Aller au contenu principal

Arrrrgh ! À l’abordage !

17 août 2011

Non, le site de Jeanne Émard n’a pas été piraté, contrairement à celui du Devoir. Cet événement, inusité dans l’univers médiatique québécois, illustre à nouveau l’immense obligation de vigilance que les citoyens doivent avoir envers l’information. Pas de la méfiance ou du rejet, mais bien de l’esprit critique. C’est un réflexe qui se développe et qui permet une certaine indépendance d’esprit par rapport aux nouvelles qui nous sont transmises, souvent à une vitesse folle et sans mise en contexte adéquate.

Comment vous informez-vous ? Quels sont vos mécanismes critiques qui vous prémunissent contre une intoxication virale ?

14 commentaires leave one →
  1. 17 août 2011 16 h 37 min

    Suite à l’annonce du Devoir, (appris par ma conjointe via Facebook en directe dans la nuit) la première chose était de vérifier dans les autres sites d’informations pour valider la nouvelle.
    Niet…. Donc j’ai présumé que le site du Devoir était hacker!

    Pour les mécanismes, j’applique toujours une « pondération » selon qui a écrit la nouvelle et les propriétaires que qui diffuse la nouvelle. Chaque média a sa ligne éditoriale et il est important d’en ternir compte tout comme l’intérêt qu’elle sert…

    Pour la radio privée, j’y accorde peut de crédibilité étant plutôt versé dans le sensationnalisme… De plus, elle vit directement de la publicité et de la vente, ce qui fait de la radio privée un média très a droite puisqu’elle doit se vendre d’abord aux annonceurs…
    De plus, la majorité des animateurs, car ce sont des animateurs et pas autre chose, ont peu de culture et encore moins de sens critique, (Et pourtant la quantité de critique ne fait pas la qualité) ce qui devient irritant….

    Pour le reste, il me semble qu’au CÉGEP, la philosophie était obligatoire. (du moins dans mon temps) Faut croire que peu d’étudiants en ont tirés quelques leçons sur l’esprit critique…

    J’aime

  2. 17 août 2011 17 h 45 min

    Cette nuit-là, j’attendais justement la sortie du Devoir. J’en lis parfois un bout quand il est diffusé sur Internet, en général un peu avant ou après minuit. Finalement, le numéro d’hier n’a été sur Internet que peu avant 2 heures…

    En voyant la nouvelle en une, ajoutée en toute hâte quelques minutes plus tôt et ne faisant pas partie du journal en version papier, je me suis dit que c’était cette nouvelle qui avait retardé la sortie du journal! J’en ai parlé à deux endroits (dont ici), mais j’avais des doutes. J’ai fouillé ailleurs sur d’autres sites d’information, ainsi que sur Google. Ne voyant pas d’autres sources confirmant la nouvelle, j’ai tout effacé ce que j’avais écrit, moins de 10 minutes après les avoir écrit.

    Cela dit, je n’avais pas pensé à un acte de piratage tout de suite… je dois l’avouer! Disons que mes défenses ne se sont pas activées sur le coup, mais que cela n’a pas pris beaucoup de temps pour qu’elles ne le fassent!

    «Non, le site de Jeanne Émard n’a pas été piraté»

    Hum, ce serait une bonne façon de commencer un billet justement conçu pour pirater ce blogue! 😉

    J’aime

  3. 17 août 2011 19 h 32 min

    « Comment vous informez-vous ? Quels sont vos mécanismes critiques qui vous prémunissent contre une intoxication virale ? »

    Cela dépend de ce que je cherche…

    En gros, des sites gouvernementaux ou d’institutions crédibles, essais, travaux ou documents d’auteurs renommés, journaux traditionnels, revues spécialisées, articles de recherche.

    Le pirate du Devoir n’a qu’envoyé un léger signal….ils sont plutôt chouettes ces hackers, ils pourraient tout détruire, il se limitent à jouer des tours…ils ont dit au Devoir « Faites attention! Votre système est une passoire! »

    Quand un pirate « hack » un journal, on le sait assez vite, cela m’inquiète pas mal moins que quand un ministre cache les montants concernant la dette par exemple.

    J’aime

  4. 17 août 2011 20 h 29 min

    Pour une nouvelle à portée internationale, je sonde la BBC. Pour le Moyen-Orient, j’ajoute Haaretz et Al-Jazeera. Ou parfois le Jerusalem Post, en versions anglaises, dans tous les cas… Le Post, c’est quand je veux connaître la version d’Avigdor et grincer un peu des dents.

    Pour le national, je n’accorde AUCUNE crédibilité aux médias Québécor. Mais quand Sun Media et CBC s’accordent sur un point, il doit être vrai!

    Blague à part, je me considère plutôt circonspect dans le choix de mes sources. Mais souvent, je dois y aller au pif et me fier à mon propre sens critique… Un plaideur entend tellement de mensonges de la part de ses clients (hum!) qu’il développe rapidement son sens critique… Ce sens critique, suffit ensuite de le nourrir en lisant quelques bonnes blagues libertariennes.

    J’aime

  5. 17 août 2011 22 h 59 min

    «Comment vous informez-vous ?»

    En général, par les médias officiel, soit La Presse, Le Devoir, le site Internet de Radio-Canada, le Quotidien de Statistique Canada et, un peu moins fréquemment, les nouvelles parutions de l’Institut de la statistique du Québec. Je fréquente aussi quelques blogues économiques, comme celui de Paul Krugman et Oikos. Par contre, j’ai la manie d’aller plus loin, de chercher les sources de ce que je lis ou écoute.

    Par exemple, j’ai vu ce soir Luc Godbout, fiscaliste à la Chaire de recherche en fiscalité et en finances publiques (CFFP) de l’Université de Sherbrooke, à RDI économie. Il y disait qu’il est faux de prétendre que les taxes (TPS et TVQ) sont régressives. Insatisfait et sceptique, je suis allé fouiller pour voir s’il n’y avait pas un document derrière ce qu’il disait. Je l’ai trouvé. Et je vais sûrement écrire un billet sur l’interprétation orientée des données dans ce document et surtout dans ce qu’il en a dit à la télé!

    J’aime

  6. Blink permalink
    17 août 2011 23 h 15 min

    «Comment vous informez-vous ?»

    Surtout chez les amis de la vérité, le québec de demain, les 7 du québec. Pour le showbizz c’est écho vedette et la politique en général, vigile, fdesouche et point de bascule…

    Oh – Comment vous informez-vous ?

    J’avais lu « Comment vous endormez-vous? »

    S’cusez 😉

    J’aime

  7. 17 août 2011 23 h 34 min

    Mort de Charest – Je savais déjà que c’était du piratage. C’était pas très crédible.

    J’aime

  8. 17 août 2011 23 h 37 min

    S’informer est difficile lorsque la majorité des médias sont sous contrôle privé.

    Par exemple, Quebecor – conglomérat médiatique dominant au Québec-, déverse sa vile propagande libertarienne parmi ses lecteurs et/ou auditeurs sans critique et en complète contradiction avec la soi-disante neutralité journalistique. La Fédération des journalistes du Québec l’a maintes fois dénoncé.

    Je ne dis pas que tous les médias devraient être publics – ce qui nous propulserait de l’autre côté du même mal de concentration des médias.

    Mais, il devrait être possible d’imposer une certaine rigueur journalistique au-delà de la mainmise de certains groupes oligopolistiques sur les moyens de communication de masse.

    J’aime

  9. 17 août 2011 23 h 50 min

    @ Jimmy

    «La Fédération des journalistes du Québec l’a maintes fois dénoncé.»

    J’imagine que tu parles du Conseil de presse du Québec. Québécor s’en est justement retiré (il ne le finance plus, ce qui a retiré au Conseil un fort pourcentage de ses revenus), ce qui n’empêche pas le Conseil de continuer à étudier les plaintes contre Québécor et ses journaus et autres médias.

    http://tinyurl.com/4ydryfx

    «il devrait être possible d’imposer une certaine rigueur journalistique»

    Le Conseil fait du bon travail, mais ce n’est pas suffisant, je suis d’accord.

    @ Blink

    «S’cusez»

    Il n’y a pas pas d’offense! 😉

    J’aime

  10. ACE permalink
    18 août 2011 17 h 07 min

    Je m’informe au téléjournal 18h à radio-canada pour les nouvelles importantes, au devoir sur le web, sur facebook par le biais de pages d’institutions comme l’IRIS et avec les nombreuses discussions que j’ai avec Darwin XD.

    J’aime

  11. the Ubbergeek permalink
    18 août 2011 18 h 47 min

    Comparé à V et Sun, Radio ‘Cadena’ est pas si pire finalement…

    J’aime

  12. Richard Langelier permalink
    18 août 2011 19 h 17 min

    @ Darwin

    J’ai trouvé que Luc Godbout tournait les coins ronds (métaphore litotique?).
    Est-ce que le document que vous avez trouvé est celui-ci ?

    Cliquer pour accéder à Taxes-consommation-Final.pdf

    J’aime

  13. 18 août 2011 19 h 25 min

    @ Richard Langelier

    «J’ai trouvé que Luc Godbout tournait les coins ronds»

    C’était pire à la télé, mais c’est aussi le cas dans ce document (oui, c’est bien celui-là). Je vais probablement consacrer mon prochain billet à cette question et à ce document. J’ai déjà commencé, mais ce n’est pas facile, car j’essaie de rendre mes idées compréhensibles pour tous, sans être vulgaire…

    J’ai horreur de la malhonnêteté intellectuelle…

    J’aime

  14. 19 août 2011 7 h 52 min

    @Darwin

    « J’imagine que tu parles du Conseil de presse du Québec »

    Non, Bien de la FPJQ. Quoi qu’il est possible que le Conseil de presse en face autant devant Quebecor.

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :