Skip to content

Jeanne express – Shafia, enfin, c’est réglé!

29 janvier 2012

Je connais les grandes lignes de l’affaire Shafia même si je ne fais pas parti du public facile à fidéliser à ce genre de suspense juridique sans fin. Avouons cependant qu’il aurait fallu vivre sur la lune pour ne pas souffrir les secousses abrutissantes et affres de la population à propos de cette histoire.

La médiatisation de ce drame donne lieu à des discussions ou commentaires qui dépassent l’entendement et qui m’agacent passablement. J’en cite quelques bouts :

«Ces Crimes d’Honneur n’ont pas de Place ni au Québec, ni au Canada !
Que ce Crime ait été prémédité-planifié ou non, les PrésuméEs AuteurEs savaient que ce qu’ils ont fait relevait du Monde de l’Honneur !

Et que, par conséquent, ils Méritent de Vivre à l’Écart de la Société !

De plus, ces Crimes d’Honneur n’ont pas de Place ni au Québec, ni au Canada ! 28 jan 2012 –

Quelle horreur
Des parents qui tuent leurs enfants, un frère qui tue ses soeurs. Pour moi, la preuve est convaincante et j’espère qu’ils seront punis. J’espère aussi qu’à l’avenir on examinera plus attentivement les demandes d’immigration de ressortissants provenant de cultures et de pays qui admettent des crimes pareils

Les commentaires ci-haut sont du journal Le Devoir, le moins pire de tous. Cependant, à peu près partout où on parle de ce meurtre, la saveur de beaucoup de commentaires est semblable à celle de l’échantillon que j’ai affiché.

Les arguments sont creux, vides, stupides, sans fondements quand ils ne sont pas carrément xénophobes. Ce sujet de l’actualité semble remettre en cause toute la confiance de certains citoyens envers nos institutions.

Ce citoyen, un peu perdu, ordinaire, et même très ordinaire, que nous appellerons Régis pour des fins de simplification, s’est donc convaincu, bien avant le début de la saga du procès, que ces maudits extrémistes d’immigrants afghans allaient jouir de la clémence de la justice Canadienne pour des raisons culturelles ou religieuses. En fait, Régis croit à tort, que l’immigrant qui s’installe ici ne s’adapte pas bien et n’intègre pas nos lois et nos coutumes. Mais la chose la pire et la plus dangereuse, c’est que Régis, s’est laissé convaincre, sans doute grâce à  la propagande de droite des conservateurs, qu’une certaine conspiration socialo-multiculturaliste gangrène notre système de justice et que les juges et jury peuvent bien excuser les meurtres si ceux-ci sont faits au nom d’une autre culture ou d’un Dieu non catholique.

Ces affabulations que Régis entretient le pousse à demander au ministère de l’immigration de resserrer les lois pour calmer les pepeurs qu’il s’invente! Régis finit donc par rêver à ce qu’on diminue les effectifs de l’immigration ou encore pire, qu’on retourne  des citoyens immigrés chez eux!

Et moi je me pose la question suivante:

«Si Régis-le-Souchien (ne pas confondre avec le sous chien) croit que notre système de justice ne punit pas les crimes d’honneurs, est-ce qu’il est adapté à notre culture? Est-il assez intégré? Régis est rendu à la dixième génération et ne comprend encore rien à rien! Devrait-on l’exiler dans L’île-aux-Jambons?»

Régis ne comprend effectivement rien même s’il a passé pas mal de temps à suivre cette histoire grotesque. Il n’a pas réfléchi; prouver le «crime d’honneur» servait beaucoup plus la Couronne que la défense parce que cela mène à la conclusion du meurtre prémédité, la pire accusation criminelle.

Régis aujourd’hui a poussé un grand « OUF!! » de satisfaction, le verdict est sans équivoque, les trois accusés sont coupables de meurtres prémédités.

Repose-toi la boîte-à-poux Régis, jusqu’à la prochaine montée aux barricades, c’est pas demain que les méchants immigrants vont tuer en toute impunité leurs filles ou leur femme pour une jupe rase-trou ou autres détails de la mode occidentale. Ta justice vient d’établir un précédent féroce, quelle grande victoire morale, cours acheter ta douze d’Export-Ale, on vit un grand moment déterminant au niveau des  droits civils!

Et voilà, en primeur chez Jeanne, la première réaction à vif de Régis dans Le Devoir!

«C’est un grand jour pour la justice canadienne. Douze membres d’un jury a déterminé que la notion de crime d’honneur n’existe pas au Canada et que les Shafia sont responsable d’un crime, odieux entre tous, puisque, délibérément, ils ont décidé de la mort qui, d’un enfant, qui de ses soeurs.

C’est un grand jour pour la justice et une leçon de vie pour tous les musulmans qui s’installent en notre pays.»

Alléluia!

Publicités
43 commentaires leave one →
  1. Richard Langelier permalink
    29 janvier 2012 17 h 44 min

    Fort heureusement, Lélie répond à Leproff sur le site du Devoir : « Ce qui est troublant avec cette histoire – outre les 4 meurtres – c’est l’image qu’elle projette dans les médias et qui tend vers une stigmatisations raciale; c’est la façon dont les gens vont s’approprier cette nouvelle. Exactement comme vous venez de le faire, Leproff. » 

    J'aime

  2. 29 janvier 2012 17 h 46 min

    Oui oui, il reste bien du bon monde, une chance, j’aurais dû l’écrire d’ailleurs pour nuancer un peu plus, trop de Régis, c’est indigeste…

    J'aime

  3. 29 janvier 2012 18 h 04 min

    Ouelle ouelle ouelle…
    Avant de déterrer officiellement la hache de guerre je me dois de vous poser une question: Régis est-il péquiste??? 😯

    J'aime

  4. 29 janvier 2012 18 h 20 min

    Régis démêle bien mal toutes les options et choix qui s’offrent à lui, le carrefour des décisions (et la bière) lui occasionne bien des maux de ventre et/ou brûlements d’estomac!

    J'aime

  5. 29 janvier 2012 18 h 23 min

    J’oubliais, il collectionne les cartes de membre de parti :mrgreen:

    J'aime

  6. 29 janvier 2012 20 h 00 min

    Cette réponse n’est pas claire… J’ai l’impression que l’on se moque un peu d’moua, pourtant personne n’oserait tenir tête à la sombre comtesse sanglante des bloyes, personne de sensé du moins… 😕

    J'aime

  7. 29 janvier 2012 20 h 20 min

    Hein, Régis aurait des craintes irrationnelles? Pauv’ lui…

    Même le côté masculiniste de Régis est troublé : la femme a reçu le même verdict que les hommes! Lui qui était certain du préjugé fémino-castriste (pas dans le sens communiste, quoique…), il hésite entre la joie et la déception…

    Cela dit, j’aurais terminé le billet par «Allah akbar» plutôt qu’avec «Alléluia!»…

    J'aime

  8. Richard Langelier permalink
    29 janvier 2012 20 h 33 min

    Je suis évidemment horrifié par cette tragédie.

    Je me permets quelques associations libres.
    Lorsque je me suis intéressé, en dilettante comme toujours, à l’anthropologie, j’ai été confronté au problème du relativisme culturel. Cette discipline est née dans le contexte colonial européen. Des explorateurs, des missionnaires ont écrit que « ces sauvages » ne travaillaient pas fort, que c’étaient des peuples sans histoire (oups! Mon vieux cerveau oublie que c’est Lord Durham qui a écrit cela). J’ai conclu, un instant, que les conquêtes de la société bourgeoise (le droit de choisir son conjoint, tel qu’illustré par la tragédie Roméo et Juliette) n’appartiendraient qu’à la communauté occidentale. Un jour, j’ai lu qu’en Inde britannique, un Indien avait dit à un caporal de l’armée britannique : « Lors du décès d’un mari, nous avons une coutume : Nous brûlons l’épouse ». Le caporal a répliqué : « nous avons une coutume : nous pendons les personnes qui posent ce geste. »

    Une journaliste française a suivi des procès pour excision. Des grands-mères ne parlant pas français se retrouvaient en accusation. La journaliste rapportaient les interrogatoires. La traductrice disait souvent : « ce terme n’existe pas dans cette langue, pouvez-vous reformuler? ». Or cette immigration s’est faite lors de la reconstitution de l’Europe d’après-guerre, avec le plan Marshall http://fr.wikipedia.org/wiki/Plan_Marshall . La France manquait de main d’oeuvre. Les célibataires des colonies furent d’abord les bienvenus. Comme la France manquait encore de main d’oeuvre, on invita les maris des colonies. Lorsque le besoin incessant de main d’oeuvre cessa, le gouvernement français voulut en un premier temps retourner ces personnes dans les colonies. Il y eut un mouvement d’opposition en France et le projet de loi a été transformé en son inverse : réunir les familles. Dans le documentaire que j’ai vu, un homme raconte qu’il a passé son enfance, dans un bunk house, à Paris. Le train de banlieue passait au-dessus de leurs têtes toute la nuit.

    Cette journaliste n’était évidemment pas d’accord avec l’excision. Elle savait pertinemment que ces grands-mères se retrouvaient devant la Justice française alors qu’elles n’avaient eu l’impression que d’exercer leur devoir.

    Lorsque je me suis acharné sur Darwin (qui avait embrassé l’argument de l’ADN des singes bonibos, oui mais si peu, à l’instar de l’adolescente qui avoue à ses parents qu’elle est enceinte, oui, mais si peu, alors que son chum avoue qu’il y est peut-être pour quelque chose, mais si peu), j’ai cité Généreux qui considère que l’hominidé a dû choisir la collaboration à l’intérieur de petits groupes contre les ennemis et que ce ne sera pas en criant ciseaux qu’on pourra créer une forme de gouvernance mondiale, j’avais à l’esprit quelques obstacles.

    Ces associations libres ne me font rien conclure, sauf me donner des frissons dans le dos. J’ai entendu que la défense ne devrait pas aller en appel (pas pire pour quelqu’un qui défend « notre régime démocratique»). J’ai lu aussi sur le site du Devoir que ce jugement fera jurisprudence. Papitibi a rappelé ce qu’est la jurisprudence.

    J'aime

  9. 29 janvier 2012 20 h 56 min

    @ Richard

    «Lorsque je me suis acharné sur Darwin (qui avait embrassé l’argument de l’ADN des singes bonibos, oui mais si peu»

    Vous faites votre Duhaime là! Non, j’aime bien l’argument des bonobos. Je trouve les sources valables. Par contre, j’ai ajouté que, même si on le rejette, le reste des arguments est suffisant pour démontrer les thèses des auteurs.

    J'aime

  10. Richard Langelier permalink
    29 janvier 2012 21 h 15 min

    Je suis en train d’écrire sur l’intervention de Duhaime à Tout le monde en parle. Je vous reviens dans X minutes, X étant nombre rationnel positif. Vous comprendrez que j’exclus le zéro, puisque je ne peux faire deux choses à la fois, n’ayant qu’un seul clavier.
    À fort bientôt, sauf si vous m’avez bouché.

    J'aime

  11. 29 janvier 2012 21 h 25 min

    @Koval

    Aye Aye Aye! En lisant les commentaires sur Le Devoir, je croyais avoir été redirigé vers le blogue de Richard MarDineau…

    Il y a l’islamophobie des propos, au sujet de laquelle j’ai demandé une plus grande vigilance de la part du modérateur. Mais il y a aussi ces commentaires du genre « c’est pas nos juges véreux de la Cour supérieure du Qc qui auraient condamné les Shafia »,

    C’est vrai que nos juges Québécois sont incapables de déclarer coupable un accusé de meurtre! La raison, c’est que c’est pas au juge qu’il appartient de prononcer le verdict de culpabilité ou d’acquittement: c’est au jury. Comme à Kingston!

    Un autre qui dit que les Québécois devraient avoir honte de leur Code civil! Civil… Alors que c’est le Code criminel du CANADA qui s’applique.

    Les lecteurs du Devoir sont-ils tombés dans la potion magique de l’ignorance, du Kwibek Bashing et de la démagogie xénophobe?

    Très décevant de lire ÇA sur le site de CE journal-là…

    J'aime

  12. 29 janvier 2012 21 h 56 min

    @ Richard

    «Je suis en train d’écrire sur l’intervention de Duhaime à Tout le monde en parle.»

    Profitez-en pour dire un mot sur Lisée! Je ne suis pas d’accord avec tout ce qu’il dit, entre autres sur la gauche dite efficace, mais, pour ce soir, c’est mon héros! 🙂

    J'aime

  13. 29 janvier 2012 22 h 30 min

    Bonnes observations Papi! Le monde est mélangé rare!!! C’est assez inquiétant!

    Les gens sont cyniques par rapport aux politiciens mais aussi envers les toutes les institutions. La justice ne semble pas exister selon ces fous!

    J'aime

  14. 29 janvier 2012 22 h 44 min

    Ouais j’avoue l’avoir jugé un peu vite le Lisée. 😳

    J'aime

  15. 29 janvier 2012 22 h 46 min

    Je viens de retourner voir les commentaires Papi! Bonnes interventions! Ça ne s’arrange pas comme vous dites!

    J’ai lu pas mal de Régis qui ont bien du mal à suivre. Ils pensent, contre toute la logique, que les Shafia ignoraient nos lois!! C’est sans doute pour ça qu’ils ont mis autant d’énergie à camoufler le crime!

    Incroyable mais vrai!

    J'aime

  16. 29 janvier 2012 22 h 52 min

    Idem!

    J'aime

  17. Richard Langelier permalink
    30 janvier 2012 0 h 39 min

    J’avais parti l’enregistrement de Tout le monde en parle, parce que j’écris lentement mes niaiseries sur les blogues. Je viens d’écouter Jean-François Lisée. Pour démontrer qu’il ne faut pas reculer, il est champion. Il a beau dire que tout n’est pas parfait, jamais il ne remet en question les baisses d’impôts pour les particuliers et les entreprises entamées par le gouvernement péquiste au début des années 2 000. Je copie-colle donc :
    Je ne m’attendais pas à une entrevue où la rigueur intellectuelle prévaudrait lors du passage d’Éric Duhaime à Tout le monde en parle. Je ne sais pas si c’est le montage qui a été mal fait, mais personne ne lui a demandé s’il savait qu’avec l’augmentation de la productivité du travail, avec une fiscalité plus juste des particuliers et des entreprises, un régime d’assurance-médicaments universel et un pôle d’achats des médicaments par le gouvernement du Québec (avec une durée des brevets des médicaments, bien évidemment celui de 10 ans de Santé-Canada a été décidé par le gouvernement Mulroney et les 5 ans supplémentaires par le gouvernement Bouchard-Landry), les méchants boomers pourraient avoir une retraite potable, pas nécessairement au Club Med, pas nécessairement avec la BMW. Mais bon, parce que Guy A. Lepage a un ton baveux…

    J’en étais rendu là. Parce que Guy A. Lepage a un ton baveux, d’aucuns ont cru qu’il pouvait remplacer Dominique Poirier (la meilleure intervieweuse depuis Judith Jasmin. Comme je considère qu’en français le masculin intègre le féminin et que je le maintiendrai jusque sur mon lit de mort, je suis dans de beaux draps. Je veux dire qu’au Québec, Judith Jasmin et Dominique Poirier ont été les meilleurs interviewers. Quelle aporie pour un vieux mec!).

    Ce que je trouve dommageable, c’est que sur le blogue de Françoise David http://www.francoisedavid.com/2012/01/pourquoi-je-me-presente-dans-gouin/#comments , ni Marilyn Ouellet ni Darwin (est-ce le nôtre?) n’aient répondu à mon objection à ce que la société doive enrichir, de façon substantielle (par exemple 15 000 $) une famille ayant un revenu annuel de 100 000$ par année, au cas où il y aurait séparation un jour. Le débat politique au Québec se résumerait donc à l’axe reculer – ne pas reculer – tant pis pour les sans-emploi tel que proposé par Québec solidaire, puisque l’accroissement des revenus du gouvernement du Québec servirait à augmenter les revenus des familles qui n’en ont pas besoin, alors que tout ce qu’on pourrait offrir aux diplômés en pédagogie qui ne font de la suppléance que quelques jours par mois, alors qu’on manque de profs dans les quartiers populaires, ce serait un supplément de revenu qui accorderait 15 000$ par année. Quel beau débat politique!

    J'aime

  18. 30 janvier 2012 5 h 37 min

    «ni Darwin (est-ce le nôtre?)»

    Je n’appartiens à personne (même pas toujours à moi-même…)!

    Ça veut dire oui!

    «n’aient répondu à mon objection à ce que la société doive enrichir, de façon substantielle (par exemple 15 000 $) une famille ayant un revenu annuel de 100 000$ par année, au cas où il y aurait séparation un jour»

    Parce que je vous ai déjà répondu de nombreuses fois!

    J'aime

  19. 30 janvier 2012 8 h 18 min

    Tiens, Lisée demande vos impressions, je l’ai encouragé un peu! C’est en modération.

    http://www2.lactualite.com/jean-francois-lisee/tlmep-mes-impressions/11618/

    J'aime

  20. 30 janvier 2012 11 h 37 min

    Un jeune allumé!

    http://laxedumad.com/2012/01/29/les-jeunes-contre-eric-duhaime/

    J'aime

  21. Régis permalink
    30 janvier 2012 15 h 52 min

    Pitoyable de vous lire.

    J'aime

  22. 30 janvier 2012 16 h 50 min

    Évidemment que mes idées ne peuvent plaire à tous….

    Si vous voulez préciser un peu ce qui vous irrite tant, on pourra certainement arranger ça 😉

    PS: Au risque de paraître un peu parano, le Globe, cela vous dit quelque chose?

    J'aime

  23. 30 janvier 2012 18 h 10 min

    «Un jeune allumé!»

    Très bon, en effet!

    J'aime

  24. 30 janvier 2012 20 h 11 min

    Il y a des Régis partout. Je ne peux m’empêcher de partager ce commentaire de dernière minute lu sur RC.ca:

    « Ces gens là vivent 50 ans en arrière. Si le Québec continu avec sa politique d’immigration déficiente qui favorisent des gens qui parlent le francais. On finira par acceuillir des mêmes immigrants provenant de la même région et de religion. Les conséquences à long terme seront non négligeables pour notre société. Le Québec cherche sans cesse à protéger sa langue en mettant en péril les valeurs, les droits de sa société. »

    Ouff!!!

    J'aime

  25. 30 janvier 2012 20 h 38 min

    Les… les afgans parlent français??? 😯
    M’enfin Régis tu charries un peu là!!

    J'aime

  26. 30 janvier 2012 20 h 43 min

    «Les… les afgans parlent français???»

    Le «Régis» en question fait un amalgame entre le français, le Maghreb, les musulmans et l’Afghanistan! Et il généralise à tout ce beau monde un cas précis. C’est un peu comme si on disait que tous les Québécois sont comme Roch «Moïse» Thériault!

    J'aime

  27. 30 janvier 2012 20 h 52 min

    En fait, ce qui est paradoxal, c’est que les Afghans s’installent ici à cause de la guerre à laquelle nous participons.

    Oh boy! Belle analogie Darwin! Moïse! Je vois que tu as su bien cerner le phénomène Régis, tu apprends très vite! 🙂

    J'aime

  28. 30 janvier 2012 20 h 56 min

    Cet après midi, j’étais chez-moi. J’ai mis un peu de TV, genre LCN ou TVA. Les Régis montaient encore aux barricades pour les raisons suivantes:

    1-On ne peut exiler la famille Shafia, ça va coûter bien trop cher de prison
    2-Il se pourrait que les Shafia puissent demander un dédommagement à la SAAQ parce que des membres de la famille sont morts en automobile.
    3-Il se pourrait qu’on aille en appel!

    Régis lutte sur tous les fronts, il ne se peut plus ces temps-ci!

    J'aime

  29. 30 janvier 2012 21 h 12 min

    Maudite démocratie! 😉

    J'aime

  30. 31 janvier 2012 12 h 13 min

    OUAAAAAAAAAAAAAAAH! J’ai bien dormi…. C’est ça quand on est PRESTATAIRE d’une jolie bourse d’études en sociologie marxiste çà l’UQAM. On devient petite avatar paresseuse! 😳
    EH! Vous avez vu ça??? Régis a parlé!!! 😯 😈
    http://www.cyberpresse.ca/chroniqueurs/pierre-foglia/201201/30/01-4490952-bien-sur-que-cest-un-crime-culturel.php

    J'aime

  31. 31 janvier 2012 13 h 13 min

    Je ne nie pas que les motivations de ce meurtre soient liés à certaines cultures, je trouve que Foglia charrie un peu fort quand il essaye de nous faire croire qu’il n’y a que lui qui le pense….

    Un article de pocheton qu’il a écrit!

    J'aime

  32. Régis permalink
    31 janvier 2012 15 h 10 min

    Vous ne faites que dénigrer les opinions des régis.

    Régis Labeaume

    J'aime

  33. Régis permalink
    31 janvier 2012 15 h 33 min

    «Je ne suis pas afghan, mais si on avait mis un micro chez nous quand mes soeurs rentraient du bal à 2h du matin, vous auriez entendu à peu près les mêmes insultes que celles du père Shafia à ses filles. Et paf! la gifle, et pif! une autre, tiens, salope. Ma mère dans tous ses états qui engueulait aussi mon père: tu dis rien, tu vois pas qu’elles font la putain? Non, elle ne les a pas tuées. Mais à tous les coups elle menaçait de se tuer elle, parce qu’elle ne pourrait plus jamais vivre dans le déshonneur que ses filles faisaient rejaillir sur notre famille.»

    En effet, un vrai Régis.

    J'aime

  34. 31 janvier 2012 17 h 45 min

    C’est assez grave en effet, je m’excuse….

    J'aime

  35. 31 janvier 2012 19 h 27 min

    😯

    J'aime

  36. Régis permalink
    1 février 2012 15 h 32 min

    Pierre Hugues Boisvenue .
    Quoi dire ?

    J'aime

  37. 1 février 2012 16 h 47 min

    En effet, c’est embêtant, je risque la réponse suivante:

    Un jambon?

    J'aime

  38. 1 février 2012 17 h 37 min

    Moi je dirais un Régis. 😉

    J'aime

  39. 1 février 2012 18 h 41 min

    HÉÉÉÉHOOOOOOOOOO! Ça va faire là! Ça commence à être moins drôle!!! 😡

    J'aime

  40. 1 février 2012 18 h 50 min

    Sombre a une faiblesse pour Boisvenu, faut rien dire contre!

    Une tite corde pour les gars en prison, une autre pour les handicapés peut-être et tant qu’à faire une pour les vieux aussi. On sauverait de l’argent! Faisons donc un débat sur les camp de concentration un coup parti!

    Savignac a trouvé des jambons qui le font….

    http://leglobe.ca/blog/2012/02/radio-x-fermer-les-micros-ouvrir-les-tribunaux/

    J'aime

  41. Régis permalink
    2 février 2012 6 h 40 min

    Ka radio poubelle de Québec, misère.

    J'aime

  42. Régis permalink
    2 février 2012 8 h 44 min

    Plus Régis que ce monsieur, est ce possible ?
    http://www.cyberpresse.ca/chroniqueurs/pierre-foglia/201202/02/01-4491761-les-odeurs.php

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :