Aller au contenu principal

Fable de Jean De là là, ou les délires d’un traditionaliste.

20 février 2011
by

Par Koval -Jean Tremblay remet ça! Il n’en démord pas, la prière doit rester aux séances de conseil de la ville. En conférence de presse vendredi passé il a offert une performance hallucinante où toutes les fabulations réactionnaires étaient au rendez-vous.

Voici un moment d’anthologie dis-je, une pièce en trois actes de la conférence de presse, où on expose avec panache, le  discours typique du tradi-demeuré.

Voilà la conférence de presse:

http://www.youtube.com/watch?v=2Bv8N-p5wto&feature=player_embedded

Rideau!

Acte 1     L’enfant martyr de Saguenay

Le maire se pointe, la face en forme d’acte de contrition, devant les journalistes, fait son petit topo pour résumer l’historique de sa palpitante croisade. Il dénonce cette engeance d’Alain Simoneau, l’individu incapable de compromis, qui a eu l’audace de remettre en cause la pratique de la prière au conseil de ville à Saguenay. Ce vil individu poursuit sans relâche le pauvre maire qui ne fait que perpétuer la tradition que toute la ville au grand complet soutient! Sans rire! Le pauvre maire ayant bien entendu épuisé tous les compromis possibles et inimaginables pour satisfaire son agresseur se voit dans l’obligation d’adopter une posture défensive devant autant de méchanceté. Le voilà donc transformé en réel martyr harcelé par un intégriste athée intransigeant, aveuglé par son fantasme personnel absolu et machiavélique de faire tout disparaître; notre patrimoine, notre tradition, voire nous-mêmes!  Enfin, il mentionne vers 7 :30 que c’est la première fois dans l’histoire du monde qu’un maire est puni pour avoir fait une prière de catholique de 20 secondes dans une société majoritairement catholique, la pire persécution du monde! Selon ses dires, cela ne s’est jamais produit!

Analyse

Classique comme réflexe de démagogue, on reconnaît bien ce truc. Démontrer qu’on est la pauvre victime affligée dans un litige donne toujours une longueur d’avance sur l’ennemi à combattre. Les masculinistes utilisent sans cesse cette méthode, bien d’autres aussi. C’est certain que quand on se définit comme étant un martyr, ça cautionne tout. On excuse bien la pauvre bête sauvage de mordre lorsqu’elle  se sent acculée au pied du mur. Ce qui arrivera inévitablement dans l’Acte 2.

Acte 2   Quand le maire s’autoproclame  Jésus-Christ sauveur du Québec.

L’acte 2 commence vers 9 minutes, il débute avec une déclaration d’amour envers les Autochtones, le maire se disant lui-même métis. Voici une bonne partie du verbatim pas trop piqué des vers, qu’ajoute le maire.

Je vous invite à écouter le bout de la conférence ou bien à lire le verbatim assez complet ci-dessous.

Les autochtones, ils se font respecter, quand ils sont allés à Radio Canada, dernièrement, à l’ouverture, faire une prière à Saguenay, j’peux-tu vous dire que le personnel de Radio Canada a été poli et que tous les invités ont été très polis, et avec respect. C’est ça le respect! Les autochtones se sont fait respecter, comme les autres religions un peu partout se font respecter, surtout quand c’est dans NOTRE PAYS. Ici on dirait que les accommodements raisonnables c’est bon, en autant que c’est pas en faveur des catholiques. En faveur des autres, les accommodements raisonnables, faut être respectueux pour les autres sauf envers nous même. »

Alors, on est très déçus, c’est le vœu, je le répète, d’une seule personne. La démocratie tant qu’à moi, c’est le vœu de la majorité, c’est comme ça que j’ai toujours compris la démocratie, c’est la majorité qui impose sa loi, c’est ça la démocratie! Je ne considère pas que c’est une décision qui est tellement démocratique, et je considère que nos gouvernements ont été, et je ne parle pas particulièrement de celui qui est là actuellement, nos gouvernements jusqu’à date, ont été particulièrement mous! Comme je trouve que les Québécois, on s’en vient particulièrement mous devant nos convictions, devant ce qui fait notre identité, devant ce qui nous unit, et la langue, nos croyances, notre religion! On est mous, et c’est comme ça qu’un peuple s’effrite avec le temps et perd de la force.

On ne peut pas laisser aller ces choses-là, ça a des répercussions partout au Québec. Ça, faut le comprendre, ça va avoir des répercussions partout. Imaginez-vous si on cédait! Ces gens-là vont faire la loi partout

-Enlève-moi le crucifix!

-Enlève-moi ci!

–Change-moi tel nom!

Ils vont pouvoir faire la loi!….

Ça peut pas marcher! On peut pas marcher dans un système comme ça! Faut apprendre la tolérance! Faut tolérer les autres, mais il faut surtout, surtout, avant de tolérer les autres, exiger que les autres nous tolèrent. Là on est rendu que c’est juste d’un bord. Faut tolérer les autres, mais on ne demande pas aux autres de nous tolérer. Et je parle au nom de plusieurs, je parle au nom de mes citoyens. Je suis certain que la majorité de mes citoyens sont favorables à ce qu’on se tienne debout, à ce que les Canadiens Français (ça se ferait pas dans une province anglaise) à ce que les Canadiens Français, on ait des valeurs, qu’on reconnaisse nos valeurs et qu’on les respecte. Qu’on y croie, qu’on n’ y croie pas, qu’on ait la foi, qu’on l’ait pas, c’est pas une raison….

Il y a toujours eu une prière dans toutes les villes de la province de Québec, maintenant, ils me disent qu’il y a à peu près la moitié des villes qui ont arrêté de faire la prière. Y’en a qui ont le droit d’arrêter de faire la prière, mais qu’ils n’oublient pas, ceux qui arrêtent de prier, que ce sont nos valeurs les plus importantes qu’ils sont après mépriser! Et si on méprise ça, y nous reste quoi comme valeur? L’anglais, avec internet là, qui s’en vient, j’suis sûr que tous vos enfants sont plus bilingues que vous autres, en tout cas, dans mon cas, ils parlent aussi bien anglais que français, mais on s’en va où avec nos valeurs, les Canadiens Français? C’est quoi ça, ça va être quoi un Canadien Français dans 50 ans?

Je suis donc déçu du jugement, mais aussi, fier d’éveiller une flamme… j’veux en éveiller une flamme! Parce que là la flamme, est pas mal éteinte! Pis quand on a pus d’flamme, quand nos valeurs sont après s’effriter, tsé, j’lisais dans le journal y’a à peu près deux semaines, 13 million de pilules antidépresseurs au Québec! Des prescriptions, pas des pilules! Excusez-moi….

😆  😆  😆

Et là, ça dérape, lien de causalité entre dépression et prière….vous pouvez écouter la suite à partir de 15 minutes, c’est à se taper sur les cuisses tellement c’est pissant!

Analyse

Dans l’acte 2, notre maire revient cette fois avec l’idée que nous, les Canadiens Français, sommes collectivement attaqués. Cette fois-ci, ce n’est pas lui seul et son conseil qui se posent en victimes, mais bien la collectivité du Québec au grand complet. Il  oppose clairement la religion du NOUS à la religion du EUX, et, évidemment en bon petit preacher conservateur qu’il est, se propose comme l’homme de la situation, le héros du jeu qui va se lever debout, mettre ses culottes et sauver notre peuple de son extinction totale et certaine d’ici 50 ans. Extinction causée d’abord par l’anglais pis les internets comme il dit, mais aussi parce que nous ne prions plus. Le reste, ce sont des clichés réactionnaires. Nous sommes des mollusques, trop mous, et y parait que ça a commencé en 1960. Un adorateur de Duplessis, évidemment… Il veut éveiller une flamme en nous pour nous ramener dans la grande noirceur on dirait.

À genou peuple!

Acte 3   Des journalistes mous mous mous!

Les journalistes font leur entrée en scène, aucune question compromettante, personne ne mentionne que M. Alain Simoneau a quitté la région parce qu’il a vécu de l’intimidation, on peut l’entendre dans ce bout d’émission de Mongrain à 8 :41

Évidemment, cet homme est un bouffon et je ne devrais normalement pas trop m’attarder à ce genre d’imbécillité. Le problème ici, c’est que je trouve les amalgames qu’il fait populistes et dangereux. Ce discours fait malheureusement écho à un certain courant de pensée bien présent depuis 8-10 ans au Québec. Ces idées de tradi-demeuré touchent un certain public, même si elles sont totalement fausses, dépassées et puériles.

Les mythes et les mensonges
J’aimerais revenir ici sur quelques idées et perceptions qui m’énervent et que ce maire nous rabâche, ainsi que d’autres, car il n’est malheureusement pas le seul dans cette catégorie d’obstinés.

  • Les accommodements juste pour les autres religions

On a établi clairement que les demandes d’accommodements religieuses provenaient beaucoup plus souvent de NOS religions que des religions de l’Autre, l’Autre étant l’immigrant.

« Selon la ministre, le rapport nous apprend des choses qu’on ne soupçonnait pas. Ainsi, le plus grand nombre de demandes d’accommodements n’origine pas des musulmans, mais, toute proportion gardée, des témoins de Jéhovah. »
http://www.radio-canada.ca/nouvelles/societe/2007/12/06/003-rapport-accommodements-ecoles.shtml

Pourquoi rencontre-t-on encore autant de Québécois qui se plaignent? Pourquoi le maire perpétue le mensonge disant que les accommodements sont toujours pour les autres, jamais pour nous?

  • Nous sommes trop tolérants!

Nous ne sommes pas si tolérants que le maire le dit, il est faux et dommageable de se faire croire que nous sommes trop généreux, trop bons et toujours prêts à tout accepter des autres  religions. C’est prétentieux en plus d’être complètement faux. À preuve, l’Imam Jaziri a été reconduit dans son pays pour une raison assez mineure somme toute d’un point de vue juridique, mais le prosélytisme de cet Imam rendait les Québécois fous furieux. Presque tous jubilaient lorsqu’on a  déporté cet homme. (Pas moi, ce genre de chose ne m’excite pas vraiment)

  • Les Québécois sont trop mous.

Je ne pense pas, je ne comprends même pas ce que ça veut dire. Nous avons, depuis la Révolution tranquille, effectué un bond spectaculaire pour arriver dans la modernité et rejoindre les Anglais. Nous sommes technologiquement assez bien positionnés, nous avons des compétences intéressantes à partager, nous sommes dynamiques et formons un peu même, une courroie de transmission des idées entre l’Europe via la France et l’Amérique, ce qui nous enrichit beaucoup et nous rend intéressants. Nous sommes aussi la province canadienne comportant le plus de gens bilingues. C’est un atout et non une maladie honteuse du colon, en passant.

  • Veut-on vraiment une laïcité?

Le maire ne comprend rien à rien à la population Québécoise, qui en majorité, exprime depuis quelque temps un désir profond de s’affirmer comme une société laïque. Il ne comprend visiblement pas ce que cela signifie et prétend parler au nom de pas mal de monde. Il est assez étonnant dans ce contexte qu’il rencontre aussi peu d’opposition.

Et pour finir, j’aimerais rappeler aux Québécois qui appuient ce genre de discours conservateur et démagogue, que la laïcité, ce n’est pas un outil qu’on utilise pour faire de la xénophobie, je trouve que la laïcité si importante quand il s’agit des autres religions devient fortement modulable quand ça touche ma petite prière au conseil de la ville ou la croix du parlement….

Misère que c’est mal parti ce débat! Pas étonnant que les clowns conservateurs s’en emparent!

Tiens! Un ptit ajout, tout cela me rappelle les paroles d’une chanson de Renaud

Les vieux principes du seizième siècle,
Et les vieilles traditions débiles,
Ils les appliquent tous à la lettre,
Y m’font pitié ces imbéciles.

36 commentaires leave one →
  1. Pierre Jobin permalink
    20 février 2011 14 h 56 min

    @ Koval,

    Excellent billet.

    Vous avez raison : ce débat est mal parti. On y confond institutions publiques, lieux publics, société et individus.

    Toute la question des accommodements raisonnables est traitée sans la moindre rigueur. Malheureusement, cela n’est pas nouveau.

    La conception de la démocratie défendue par le maire Tremblay est dangereuse. Elle frise le totalitarisme.

    Le but de la laïcité est justement de protéger les personnes de la tyrannie de la majorité, de protéger de manière effective la liberté de conscience et de religion.

    Il est particulièrement peu édifiant de voir le despote se poser en victime.

    Je me permets de vous référer à un billet que j’ai écrit il y a quelques jours : http://solidarite007.blogspot.com/

    J’aime

  2. 20 février 2011 15 h 10 min

    @ Pierre Jobin

    Excellent billet chez vous aussi ! Vous y présentez bien une des confusion les plus répandues : la présence de symboles religieux dans nos institutions et sa présence dans les lieux publics, que ce soit la croix sur le Mont-Royal (malgré tout ce qu’on en dit, elle est encore là et je ne connais personne qui milite pour l’enlever !) ou les signes portés par des citoyens.

    J’aime

  3. koval permalink*
    20 février 2011 16 h 07 min

    @Pierre Jobin

    « La conception de la démocratie défendue par le maire Tremblay est dangereuse. Elle frise le totalitarisme. »

    Tout à fait, contente qu’on le souligne, ça fait dur! Évidemment la démocratie c’est pas mal plus compliqué que ça, comme vous dites.

    Lagacé a écrit un truc bien, on a accès au jugement en plus..

    http://blogues.cyberpresse.ca/lagace/2011/02/17/le-maire-de-saguenay-jean-tremblay-a-bien-le-droit-daimer-jesus/

    J’aime

  4. 20 février 2011 16 h 40 min

    «Lagacé a écrit un truc bien, on a accès au jugement en plus..»

    Bon billet en effet, mais c’est la vidéo que j’ai préférée : j’ai éclaté de rire de façon bruyante !

    J’aime

  5. koval permalink*
    20 février 2011 16 h 57 min

    L’article de Pierre Jobin débroussaille effectivement un peu les choses, au sujet du
    « Rendez à César ce qui est à César et à Dieu ce qui est à Dieu »

    Le maire Tremblay devrait relire MAthieu verset 6.5

    « Lorsque vous priez, ne soyez pas comme les hypocrites, qui aiment à prier debout dans les synagogues et aux coins des rues, pour être vus des hommes. Je vous le dis en vérité, ils reçoivent leur récompense. »

    Faudrait lui montrer comment prier…

    http://ayezfoi.free.fr/evangile_selon_matthieu/comment_prier.htm

    J’aime

  6. koval permalink*
    20 février 2011 17 h 17 min

    Les divagations du maire dans le mémoire qu’il a présenté à la Commission Taylor-Bouchard. Ça parle contre Darwin 😆

    Serait-ce un créationniste?

    « La Bible, car il s’agit bien d’elle, nous apparaît donc comme un message de Dieu à tous les hommes, message auquel est attachée une garantie de vérité que ne pourra jamais égaler aucun autre document, fût-il signé de Darwin, de Marx ou du plus grand des savants.

    Il n’est pas du tout exagéré de voir dans la Bible la Charte universelle du genre humain, autour de laquelle devrait se constituer une unanimité sur le plan des valeurs. Quel beau rêve que celui d’une humanité réunie autour d’un même idéal si clairement énoncé! »

    J’aime

  7. 20 février 2011 17 h 25 min

    «Ça parle contre Darwin»

    C’est in-ad-mis-si-ble ! 😉

    J’aime

  8. koval permalink*
    20 février 2011 17 h 26 min

    En fait, ses vues sont très claires à la lumière de la conférence de presse, il veut beaucoup plus que la petite prière au conseil, il voudrait nous ramener au Duplessisme, on le voit bien aussi, à la page 48 de son rapport de la commission Bouchard-Taylor.

    « En conclusion de tout cela, il nous semble anormal, contre-productif, voire contradictoire de prôner la séparation de ces deux pouvoirs, appelés tous deux à rechercher le bien d’une seule et même population. La collaboration entre l’Église et l’État porte tout le poids de l’histoire et tient de la nature humaine elle-même. Ne serait-il pas plus sage pour l’État de déclarer soit sa laïcité, soit sa neutralité religieuse, en laissant ouverte une large accession à la collaboration avec les valeurs religieuses sur des terrains communs? L’État a-t-il eu à se plaindre du rôle que l’Église a longtemps assumé en matière de santé et d’éducation dans un passé pas si lointain? Pourquoi l’État a-t-il éjecté l’Église de ces domaines plutôt que de l’y accompagner et de la soutenir? N’y avait-il pas là un excellent terrain d’accommodement raisonnable et bénéfique? »

    J’aime

  9. Pierre Jobin permalink
    20 février 2011 18 h 15 min

    Je viens de lire vos commentaires.

    Merde, le maire Tremblay est plus « flyé » que je ne le croyais. Il faudrait peut-être lui envoyer un exemplaire des textes de Vatican II, en insistant sur la déclaration sur la liberté religieuse (Dignitatis humanae) et la constitution pastorale sur l’Église dans le monde de ce temps (Gaudium et spes).

    Petit extrait de la Déclaration sur la liberté religieuse : » la société civile a le droit de se protéger contre les abus qui pourraient naître sous prétexte de liberté religieuse, c’est surtout au pouvoir civil qu’il revient d’assurer cette protection »

    Et qui donc va nous protéger de Jean Tremblay ?

    Il aurait également tout intérêt à lire les passages sur les liens entre la vérité et la conscience individuelle.

    Est-ce que le maire Tremblay est créationniste ? Probablement. Est-il fondamentalisme ? Sûrement.

    J’aime

  10. koval permalink*
    20 février 2011 18 h 52 min

    En tout cas, il est aussi très pro vie, un cas ce maire!

    « Dans des questions aussi vitales que celles de l’avortement ou du mariage gai, par exemple, l’État peut légiférer sur les règles politiques, économiques et sociales, mais elle ne peut empiéter sur les valeurs morales et religieuses qui relèvent des Églises. Nous avons à l’esprit une réflexion de Pierre-Éliott Trudeau lorsque la loi sur l’avortement a été promulguée qui laissait entendre que l’État décriminalisait l’avortement et ne le punissait pas, mais que cela ne changeait rien à la nature du geste qui demeure un crime et un meurtre. »

    Cliquer pour accéder à ville-de-saguenay.pdf

    J’aime

  11. koval permalink*
    20 février 2011 18 h 54 min

    Il finira bien un jour ministre ou sénateur chez Harper!

    J’aime

  12. 20 février 2011 19 h 28 min

    Rodrigue Tremblay ne serait pas d’accord avec le maire Jean Tremblay si j’ai bien compris son Le code pour une éthique globale. Chez Liber, 2009.

    La Bible est toute une bibliothèque sur des siècles et des siècles avant et pendant la période admise par les créationnistes depuis le début du monde.

    Rodrigue Tremblay n’est pas reconnu pour être le plus grand des savants mais je dirais que c’est un Québécois honnête et conséquent au point de se retirer de la politique provinciale, jadis.

    J’aime

  13. 20 février 2011 19 h 44 min

    «Il finira bien un jour ministre ou sénateur chez Harper!»

    J’espère encore que Harper ne sera plus en position de faire cela, mais la lecture des derniers sondages chez les Canadiens du ROC me découragent…

    J’aime

  14. 20 février 2011 19 h 55 min

    «Rodrigue Tremblay ne serait pas d’accord avec le maire Jean Tremblay»

    Lequel ? Celui qui sévit dans les commentaires du Devoir ou l’ancien ministre qui a sévi comme prof d’économie ?

    J’aime

  15. Yves permalink
    20 février 2011 21 h 12 min

    Excellent billet Koval!

    La biiiiiiiiip de biiiiiiiiiiiiiiip de Jean de là là tu l’as très bien cerné. 😉

    Darwin, je ne veux pas te décourager, mais je suis prêt à gager un 100 piastre que Harpon des neiges va remporter les prochaines élections au printemps ou cet été.

    Et malheureusement cette fois-ci je ne parie pas sur le négligé.

    J’aime

  16. 20 février 2011 21 h 23 min

    @ Yves

    «Et malheureusement cette fois-ci je ne parie pas sur le négligé.»

    Je n’accepterai bien sûr pas le pari, parce que d’une part je ne parie pas souvent, et d’autre part, je viens d’écrire que je suis d’accord avec toi, malheureusement…

    J’aime

  17. Yves permalink
    20 février 2011 21 h 41 min

    Darwin je ne voulais pas parier avec toi.

    C’était juste une manière de dire qu’Harper va remporter les prochaines élections. En disant que t’espérais encore, je voulais seulement t’enlever toute espérance. 😉

    J’aime

  18. koval permalink*
    20 février 2011 22 h 39 min

    Merci Yves. 😉

    J’aime

  19. the Ubbergeek permalink
    21 février 2011 0 h 30 min

    Est-ce que ses amis de la ville aimerait qu’un jour battus et remplacé, sont remplacant soit un athée hardcore communiste ou plus philosophique inspiré, genre, par Dawkin?

    Aimeriez-vous que à CHAQUE CONSEIL, il commence par une parodie plutôt blasphématoire, genre, ‘Il n’a pas de Dieu et Marx est mon Prophète, protège-nous des petit cerveaux supersticieux…’

    Aimeriez-vous qu’il blaste constamment les ‘grenouilles de bénitiers’ et les ‘curés’?

    Aimeriez-vous cà?

    Heck,. même le maire ‘sataniste’ Gendron(?) de chait plus où a pas fais cà!

    Alors, ne faites pas aux autres….

    J’aime

  20. 21 février 2011 5 h 20 min

    @ the Ubbergeek

    Ce serait gentil d’indiquer dans vos commentaires à qui vous vous adressez et à quel partie d’un texte où d’un commentaire vous réagissez. Plus souvent qu’autrement, je ne comprends rien à vos commentaires.

    Merci !

    J’aime

  21. the Ubbergeek permalink
    21 février 2011 5 h 26 min

    @Darwin

    S’adresse-t’on toujours à quelqu’un en particulier dans une réponse? Je dit ca sans vouloir être baveux.

    J’ai ‘jumpé’ dans le sujet, comme cà. On peut ajouter un autre angle, un autre aspect, etc…

    Et quand je répond à quelqu’un vraiment, j’utilise le @X.

    J’aime

  22. 21 février 2011 6 h 29 min

    Huntingdon

    J’aime

  23. koval permalink*
    21 février 2011 6 h 53 min

    @Ubbergeek

    Personnellement, aucun intégriste ne me plait et quand un intégriste prend le pouvoir, j’ai le réflexe sain d’être inquiète.

    J’aime

  24. Yves permalink
    21 février 2011 7 h 12 min

    Lui aussi parle de Biiiiiiiiiiiip là là.

    http://jones-aucunachatrequis.blogspot.com/2011/02/christ-de-tremblay.html

    J’aime

  25. koval permalink*
    21 février 2011 7 h 19 min

    @Ubbergeek

    C’est quoi au juste votre problème avec Dawkins? Si Dawkins représente un danger alors sachez que j’adhère pas mal à sa pensée. Dawkins est-il controversé? Il combat les créationnistes et la pseudo science! Un danger vous dites?!?!

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Richard_Dawkins

    J’aime

  26. koval permalink*
    21 février 2011 7 h 29 min

    Yves, le site que tu pointes dit:

    « Pas corrompu, pas croche, pas vilain. Juste un peu particulier. Involontairement drôle. »

    Je ne suis pas d’accord, il y a une jolie tache à son dossier ici.

    http://www.radio-canada.ca/regions/saguenay-lac/2009/10/01/002-btf_jugement_cour_appel.shtml

    Là aussi il va aller en appel et s’enliser d’avantage, à même les frais des contribuables j’imagine..

    J’aime

  27. koval permalink*
    21 février 2011 7 h 34 min

    Yves

    Il y a le 4 millions que je viens de citer, il y a aussi ceci qui est dangereux démocratiquement…un cas très lourd ce maire..

    http://www.radio-canada.ca/regions/saguenay-lac/2010/10/14/003-dossier_noir_Saguenay.shtml

    J’aime

  28. Pierre Jobin permalink
    21 février 2011 7 h 47 min

    Je ne suis pas sûr que vous compreniez le fond de la question. Jean Tremblay a le droit de pratiquer sa foi et sa religion comme sa conscience lui indique. Il lui est juste demandé de ne pas l’imposer aux autres lors des séances du conseil municipal.

    Pour être plus clair :

    « Est-ce que ses amis de la ville aimerait qu’un jour battus et remplacé, sont remplaçant soit un athée hardcore communiste ou plus philosophique inspiré .. ? Cela concerne les électeurs de Saguenay.

    « Aimeriez-vous qu’il blaste constamment les ‘grenouilles de bénitiers’ et les ‘curés ? » NON

    J’aime

  29. koval permalink*
    21 février 2011 8 h 00 min

    Il y a Papi qui aborde le même thème mais sous un l’angle plus juridique…

    http://papitibi.wordpress.com/2011/02/21/layatolah-de-chicoutimi-la-la-les-canadiens-francais-sont-trop-mous/#comment-3278

    J’aime

  30. Yves permalink
    21 février 2011 17 h 00 min

    Je ne savais pas cela Koval.
    Moi qui croyais que tu avais bien cerner le personnage dans ton billet. Ben là là, avec ce rajout d’information que tu viens de me donner, je constate qu’il est bien pire de ce que je pensais.

    J’aime

  31. the Ubbergeek permalink
    22 février 2011 2 h 37 min

    @Koval

    Je suis autant contre le cérationisme et les fausses sciences que bien d’autres, étant nerd…

    Bon, Dawkins est plutôt rude et tout – et cette idée qu’un athée est plus ‘libre d’esprit’ et ‘pense progressivement’ et patati patata est insultante, mais c’est pas de quoi je parle ici, je faisait plutôt le rappel de ‘ne faites pas aux autres ce que l’on voudrait pas que l’on vous face..’ Et pourquoi les lieux devraient être libre de toute religion OU choix religieux.

    Parce que je suis sur qu’au moins un athée local aimerait voir cà. Un ‘take that’.

    Juste ca…

    J’aime

  32. koval permalink*
    22 février 2011 7 h 32 min

    ‘ne faites pas aux autres ce que l’on voudrait pas que l’on vous face..’ Et pourquoi les lieux devraient être libre de toute religion OU choix religieux.

    @Ubbergeek

    Non, moi je ne fais pas aux autres ce que ce maire fait, je n’expose pas mes convictions religieuses en public (remarque que j’en ai pas), je ne fais pas des soumissions trompeuses etc….

    La religion dans les lieux publics? Ben moi, j’ai beaucoup d’ouverture. Les chemins de croix qu’on fait à Pâques, je trouve ça très joli, dans les résidences ou CHSLD, j’espère qu’on va continuer à aménager des coins de prière, pour les catholiques autant que pour les juifs ou musulmans.

    Mais la prière dans les affaires politiques, ça me dérange vraiment! De toute façon, ça fait l’unanimité en cour, il y a eu des jugements comparables en Ontario et ici la réponse à été NON.

    Il me semble qu’interdire la prière dans l’appareil politique, c’est la base minimale d’un peuple qui veut tendre vers la plus infime laïcité, non?

    Ne pas interdire cette prière ouvre la porte à n’importe quoi. Si on permet cela, le débat sur la laïcité est terminé, on fait comme on a envie, on remet l’Église dans l’État et on passe à autre chose.

    J’aime

  33. 22 février 2011 12 h 03 min

    Moi aussi, je me sens très ouvert, pour ce qui est des symboles comme les croix de chemin, les clochers, l’usage des cloches pour annoncer un service religieux, la Croix du Mont-Royal… mais dans le cadre des assemblées publiques de la société civile (les séances publiques d’un Conseil municipal, par exemple), c’est NON.

    J’ai siégé sur un Conseil municipal, et jamais il n’y a eu de prière. Heureusement, d’ailleurs, car mes collègues n’ont pas toujours été des blancs francophones et catholiques.

    J’aimerais bien voir la réaction de nos amis pro-prière, le jour où un Conseil à majorité juive (Côte St-Luc, par exemple) ou musulmane décrétera une prière non-chrétienne. J’ai bien l’impression que les défenseurs de la prière se transformeront en défenseurs de la laïcité…

    J’aime

  34. Déréglé temporel permalink
    22 février 2011 15 h 24 min

    « J’ai bien l’impression que les défenseurs de la prière se transformeront en défenseurs de la laïcité… »

    Ouais. C’est parce que dans le fond, ce sont des défenseurs du christianisme, de rien d’autre.

    J’aime

  35. koval permalink*
    27 février 2011 8 h 00 min

    Tiens, Yan Barcelo en conclu que les tenant du laïcisme sont de dangereux intégristes obsédées par des peccadilles…jolies amalgames!

    Comique! Moi qui suis pour le port du voile!

    http://les7duquebec.wordpress.com/2011/02/27/le-laicisme-nouvelle-religion-2/

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :