Skip to content

Huffington Post… bof !

10 février 2012

En décembre dernier – tambours et trompette, le journal virtuel Huffington Post (HP) annonça son entrée sur la scène médiatique québécoise. Nous rappelant la sauce CAQ concoctée par des professionnels du marketing, l’entreprise américaine savait fort bien qu’un peu de controverse l’aiderait à piquer la curiosité. En annonçant que Françoise David, Normand Baillargeon et Steven Guilbeault avaient accepté de bloguer gratos, le HP réussit donc à attirer l’attention, crééant ainsi l’expectative.

C’est donc cette semaine que ce nouveau site a fait son apparition sur la toile. Une révolution médiatique nous dit-on, rien de moins…

Le Québec vit une petite révolution ce matin: l’arrivée du HP Québec. Ce nouveau média en ligne qui devrait transformer la vision du monde des Québécois… Je m’engage donc à ce que le HP Québec fasse une différence dans le paysage médiatique sclérosé du Québec et que la diversité des opinions soit au rendez-vous. Nous avons besoin de vous pour réaliser cette petite révolution de l’information. Nous vous ouvrons nos colonnes. – Patrick White, éditeur et rédacteur en chef – HP Québec

Oupalaille ! Comme le disent si bien nos amis de la droite politique, le Québec est bien pauvre et ça devait certainement être le cas avec nos médias d’information. Au yable La Presse, Le Soleil, Le Devoir, RDI, la première chaîne de Radio-Canada, L’actualité, les centaines de blogues thématiques et sites spécialisés, et quoi d’autre… Enfin, une plate-forme qui nous offrira l’information vraie et objective, une couverture extraordinaire, des débats époustouflants… Le Québec se réveillera enfin ! Et puis ça fera du bien, tout le monde sait que nos médias sont contrôlés par des gauchistes accrochés aux mamelles de l’état…

Vraiment ? Mais qu’en est-il au juste de ce nouveau site ? Nous savons tous que le HP propose des blogues, certains étant exclusifs. Mais au niveau de l’information, qu’en est-il exactement ? Et bien, pour être honnête, la grande majorité des articles d’actualité qui vous sont offerts proviennent de la Presse Canadienne. Oui oui, la PC… comme sur Cyberpresse, Le Soleil, Le Devoir… Alors, au niveau de l’originalité, on repassera ! Bon, reste bien les blogues.

Les blogues se transforment en un produit commercial. Surtout lorsque ceux qui les alimentent ne sont pas rénumérés pour les publier… Personnellement, je trouve que c’est du vol. Je ne dis pas ça parce que les blogueurs du HP sont bénévoles et qu’ils permettront (peut-être) au site d’être profitable, non… Mais plutôt parce que pour moi, et pour plusieurs blogueurs québécois, la blogosphère est un endroit où des gens de tous horizons écrivent par passion, sans prétention. Certes, quelques blogueurs tirent profit de leurs écrits mais la plupart d’entre eux n’ont pas l’intention de remplacer un journaliste professionnel. Il veut tout simplement écrire pour son plaisir avant tout. Et s’il peut enclencher un débat, remettre en question les convictions, éduquer sur un point particulier, et bien tant mieux. Un blogueur politique, par exemple, sait très bien qu’il ne remplacera jamais un Michel David, une Josée Legault, un Pierre Duchesne, une Anne-Marie Dussault, un Pierre Maisonneuve. Je pourrais en nommer une centaine. Une centaine de journalistes québécois expérimentés.

En terminant, quelques réactions intéressantes suite à l’arrivée du HP Québec :

Crisse que c’est laid. J’ai mal à mon métier. Il se fait tellement de belles choses sur le web en ce moment, les webmestres se forcent pour vous donner du contenu de qualité, mais aussi un contenant intéressant… Quand je regarde le Huffington Post Québec, j’ai l’impression d’être dans un remake de Yahoo, Lycos ou Geocities pré-2000, ou au mieux, dans un WordPress avec le thème par défaut (Twenty Eleven). Je n’ai rien lu encore de ce site, parce que tout ce qui m’a frappé, c’est sa simplicité drabe et ennuyeuse, son manque d’originalité versus le buzz qui l’entoure. Je n’ai rien lu et je n’ai même pas envie de le faire. Parce qu’il porte un nom qui ne m’inspire rien avec une mise en page boboche. C’est peut-être Marty MacFly qui est venu du passé nous pondre cette merde avec FrontPage 95. – Rick Trudel, Turbo Patente

Outre les blogueurs, une autre grande partie du modèle d’affaires du Huffington Post est l’agrégation de contenus. Là aussi, il y a une très fine ligne entre « l’agrégation » et « le plagiat ». Aux États-Unis, l’ouverture de versions locales du HuffPost a augmenté les critiques envers cette pratique, puisque les médias d’une ville donnée n’aiment vraiment pas se faire recopier des histoires par un média qui s’adresse exactement au même public qu’eux.

C’est ce qui risque d’arriver au Québec, où les pratiques du Huffpost en ce domaine seront scrutées à la loupe par les concurrents. L’éditeur du HuffPost Québec, Patrick White, a promis que cette pratique se limiterait à « une ligne plus un lien » vers l’original (note du blogueur : j’ai vérifié, c’est faux). Pour certains médias, ça pourrait déjà être trop.

Le débat à ce sujet risque d’être enflammé, parce que les deux camps ont des arguments valables. Est-ce qu’un site d’information devrait faire comme si la nouvelle d’un concurrent n’existait pas? Non. Est-ce légitime pour lui d’en tirer profit (pages vues, impressions publicitaires) en n’ayant fait aucun autre effort que de le recopier, ne serait-ce qu’en infime partie? Non plus.

Rappelez-vous que la tarte publicitaire n’est pas infinie. Mettez-vous à la place d’un éditeur québécois qui va se rendre compte qu’un annonceur retire une partie de ses billes de chez lui pour les placer sur le Huffington Post Québec, qui attire une partie de son lectorat avec ses nouvelles à lui. On le comprendrait d’être un peu énervé. – Jean-François Codère, Les Affaires

C’est un modèle qui m’intéresse peu. C’est un site qui sert d’agrégateur, c’est-à-dire qu’il recueille des textes de plusieurs sources pour les présenter en un seul endroit. On se trouve toujours sur la frontière entre le plagiat et l’emprunt. [Arianna Huffington] a prononcé un discours fait de demi-vérités, rempli de clichés et marqué par une condescendance envers les médias québécois. Elle a même promis de transformer la vision du monde des Québécois, rien de moins. » – Carole Beaulieu, rédactrice en chef de L’actualité

Et vous, qu’en pensez-vous ?

Publicités
12 commentaires leave one →
  1. 10 février 2012 20 h 02 min

    @Darwin 😉

    J'aime

  2. Hefgé permalink
    10 février 2012 20 h 43 min

    Huff…

    Un autre blogule blanc secrété par le système unanimitaire…

    Simplement un autre bouton à crever.

    Ça nous prendrait un anti-gêne. Du sang neuf…, comme un blogule rouge…

    J'aime

  3. 10 février 2012 21 h 00 min

    @Hefgé, t’as bien raisin… Un anti-gel, quelqu’un qui ne touche pas à la droye, si telle chose est possible… Un vent pire que la brise. Un brin orangé toutefois…

    J'aime

  4. 10 février 2012 21 h 01 min

    @ Luto

    « @Darwin 😉 »

    Qu’est-ce que j’ai fait encore? En tout cas merci pour ton retour!

    @ Hefgé

    Mon maître en jeux de mots…

    «Ça nous prendrait un anti-gêne»

    À lire les réactions, personne ne se sent trop trop gêné…

    «comme un blogule rouge…»

    Encore quelques semaines à attendre… 😉

    J'aime

  5. 10 février 2012 21 h 05 min

    Sur le billet :

    Au début, j’étais déçu que Amir Khadir et Françoise David se soient retirés en raison de la campagne de Simon Jodoin. Personne ne leur avait jamais offert un canal de diffusion de ce genre. Et tout d’un coup, Voir s’est mis à inviter les blogueurs à tour de bras. C’est déjà un effet positif.

    Quant à son contenu, je n’irai pas voir. Le temps que je peux consacrer à ce genre de lecture est déjà saturé… À moins que j’arrête moi-même d’écrire, ce que je ne veux pas! Je ferai confiance à mes amis qui me signaleront bien les textes d’intérêt, s’il y en a!

    J'aime

  6. Qui ça? Moi? permalink
    10 février 2012 21 h 42 min

    Si ça peut contribuer à combattre l’imbécilité de drette, on verra.

    Appui critique pour le moment.

    Je ne pense pas qu’aucun gourou va faire faillite grâce à l’article que j’ai mis en lien. Elle le dit elle-même.

    J'aime

  7. Hefgé permalink
    10 février 2012 23 h 02 min

    Luto…

    Orangiste?

    Ce n’est pas ma tasse de thé… party 😉

    J'aime

  8. 11 février 2012 11 h 21 min

    Je suis étonné que Normand Baillargeon ait décidé de participer à ça. Il avait fermé son blogue, il y a quelques années, entre autres en raison du trollage.

    J'aime

  9. 11 février 2012 12 h 03 min

    @ Mouton Marron

    «Je suis étonné que Normand Baillargeon ait décidé de participer à ça.»

    En fait, il a changé d’idée, tout comme Amir Khadir et Françoise David. Son blogue est maintenant chez Voir.

    « Il avait fermé son blogue, il y a quelques années, entre autres en raison du trollage.»

    Enfin, de ce qu’il avait perçu comme du trollage… 😉

    J'aime

  10. 11 février 2012 21 h 38 min

    @ Darwin: je viens de relire l’échange sur Chomsky, et en effet, M. Baillargeon semble avoir été un peu susceptible sur les bords.

    J'aime

  11. 11 février 2012 22 h 02 min

    Et Anne n’avait pas tort du tout… Je ne suis pas anarchiste ou libertaire, tu le sais, mais je reconnais à Anne Archet ses qualités intellectuelles et sa cohérence.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :