nous célébrer le 150ème anniversaire de la théorie de l’évolution en nous tournant vers le créationnisme? En sommes-nous arrivés à développer un intérêt pour le programme d’exploration spatiale parce que, soudainement, un clown y fait la promotion de la philanthropie?

Publicité
13 commentaires leave one →
  1. Hefgé permalink
    10 novembre 2009 22 h 49 min

    Ah cette chère Jeanne… Elle nous accueille sur un ton débonnaire, avec une sollicitude toute maternelle, comme une cane qui rassemble fièrement sa couvée au terme d’une longue journée. Calmement, fermement, elle reprend les griefs de chacun, avec un réel souci d’impartialité, comme pour clore la discussion et faire taire la discorde. On croirait qu’elle s’apprête à mettre le couvercle sur le feu. Mais au contraire, elle y jette plutôt de l’huile.

    Effectivement, Jeanne, vous avez mille fois raison. Il faut plus, beaucoup plus d’éducation scientifique. À ce chapitre, la très grande majorité de la population s’en trouve fort dépourvue. Et cela n’est pas tant sa faute que celle d’un système d’éducation qui ne remplit pas ses promesses. L’école se contente de fournir des instructions au lieu d’éduquer. Or, la science est beaucoup plus que le simple cadre d’un apprentissage et d’une maîtrise technique réservée à de rares adeptes. C’est surtout un art de penser qui doit faire partie de la culture générale de tout citoyen de ce monde. Car même le poète ne peut vivre une seule seconde dans notre civilisation sans l’assistance de la technologie. Nous en dépendons tous. Or, pour critiquer la technologie, et pour éviter qu’elle ne soit détournée de ses fins par des gens malintentionnés, il faut d’abord posséder un minimum de connaissances scientifiques. Dénoncer, que ce soit par insinuations ou associations, des gens au motif de la cupidité, même avec la meilleure des volontés, ne prouve rien si ce n’est d’abord étayé par des faits.

    Il surtout est crucial de ne pas confondre la science avec la technologie. La science est un système d’accumulation rationnel des connaissances totalement dénué de volonté propre. La technologie, elle, est un ensemble de processus qui utilisent les connaissances scientifiques à des fins particulières, bonnes ou mauvaises. Par exemple, avec un bon couteau, on peut se tailler un canot d’écorce ou assassiner un homme. Dans ce dernier cas, accuse-t-on de meurtre le forgeron?

    Se poser des questions sur les raisons qui poussent les autorités publiques à recommander la vaccination est tout à fait légitime. Mais remettre en cause les effets bénéfiques du vaccin depuis Louis Pasteur, c’est tout à fait irresponsable. C’est ignorer à la fois la science et l’histoire. De tels gens ne passent pas un examen de secondaire niveau deux.

    La science n’a rien a voir avec la croyance. Les deux s’excluent mutuellement. Le problème survient lorsque les croyances cherchent à s’immiscer dans la science. Or, une chose est certaine : sur son territoire, d’ailleurs parfaitement délimité – puisqu’elle a inventé la mesure et l’objectivité – et en dehors duquel elle ne s’aventure pas, la science occupe une position inexpugnable. C’est pourquoi le créationnisme, qui n’est qu’une croyance, échoue à présenter un seul argument substantiel à l’encontre de la théorie de l’évolution.

    Et que le débat suive son évolution… 🙂

    J’aime

  2. Darwin permalink
    11 novembre 2009 2 h 30 min

    On parle de moi !

    «Allons-nous célébrer le 150ème anniversaire de la théorie de l’évolution en nous tournant vers le créationnisme ?»

    …et le 200ème anniversaire de la naissance de Darwin…

    @ Hefgé

    «Il surtout est crucial de ne pas confondre la science avec la technologie.»

    Excellent commentaire !

    @ Jeanne

    «Je me questionne encore si un professeur qui lit son horoscope à tous les jours y mérite un poste permanent»

    Tant qu’il n’en parle pas en classe, cela ne me dérange pas trop. À ce propos, lorsque j’étais président d’un conseil d’établissement au secondaire, mon gars m’a conté que son prof d’anglais avait fait la promotion du créationnisme en classe (je ne m’appelais pas Darwin à l’époque, mais n’en pensait pas moins !). Je suis allé voir la directrice avec mon chapeau de parent pour le dénoncer.

    Résultat ? Point. Point de résultat. Point final…

    J’aime

  3. Hefgé permalink
    11 novembre 2009 16 h 49 min

    Monsieur Darwin,

    Vous m’honorez. Je vous souhaite un joyeux cent cinquantième. Et longue vie.

    J’aime

  4. 11 novembre 2009 17 h 56 min

    Grippe H1N1 : les traders de Wall Street seront vaccinés avant vous !
    http://www.solidariteetprogres.org/article5994.html

    J’aime

  5. 11 novembre 2009 20 h 50 min

    Hefgé, je suis l’exemple vivant de l’ignorance scientifique. Heureusement, je suis curieux et un brin pragmatique. Je sais maintenant que je n’ai pas reçu une formation adéquate au secondaire (réforme des années 70, programme spécial et expérimental, on repassera), que je n’ai pas pris mes études collégiales au sérieux et que mes parents ne m’ont pas assez botté le cul. Tu peux être certain que j’encadrerai le cheminement de mes enfants et que je vais brasser la cage du conseil d’établissement! Et merci pour tes généreux commentaires, c’est grandement apprécié.

    Darwin, le feedback que je reçois de l’école donne parfois des frissons dans le dos. Par exemple, c’est ma fille de 14 ans qui a appris à son prof d’histoire que Gilles Taillon n’était pas député et qu’il manquait Amir Khadir dans sa liste des parlementaires québécois. C’est peu dire! Un de ces quatre, je vais péter quelques plombs sur le dos des écoles publiques!

    David, bienvenue chez Jeanne. Ne me dites pas que les traders de Wall Street ne sont pas encore au courant que toute cette histoire est un complot planétaire!

    J’aime

  6. Darwin permalink
    11 novembre 2009 22 h 54 min

    @ Jeanne

    «je vais péter quelques plombs sur le dos des écoles publiques»

    Si tu écris là-dessus, j’espère que tu me permettras de péter les plombs contre l’école privée et contre ceux qui pètent les plombs contre l’école publique ! 😉

    J’aime

  7. Hefgé permalink
    11 novembre 2009 23 h 30 min

    Attention les mecs! Faites gaffe à la contamination au plomb.
    On se calme. Vous allez rameuter toute cette bande de hantés-par-le-complot-occulte-qui-crève-les-yeux!
    Merde! Je vois ça d’ici. Des discussions à n’en plus finir…
    Courage.

    P.-S. : Parlant de plomb.. Et le fluor dans les écoles!… Non mais, je vous le demande… Ce n’est pas un peu un scandale ça? Des jeunes qui ne connaissent même pas encore leur tableau périodique… et à qui on ne laisse même pas le temps d’en oublier la signification, comme c’est le cas pour la majorité des adultes rassérénée par la très confortable indifférence quelle cultive à l’endroit de la connaissance…

    J’aime

  8. 12 novembre 2009 5 h 46 min

    Darwin, t’en fais pas… je suis le grand défenseur du réseau public! Je me suis mal exprimé ici. C’est l’atmosphère qui règne dans certaines écoles, la pertinence de cette réforme, l’essouflement de certains professeurs et la paresse des autres, le désintéressement des parents et de la communauté… Pour ce qui est du phénomène des écoles privées, il est beaucoup plis dommageable que l’on peut croire. Je vais inviter un copain a écrire là-dessus. Une trentaine d’années dans le réseau. Y’a plein de choses à dire le mec.

    Hefgé, si tu savais tout ce qui me contamine! Et le tableau périodique… ça décrit bien l’usage de la craie que font certains profs: périodiquement!

    J’aime

  9. Darwin permalink
    12 novembre 2009 8 h 35 min

    «Darwin, t’en fais pas»

    Je ne m’en faisais pas… c’était un clin d’oeil. 😉

    «le désintéressement des parents et de la communauté»

    Tout à fait.

    «Je vais inviter un copain a écrire là-dessus»

    J’ai hâte de lire cela. ! Cela doit faire pas loin d’une quinzaine d’années que j’ai écrit mes premiers textes sur les conséquences de la sélection d’élèves (surtout au privé, mais aussi au public) sur les écoles «régulières».

    J’aime

  10. 12 novembre 2009 8 h 41 min

    Si jamais t’as le goût de publier, tu me fais signe. J’ai toujours cru que les meilleurs blogues sont ceux qui regroupent plusieurs personnes…

    J’aime

  11. Darwin permalink
    12 novembre 2009 13 h 14 min

    Je te remercie de l’invitation. J’y penserai sûrement à un moment donné. Disons que j’aurai la tête ailleurs les prochains jours (mortalité et préparation au congrès de QS…).

    Comme tu sembles avoir quelqu’un en vue pour écrire sur les écoles, ce n’est pas pressant. Mais c’est un sujet qui me tient énormément à coeur.

    J’aime

  12. Daniel permalink
    9 décembre 2009 14 h 15 min

    Bonjour,

    Vous citez Paul Offit ??
    C’est un sale pourri à la solde de Merck qui a fait plus de 28 millions de royautés sur un seul vaccin contre la diarrhée (souvent causé par les vaccins !)
    Et qui nie le lien vaccins autisme.
    De grâce, trouvez une autre référence plus crédible.

    J’aime

  13. 9 décembre 2009 14 h 47 min

    Daniel, êtes-vous de ceux qui croient que les vaccins sont responsables de l’autisme? Pour ce qui est de M. Offit, je n’en ai rien à cirer si le mec s’est enrichi suite à la mise au point d’un vaccin. Je trouve ces arguments scientifiques très valables, c’est ce qui compte pour moi.

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :