Aller au contenu principal

Jeanne express – Le registre et les homicides

26 octobre 2011

Nos amis conservateurs reviennent avec l’abolition du registre d’armes à feu (ou d’épaule). On s’y attendait, mais pas qu’ils veuillent «la destruction de toutes les données colligées depuis la naissance du registre de manière à ce qu’elles ne puissent pas être transférées aux provinces qui voudraient, comme le Québec, prendre la relève.» Après moi, le déluge! Comme le dit bien Françoise David :

«Il en aura coûté 2 milliards pour constituer le registre des armes à feu. Et Stephen Harper décrète que les données iront aux poubelles. Son objectif : empêcher les provinces de se donner leur propre registre. Mais de quoi je me mêle? On enregistre nos chiens, nos voitures, nos bateaux de pêche…et on refuserait d’enregistrer des armes?»

Pourtant, «Les policiers continuaient quand même de consulter ce restant de registre, tout incomplet fût-il» précise Hélène Buzzetti dans le Devoir.

«Le ministre Vic Toews ne s’en cache pas: son objectif est de s’assurer que ce registre honni ne reprenne jamais vie. «C’est clair que l’intention du NPD est de conserver ces données pour créer à nouveau le registre aussitôt que possible, a soutenu M. Toews. Nous ne laisserons pas ces données en suspens pour permettre qu’un nouveau registre des armes d’épaule soit créé à la première occasion venue.»

Et Maxime Bernier se permet même de donner des conseils au gouvernement du Québec!

«Le député de Beauce Maxime Bernier, dépêché lui aussi à Richmond pour l’annonce, a reconnu qu’Ottawa s’opposerait à toute demande du gouvernement du Québec de créer son propre registre. «C’est un non catégorique. Nous allons détruire ces données-là.» En entrevue, quand on lui demande s’il a un conseil à donner au gouvernement de Jean Charest, il lance: «Ne faites pas la même erreur que le Parti libéral du Canada en 1995. L’intention était louable, mais les effets ont été nuls.»

Nuls les effets? Pourtant, au Québec, le maintien de ce registre est appuyé par une grande majorité des intervenants : «Les critiques ont tôt fait de s’accumuler. Policiers, médecins et associations de victimes diverses ont déploré la décision d’Ottawa d’aller de l’avant avec ce projet.» Mais, rien a fait, il n’y a de pire sourd qu’un dogmatique qui ne veut rien entendre…

Les homicides

Le hasard faisant parfois bien les choses, Statistique Canada a diffusé ce matin (mercredi 26 octobre) son étude annuelle sur les homicides, L’homicide au Canada, 2010. On peut lire dans son communiqué, comme c’est l’habitude depuis quelques années, que la criminalité est encore en baisse. Une autre manipulation, peut-être, sénateur Boisvenu? C’est une vraie conspiration!

«En 2010, la police a déclaré 554 homicides au Canada, soit 56 de moins que l’année précédente. Ce recul faisait suite à une décennie de stabilité relative. Le taux d’homicides a diminué pour s’établir à 1,62 pour 100 000 habitants, son point le plus faible depuis 1966.»

Au Québec, ce taux est encore plus faible, à 1,1 par 100 000 habitants, en baisse aussi par rapport à la moyenne de 2000 à 2009 (1,4). Tout cela est intéressant, mais ne semble pas avoir de rapport avec la présence du registre des armes à feu, à moins d’être un gauchiste qui voit des liens où il n’y en a pas…

«La police a déclaré 170 homicides commis à l’aide d’une arme à feu en 2010, en baisse par rapport au nombre de 180 noté l’année précédente.»

Hum… Bon, comme le dirait Koval, une corrélation ne veut pas dire qu’il y a un lien de causalité… D’autant plus que le taux de cette baisse est même inférieure à celui des homicides faits avec d’autres moyens. Poursuivons…

«La diminution des homicides commis à l’aide d’une arme à feu constatée depuis le début des années 1980 peut être attribuable en grande partie à la baisse des homicides commis avec une carabine ou un fusil de chasse.»

Hein! Mais, ce sont les armes que le gouvernement veut éliminer du registre!

«Les taux d’homicides commis avec une carabine ou un fusil de chasse en 2010 ont atteint le cinquième environ des taux constatés il y a 30 ans.»

Cinq fois moins! (voir le graphique à la page 8)

Et si cette corrélation était causale finalement? Et si les effets du registre, loin d’être nuls, comme le prétend Maxime Bernier, étaient non seulement réels, mais importants? Pourquoi détruire un registre qui a coûté une fortune à mettre sur pied, quand même les policiers le jugent des plus utile pour leur travail? Pourquoi ne pas le laisser en fonction alors qu’il ne coûte plus qu’une fraction du montant initial à entretenir et à mettre à jour? Doit-on risquer des vies humaines sous la seule impression qu’on a raison, et ça, sans preuves? Le principe de précaution le plus élémentaire n’exigerait-il pas que ce gouvernement réfrène ses pulsions populistes, d’autant plus que, comme on l’indique dans l’article du Devoir, que «La Gendarmerie royale du Canada calculait en 2002 que 71 % des homicides conjugaux commis au cours des 10 années précédentes l’avaient été avec des armes d’épaule.»?

Un autre dégât commis au nom du dogme des conservateurs… Et on en a encore pour près de 4 ans minimum..

Au lieu d’anéantir le registre, il faudrait anéantir le dogme!

34 commentaires leave one →
  1. the Ubbergeek permalink
    26 octobre 2011 22 h 49 min

    Dégoutante pure connerie de droite.

    J’aime

  2. 26 octobre 2011 23 h 07 min

    Sur ce dossier, ça prendrait une campagne majeure à l’endroit du sénateur Boisvenu, pour lui faire entendre raison, et le voir tourner le dos à ses conservateurs sur cette question. C’est aberrant qu’il puisse être pour l’abolition du registre.

    Sylvain Bérubé, Sherbrooke

    J’aime

  3. 26 octobre 2011 23 h 11 min

    @ the Ubbergeek

    «Dégoutante pure connerie de droite.»

    En effet.

    J’ai eu l’idée d’ajouter un petit quelque chose au billet…

    @ Sylvain Bérubé

    «C’est aberrant qu’il puisse être pour l’abolition du registre.»

    En contradiction, ce monsieur? Pas qu’un peu! Oui, mais, pour moi, c’est un cas désespéré…

    J’aime

  4. the Ubbergeek permalink
    26 octobre 2011 23 h 19 min

    Je ne supporte pas Boisvenu…

    Bien sûr, sa tragédie personnelle est… triste, horrible.. perdre une fille comme ça…

    Mais il montre son (nouveau?) visage – un homme froid de droite, populiste-démagogue.

    Je m’excuse, mais son histoire ne justifie rien.

    J’aime

  5. 26 octobre 2011 23 h 56 min

    M. Boisvenu, c’est Faust!

    Prêt a vendre son âme pour le durcissement des peines….

    J’aime

  6. the Ubbergeek permalink
    27 octobre 2011 0 h 26 min

    Je vais choquer, mais il utilise son drame personel pour pousser l’idéologie de son clan.

    J’aime

  7. 27 octobre 2011 5 h 38 min

    @ Benton et the Ubbergeek

    Ce n’est quand même pas Boisvenu qui est le plus en cause dans l’abolition et la destruction du registre des armes.

    J’aime

  8. 27 octobre 2011 6 h 56 min

    «Nous sommes ici confrontés à un acte de foi néoconservateur et «purgatif», lequel acte de foi sera aussi un acte de feu et une purge par le feu. En l’occurrence, le feu va servir à brûler non pas des armes à feu, mais plutôt un registre dans lequel sont consignées les armes à feu. »

    Lettres – La purge et la pureté
    http://www.ledevoir.com/politique/canada/334539/lettres-la-purge-et-la-purete

    J’aime

  9. 27 octobre 2011 7 h 57 min

    Je suis convaincue que le registre sert à quelque chose. Le registre a déjà même servi à identifier des coupables selon un policier que j’écoutais hier à RDI.

    Quand on lit dans le devoir que 71% des homicides conjugaux sont perpétrés avec une de ces armes, il me semble que ça justifie en masse!

    Ils sont timbrés totalement!

    Le jolie beauceron des gâteaux vachon m’a craché en pleine face hier que les pauvres chasseurs n’avaient pas à subir ce contrôle, c’est comme si on présumait qu’il sont coupables ! Crime c’est quasiment de la discrimination à l’entendre!

    J’aime

  10. 27 octobre 2011 8 h 03 min

    @ Sylvain Bérubé

    Boisvenu est tellement stupide qu’il justifie l’abolition du registre par les chevreuils et les femmes monoparentales!

    Notant la présence de plus en plus grande de mères dans la société qui élèvent seules leurs enfants, le sénateur québécois a précisé que «la chasse n’est plus une tradition transmise de père en fils», ajoutant que maintenant, «les jeunes de 14-15-16-17-18 ans n’ont plus le réflexe d’acheter une arme à feu».

    «On voit que le nombre de chasseurs est rendu dramatique», a-t-il déclaré.

    Une situation dramatique selon lui, car la diminution des chasseurs «a un impact direct sur le nombre d’accidents de la route parce que les chevreuils et les cerfs vont frapper les voitures», a expliqué celui qui a travaillé pendant 15 ans au ministère du Loisir, de la chasse et de la pêche, tel qu’il était alors appelé.

    Il a précisé que si les cerfs ne sont pas abattus en Estrie, il y a, bon an mal an, entre 5000 et 8000 collisions entre ces animaux et des voitures. «Ça amène d’autres problèmes au niveau de la mortalité», a-t-il conclu.

    http://www.cyberpresse.ca/actualites/quebec-canada/politique-canadienne/201005/30/01-4285192-moins-de-chasseurs-a-cause-des-meres-monoparentales-dit-le-senateur-boisvenu.php

    J’aime

  11. 27 octobre 2011 8 h 31 min

    @ Koval

    «Il a précisé que si les cerfs ne sont pas abattus en Estrie, il y a, bon an mal an, entre 5000 et 8000 collisions entre ces animaux et des voitures. «Ça amène d’autres problèmes au niveau de la mortalité», a-t-il conclu.»

    Ah!, on comprend mieux pourquoi il a décidé d’aller en politique!

    «Le joli beauceron des gâteaux vachon m’a craché en pleine face hier que les pauvres chasseurs n’avaient pas à subir ce contrôle, c’est comme si on présumait qu’il sont coupables !»

    Pourquoi ne demande-t-il pas l’abolition (et la destruction!) des permis de conduire et de l’immatriculation des voitures? Serait-ce pour la phase II de leur plan?

    J’aime

  12. 27 octobre 2011 8 h 43 min

    On rit bien mais la folie des conservateurs est impayable!

    Les femmes monoparentales sont tenues responsables de l’absence des réflexes des jeunes mâles à s’acheter une carabine!

    C’est quelque chose comme stéréotypes!

    Sans compter que les féministes sont souvent mises à mal dans ce débat.

    On n’est pas loin des sempiternelles accusations de moumounisation!

    Misère!

    J’aime

  13. jack permalink
    27 octobre 2011 12 h 26 min

    On dirait que personne ici ne sait lire un graphique. Vous êtes tous tellement obnubilés par votre idéologie de gauche que vous ne pouvez pas voir la vérité. Cette vérité est pourtant simple, limpide et évidente: le registre des armes à feu, du moins en ce qui concerne les armes d’épaules a coûté plus de vies qu’il n’en a sauvé. Il est responsable de la mort de plusieurs Canadiens. C’est pour mieux protéger les Canadiens qu’il faut l’abolir au plus vite. Et c’est pour protéger la vie des Québécois qu’il faut éviter la création d’un nouveau registre. La voilà la vraie vérité absolue.

    La preuve nous en est gentiment fournie par Darwin grâce à son lien (http://www.statcan.gc.ca/pub/85-002-x/2011001/article/11561-fra.pdf, page 8). Le graphique montre que le taux d’homicides est passé d’environ 0,49 à 0,22 entre 1980 et 1995 (année de création du registre). Il s’agit d’une réduction d’un facteur 2,24. Si on avait continué de la même façon, avec la même tendance, on serait aujourd’hui rendu à un taux inférieur à 1 alors que le graphique montre clairement que c’est supérieur à 1. L’existence du registre a empêché la criminalité de diminuer au même rythme qu’avant le registre. L’existence du registre a coûté des vies. C’est prouvé par des chiffres officiels de StatCan.

    ________________

    Non, je l’avoue, je ne crois pas un mot des deux paragraphes précédents. Pas un mot sauf l’analyse du graphique. Faites l’exercice. Ensuite essayez de me prouver que le registre des armes d’épaules a « statistiquement » sauvé des vies.

    La vérité c’est que les armes d’épaule servent de moins en moins à commettre des homicides et que cette tendance est bien antérieure au registre.

    Personnellement je ne sais pas vraiment si je suis pour ou contre le registre des armes d’épaule. Il a coûté très cher, c’est vrai, mais c’est un « sunk cost » qui ne devrait pas influencer la décision de le maintenir ou pas. Il a un coût d’opération qui me semble raisonnable et j’aurais tendance à croire qu’il peut être utile.

    Mais une chose m’apparaît évidente: la destruction des données est inadmissible. Indéfendable. J’aime bien jouer à l’avocat du diable et essayer de trouver des raisonnements qui n’appuient pas mes idées mais je dois dire que j’ai dû me surpasser en terme de mauvaise volonté pour écrire le premier paragraphe de cette intervention…

    J’aime

  14. the Ubbergeek permalink
    27 octobre 2011 14 h 14 min

    Jack, je suis de CENTRE.

    Je suis d’accord avec la droite quand elle peut être logique, rationelle et dans le vrais.

    Mais pas là.

    J’aime

  15. 27 octobre 2011 17 h 26 min

    @ Jack

    «j’ai dû me surpasser en terme de mauvaise volonté pour écrire le premier paragraphe de cette intervention…»

    Je suis content que vous le disiez clairement, mais, comme je souriais en lisant votre premier paragraphe, je me doutais bien qu’il s’agissait d’ironie.

    «La vérité c’est que les armes d’épaule servent de moins en moins à commettre des homicides et que cette tendance est bien antérieure au registre.»

    Tout à fait vrai. Mais, cette tendance se serait-elle maintenue? Impossible à savoir, et c’est d’ailleurs ce que je dis dans le billet, utilisant à profusion le conditionnel.

    «Il a un coût d’opération qui me semble raisonnable et j’aurais tendance à croire qu’il peut être utile.»

    C’est d’ailleurs une des choses qui m’enragent le plus chez les conservateurs : ils mentionnent toujours le coût total, sans préciser que le coût d’entretien et de mise à jour est bien moindre. Et le coût net serait moins élevé si ces mêmes conservateurs n’avaient pas aboli les frais de renouvellement. Je dis cela non pas parce que je suis contre cette abolition, mais parce que les conservateurs n’assument pas leur décision.

    «j’aurais tendance à croire qu’il peut être utile.»

    C’est ce que disent les policiers. Je n’ai pas mis toutes les citations que j’ai vue à cet effet (c’était supposé être un express!), mais j’ajouterai celle-ci :

    «Les forces policières au pays, dont la Gendarmerie royale du Canada (GRC), l’Association canadienne des chefs de police et le Service de police de la Ville de Montréal, plaident cependant en faveur de son maintien intégral, arguant qu’il constitue un outil efficace qu’ils consultent régulièrement. Un rapport de la GRC, déposé en août 2010 devant le comité des Communes qui étudiait la question, concluait qu’il était « un outil essentiel pour faire respecter la loi ».

    Les Canadiens en ont pour leur argent. Il aide à réduire le nombre de crimes commis par des armes à feu et contribue à accroître la sécurité publique par l’exigence des permis pour les propriétaires et de celle de l’enregistrement des fusils.»

    Sa seule existence peut avoir un impact. Il ne s’agit pas d’une certitude, mais, comme je l’ai dit aussi dans le billet, une application du principe de précaution.

    «Mais une chose m’apparaît évidente: la destruction des données est inadmissible. Indéfendable.»

    C’est vraiment odieux…

    @ the Ubbergeek

    Si je comprends bien le sens de votre commentaire, je crois que vous avez mal lu le commentaire de Jack…

    J’aime

  16. 27 octobre 2011 17 h 34 min

    @ Koval

    «On rit bien mais la folie des conservateurs est impayable!»

    Ton commentaire est des plus pertinent, mais j’ai de la difficulté à ne pas rire quand je lis des bêtises semblables. Qu’ils pensent de telles choses est déjà étonnant et rétrograde, mais qu’ils imaginent que le fait de le dire puisse représenter un argument valable est simplement ahurissant.

    Je dis ça et je sais bien que plein de cons valorisent ce type d’ânerie…

    J’aime

  17. jack permalink
    27 octobre 2011 22 h 05 min

    Juste pour m’amuser j’ai refait le graphique du nombre d’homicides par arme d’épaule par 100 000 habitants. J’ai utilisé Cansim 253-0005 et 051-0001. On reconnait exactement le graphique ci-haut mentionné.

    J’ai mis en couleurs différentes l’avant et l’après registre. Voici ce que ça donne: http://www.freeimagehosting.net/40530

    En regardant le graphique j’ai de la difficulté à croire que la réduction des homicides après 1995 soit due au registre. La tendance se dessinait déjà bien avant l’existence du registre.

    Pour m’amuser encore plus j’ai ajouté des courbes de tendance. Bon, je sais, linéaire n’est pas le meilleur choix: le nombre deviendrait négatif dès si la tendance d’avant registre se poursuivait. Mais voici tout de même ce que ça donne: http://www.freeimagehosting.net/54123

    J’aime

  18. jack permalink
    27 octobre 2011 22 h 06 min

    Oups: le nombre deviendrait négatif dès 2005

    J’aime

  19. 27 octobre 2011 22 h 28 min

    Jack

    Je crois qu’une partie de la baisse doit provenir du fait le nombre chasseur diminue (preuve: PH Boivenu). 😉

    Ainsi, si on utilisait plutôt la statistique « nombre de meurtre avec arme de chasse/ total des armes de chasse, on verrait peut-être une autre tendance.

    J’aime

  20. 27 octobre 2011 23 h 26 min

    Hum, je croyais que l’auteur de ce billet était économiste, mais, ma foi, quand il sort de l’autoroute, il se débrouille bien! 😉

    Moi, je suis franchement dégoûté. Je vais publier un billet sur LA LOI ET L’OGRE… L’ogre, c’est Stephen, mais le Sénateur Boisvenu y trouvera largement son compte.

    D’ailleurs, il aurait dû s’appeler Bois MENU. Ou petit bois. Ou bois d’allumage. Car c’est bien ça qu’il est, finalement: une allumette!

    Ça n’éclaire pas fort!

    J’aime

  21. 28 octobre 2011 5 h 52 min

    @ Jack

    «le nombre deviendrait négatif dès 2005»

    C’est ce que je voyais à l’oeil. C’est pourquoi je demandais «cette tendance se serait-elle maintenue? ». Il est très difficile de prévoir la poursuite d’une tendance. Est-elle arrivée à maturité? Les facteurs qui ont causé la baisse ont-il livré tous leurs effets? Pour le savoir, il faudrait au moins avoir une idée de ces facteurs!

    C’est comme la tendance des utilisateurs d’internet : si la tendance à l’augmentation des utilisateurs s’était maintenue, nous serions 100 milliards à l’utiliser! Le moins qu’on puisse faire est d’utiliser une tendance logarithmique..

    @ Papitibi

    «Ça n’éclaire pas fort!»

    En fait, il absorbe la lumière, la détruit, tel un obscurantiste. Malheureusement, c’est plus difficile de trouver un calembour qui exprime cette notion avec son nom…

    J’aime

  22. 28 octobre 2011 7 h 57 min

    Voilà qui est intéressant et qui expliquerait peut-être la chute du nombre de de morts par balles des armes de chasse:

    Il y a eu des lois pour réglementer plus en 1977 et en 1991, avec la diminution des chasseurs, ça pourrait expliquer une bonne partie de la baisse.

    En fait, plus on réglemente, moins on vend d’armes je pense, en tout cas, ça rend le processus plus difficile alors ça décourage ceux qui n’étaient pas tellement motivés.

    Cliquer pour accéder à focus-point-fra.pdf

    J’aime

  23. frequency permalink
    28 octobre 2011 10 h 21 min

    😡

    J’aime

  24. frequency permalink
    28 octobre 2011 10 h 21 min

    🙂

    J’aime

  25. 28 octobre 2011 17 h 50 min

    @ Koval

    «Il y a eu des lois pour réglementer plus en 1977 et en 1991, avec la diminution des chasseurs, ça pourrait expliquer une bonne partie de la baisse.»

    Cela me semble bien logique.

    J’aime

  26. 28 octobre 2011 19 h 59 min

    Mouais! Ça vole de moins en moins haut! On invoque le respect de la constitution!

    http://fr.canoe.ca/infos/quebeccanada/politiquefederale/archives/2011/10/20111028-175337.html

    J’aime

  27. the Ubbergeek permalink
    28 octobre 2011 20 h 47 min

    Je vais même plus loin.

    Les anti-régistre, NRA et autres libertafreaks, sont en potentialité les agents d’une dictature très sournoise…

    La dictature du Peuple, la Mobocracy de Platon (ou Aristote).

    Armez le peuple sans retenu, et par example, il pourrait se retourner contre une minorité détestée et haie…. Comme l’histoire des USA l’a montré envers les Amérindiens et Afro-américains.

    La Tyrannie de la Majorité (ou Minorité – imaginez un mélange de l’apartheid sud-africain et libertarisme..).

    J’aime

  28. 28 octobre 2011 21 h 07 min

    @ Koval

    «On invoque le respect de la constitution!»

    Ouais, le gars qui se permet de donner des conseils à Charest ( «Ne faites pas la même erreur que le Parti libéral du Canada en 1995. L’intention était louable, mais les effets ont été nuls.») accuse maintenant «Québec de vouloir se mettre le nez dans son champ de compétences»! Fort le Maxime!

    J’aime

  29. the Ubbergeek permalink
    1 novembre 2011 19 h 10 min

    Le Sénateur Boisvenus dit encore des conneries idéologiques à 24h en 60 minutes. PFFT.

    J’aime

  30. 1 novembre 2011 19 h 40 min

    @ the Ubbergeek

    «Le Sénateur Boisvenus dit encore des conneries idéologiques à 24h en 60 minutes.»

    Oui, je l’ai écouté. Une chance qu’il n’y avait pas de jeunes enfants autour de moi, car j’ai lâché une couple de sacres bien sentis. Et il se permet de qualifier le ministre Fournier de démagogue… La paille et la poutre!

    J’aime

  31. the Ubbergeek permalink
    8 novembre 2011 18 h 50 min

    http://www.francoisedavid.com/2011/11/tant-de-violence-et-tant-d%e2%80%99indifference/

    Peut-être un lien – les amérindiens chassent pas mal, et je suis sur qu’il y a bien plus en % de possesseurs d’armes à feu dans leur rangs que dans la population générale.

    J’aime

  32. 15 novembre 2011 13 h 38 min

    Même si je suis contre le registre, le gouvernement du Québec devrait avoir accès à ces données.

    Séparons-nous, bordel!

    J’aime

  33. the Ubbergeek permalink
    15 novembre 2011 17 h 24 min

    Ne pensons pas idéologiquement, mais scientifiquement.

    Gardons DES régistres.

    J’aime

Trackbacks

  1. La loi et l’ogre Harper, ou le parcours détonnant d’un sénateur avec pas de tête « la page à papi

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :