Aller au contenu principal

Actualités chrissées en poche et perles d’escargot!

4 mars 2011
by

Par koval -Et parce que c’est vendredi!

1- Quand la Labeaumania fait avancer le Québec

Merveilleusement, notre bon gouvernement qui s’apprête à serrer la ceinture de tous les contribuables québécois a trouvé 200 millions pour son ami Labeaume!

Quand j’ai vu ça en début de semaine aux nouvelles, le show Labeaume, Charest et Québécor, je suis allée chercher mon pop-corn pour m’installer devant la télé, j’ai pensé à une nouvelle épisode de la série « Les boys ». Tsé la gang de losers qui veulent se faire voir à tout prix et par n’importe quels moyens! Malheur à moi, j’avais pris deux bières, ce qui m’avait fait confondre Stanley avec Charest et Labeaume avec le ti-gros fils arriéré de Stanley! Dans mon livre à moi, je m’attendais à l’entrée en scène de Méo la clope!! Ben il est pas venu Méo, à ma grande déception d’ailleurs… Méo ça serait-tu Stifun Harpeur!?!? Je conspire depuis, je vous assure!!! Aurai-je déboulonné le pot-au-roses!?!?! À suire…..

2- Ha ha ha! Là au moins j’ai bien ri!

« Je ne suis ni à gauche ni au centre, ni à droite mais bien au dessus de tous! »

Source: 3600 secondes d’extase!

Une autre dont je n’ai plus la référence mais qui m’a bien faite rire!

« Le Québec ne marche jamais aussi vite que lorsqu’il tourne en rond….« 

3- Publication du livre « Le remède imaginaire pourquoi l’immigration ne sauvera pas le Québec »

Celle-là, elle est extraordinaire! Plusieurs pays développés, et ce, depuis un bon bout de temps, s’inquiètent au sujet de la démographie, plus précisément, ils s’inquiètent au sujet du vieillissement de leur population et essaient de combler du mieux qu’ils le peuvent le creux démographique par l’immigration, entre autre. Eh bien, on a, au Québec, deux ti-casses qui déclament que l’immigration ne sauvera pas le Québec! Ils viennent de publier le bouquin suivant:

Magnifique! Sur 10 000 articles traitant de ce sujet, voilà que deux ptits auteurs, Einstein québécois, arrivent à la conclusion différente à l’effet que l’immigration n’est pas utile!! Ainsi, on apprend que, depuis 15-20 ans, tous les pays auraient erré! Des génies je vous le dis! Ce qui fait dire à mon ami Renart que le Québec n’a pas besoin d’immigrants! Yeah!  Merci pour le divertissement! J’ai trop ri!

4- Quand le NPD d’Allemagne fait la loi dans un village

Un truc moins comique, ce parti ayant des références clairement nazis en Allemagne, à lire et à classer SVP dans la catégorie « Je me souviens un peu, des fois en tout cas! ».

http://www.cyberpresse.ca/international/europe/201102/25/01-4374187-le-village-des-neonazis.php

5-Quand ça dérape solide sur le dos de la gauche sué bloyes! (ce qui me gosse dans la démagogie du renard)

http://www.renartleveille.com/ce-qui-me-gosse-de-la-gauche

Je n’ai jamais rien lu d’aussi insignifiant sur un écran d’ordi depuis l’invention du code Assembler!  C’est tout dire!

Misère!

34 commentaires leave one →
  1. 4 mars 2011 21 h 37 min

    Excellent la comparaison Labeaume-les boys !

    Sur l’immigration, je demeure aussi surpris de la sortie de ce livre. Qu’un démographe s’associe à ça…

    Tiens, une lettre intéressante que j’ai lue sur le sujet cette semaine. L’auteur parle, comme je l’ai fait dans mon billet sur le sujet, de l’oubli des enfants faits par les immigrants…

    «Bien sûr qu’une personne qui arrive ici à 25 ans fait beaucoup moins baisser la moyenne d’âge de la population qu’un bébé qui vient au monde. L’immigrant peut, par contre, faire des enfants ici, et là il viendra faire grossir la pyramide des âges.»

    http://www.cyberpresse.ca/place-publique/opinions/201103/01/01-4375098-un-reflexe-de-ceinture-flechee.php

    Bon, je trouve son langage parfois technique, mais intéressant quand même.

    «Pour analyser l’impact économique de l’immigration, il faut considérer le coût de remplacement de cet immigrant par la mise au monde d’un enfant à partir de la grossesse de la mère jusqu’à l’âge de 20 à 25 ans, âges auxquels les enfants deviennent «rentables» pour la société, car ils se mettent à travailler et à payer de l’impôt. Si on tient compte de tous ces coûts sociaux, l’arrivée de l’immigrant adulte constitue en fait un vol économique à son pays d’origine.»

    Voilà quelque chose qu’on n’entend pas assez souvent !

    J’aime

  2. koval permalink*
    4 mars 2011 22 h 03 min

    Toujours plaisant de voir un économiste mathématicien dire des trucs intelligents 😉

    J’aime

  3. 4 mars 2011 22 h 11 min

    C’est une fusion entre nous deux ! 😉

    J’aime

  4. koval permalink*
    4 mars 2011 22 h 14 min

    Notre bébé ! Un peu vieux cependant! 😆

    J’aime

  5. 4 mars 2011 22 h 33 min

    «Notre bébé !»

    Une autre paternité non assumée…

    J’aime

  6. Youlle permalink
    5 mars 2011 13 h 00 min

    Il y a un chose que je ne comprends pas.

    On dit que l’immigration va sauver la démographie du Québec. Mais comment?

    Qui peut nous dire que les enfants des immigrants et leurs enfants n’adapteront pas les tendances des Québécois et de tout l’Amérique c’est-à-dire un ou deux enfants?

    Ce serait alors un retour à la case départ avec un peu plus de monde.

    J’aime

  7. koval permalink*
    5 mars 2011 13 h 14 min

    Youlle. j’ai écrit ce billet un peu gnouf simplement pour me donner du temps pour écrire mon prochain qui portera sur ce sujet précis, ie, démographie et immigration.

    J’aime

  8. koval permalink*
    5 mars 2011 13 h 16 min

    « Qui peut nous dire que les enfants des immigrants et leurs enfants n’adapteront pas les tendances des Québécois et de tout l’Amérique c’est-à-dire un ou deux enfants? »

    Youlle, ça on le sait, mon amie Sénégalaise a eu 2 enfants, elle est ici depuis son université. Bien certainement qu’elle vit comme nous, elle ne fera pas 15 enfants. Elle s’adapte, c’est ce qu’on veut non?

    J’aime

  9. 5 mars 2011 13 h 37 min

    @ Youlle

    «On dit que l’immigration va sauver la démographie du Québec»

    Je ne connais personne qui affirme ça. Atténuer les conséquences du vieillissement, oui, mais la sauver, non.

    Pour voir l’impact de l’immigration, le meilleur moyen que je connaisse est de comparer les scénarios démograpiques de l’Institut de la statistique du Québec. Le scénario de 2003 était basé sur un solde migratoire de 19 000 et un taux synthétique de fécondité de 1,5. Celui de 2009, sur un solde migratoire de 30 000 et un taux synthétique de fécondité de 1,65. On remarquera que l’augmentation du scénario était beaucoup plus forte pour l’immigration (+58 %) que pour la fécondité (+10 %).

    Résultat ? Alors que le scénario de 2003 prévoyait une baisse de la population du Québec vers 2031, le nouveau scénario ne prévoit aucune baisse jusqu’en 2056. On peut voir un graphique éloquent là-dessus à la page 116 de http://www.stat.gouv.qc.ca/publications/demograp/pdf2009/perspectives2006_2056.pdf .

    Même pour la population âgée de 20 à 64 ans (la plus active sur le marché du travail), la diminution la plus forte (vers 2031) est réduite de plus de la moitié (voir le graphique à la page 117, où on voit que cette population aurait diminué d’environ 500 000 entre 2011 et 2030, tandis que le nouveau scénario ne prévoit plus qu’une baisse d’entre 200 000 et 250 000 entre 2013 et 2031). Et cette diminution de la baisse prévue est essentiellement due à l’immigration, car le nombre d’enfants supplémentaires n’aura que peu d’impact chez les 20-64 en 2031.

    Bref, problème il y a toujours, mais son ampleur est drôlement réduite. Un ajout d’immigration en réduirait encore l’ampleur. Je ne dis pas que je suis pour une nouvelle augmentation, surtout pas avec les mesures actuelles d’intégration nettement insuffisantes. Il faut évaluer les avantages-désavantages. Par contre, il est ridicule de prétendre qu’il n’y a aucun avantage.

    Pour bien voir l’impact sur la structure d’âge de l’immigration, vous pouvez regarder le tableau que j’ai fait à https://jeanneemard.wordpress.com/2010/10/20/limmigration-fait-elle-rajeunir-ou-vieillir-le-quebec/ . Vous verrez que la structure d’âge de l’immigration est beaucoup plus jeune que celle des natifs. Cela dit, je le répète, l’immigration ne peut pas effacer complètement les conséquences du vieillissement des natifs.

    «Qui peut nous dire que les enfants des immigrants et leurs enfants n’adapteront pas les tendances des Québécois et de tout l’Amérique c’est-à-dire un ou deux enfants?»

    De ce que j’ai lu, ce n’est qu’à la deuxième génération que les immigrants (la deuxième gégnération n’étant bien sûr pas des immigrants !) adoptent en effet les tendances générales observées au Québec.

    «Ce serait alors un retour à la case départ avec un peu plus de monde.»

    Pas vraiment, les graphiques que je vous ai montrés le démontrent.

    J’aime

  10. 5 mars 2011 13 h 54 min

    J’ajouterai que les graphiques que je propose ne font que comparer la situation avec un solde migratoire de 19 000 et avec un solde de 30 000. Une comparaison entre un solde de 30 000 et un de 0 montrerait vraiment l’impact de l’immigration. On peut le voir sommairement avec le scénario F du tableau 2.1 de la page 32 de http://www.stat.gouv.qc.ca/publications/demograp/pdf2009/perspectives2006_2056.pdf . La population baisserait dès 2026 et sera moins élevée en 2056 (7.2 millions) qu’en 2006 (7,63 millions).

    Pour voir les impacts précis de tous les scénarios par année et par âge (de 0 à 100 ans à chaque année, avec en plus l’âge moyen et l’âge médian). Il y a un fichier Excel à la page http://www.stat.gouv.qc.ca/donstat/societe/demographie/persp_poplt/pers2006-2056/index.htm qu’on obtient en cliquant sur le lien : «Population par année selon le sexe, l’âge et le scénario, Québec, 2006-2056 ».

    J’aime

  11. Youlle permalink
    5 mars 2011 14 h 47 min

    @ Darwin

    Je ne sais même pas ce qu’est le « rapport de dépendance ».

    C’est comme si je vous parlais de la nouvelle carte du cpu de la point to point à shop et du backlash du screw en X.

    Mais ce que je peux comprendre est que le problème reste le même. On ne fait que prendre des gens d’autre pays pour grossir la population qui eux ne se reproduiront probablement pas.

    J’aime

  12. Youlle permalink
    5 mars 2011 14 h 51 min

    « Youlle, ça on le sait, mon amie Sénégalaise a eu 2 enfants, elle est ici depuis son université. Bien certainement qu’elle vit comme nous, elle ne fera pas 15 enfants. Elle s’adapte, c’est ce qu’on veut non? »

    Tous les fils d’immigrants que j’ai connus dans mon coin qui ont mon âge et moins ont fait comme les autres Québécois, 1 ou 2 enfants.

    J’aime

  13. Youlle permalink
    5 mars 2011 14 h 53 min

    @ Koval

    Le #12 est pour vous.

    J’ajouterais que nous aurons toujours le même problème, mais avec plus de monde.

    J’aime

  14. 5 mars 2011 15 h 07 min

    @ Youlle

    «Je ne sais même pas ce qu’est le « rapport de dépendance ».»

    «Le rapport de dépendance démographique global est le rapport de la population combinée de jeunes (personnes âgées de 0 à 19 ans) et de personnes âgées (personnes âgées de 65 ans et plus) à la population en âge de travailler (personnes âgées de 20 à 64 ans). Il est exprimé sous forme de nombre de « personnes à charge » pour 100 « travailleurs » :

    jeunes (de 0 à 19 ans) + personnes âgées (65 ans et plus) pour 100 travailleurs (de 20 à 64 ans).»

    http://www.statcan.gc.ca/pub/82-229-x/2009001/demo/dep-fra.htm

    J’aime

  15. koval permalink*
    5 mars 2011 15 h 31 min

    Je ne vois pas quel problème vous essayez de me pointer…

    Si vous pensez que nous comptons sur les femmes immigrantes pour faire plus d’enfants que nous, vous vous trompez. Les planificateur en démographie savent que les femmes immigrantes se comporteront dans la majorité des cas comme les femmes québécoises. Ce n’est pas une réelle préoccupation…

    J’aime

  16. Youlle permalink
    5 mars 2011 16 h 30 min

    @ Darwin

    Merci!

    Là c’est clair.

    J’aime

  17. the Ubbergeek permalink
    6 mars 2011 1 h 41 min

    Labeaume.,.. Je l’ai vue récemment en entrevue à 19h sur RDI (me semble) et… quelle… Arrogance, un vrai je-sais-tout-la-ferme… Un homme pour qui l’image de lui ET se SA (MA ville, je suis de Québec aussi… Flambe pas NOTRE argent!) ville compte seulement, près à prendre l’argent n’importe où pour cà…

    Je comprend mieux pourquoi je l’aime pas maintenant.

    J’aime

  18. 6 mars 2011 19 h 34 min

    Ouais, ce Renart. Pas fort son dernier billet. Il devrait comprendre que la gauche ne penche pas ultimemement vers l’Islamisme radical. Elle honis aussi ces pratiques religieuses rétrogrades, notamment envers les femmes ( la gauche est féministe non?).
    De plus. l’Islam radical est une forme de conservatisme dont la gauche s’oppose.

    J’aime

  19. 6 mars 2011 19 h 47 min

    Et Koval, existe-t-il des études démontrant le contraire de ce livre?

    J’aime

  20. koval permalink*
    6 mars 2011 20 h 16 min

    Salut Jimmy

    D’abord une petite remarque au sujet du vocabulaire utilisé.

    Il est vrai qu’avant, l’Islamisme signifiait « religion musulmane » mais de façon plus moderne, le terme « islamisme » signifie, dans la plupart des dictionnaires :

    « Mouvement politique et religieux prônant l’expansion et le respect de l’islam et visant l’islamisation complète et totale du droit, des institutions, du gouvernement. »

    Alors tous les gens de gauche que je connais sont contre l’Islamisme tout court, du moins, pour notre nation, et pas besoin qu’il soit radical.

    J’ai quelque pistes de réponses pour ce bouquin qu’on dit « très scientifique » ha ha ha! Facal n’a pas les mêmes critères de scientificité que moi!.

    Chez Facal j’ai trouvé un bon commentaire….Je vais devoir vérifier mais il semble dire que les simulations sont archi biaisées. On ne calcule pas la descendance des immigrants donc on arrive à une sous estimations de l’impact de l’immigration.

    Voilà un bout du commentaire, il s’agit de « shadlaw ».

    « Dans cette simulation, le couple est isolé comme immigrant mais leurs 4 enfants nés ici sont comptés comme Québécois. Même chose pour mes voisins vietnamiens qui sont arrivés au Québec il y a plus de 20 ans avec 3 enfants mineurs, les enfants sont aujourd’hui des parents de 3 à 4 enfants pour un total de 10. Les 10 enfants sont considérés aussi comme des natifs. C’est tout à fait illusoire d’évaluer l’impact de l’immigration sur la démographie en s’arrêtant seulement à la première génération. Si on exclut les enfants de ce million d’immigrants du groupe des natifs, la structure des âges d’un hypothétique Québec sans immigrants serait probablement différente de celle proposée dans le livre. L’impact des immigrants pourrait encore se répercuter sur la troisième génération même si le niveau de fécondité de la filière immigrante risque de rejoindre celui des natifs à plus long terme. »

    J’ai aussi lu des rapports du gouvernement et projections de nos démographes….personne n’osera, ni les péquistes ni les libéraux, diminuer le flot d’immigration pour les années à venir, la situation est pire que ce qu’on pense, je ferai un topo.

    Tu sais, jamais une population n’a fait face à un vieillissement aussi rapide que dans notre société, à cause du baby boom. Les autres pays riches ont des populations vieillissantes mais la nôtre est la plus vieillissante…

    J’aime

  21. 6 mars 2011 20 h 29 min

    «mais la nôtre est la plus vieillissante…»

    Japon…

    J’aime

  22. koval permalink*
    6 mars 2011 20 h 30 min

    Ah oui? Ah bon!

    J’aime

  23. 6 mars 2011 20 h 37 min

    Oui, le Japon trône en première place… mais les japonais étant confinés à une ile et l’Immigration étant beaucoup balisée, le risque d’une perdition culturelle est moins grande au Japon qu’au Québec.

    J’aime

  24. koval permalink*
    6 mars 2011 20 h 39 min

    On sera les leaders en Amérique, c’est ici que nous atteindrons les plus haut taux de personnes âgées.

    J’aime

  25. koval permalink*
    6 mars 2011 20 h 49 min

    Jimmy

    Le Japon est en effet un bon exemple…..

    Le modèle capitaliste est basé il me semble sur la croissance, en décroissance démographique, ça s’écroule il me semble non?

    http://www.senioractu.com/Japon-Inquietudes-economiques-pour-cause-de-vieillissement-de-la-population_a4092.html

    J’aime

  26. 6 mars 2011 21 h 03 min

    Bonne question Koval. En effet, plus de consommateurs signifie plus de profits. J’aurais du ajouter ce paramêtre à mon dernier billet.

    J’aime

  27. koval permalink*
    6 mars 2011 21 h 13 min

    Je voulais te faire remarquer que les Japonais semblent inquiets et ont adopté des politiques drastiques pour survivre….Ils n’y a pas d’immigrants au Japon, merveilleux, mais le prix et les sacrifices sont très élevés…la retraite à 80 ans!?!?

    Alors on a des choix à faire, on coupe l’immigration, on se retrouve en décroissance assez rapide, tandis que nos voisins anglos(ROC et State) croissent encore….un rapport de force amoindri!?!? C’est aussi un danger pour notre identité culturelle non!?!?

    Voilà de quoi mélanger vraiment nos fervents nationalistes!

    J’aime

  28. 6 mars 2011 21 h 15 min

    La croissance est en effet essentielle dans le système capitaliste. Avec le réchauffement climatique et l’épuisement graduel des ressources, c’est une barrière importante aux changements nécessaires. Incontournable ? Peut-être…

    J’aime

  29. the Ubbergeek permalink
    8 mars 2011 21 h 26 min

    @Koval

    Il Y A une certain immigration au Japon, petite comparée à l’ ‘occident’ – les japonais n’ont pas chosis cette voie par nationalisme entre autre, mais elle existe. Notablement des asiatiques de pays plus pauvres et latinos. Aussi, à noter, l’immigration de ‘retour’ comme en Italie des descendants d’emigrés qui retournent au pays des ancêtres, avec des possibles problèmes sociaux (les brésiliens par example).

    J’aime

  30. koval permalink*
    8 mars 2011 22 h 17 min

    Ubbergeek

    Vous avez raison, le Japon n’est pas hermétique, mais ce n’est pas une terre d’accueil..

    J’ai trouvé ce ptit topo qui dit pas mal comme vous…

    http://japon.aujourdhuilemonde.com/qui-sont-les-immigres-du-japon

    J’aime

  31. 8 mars 2011 22 h 38 min

    «le Japon n’est pas hermétique, mais ce n’est pas une terre d’accueil..»

    Peuvent ben être vieux ! 😉

    J’aime

  32. the Ubbergeek permalink
    9 mars 2011 0 h 16 min

    Ils ont choisis la robotisation de l’industrie, ce qui aide aussi, mais peut apporter des problèmes…

    Aucun rapport direct avec le sujet, mais il est à noter que les capitalistes nippons n’ont jamais été fou du boursicottage et jeux des actions; le capitalisme nippon est basé sur l’industrie traditionellement (mais des conglomérats énormes dans le passé… autre problème.).

    J’aime

  33. 9 mars 2011 0 h 22 min

    N’empêche qu’ils sont dans la mouise comme pas beaucoup d’autres pays… et ça fait 20 ans !

    J’aime

Trackbacks

  1. Jeanne Émard a 10 ans! |

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :