Aller au contenu principal

Concours: trouvez le traître

21 février 2010

Après plus de deux ans sur la blogosphère québécoise, 231 billets et 2,225 comentaires; j’ai décidé, à l’instar de mon bon voisin Hérétik, d’offrir un petit cadeau aux fidèles et infidèles des blogues lutopium et Jeanne Émard. Pour vous mériter ce modeste geste d’affection, vous devez être la première personne à identifier celui ou celle qui a écrit le texte suivant en 1969. Quelques indices sont fournis après le texte original qui se retrouve entre les guillemets. Bonne chance et merci pour votre intérêt à mes élucubrations politiques…

« Porteurs d’eau? Oui encore. Et, puisque tout est relatif, aujourd’hui davantage qu’hier.  Dans cette partie du Nouveau Monde qui s’appelle le Canada, dans cet appendice de la grande société industrielle de consommation nord-américaine, les défavorisés, les gagne-petit, ceux à qui l’instruction rapporte le moins, ceux que l’entreprise aliène le plus, ceux qui se trouvent à peu près entièrement écartés des grands leviers de l’économie, ce sont les Canadiens français.

Qu’il s’agisse de son revenu, de son emploi ou de sa position dans l’industrie secondaire, le Canadien français se trouve au bas de l’échelle. Il est moins éduqué, oui. Mais l’éducation, quand il y accède, lui rapporte moins qu’aux autres: à instruction égale, son revenu reste inférieur. Si, enfin, le Canadien français s’élève dans l’échelle socio-économique, il jouera plus souvent qu’autrement le rôle d’intermédiaire, et ce nouveau statut lui coûtera généralement son identité culturelle.

Constatation plus troublante encore: c’est au Québec, là où précisément les Canadiens français forment la majorité de la population, là où ils ont leurs racines les plus profondes, c’est au Québec que l’écart entre Canadiens français et Canadiens anglais est le plus prononcé. D’une manière générale, c’est dans les régions où il a gardé son identité culturelle que le Canadien français est le plus systématiquement victime de l’infériorité économique.

… Les Canadiens français sont largement concentrés dans les emplois inférieurs: quand on passe de la catégorie des employés payés à l’heure (wageroll workers) à celle de la haute administration, la proportion des Canadiens français diminue des deux tiers. Aux échelons inférieurs du personnel salarié, il y a un tiers de francophones. Aux échelons supérieurs, on en trouve un sur sept..»

Alors? Toujours convaincus que la révolution tranquille n’a rien changé dans le paysage québécois? Toujours persuadés que les réformes des années 60 et 70 ne sont qu’une illusion tranquille? Alors voilà… celui ou celle qui réussit à trouver l’auteur de ce texte sera l’heureux gagnant du livre « Pourquoi les pauvres votent à droite » de l’américain Thomas Frank. Indice: ce texte a été publié en 1969 en réaction au rapport de la Commission royale d’enquête sur le bilinguisme et le biculturalisme. Voyons voir si vous avez bonne mémoire ou un bon sens de la déduction… Autre indice, la personne qui a écrit ce texte, il y a maintenant plus de 40 ans, semble avoir mal vieilli en se tournant vers des politiques un peu plus conservatrices.

Ce petit concours, débute dimanche le 21 février à 14h00 et prend fin mardi le 23 février à 13h59. Vous avez droit à une réponse par jour, deux au total.  Si jamais il y avait plus de deux gagnants, une autre question sera posée pour choisir un grand vainqueur.  Non, mais, c’est pas mieux que les olympiques ça… non?  Bonne chance et merci encore pour passer ici de temps en temps.  C’est apprécié.

82 commentaires leave one →
  1. Hefgé permalink
    21 février 2010 15 h 29 min

    Ne serait-ce pas notre Lulu national?

    J'aime

  2. 21 février 2010 15 h 33 min

    Hefgé, précisez votre réponse s’il-vous-plaît… 😎

    J'aime

  3. Hefgé permalink
    21 février 2010 15 h 37 min

    Ben, Lucien Bouchard…

    J'aime

  4. 21 février 2010 15 h 40 min

    Hefgé, c’est Ben Lucien Bouchard, Ben Bouchard ou Lucien Bouchard?

    J'aime

  5. Hefgé permalink
    21 février 2010 16 h 10 min

    Lucien Bouchard, ex-Conservateur, ex-Bloquiste et maintenant ex-Péquiste. Ancien premier ministre du Québec et le frère de l’un des deux types à la tête de la tristement célèbre commission Bouchard-Taylor. Né le 22 décembre 1938 à Saint-Cœur-de-Marie, commandeur de la Légion d’honneur et détenteur de la bibliothèque de la Pléiade.

    J'aime

  6. Darwin permalink
    21 février 2010 16 h 31 min

    Ça de l’air que c’est fini…

    J'aime

  7. koval permalink*
    21 février 2010 16 h 52 min

    Ouin est-ce Lulu? Si oui, je vais cesser de chercher…

    Sinon, je dirais Yves Michaud….mais il n’a pas glissé vers des politiques conservatrices à mon sens….

    J'aime

  8. Darwin permalink
    21 février 2010 17 h 07 min

    En lisant cela, je pensais à Pierre Vallières, mais il a écrit Nègres blancs d’Amérique en 1967…

    À http://www.ledevoir.com/culture/livres/186958/il-y-a-quarante-ans-negres-blancs-d-amerique , on dit qu’il a brûlé un manuscrit intitulé Porteurs d’eau en 1958.

    Bref, je m’essaie, Pierre Vallières !

    J'aime

  9. 21 février 2010 18 h 21 min

    Bon ben moi j’joue pu! 😉

    J'aime

  10. Hefgé permalink
    21 février 2010 20 h 45 min

    Ben là, je suis vraiment désolé.

    Allez, un petit effort les amis. Faites-le pour cette pauvre Jeanne éplorée qui s’est fendue pour vous amuser…

    Avez-vous songé à Claude Morin, dit la Taupe ou encore Claude Castonguay, dit le Modérateur? Ou Victor-Lévy Beaulieu, dit l’Adékyste…

    Et pas la peine de mentionner ma grande mansuétude…

    Bonne chance à tous.

    J'aime

  11. 21 février 2010 20 h 59 min

    Voilà qui est bien dit Hefgé… Troisième indice: vous n’avez pas encore trouvé! Ceux qui ont déjà nommé quelqu’un pourront se reprendre demain à partir de 14h00. Allez, bonne soirée et bon début de semaine.

    J'aime

  12. koval permalink*
    21 février 2010 21 h 37 min

    Me semblait aussi que c’était pas le vocabulaire de Lulu !

    J'aime

  13. Hefgé permalink
    21 février 2010 21 h 54 min

    @ koval

    Trop facile. C’est de l’auto-révisionisme, ça 🙂

    J'aime

  14. Darwin permalink
    21 février 2010 23 h 18 min

    On ne sait même pas si c’est quelqu’un de vivant. J’ai pensé à Jean Marchand, mais il avait déjà tourné à droite en 1969 et était membre de la Commission Laurendeau-Dunton.

    Je crois l’avoir sur le bout de la langue, mais je ne peux lire le résultat dans le mimoir…

    J'aime

  15. koval permalink*
    22 février 2010 7 h 40 min

    Est-ce qu’il a été un politicien élu?

    J'aime

  16. Hefgé permalink
    22 février 2010 8 h 01 min

    @ Darwin. Jeanne a dit : «Autre indice, la personne qui a écrit ce texte, il y a maintenant plus de 40 ans, semble avoir mal vieilli en se tournant vers des politiques un peu plus conservatrices.» Donc, le personnage serait toujours vivant.

    J'aime

  17. koval permalink*
    22 février 2010 8 h 26 min

    Hum…c’est ce que je me demande aussi, s’il est vivant…

    Peut-être après s’être tourné vers des politiques un peu plus conservatrice, il en est mort…..

    J'aime

  18. 22 février 2010 10 h 29 min

    D’autres indices seront lancés à 14h00. Bonne journée! Et vous saviez que c’est l’anniversaire de Sir Baden Powell aujourd’hui?

    J'aime

  19. 22 février 2010 13 h 21 min

    Trudeau en a fait mention dans un de ses livres, mais le style ressemble à votre ami l’économiste L.P. Lauzon.

    L’étude sur la place du canayens-français dans l’économie date de 1961. La Commission Laurendeau-Dunton l’a reprise en 1969.

    Je crois que vous voulez nos titiller en utilisant le mot traitre.

    J'aime

  20. 22 février 2010 14 h 41 min

    Lysiane Gagnon !

    J'aime

  21. 22 février 2010 15 h 10 min

    « je doute fort que cet extrait d’un livre publié en 1976 se retrouve dans un format numérique sur la toile.  »
    Alors on se décide M. Lutopium, c’est en 1969 ou en 1976 ?

    J'aime

  22. 22 février 2010 15 h 47 min

    Astidasitneux, je crois que le texte a été rédigé en 69 mais publié dans un livre, qui est en fait un recueil, en 76.

    J'aime

  23. Hefgé permalink
    22 février 2010 16 h 34 min

    Bon. Je me mouille. C’est Lysiane Gagnon.

    J’avais oublié qu’elle était si vieille… Enfin, plus que moi…

    Bonne chance à tous.

    J'aime

  24. koval permalink*
    22 février 2010 17 h 41 min

    Denise Bombardier

    J'aime

  25. Darwin permalink
    22 février 2010 19 h 00 min

    Lysiane Gagnon

    Elle a reçu en 1975 le prix Olivar-Asselin «décerné par la Société Saint-Jean-Baptiste de Montréal à un journaliste québécois qui s’est démarqué relativement à la défense du français au Québec».

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Prix_Olivar-Asselin

    Elle a aussi écrit plusieurs chroniques sur le faux diplôme d’André Boisclair :

    Voir entre autres http://www.loisel.org/jerome/2005/10/07/lysiane-gagnon-et-le-diplome-dandre-boisclair/

    Vrai que le texte original n’était pas trouvable par Google, mais avec ces indices, Google fut bien utile !

    J'aime

  26. koval permalink*
    22 février 2010 21 h 44 min

    Mon chien est mort je crois…

    J'aime

  27. 23 février 2010 15 h 24 min

    Salut tout le monde. Le petit concours est terminé… Nohs avons trois finalistes, soit Astidastineux, Hefgé et Darwin avec une bonne réponse. Je vous reviens un peu plus tard avec les instructions pour la grande finale.

    Merci à tous et à toutes pour avoir participé.

    J'aime

  28. 23 février 2010 15 h 32 min

    Astidastineux, Hefgé et Darwin: seriez-vous disponbles ce soir (mardi le 23 février) à 19h00? Si oui, je vais lancer une question sur le blogue et le premier qui répondra correctement se méritera le bouquin de T. Frank. Ça vous va?

    J'aime

  29. Hefgé permalink
    23 février 2010 15 h 55 min

    Pas sûr. Sarah Palin m’a invité au McDo ce soir et après elle va sans doute souhaiter que je pratique sur elle ce que les Républicains ont toujours fait subir au peuple américain. Elle croit que je me nomme Nicolas Sarkozy… 🙂

    Trêve de badinage, je serais plutôt enclin à m’incliner devant celui qui le premier a trouvé la réponse et surtout à ne pas l’astiner…

    Et encore merci Jeanne.

    J'aime

  30. 23 février 2010 16 h 44 min

    Je cède ma place et le « prix » du concours.
    À la prochaine…

    J'aime

  31. Hefgé permalink
    23 février 2010 17 h 29 min

    Ça tombe bien parce que Sarah vient de me poser un lapin…

    J'aime

  32. 23 février 2010 17 h 52 min

    Darwin, Hefgé… alors 19h00 pour la grande finale? Je dois prendre le transport en commun pour retourner chez moi. On reprend ça vers 19h00…

    J'aime

  33. Darwin permalink
    23 février 2010 18 h 26 min

    J’ai un téléphone conférence de 17 h 30 (tantôt) à 19 h 30. Mais ça se peut que je me tanne… Je vais aussi essayer de rester devant l’ordi.

    Sinon, ce ne serait que justice, j’ai répondu en dernier avec l’info des autres…

    J'aime

  34. 23 février 2010 19 h 12 min

    Alors… 20h00? Ça vous va?

    J'aime

  35. Hefgé permalink
    23 février 2010 19 h 21 min

    Ben, il y a un pote qui remplace la Sarah à pied levé pour ma grande sortie au McDo…. À 20h on risque d’être en train de glisser dans les tubes…

    On remet ça à l’heure du dîner, demain?

    J'aime

  36. Darwin permalink
    23 février 2010 19 h 47 min

    Finalement, ça va pour moi à 19 h !

    J'aime

  37. 23 février 2010 19 h 57 min

    Vous êtes pas commodes… Demain, 19h00?

    J'aime

  38. Darwin permalink
    23 février 2010 19 h 59 min

    Moi, ça va. Mais ça semble compliqué qu’on soit en ligne en même temps !

    J'aime

  39. 24 février 2010 14 h 15 min

    Hefgé, Darwin, j’ai reçu confirmation de votre part. Duel final à 19h00 pile (selon mon laptop) ce soir. A+

    J'aime

  40. koval permalink*
    24 février 2010 18 h 27 min

    Wow! Un duel dans le Farweb!

    J'aime

  41. 24 février 2010 18 h 36 min

    « Farweb »

    Hé hé!

    J'aime

  42. Hefgé permalink
    24 février 2010 19 h 50 min

    J’affûte mon colt…

    J'aime

  43. Darwin permalink
    24 février 2010 19 h 58 min

    Attention, quand Renart rit des gags de Koval, c’est que quelque chose d’important s’en vient… 😉

    J'aime

  44. 24 février 2010 19 h 59 min

    Hefgé? Darwin? Vous êtes prêts? Alors voici la question éliminatoire… La question est lancée à 19h00, heure de mon ordi:

    L’an dernier, mon père avait le double de mon âge. Cette année, nos deux âges s’expriment par les deux mêmes chiffres, mais écrits dans un ordre différent.

    Quel est l’âge de mon père?

    J'aime

  45. Hefgé permalink
    24 février 2010 20 h 00 min

    «Darwin est mort.»
    Sarah Palin

    J'aime

  46. 24 février 2010 20 h 01 min

    Sarah? What are you doing in the show?

    J'aime

  47. Darwin permalink
    24 février 2010 20 h 01 min

    73 ans !

    J'aime

  48. Hefgé permalink
    24 février 2010 20 h 02 min

    Voir intervention no 30

    J'aime

  49. Darwin permalink
    24 février 2010 20 h 04 min

    Faut-il expliquer ?

    L’an passé 36*2=72
    cette année, 37 et 73 !

    J'aime

  50. 24 février 2010 20 h 04 min

    Nous avons un gagnant! Bravo Darwin! On s’écrit par courriel pour déterminer comment je te remets le bouquin de Thomas Frank. BRAVO.

    Et Bravo Hefgé…

    Merci à tous et à toutes. On répète l’expérience biemtôt!

    J'aime

  51. Hefgé permalink
    24 février 2010 20 h 06 min

    Félicitation!

    Sarah P. est morte. Vive! Darwin!

    J'aime

  52. 24 février 2010 20 h 06 min

    Darwin,

    « Attention, quand Renart rit des gags de Koval, c’est que quelque chose d’important s’en vient… ;-)»

    Pas vraiment. Toute bonne blague mérite son rire.

    J'aime

  53. Hefgé permalink
    24 février 2010 20 h 06 min

    J’ajoute que mon père à 73 ans. Ce qui est la réponse souhaitée. Mais bon…

    J'aime

  54. Hefgé permalink
    24 février 2010 20 h 07 min

    Et tiens! Je demande la prorogation.

    J'aime

  55. koval permalink*
    24 février 2010 20 h 08 min

    Bravo Darwin!

    Tu vas enfin savoir pourquoi les pauvres votent à droite….

    Luto c’était bon cette idée de concours, ça m’a obligée à visiter cette période de l’histoire québécoise….

    J'aime

  56. 24 février 2010 20 h 08 min

    Et merci à notre public… Maître Renart et Mademoiselle koval pour avoir encourager nos particpants!

    J'aime

  57. 24 février 2010 20 h 10 min

    Et moi? C’est mon blogue après tout…

    J’en ai vraiment marre de ce luto… Retournes donc semer la pagaille chez les droitistes…

    J'aime

  58. koval permalink*
    24 février 2010 20 h 19 min

    Jamais facile la cohabitation sur un blogues avec deux grosses personnalités….

    J'aime

  59. 24 février 2010 20 h 28 min

    Tiens, ça me donne une idée. Je vais afficher un petit clip, extrait d’un spectacle de Jeff Dunham. Un ventriloquiste qui m’avait inspiré cette approche bicéphale…

    Islamistes fondamentalistes s’abstenir…

    J'aime

  60. Darwin permalink
    24 février 2010 20 h 42 min

    @ Koval

    «Tu vas enfin savoir pourquoi les pauvres votent à droite…»

    Krugman en parle dans L’amérique que nous voulons. J’aurai l’analyse de quelqu’un d’autre et pourrai voir si elles concordent.

    @ Renart

    «Toute bonne blague mérite son rire.»

    Pas la mienne, semble-t-il… Snif, snif… 😉

    @ tous

    Je voudrais préciser que :
    – je ne connaissais pas l’énigme;
    – j’ai trouvé par tatonnage orienté; orientation :
    – le deuxiéme chiffre du plus jeune devait être plus élevé que le premier, et vice-versa pour le plus vieux;
    – pour que cela fonctionne, le plus vieux devait avoir au moins 50 ans;
    – si le deuxième chiffre du plus jeune est supérieur à 4 (et il le faut), le premier chiffre du plus vieux est impair;
    – le tatonnage ne fut pas long, car j’ai commencé avec 70…

    J'aime

  61. 24 février 2010 20 h 49 min

    koval, le texte publié dans le billet est extrait du livre « L’Économie Québécoise », un collectif sous la direction de Rodrigue Tremblay. Tous ceux qui nous répètent ces jours-ci que ce qui s’est passé au Québec depuis la Révolution Tranquille doit être remis en question devraient lire ce bouquin. Le livre est probablement épuisé mais se retrouve sûrement dans les bonnes bibliothèques.

    J'aime

  62. Darwin permalink
    24 février 2010 20 h 54 min

    « un collectif sous la direction de Rodrigue Tremblay. »

    Rodrigue Tremblay a été mon premier prof d’économie. Je l’ai trouvé immédiatement imbu de lui même. Cela dit. j’ai déjà lu un de ses livres…

    J'aime

  63. koval permalink*
    24 février 2010 20 h 59 min

    Attention, après la révolution tranquille, on nous annonce la révolution culturelle sous Bachand ,ça va donner un grand coup vers le fond….

    J'aime

  64. koval permalink*
    24 février 2010 21 h 08 min

    Il va nous pondre un ptit livre rouge bientôt!
    .

    J'aime

  65. Darwin permalink
    24 février 2010 21 h 34 min

    «Il va nous pondre un ptit livre rouge bientôt!»

    J’imagine que tu as vu la caricature du Devoir ce matin… Sinon vas-y (la caricature de demain est déjà sur le site) !

    J'aime

  66. koval permalink*
    24 février 2010 22 h 42 min

    Non je ne l’ai pas vue, je ne sais même pas si j’y ai accès, je ne suis pas abonnée…

    Mais j’ai vue un article qui en parle….

    J'aime

  67. koval permalink*
    24 février 2010 23 h 11 min

    Ah ben oui! Je peux voir le caricatures du devoir!

    Elle est bonne!

    http://www.ledevoir.com/galeries-photos/les-caricatures-de-garnotte/1

    J'aime

  68. 25 février 2010 0 h 21 min

    Si laisser tomber est encourager, ben oui!

    J'aime

  69. 25 février 2010 0 h 25 min

    Darwin,

    j’étais trop occupé à rire celle de Koval! 😉

    J'aime

  70. Darwin permalink
    25 février 2010 2 h 37 min

    @ Koval

    Je parlais de celle-là :

    http://www.ledevoir.com/galeries-photos/les-caricatures-de-garnotte/2

    J'aime

  71. koval permalink*
    25 février 2010 8 h 14 min

    Darwin

    Elle apparaît aussi dans cet article que j’ai beaucoup aimé..

    http://www.voir.ca/blogs/jose_legault/archive/2010/02/24/un-march-233-de-dupes.aspx#comments

    Rafraîchissant!

    J'aime

  72. koval permalink*
    25 février 2010 22 h 25 min

    Darwin, on la retrouve dans « voir »…

    J’ai bien aimé l’article de Josée Legault…

    http://www.voir.ca/blogs/jose_legault/archive/2010/02/24/un-march-233-de-dupes.aspx

    J'aime

  73. koval permalink*
    26 février 2010 0 h 03 min

    Darwin

    Je ne sais pas pourquoi mais cet article n’est pas possible à poster….

    Je m’essaye avec un bout du lien, Tu n’as qu’à ajouter « .aspx » à la fin.

    Un article assez « punché » de Legault que j’ai bien aimé.

    http://www.voir.ca/blogs/jose_legault/archive/2010/02/24/un-march-233-de-dupes

    J'aime

  74. koval permalink*
    26 février 2010 8 h 20 min

    Darwin

    J’ai du mal à hyperlier un article du voir que j’ai bien aimé…

    Tu peux l’atteindre en googlant cette phrase:

    « Avez-vous l’impression, à mesure qu’on approche du prochain budget, d’assister à une offensive tous azimuts »

    Le premier lien apparaissant est le bon, le titre de l’article est « Un marché de dupes ».

    J'aime

  75. Darwin permalink
    26 février 2010 8 h 40 min

    Je dois partir. Je lis cela et en reparle à mon retour.

    J'aime

  76. Darwin permalink
    26 février 2010 19 h 09 min

    @ Koval

    Très bon le billet de Josée Legault. Si elle n’était pas nationaleuse…

    Son billet rejoint bien des points que j’ai soulevés sur ces «pactes». Elle cite même une expression de Paul Krugman que j’utilise fréquemment !

    J'aime

  77. Darwin permalink
    28 février 2010 13 h 47 min

    @ Luto et aux autres

    Je suis en train de lire «L’État prédateur : comment la droite a renoncé au marché libre et pourquoi la gauche devrait en faire autant» de James K. Galbraith (fils de John Kenneth).

    C’est rigolo, car il cite dès le début du livre (après la préface et l’avant-propos) le livre de ton concours (Pourquoi les pauvres votent à droite). Je n’en suis qu’au début, mais ce livre me semble très prometteur et très pertinent. Quand je l’aurai terminé, je reviendrai ici en parler.

    J'aime

  78. koval permalink*
    28 février 2010 16 h 43 min

    Darwin

    Tant que ça vient pas de notre G16 des belles mères économistes du Québec…..

    J'aime

  79. Darwin permalink
    28 février 2010 17 h 13 min

    Non, non, c’est excellent. Dans le bout où je suis rendu, il ridicule le terme libre dans «libre marché», tant dans la substance (les marchés sont raremenr libres) que dans le concept (la liberté est quelque chose de pas mal plus fondamental que la liberté d’acheter…).

    J’avais oublié ce Galbraith dans les noms d’économistes que j’aime bien. Il est pas mal plus à gauche que Krugman.

    J'aime

  80. Darwin permalink
    4 avril 2010 21 h 42 min

    Finalement, je ne suis jamais revenu commenter le livre de Galbraith, car, après le début prometteur, ça s’est gâté un peu…

    Par contre, j’ai terminé la lecture du livre de Thomas Frank, Pourquoi les pauvres votent-ils à droite, cadeau du concours dont parle ce billet..

    Forme

    Il s’agit d’un des pires travail d’édition que j’ai vu depuis longtemps. Non seulement le texte est farci de fautes d’orthographe, mais la syntaxe est souvent tellement mauvaise qu’on doit relire de nombreuses phrases pour être certain d’en comprendre le sens. Le titre est en plus trompeur, car l’essentiel du livre porte sur l’État du Kansas (comme le dit bien le titre original, What’s the matter with Kansas ?) et sur toutes les classes sociales.

    Fond

    Malgré les lacunes que je viens de décrire, j’ai bien aimé le livre. L’auteur y adopte un style très ironique, à peu près inévitable pour faire saisir l’absurde du revirement politique de la population du Kansas (exemple : vous voulez moins d’avortements, vous aurez des baisses d’impôt !). On y trouve tellement d’anecdotes que celles-ci finissent par montrer un portrait assez complet de la situation.

    Cela dit, comme l’auteur le mentionne fréquemment, il est difficile d’extrapoler à partir de la situation du Kansas l’évolution politique ailleurs aux États-Unis. Si certaines tactiques de la droite morale (que l’auteur, ou le traducteur, appelle la droite conservatrice, ou même les droitiers conservateurs !) et les erreurs de la gauche peuvent bien faire comprendre ce qui se passe dans tout le pays, la plupart des éléments présentés par l’auteur sont propres au Kansas.

    Les parties du livre que j’ai préférées sont … l’épilogue et la postface ! C’est là qu’il met les morceaux ensemble pour bien faire comprendre les tactiques des républicains et les erreurs des démocrates. Ce sont aussi les parties qui s’éloignent le plus du cas particulier du Kansas.

    Bref, je suis bien content d’avoir lu ce livre qui permet de mieux comprendre une société qui a bien peu de points communs avec la nôtre.

    J'aime

  81. 25 octobre 2011 20 h 59 min

    Sur le même sujet «Pourquoi les pauvres votent-ils à droite», un texte que j’ai lu aujourd’hui :

    Pourquoi les pauvres votent-ils contre leurs intérêts économiques ?
    http://alternatives-economiques.fr/blogs/behrent/2011/09/23/pourquoi-les-pauvres-votent-ils-contre-leurs-interets-economiques/

    (par http://www.oikosblogue.coop/?p=9253 )

    J'aime

Trackbacks

  1. Un autre indice… « Jeanne Émard

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :