Aller au contenu principal

Réactions de grâce

14 octobre 2010

Par lutopium – Dans l’actuel débat sur la construction d’un amphithéâtre à Québec, force est de constater qu’il est difficile d’atteindre le consensus. Si l’idée avait été présentée avant la crise économique et avant l’arrivée des conservateurs au pouvoir, le projet aurait peut-être reçu un meilleur accueil. Cependant, comme le discours qui exige la réduction de la taille de l’état et des baisses d’ impôts – associé à celui qui prône une plus grande place du privé dans la prestation des services – prend de plus en plus d’importance dans le débat politique; l’idée pour un gouvernement d’injecter un demi-milliard dans la construction d’un aréna est loin de faire l’unanimité.

Personnellement, je préfèrerais que la Ligue Nationale de Hockey annonce son intention de permettre à la ville de Québec de revenir dans le circuit avant d’investir un sou dans cette aventure. Je n’achète ni l’argument du complexe multi-fonctionnel ni celui des olympiques. C’est de la foutaise électoraliste tout en plaçant la charrue devant les boeufs. L’ancien Colisée a été construit pour le hockey et le prochain sera érigé pour les mêmes raisons. Je ne suis donc ni pour ni contre. Qu’on me présente quelque chose de concret et qui n’entraînera pas une autre dette collective et j’appuierai peut-être le projet. Pas question de permettre à un millionnaire de posséder un petit joujou et de faire des profits tout en nous refilant la facture.

Nous sommes loin de la coupe aux lèvres et encore plus loin de celle de Lord Stanley… En attendant, quelques réflexions sur le hockey et les ailiers droits québécois…

Suggestion à Josée Verner

Je peux comprendre que vous désirez protéger votre siège de députée et qu’il n’est probablement pas facile pour vous de jongler avec cette situation. D’un côté, vous devez donner l’impression que vous adhérez aux soi-disants principes conservateurs qui exigent la privatisation des services publics et la réduction des dépenses gouvernementales et, de l’autre, sécuriser la popularité de votre parti dans notre vieille capitale.. J’ai une idée toute simple pour vous : proposez au caucus de votre parti de retrancher 3 avions F-35 sur la commande que vous êtes à fignoler et vous pourrez financer le projet dans son entièreté. Je suis persuadé que la majorité de la population préfère se défouler devant un match de hockey que d’apprendre que son pays participe à des guerres qui n’ont finalement rien à voir avec l’historique des missions de paix du Canada… Pas certain que Lockheed Martin serait d’accord mais vous pouvez toujours essayer…

La politique sportive

Contrairement à la politique, le sport professionnel provoque un grand intérêt chez les gens. Non seulement peut-on se défouler et permettre à une certaine fierté de s’exprimer lorsque l’équipe locale remporte la victoire, mais on peut également meubler certains temps libres en mémorisant les moindres détails associés à la performance des joueurs et en participant à des conversations qui permettent de transformer n’importe quel individu en un analyste chevronné. Le monde du sport alimente la soif de héros et de leaders, confirmant ainsi l’importance du culte qu’on porte envers le chef. Les joueurs vedettes et les entraîneurs apparaissent alors comme les grands sauveurs qui faciliteront l’accès à un certain bonheur…

C’est dans cet esprit sportif que les québécois semblent accueillir cette drôle de nouvelle qui nous apprend que deux anciens ministres péquistes semblent avoir retrouvé le goût de s’investir en politique et qu’ils ont trouvé remède à tous les maux. Dans un passé assez récent, il me semblait qu’il y avait consensus, à savoir que le principal problème de la politique québécoise réside dans la collusion entre les grands partis politiques et les chambres de commerce, que les conflits d’intérêts paralysent l’appareil gouvernemental et que la démocratie n’est qu’une illusion. Je veux bien croire que toute nouvelle contribution au débat politique soit souhaitée, mais de là à croire qu’un Super-Legault serait la solution à tous les problèmes…

Le recyclage des idées

Pour le chef de l’ADQ, Gérard Deltell, la meilleure façon d’attirer la participation du privé dans le projet est de vendre le nom de l’édifice et d’endosser l’initiative « J’ai ma place » qui, en passant, n’a réussi à vendre que 15% des sièges de l’amphithéâtre. Pourquoi ne pas utiliser la même stratégie pour améliorer le financement de votre parti et rembourser sa dette qui dépasse le demi-million? Le parti ADQ-Pepsi… pourquoi pas?

Maxime Bernier est un incompétent

Parrallèlement à l’arrivée des facalistes, le Réseau Liberté Québec réussit à faire salle comble à son activité du 23 octobre prochain. Comme je l’avais prédit, Kory Teneycke a finalement décliné l’invitation et sera remplacé par le controversé Ezra Levant. Incapable d’attirer l’attention des droitistes professionnels québécois, le réseau s’est tourné vers le Canada anglais en invitant également Tasha Kheiriddin et Adam Daifallah, anciens collaborateurs de l’Institut Économique de Montréal et auteurs du célèbre Rescuing Canada’s Right: Blueprint for a Conservative Revolution. Preuve qu’on est loin de retrouver un consensus idéologique du côté de la droite québécoise qui aimerait être canadienne, il sera intéressant de voir si Tasha Kheiriddin et Maxime Bernier s’offriront le câlin alors que la première traitait le dernier d’incompétent lors d’une entrevue sur une chaîne de télévision gauchiste (voir clip au bas de cette page).

Les dindons de la farce

Finalement, est-il nécessaire de rappeler que les Nordiques, après quelques saisons désastreuses, ont du quitter la ville de Québec car ils n’étaient plus capables de suivre les objectifs commerciaux de Gary Bettman? Et voilà que maintenant, on tente de nous faire croire qu’une centaine de loges corporatives trouveraient soudainement preneurs et qu’on pourrait facilement vendre 18,000 billets à 75$ chacun, alors que la très grande majorité des québécois ne rêvent qu’à regarder les matches à la télévision… Toutefois, j’ai l’impression que les dés sont pipés d’avance et que le projet ira de l’avant. Sommes-nous, encore une fois, les dindons de la farce?

9 commentaires leave one →
  1. 15 octobre 2010 0 h 32 min

    D’un amphithéatre aux dépenses militaires, en passant par la politique sportive, les ambitions des lucides facalistes et notre extrême droite, ce billet ratisse large !

    «Toutefois, j’ai l’impression que les dés sont pipés d’avance et que le projet ira de l’avant»

    Je suis moins certain que toi. Avec l’attitude de Harper qui a refroidi ses troupes, je crois que PKP devra ouvrir un peu (j’insiste sur le «un peu») ses goussets, ce qu’il n’aime pas faire, préférant bénéficier des largesses de nos gouvernements. Il veut bien créer de la richese, mais surtout pour lui !

    «Le monde du sport alimente la soif de héros et de leaders, confirmant ainsi l’importance du culte qu’on porte envers le chef. Les joueurs vedettes et les entraîneurs apparaissent alors comme les grands sauveurs qui faciliteront l’accès à un certain bonheur…»

    Dans un texte que j’ai naguère écrit sur les salaires au hockey, j’avançais quelque chose de semblable :
    «À voir la bonne humeur généralisée le lendemain d’une victoire importante, on serait porté à conclure que le salaire des hockeyeurs est tout à fait justifié par l’utilité sociale de leur prestation. »

    J’ajoutais toutefois…

    «Par contre, la frustration tout aussi généralisée le lendemain d’une défaite humiliante nous inciterait plutôt à dénoncer sur tous les toits le scandale de ces sans cœur grassement payés…»

    J’aime

  2. 15 octobre 2010 0 h 36 min

    «proposez au caucus de votre parti de retrancher 3 avions F-35 sur la commande que vous êtes à fignoler et vous pourrez financer le projet dans son entièreté. »

    Bizarre, je viens de lire un article que madame Verner pourrais utiliser à cette fin :

    http://www.ledevoir.com/politique/canada/298032/l-achat-de-chasseurs-furtifs-par-ottawa-mauvaise-idee-disent-des-experts

    «M. Staples suggère que le Canada abandonne l’idée d’utiliser son armée de l’air à l’étranger et qu’il privilégie plutôt les missions de surveillance en Amérique du Nord. Et pour de tels mandats, il suffirait de prolonger la vie de la flotte actuelle d’appareils CF-18, selon M. Staples.»

    J’aime

  3. 15 octobre 2010 8 h 26 min

    @Darwin,

    « ce billet ratisse large ! »

    Effectivement… beaucoup d’évènements du côté de la droite politique et pas vraiment le temps de réagir au jour le jour… D’aiileurs, comme le titre l’indique, j’avais l’intention de publier ce billet dimanche dernier mais ce fut impossible. Les idées y sont présentées pêle-mêle et de façon maladroite, mais j’espère que nos réguliers y trouveront leur compte pour enclencher quelques échanges.

    Je demeure convaincu que les conservateurs ont une stratégie pour la construction d’un amphithéâtre à Québec et qu’ils attendent le bon moment avant de dévoiler leurs plans. Serait-ce une participation de Quebecor? Peut-être. Surtout si on tient compte de la proximité de Luc Lavoie avec les conservateurs. Il me semble primordial pour Harper de sécuriser les circonscriptions de la région de Québec. S’il tient vraiment au pouvoir, et je crois que c’est évident, il va certainement poser un geste. Électoralisme oblige; même Gilles Duceppe n’a pas hésité un centième de seconde avant d’appuyer le projet tout en exigent l’injection de fonds publics.

    J’ai également lu l’article du Devoir hier sur la nécessité d’acheter des avions de chasse. Cependant, l’industrie militaire est tellement puissante et la création d’emplois tellement chère aux politiciens (peu importe les emplois) qu’aucun parti n’osera remettre en question ce projet. Même le Bloc appuie l’achat des appareils, en autant qu’il y ait des retombées pour le Québec.

    Du bout des lèvres, ils auraient souhaité que les conservateurs lancent un appel d’offres mais aucun politicien, à ma connaissance, n’a soulevé l’inutilité de cet achat. J’ai tenté d’argumenter avec le bloquiste Claude Bacjhand sur Facebook et il ne m’a jamais répondu.

    J’aime

  4. 15 octobre 2010 17 h 36 min

    « …Toutefois, j’ai l’impression que les dés sont pipés d’avance et que le projet ira de l’avant…. »

    Tiens, les idées commencent à se brasser: http://tinyurl.com/25xwzhv

    Complément de programme pour ceux qui veulent se faire l’oreille avant le discours d’Ezra Levant au rassemblement du Réseau Liberté Québec:

    J’aime

  5. 15 octobre 2010 17 h 55 min

    @ Luto

    «Cependant, l’industrie militaire est tellement puissante et la création d’emplois tellement chère aux politiciens (peu importe les emplois) qu’aucun parti n’osera remettre en question ce projet. »

    Tu as raison en grande partie à propos des libéraux et du Bloc, mais le NPD va un peu plus loin.

    http://www.npd.ca/article/npd-doute-n-cessit-processus-d-acquisition-chasseurs-r-action

    «Tiens, les idées commencent à se brasser»

    Ce texte va dans le sens de ce que j’écrivais, en mentionnant que Harper demandera à PKP de mettre un peu de sous…

    J’aime

  6. koval permalink*
    16 octobre 2010 7 h 44 min

    Je l’aime bien ce billet, on dirait que tu te défoule bien, c’est amusant à lire…

    Le parallèle ou l’analogie entre le fonctionnement du hockey et celui de la société n’est pas à faire, le hockey est un mini écosystème, un modèle réduit de la société, ça inspire même certaine thèses de doctorat en psychologie.

    « Conservative revolution » ….quand je vois ces deux mots juxtaposés, ça me fait toujours pouffer de rire…..ça doit être un tique nerveux …

    J’aime

  7. koval permalink*
    16 octobre 2010 7 h 53 min

    Ah! Ezra Levant est d’origine juive je crois, il contribue beaucoup aux ostinations entre Juifs et Musulmans, Palestine vs Israël, en tout cas, il y a plein de ses papiers qui sont récupérés chez Point de Bascule, le site islamophobe du Québec.

    J’aime

  8. 16 octobre 2010 9 h 34 min

    @koval,

    Merci… On peut dire que je me défoule un brin mais je reste poli… contrairement à certains blogueurs de droite.

    À mon avis, Ezra Levant a tout simplement exploité la controverse autour des caricatures de Mahomet pour mousser sa propre popularité. Éric Duhaime semble avoir adopté ce style. Tiens, on traite Amir Khadir d’islamiste fou et on prend du galon chez Quebecor.

    Et oui, M. Levant est juif. Et il était en faveur d’un oui au référendum de 1995 car ça aurait permis au Canada de se débarraser du bilinguisme et du multiculturalisme. Extrait de la page Wikipédia :

    Levant favoured Quebec separatism and a yes vote during the 1995 Quebec referendum in a Calgary Sun column titled « 10 Reasons to Hope for a Yes Victory ». Among his 10 reasons were Levant’s views that the departure of Quebec from Canadian confederation would lead to the elimination of bilingualism and multiculturalism, that it would give the Canadian government the « fortitude » to say no to « other special interest groups » such as First Nations and environmentalists; it would end corruption in Parliament, which Levant blamed on Quebec politicians, and clear the way for Preston Manning to become Prime Minister of Canada.

    J’aime

  9. 16 octobre 2010 13 h 15 min

    «ça inspire même certaine thèses de doctorat en psychologie.»

    Et même des livres de philo !

    http://www.pulaval.com/catalogue/vraie-durete-mental-hockey-philosophie-9301.html

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :