Aller au contenu principal

Les p’tits yâbes

3 août 2010

Par lutopium – Je ne porte jamais attention au festival Fantasia. Voilà qu’un copain m’invite à aller voir un vieux film du britannique Ken Russell (Tommy, Altered States, Crimes of Passion) qu’il avait vu quelques jours plus tôt en présence du réalisateur. Persuasif et déterminé, il me convainc donc de me joindre à lui et à deux de ses bons amis.

Suite au visionnement de The Devils, j’étais complètement sonné. Je ne savais pas trop si j’avais aimé le film ou non. Mais, plus la soirée avançait, quelques bons verres de cervoise tiède derrière la cravate et une conversation éclatée, j’ai tout à coup fait le lien entre les différentes scènes du film et tracé les parallèles qui s’imposaient.

Je ne vous raconterai pas le scénario du film ni le déroulement de la soirée. Mais pour ceux qui s’intéressent à l’histoire de la France ou aux persécutions religieuses, vous pouvez toujours passer par Wikipédia ou à la Boîte Noire – le film étant inspiré de faits historiques. Le lendemain du visionnement, je m’assois confortablement dans l’autobus et voilà que l’imagination se met en marche…

Nous sommes au tout début du 21ème siècle. Même s’il ne fait pas l’unanimité, le roi Stephen règne d’une main de maître sur son pays. Le peuple ne le dérange pas trop, tout occupé à s’amuser et se complaire dans le confort de son indifférence. Le roi règne en maître absolu sur son territoire, cependant certains nobles aspirent aussi au pouvoir. Pour couper court aux velléités de ces intriguants, le cardinal Péladeau lui fait part de ses ambitions afin de convaincre le bon peuple que seules l’unité et l’obéissance pourront lui apporter cette liberté à laquelle il aspire depuis des lustres. Mais le roué cardinal Péladeau a des visées plus larges encore. Il profite donc de la nonchalance du roi pour attaquer la réputation du prêtre Khadir qui, de son petit duché provincial, semble vouloir narguer les directives du royaume central. En fouillant le passé de l’angélique Khadir et s’appuyant sur les qu’en-dira-t-on, le cardinal est bientôt convaincu de détenir toutes les preuves nécessaires pour l’accuser de trahison et sorcellerie. Il fait donc appel au père Duhaime afin d’exorciser le malheureux prêtre coupable d’avoir incité les membres de sa communauté à se compromettre dans des plans diaboliques et à suivre un agenda caché directement associé à l’axe du mal.

S’appuyant sur une imagination débridé et une argumentation approximative, le père Duhaime parvient à convaincre la population que le prêtre Khadir est un hérétique et que seul un exorcisme en règle, suivi par un châtiment exemplaire sur le bûché, pourront sauver l’âme de ce relaps et, par ce sacrifice expiatoire, assurer le salut du bon peuple seulement coupable de sa propre crédulité.

Diable, le terminus Longueuil? Déjà? Je n’arriverai jamais à savoir si le prêtre Khadir a finalement été brûlé vif sur la place publique Ou peut-être que le peuple, qui possède certains intérêts dans les affaires du cardinal grâce à son fonds de retraite, s’est-il révolté contre lui? Il pourra toujours s’en prendre à un autre roi, chaque chose en son temps…

Avec l’aimable collaboration d’Hefgé.

9 commentaires leave one →
  1. 4 août 2010 7 h 32 min

    Excellent billet ! Je n’ai pas vu le film en question, mais les faits relatés dans ton songe me disent quelque chose…

    J’aime

  2. koval permalink*
    4 août 2010 7 h 46 min

    Très intéressant en effet, j’aime bien….

    Ah ces communissss!

    J’aime

  3. 4 août 2010 22 h 15 min

    Mon commentaire n’a pas passé…

    J’aime

  4. 4 août 2010 23 h 56 min

    «Mon commentaire n’a pas passé…»

    Plus d’un lien peut-être ? Comme cela m’est déjà arrivé et que cela a pris un peu de temps avant que Luto ne le voit, je te suggère de le scinder en plusieurs commentaires qui ne contiennent pas plus d’un commentaire chacun. À moins que tu n’aies utilisé des mots interdits…

    J’aime

  5. 5 août 2010 5 h 16 min

    Darwin, koval, merci! Je me suis bien amusé à écrire ce petit billet. Et Hefgé, qui était l’un des quatre compères, a complété l’idée avec quelques belles « tounures de phrases »…

    Jimmy, je n’ai aucun commentaire en attente de modération… ?

    J’aime

  6. 5 août 2010 11 h 11 min

    Étrange… wordpress est fucké ces temps-ci.

    J’aime

  7. 5 août 2010 15 h 35 min

    @ Jimmy

    »wordpress est fucké ces temps-ci.»

    En effet, j’ai perdu quelques commentaires ainsi dernièrement. Heureusement, je copie colle fréquemment mes commentaires les plus longs dans mon traitement de texte… Je peux donc les récupérer s’il arrive un mauvais fonctionnement de WordPress…

    J’aime

  8. 5 août 2010 23 h 23 min

    Je me demande bien qui a placé ce Duhaime sur l’avant-scène.

    Il est même devenu commentateur politique sur 98.5 FM au coté de Bock-Coté. Et ce dernier semble se retourner sur sa chaise à chaque intervention de Duhaime. Il est pourtant de droite, lui aussi, mais est beaucoup plus intelligent et modéré.

    Duhaime n’a aucune crédibilité et il sort ses diatribes démagogiques à tout va en prenant les gens pour des idiots. Ce n’est pas parce qu’on a été conseillé de Mario Dumont que l’on est qualifié pour commenter l’actualité politique.

    J’aime

  9. 6 août 2010 0 h 03 min

    @ Jimmy

    « mais est beaucoup plus intelligent et modéré.»

    Froidement, tu as raison. Mais j’ai encore plus d’antipathie pour un nationaliste ethnique comme Bock-Coté. Il a un potentiel de «nuisance» plus élevé. Plus intelligent ? Sûrement, donc plus coupable de ses diatribes.

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :