Aller au contenu principal

Ce printemps qui n’aime pas beaucoup les femmes

4 juin 2011

Par Koval – Du 29 au premier juin se tenait le 2e Colloque international sur la violence faite aux femmes. L’évènement réunissait 225 conférenciers et 600 chercheurs discutant des enjeux relatifs à ce délicat sujet.

Seulement voilà, j’aurais bien voulu vous parler plus de ce colloque, mais mis à part quelques articles peu développés (cliquer ici) et un autre du Devoir sur la violence conjugale chez les couples très jeunes, il n’y a pas grand-chose de rapporté par les journalistes. Enfin, rien vraiment sur le fond des choses, ou presque, comme si l’on n’y avait pas envoyé de journalistes…

Pourtant, ce colloque ne manquait sûrement pas d’intérêt, on y a parlé de tout le spectre des violences possibles réservées surtout aux femmes.  La violence conjugale,  les agressions sexuelles, la traite des femmes, les crimes d’honneur les violences envers les femmes en temps de guerre, etc.

Bon, j’ai trouvé pour vous ce petit communiqué qui donne quelques chiffres….

« Colloque international sur la violence envers les femmes
Les chiffres sur les violences faites aux femmes demeurent alarmants. Au Canada, les femmes constituent 80% des victimes de violence conjugale et 86% des victimes d’agression sexuelle (Statistiques Canada, 2008). Elles risquent par ailleurs six fois plus que les hommes d’avoir besoin de soins médicaux, cinq fois plus d’être hospitalisées à la suite de blessures et trois fois plus de s’absenter de leur travail comme conséquence de la violence. (Statistique Canada, 2006). Au-delà de la violence conjugale et familiale, les types de violences subies par les femmes se déclinent de bien d’autres façons : la traite de femmes et de filles aux fins de travail forcé ou de prostitution forcée est toujours aussi répandue. »

J’ai trouvé aussi ce torchon (dans ses commentaires) qui m’a mise hors de moi.

Une bonne part des commentaires ont  pour  but soit de ramener cette violence aux hommes, de la nier carrément ou bien de dénigrer les féministes. Ce qui donne lieu à des raisonnements dénués d’intelligence dont voici quelques perles…

« Peu importe que 7 meurtre conjugale sur 10 sont commis par des hommes, les deux sexes sont autant victime de violence. »

« Et la violence envers les hommes, personne n’en parle ? »
« On nous sert trop de cette soupe amère et virulente qui n’a pour objectif que de diaboliser les hommes d’avantage. On doit dénoncer la violence point. Peu importe son sexe , son statut social , ou sa race. »

Vous voyez le genre? Des ptits gars en crise aigüe de « jememoïsme », on nie, on détourne le sujet, il ne faut pas en parler trop. Même si nous évoluons dans un Québec de 2011, ce sujet dérange encore beaucoup trop de messieurs. Pathétique!

À les lire, le peuple québécois, serait une première mondiale historique, pour la première fois dans l’histoire de l’humanité, des hommes seraient autant ou plus battus que les femmes.Cela ne s’est jamais vu dans aucune société. Câline! Si cela était vrai, on aurait de bonnes raisons d’être un peuple pô fier!

Enfin, quelqu’un l’a dit:

Ce printemps n’en est définitivement  pas un de sensibilisation à ces abus.  Agnès Gruda le souligne dans cet excellent article que mon collègue et ami Darwin m’a pointé. Barbares et sexistes les traitements des femmes en Égypte? Elle rappelle qu’en janvier dernier, un policier a suggéré à des étudiantes ontariennes de ne pas s’habiller «comme des salopes» pour se protéger contre les agresseurs potentiels. Je la cite sur d’autres incidents:

« Et puis, il y a ces hommes puissants qui se croient tout permis avec toute femme qui a le malheur de croiser leur chemin. Il y a la sordide histoire de Dominique Strauss-Kahn, bien sûr. Mais aussi tous ces amis qui ont volé à son secours en faisant preuve d’un machisme crasse doublé d’un élitisme méprisant. Notamment, le journaliste Jean-François Kahn a réduit l’agression sexuelle d’une femme de chambre à du «troussage de domestique».Il y a aussi l’ancien secrétaire d’État français Georges Tron, qui vient de quitter son poste à la suite d’une accusation de harcèlement sexuel. En mars, l’ex-président israélien Moshe Katzav a été condamné à sept ans de prison pour viol et harcèlement sexuel. En Égypte, encore, un ancien patron de banque est accusé d’avoir agressé une femme de chambre dans un hôtel de luxe de Manhattan. »

Enfin, j’ajouterai à ce printemps qui ne semble pas aimer beaucoup les femmes, les pleureuses de Cantat, l’élection majoritaire de Harper qui en inquiète plus d’une. Il y a les enjeux liés à l’avortement, mais aussi toute la philosophie un peu dure de ce gouvernement qui refuse les recours en justice pour les questions d’équité salariale de la fonction publique fédérale sans parler de sa volonté d’abolir un pan du registre des armes à feu, registre qui avait vu le jour suite aux évènements de Polytechnique et qui visait entre autres à diminuer et prévenir un peu la violence.

Quand quotidiennement on entend ces mièvreries de masculinistes enragés:

« Cantat a fait un meurtre involontaire »

« DSK aime trop les femmes »

« La plupart des accusations de viols et d’agressions sont fausses »

Eh bien, je me dis que le mouvement féministe a encore un ptit coup de barre à donner, il y a  des coups de pied au cul qui se sont perdus. Tout n’est pas noir, il semble bien que ces petits débordements aient servi à piquer les féministes qui proposent quelques petites relances justement, ce avec quoi je suis tout à fait d’accord.

http://www.ledevoir.com/societe/actualites-en-societe/324796/les-etats-generaux-pour-le-mouvement-feministe-se-poursuivent

36 commentaires leave one →
  1. 4 juin 2011 10 h 12 min

    Très bien ce billet. Le dernier article que tu as mis en lien m’a enlevé le premeir commentaire qui m’est venu à l’esprit en lisant ton billet :

    «les femmes de diverses associations reconnaissaient qu’il y avait eu des avancées depuis 40 ans, mais constataient en même temps qu’un courant social voulait croire que l’égalité était atteinte et qu’il n’y avait plus de grands chantiers.»

    C’est pour moi un des principaux facteurs qui ralentit la progression de la route vers l’égalité. Oui, il faut reconnaître le chemin parcouru et s’en féliciter. Mais il faut éviter de penser que, en raison de ces gains, nous sommes arrivés à destination.

    J'aime

  2. koval permalink*
    4 juin 2011 10 h 18 min

    « mais constataient en même temps qu’un courant social voulait croire que l’égalité était atteinte et qu’il n’y avait plus de grands chantiers. »

    C’est souvent bien pire que ça, une femme de 72 ans que je connais bien et qui n’est certainement pas masculiniste, m’a demandée dernièrement s’il était possible que le féminisme soit allé trop loin. Elle se demandait si un recul ne serait pas approprié pour arriver à un juste équilibre 🙄

    J’ai fait un ptit discours….

    J'aime

  3. 4 juin 2011 10 h 42 min

    «J’ai fait un ptit discours…»

    Hahaha, j’imagine assez bien !

    J'aime

  4. Yves permalink
    4 juin 2011 19 h 46 min

    Il faut que cette lutte des femmes contre les violences qui lui sont infligées dure et dure et dure aussi longtemps que nécessaire. Ce n’est pas pour vous décourager, mais ce n’est pas demain la vieille quelle s’arrêtera. Des hommes mal éduqués, lâche ou frustrer, ainsi que des hommes infatué il y en aura toujours.

    Cette lutte est très importance. Ne serait-ce que de sensibiliser et d’éduquer les gens à bannir ces comportements dégradent envers les femmes, qui sont malheureusement encore valorisé aujourd’hui. Cela serait une grande victoire.

    J'aime

  5. koval permalink*
    4 juin 2011 20 h 27 min

    Yves, les femmes n’espèrent même pas éradiquer cette violence….là-dessus, tu as bien raison.

    Voilà ce qu’en disent les gens de ce colloque:

    « Le constat de départ du colloque, selon Mme Rinfret-Raynor, est que, bien que tous condamnent la violence faite aux femmes, elle n’a toujours pas été endiguée.

    Elle affirme que les participants ne caressent pas l’utopie d’éradiquer la violence, mais bien de donner de meilleurs moyens d’agir aux intervenants. »

    J'aime

  6. 5 juin 2011 0 h 23 min

    @Koval
    « J’ai trouvé aussi ce torchon (dans ses commentaires) qui m’a mise hors de moi. » (extrait du billet)

    J’imagine qu’il s’agit d’un commentaire de Jimbo34, celui qui traite les féministes de menteuses? Jimbo tient le discours que j’ai déjà lu sur Cyberpresse sous le nom de Jim777.

    Le plus triste, c’est qu’il croit depuis des années tenir un os avec certaines exagérations dans les stats.

    Tout dépend de ce qu’on fait entrer dans la définition de « violence conjugale », finalement. Aux yeux de Jimbo, la conjointe qui accueille le conjoint avec un rouleau à pâte quand il rentre saoul (je caricature), c’est de la violence conjugale au même titre que le fait, pour le gars saoul, de pousser la dame dans les escaliers, d’où elle sort avec des fractures et des ecchymoses partout!

    Ce qui me désole également dans ce billet de Radio-Can, c’est le taux d’approbation que reçoit le Jimbo, sur la foi de ses stats qui mettent tout dans le même panier.

    J'aime

  7. koval permalink*
    5 juin 2011 8 h 49 min

    Papi
    Ces niaiseries viennent du livre « 300 000 femmes battues, y avez-vous cru »

    Voilà une réplique des femmes…

    http://gynocratesattaquent.wordpress.com/2010/05/06/300-000-femmes-battues-y-avez-vous-cru/

    « Notre but n’est pas d’entrer dans une guerre de statistiques, mais nous voulons plutôt parler de ce genre de discours, qui malheureusement est de plus en plus répandu dans les médias de masse. Le problème est que ces personnes donnent des entrevues à la radio et à la télévision et que les choses qu’ils disent semblent être acceptées par plusieurs. Les masculinistes tiennent un discours alarmant sur la situation des hommes et accusent le féminisme de tous les problèmes dans la société (suicide, échecs scolaires, déstructuration des familles et des identités masculines et féminines, etc.). Plusieurs stratégies sont utilisées par ces antiféministes, mais minimiser la violence faite aux femmes (violence conjugale, meurtres, viols, Polytechnique) en est une importante.  »

    Dumont est fort dans la propagande….

    J'aime

  8. koval permalink*
    5 juin 2011 9 h 16 min

    Note: Dans le clip de Dumont, le sondage donne 70% des gens qui croient que les féministes sont allées trop loin, mais bon, chez les auditeurs de Dumont 360, il doit bien y avoir 70% de morons!

    J'aime

  9. 5 juin 2011 9 h 37 min

    Que ce soit avec le 300 000 ou l’affirmation des masculinistes que la violence conjugale est aussi fréquente chez les femmes et chez les hommes, on manipule des données partielles sans tenir compte de la gravité de cette violence. J’en ai déjà parlé mais j’y reviens, la source la plus fiable demeure Statistique Canada. Et que dit Statcan ?

    http://www.statcan.gc.ca/daily-quotidien/110127/dq110127a-fra.htm

    – Une proportion similaire d’hommes et de femmes ont indiqué avoir été victimes de violence conjugale durant les cinq années précédant la tenue de l’enquête. Parmi les hommes, 6,0 % (soit environ 585 000) ont subi de la violence conjugale pendant cette période, comparativement à 6,4 % des femmes (soit 601 000).

    – Les femmes font état d’une violence plus grave que celle vécue par les hommes : 34 % des femmes ayant déclaré lors de l’enquête avoir été victimes de violence conjugale ont dit qu’elles avaient été agressées sexuellement, battues, étranglées ou menacées à l’aide d’une arme à feu ou d’un couteau par leur partenaire ou un ex-partenaire durant les cinq années précédentes. Cette proportion était le triple de celle observée chez les hommes (10 %).
    -En 2009, 22 % des victimes de violence conjugale ont indiqué que la police avait été mise au courant de l’incident

    Je pourrais continuer à citer ces données, mais ce qu’il faut retenir est là : comparer la violence conjugale des hommes et celle des femmes, c’est comparer des gestes de peu de conséquence avec des gestes très violents : étranglements, menaces avec des armes, etc.

    Le rapport complet est au :

    http://www.statcan.gc.ca/pub/85-224-x/85-224-x2010000-fra.pdf

    J'aime

  10. koval permalink*
    5 juin 2011 9 h 48 min

    Merci Darwin.

    J'aime

  11. the Ubbergeek permalink
    5 juin 2011 14 h 58 min

    Mais les québecoises sont plus chanceuses que les américaines sur ce sujet…

    Robertson: Left Backs Abortion Rights To Make Straight Women More Like Lesbians

    uote:
    Pat Robertson has figured out why President Obama supports the funding of Planned Parenthood and believes in a woman’s right to choose: because progressives want women to have abortions as a way to achieve equality for lesbians. While speaking with co-host Terry Meeuwsen of The 700 Club about the recent debate over Planned Parenthood’s funding, Robertson attempted to use “psychological stuff” to rationalize why progressives back Planned Parenthood and “this culture of death.” According to Robertson, progressives want straight women to “abortion their babies” to “put [lesbians] on a level playing field.”

    Watch:

    Meeuwsen: There are lots of government-funded agencies in this country. Why do you think the President picked that one above all else to say, ‘not one penny’?

    Robertson: Well it’s the left; it’s this culture of death. The far-left is livid about killing babies. They want to kill do this, they want to destroy. You go back, and I don’t want to play all this psychological stuff but nevertheless, if a woman is a lesbian, what advantage does she have over a married woman? Or what deficiency does she have?

    Meeuwsen: Well she can’t have children

    Robertson: That’s exactly right. And so if these married women don’t have children, if they abort their babies, then that kind of puts them on a level playing field. And you say, nobody’s there to express that? Isn’t that shocking, well think about it a little bit ladies and gentlemen.

    http://www.rightwingwatch.org/content/robertson-left-backs-abortion-rights-make-straight-women-more-lesbians

    J'aime

  12. the Ubbergeek permalink
    5 juin 2011 15 h 12 min

    “Feminism is a socialist, anti-family, political movement that encourages women to leave their husbands, kill their children, practice witchcraft, destroy capitalism and become lesbians.”

    -Pat Robertson, 1992 Republican National Convention

    J'aime

  13. 5 juin 2011 15 h 29 min

    @ the Ubbergeek

    «Pat Robertson»

    Hahaha ! Même Mario et ses invités ont l’air nuancés comparé à Pat Robertson !

    J'aime

  14. koval permalink*
    5 juin 2011 16 h 46 min

    Ubbergeek

    Êtes vous d’accord avec ce Pat Robertson?

    J'aime

  15. the Ubbergeek permalink
    5 juin 2011 17 h 35 min

    No fucking way. jamais. Pourquoi cette question ?

    Je ne fais que poster un truc… à voir, disons.

    J'aime

  16. koval permalink*
    5 juin 2011 18 h 07 min

    Je voulais être certaine, vous n’avez que posté ses propos, je me demandais….vous me rassurez 😉

    J'aime

  17. 5 juin 2011 19 h 38 min

    @ the Ubbergeek

    «No fucking way. jamais.»

    Ben voyons, c’était ivident… 😉

    J'aime

  18. koval permalink*
    5 juin 2011 20 h 22 min

    Encore toutes mes excuses Ubbergeek, une erreur de ma part,…

    J'aime

  19. Blink permalink
    6 juin 2011 0 h 01 min

    En 76, Robertson a prédit la fin du monde pour octobre 1982. Crédibilité avec un gros « K » 🙂

    J'aime

  20. the Ubbergeek permalink
    6 juin 2011 1 h 18 min

    Ca va alors 🙂

    J'aime

  21. 6 juin 2011 5 h 52 min

    Ce billet a été modéré pendant plusieurs heures parce qu’il contient plus d’un lien. Je répète, ce blogue modère automatiquement les commentaires dans ce cas-là.

    Nous ne regardons pas toujours s’il y a des commentaires en modération, désolé…

    J'aime

  22. the Ubbergeek permalink
    7 juin 2011 16 h 10 min

    No problemo.
    Mais bon, je déteste cependant poster plusieurs fois de suite, c’est contre la nettiquette depuis mes 12+ans de net….

    J'aime

  23. the Ubbergeek permalink
    7 juin 2011 19 h 19 min

    Je vais dire deux choses controversées peut-être, sur le sujet de l’avortement….

    De un, Tartineau a apporté un truc que j’ai trouvé intéressant; il y a un député communiste italien apparement est sortis un jour contre l,avortement, ou plutôt sa banalisation, sous un angle progressiste; il critiquait la vision capitaliste et’ ‘fun loving’ de l,avortement si aisé, si banalisé,.. Comme si le fetus était juste une emmerdement au fun et à la carrière, une banalisation de l’acte de donner la vie… Avortement comme moyen de ‘contraception’.

    On peut apporter une critique progressiste mais pas anti-féministe de cete facilité à avorter, de sa banalisation… Enfin, ca peut être critiqué je suppose.

    Aussi, je suis moi-même légèrement pro-vie dans une vision similaire.. Je ne suis pas pour criminisation de L’avortement ou de telles choses; cependant, je me demande si l’avortement ‘futile’ devrait être un peu ‘découragé’ – en elevant les avortements sans raisons médicales, sociales (comme un viol) et autres sujet sérieux de la liste des actes médicaux payé par l’assurance-maladie. Mais of course, ca devrait rester possible, anonyme et tout.

    Et bien sur, je suis pour la contraception et cours de sexualité et tout.

    Peut-on être mal à l’aise philosophiquement avec une certaine banalisation de l’avortement sans être conservateur et antiféministe?

    J'aime

  24. koval permalink*
    7 juin 2011 19 h 30 min

    Ubbergeek, il faut plutôt faciliter la contraception et l’éducation. Je pense que maintenant, les filles ou femmes peuvent avoir une pilule du lendemain sans passer par un docteur, Voilà une façon de réduire les avortements.

    Le reste, je ne toucherais pas…nous avons établi que la femme avait le droit de disposer de son corps comme elle l’entend. Peut-être qu’une fille nounoune qui se fait avorter 5 6 fois est mieux de ne pas avoir d’enfants..

    Mais bon, il y a exagération un peu quand on parle d’avortement comme moyen de contraception, pour la plupart des femmes, c’est une épreuve l’avortement, elles y pensent toute leur vie, nous ne sommes pas aussi légères qu’on le prétend..

    J'aime

  25. the Ubbergeek permalink
    7 juin 2011 19 h 41 min

    En effet, je suis pour. Et je sais qu’il y a de meilleurs moyens pour faciler la natalité auss.

    Cependant;… Il reste que si les femmes ont droit de cité sur leur corps, le foetus reste quand même pas une ‘tumeur’, comme j’ai déjà entendu…. C’est pas tout à fais le corps de la femme anymore complètement…

    Oui. en effet, je suppose.

    Il y a t’il aussi une facon d’entendre le mari ou amant ou etc et son oppinion sur l’enfant en devenir, sans faire un recul de ce gain féministe? parce que le foetus/bébé est aussi de sa matière…

    J'aime

  26. 7 juin 2011 20 h 41 min

    @ the Ubbergeek

    «une banalisation de l’acte de donner la vie»

    Comme le dit Koval «pour la plupart des femmes, c’est une épreuve».

    «Il y a t’il aussi une facon d’entendre le mari ou amant ou etc et son opinion sur l’enfant en devenir»

    Oui, il a le droit d’en parler avec sa conjointe, bien sûr, c’est tout à fait souhaitable et cela se fait bien souvent. J’aimerais quand même savoir la proportion de femmes qui avortent qui ont un conjoint stable avec qui en parler. Les femmes avortées sont souvent bien jeunes…

    Mais lui donner un droit ? Non, jamais ! Vous n’avez pas entendu parler de l’affaire Chantal Daigle-Jean-Guy Tremblay ? L’avortement sécuritaire ne peut souffrir les délais de la Cour. Juste à penser aux possibilités de contrôle qu’auraient certains hommes avec ce supposé «droit»… Je pense comme Koval, «nous avons établi que la femme avait le droit de disposer de son corps comme elle l’entend».

    Cela dit, oui, il faut en parler, éviter cet acte agressif le plus possible par l’information, la sensibilisation et j’en passe.

    J'aime

  27. koval permalink*
    7 juin 2011 20 h 42 min

    « Il y a t’il aussi une facon d’entendre le mari ou amant ou etc et son oppinion sur l’enfant en devenir, »

    Non! Ce débat a été fait , Chantal Daigle, moi ça m’a marquée, si on rouvre ce débat, je déménagerai dans un autre pays où les femmes ont plein droit sur leur corps!

    J'aime

  28. koval permalink*
    7 juin 2011 20 h 43 min

    Oups! J’avais pas vu le commentaire de Darwin en postant mon numéro 28.

    J'aime

  29. 7 juin 2011 20 h 57 min

    «J’avais pas vu le commentaire de Darwin en postant mon numéro 28.»

    En envoyant mon comm, j’avais peur que tu aies répondu avant moi et cité, bien sûr, la cause Daigle-Tremblay! Le classique des classiques à ne pas revivre!

    J'aime

  30. koval permalink*
    7 juin 2011 22 h 07 min

    Ouf! Ça c’est du féminisme dont on se passerait!

    « Danielle Doyer, députée de Matapédia, a laissé entendre que Mme Marois avait de la difficulté à imposer son leadership parce qu’elle est une femme. Mme Doyer a dit douter des raisons avancées par ses anciens collègues pour claquer la porte du PQ. »

    J'aime

  31. 7 juin 2011 23 h 09 min

    Ben oui, y a pas plus macho que Louise Beaudoin…

    J'aime

  32. the Ubbergeek permalink
    8 juin 2011 0 h 43 min

    Le ‘plafond de verre’ existe encore, vous savez…

    J'aime

  33. the Ubbergeek permalink
    8 juin 2011 15 h 31 min

    Ca reste que le ‘plafond de verre’, il existe encore. Est-il un détail majeur? non. Mais nier que les femmes ont surement plus de difficultés en politiques même de nos jours, et qu’on tend à en demander plus…

    J'aime

  34. koval permalink*
    8 juin 2011 20 h 45 min

    Si Marois avait été un homme qui aurait agi de la même manière, on serait arrivé aux mêmes résultats, invoquer le sexisme n’importe quand pour n’importe quoi, c’est dangereux..,cela ne fait pas avancer le féminisme…

    J'aime

  35. 21 février 2012 7 h 46 min

    Tiens! Des nouvelles de mon pauvre cousin!

    Avis aux pleureuses des DSK!

    http://www.bfmtv.com/dsk-en-garde-a-vue-pour-complicite-de-proxenetisme-actu23696.html

    J'aime

Trackbacks

  1. Deux générations de féministes « Raymond Viger, rédacteur en chef Reflet de Société. L'actualité sociale et communautaire. Prostitution, Drogue, alcool, gang de rue, gambling

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :