Skip to content

Jeanne-express – On se réveille enfin…

1 mars 2012
by

J’ai écrit un billet il y a maintenant un mois et demi disant qu’il fallait respirer par le nez face aux manchettes qui parlaient de la perte de près de 70 000 emplois au cours du quatrième trimestre de 2011 et de 50 000 entre décembre 2010 et décembre 2011.

À l’époque, presque personne ne remettait en cause ces données. On parlait au contraire du «pire bilan en près de 30 ans». Les chroniqueurs de centre-droit comme Alain Dubuc profitaient de cette «mauvaise nouvelle» pour nous annoncer que le «party» était fini, que la réalité nous avait rattrapé. Une réalité laide et médiocre, bien sûr… Moi, je soulignais plutôt qu’aucun autre indicateur n’allait dans le sens de ce désastre et que, compte tenu de la marge d’erreur de 130 200 dans ces données, une baisse de 70 000 n’est pas nécessairement significative.

Mais, maintenant que les données de décembre 2011 de l’Enquête sur l’emploi, la rémunération et les heures de travail (EERH) sont sorties, quelques économistes ont commencé à émettre des doutes… Il est à peu près temps! Ces données indiquent que, plutôt qu’une baisse de près de 70 000 emplois au quatrième trimestre de 2011, l’emploi aurait plutôt augmenté d’environ 6 000. Ce n’est pas beaucoup, mais c’est déjà pas mal moins désastreux qu’une baisse de 70 000! Et cela correspond à la morosité des autres indicateurs. En plus, l’emploi aurait augmenté de près de 40 000 entre décembre 2010 et décembre 2011 plutôt que de diminuer de 50 000 (voir le tableau cansim 281-0025), ce qui correspond aussi à la bonne performance de la première moitié de 2011. Ah oui, j’ai oublié de préciser que les données de l’EERH ont une marge d’erreur beaucoup plus faible que celle de l’autre enquête qui avait estimé les baisses d’emplois…

Des économistes se réveillent…

Le premier qui s’est réveillé, à ma connaissance, est Carlos Leitao, tel que rapporté sur le blogue de Gérald Fillion :

« Si les pertes d’emplois au Québec depuis juillet 2011 ont été « massives », la pire séquence en fait depuis la récession de 1981 selon Statistique Canada, alors comment expliqué que les ventes d’autos aient connu un bon rebond depuis juillet 2011, et que dans les faits ne diffèrent pas de la tendance canadienne? »

Le deuxième est Krishen Rangasamy. Il se base sur l’EERH, ce qui est sage, et, lui aussi sur les ventes d’autos!

Et alors…

Mais, bon, même si je trouve que bien d’autres indicateurs plus pertinents que la hausse des ventes d’autos (surtout dans les mois qui précèdent une hausse de la taxe de vente, une augmentation des ventes peut montrer un devancement des achats, pas nécessairement une bonne performance économique) auraient dû les réveiller avant, comme l’absence d’augmentation du nombre de prestataires d’assurance-emploi, les données antérieures de l’EERH relativement positives, la baisse du nombre de faillites, la croissance du PIB (faible, mais quand même…), les recettes gouvernementales en hausse, la croissance des exportations et des livraisons manufacturières, indicateurs qui m’ont d’ailleurs fait mettre en doute la baisse d’emplois dès son annonce, je suis quand même content que des économistes commencent à remettre en doute cette nouvelle qui semblait faire tellement plaisir à la droite!

Les chroniqueurs qui se servaient de cette «saignée imaginaire» pour dénoncer la médiocrité de notre système vont-ils se rétracter? On peut en douter!

Publicités
10 commentaires leave one →
  1. Mathieu Lemée permalink
    1 mars 2012 22 h 26 min

    Se sont-ils déjà rétractés à chaque fois qu’ils se sont trompés? J’en doute derechef!

    J'aime

  2. 1 mars 2012 22 h 38 min

    Le premier commentaire est plus rapide avec les Jeanne-express! 😉

    @ Mathieu Lemée

    «Se sont-ils déjà rétractés à chaque fois qu’ils se sont trompés?»

    À chaque fois, ce serait trop demander, mais une fois de temps en temps, ça serait déjà bien! On peut toujours rêver!

    Ce qui m’enrage le plus chez Alain Dubuc, c’est que, comme je le disais dans le billet que je cite dans celui-ci, il a écrit dans sa chronique qu’«il est dangereux de réagir trop vivement à des données mensuelles», mais s’est servi de ces données qu’il savait peu significatives pour dire «l’économie québécoise (…) semblait vouloir retourner à sa relative médiocrité» et autres attaques injustifiées. Et il continue, chronique après chronique…

    J'aime

  3. Mathieu Lemée permalink
    1 mars 2012 22 h 52 min

    @Darwin

    Ça fait longtemps que Dubuc n’est plus dans mes critères pour une lecture sérieuse d’éditoriaux approfondis.

    Le fait que j’ai transmis mon appréciation assez vite en dit long sur votre talent pour faire des analyses avec le moins de marge d’erreurs possibles et avec le recul nécessaire pour exposer son point avec un calme olympien et des bases solides, à la différence du sieur Dubuc qui suit plus une ligne éditoriale directrice que d’écrire un texte qui se tienne. 😉

    J'aime

  4. 1 mars 2012 23 h 02 min

    @ Mathieu Lemée

    Merci, mais j’hésitais à publier ce billet. Un peu pas mal vantard…

    Mais, en même temps, tellement peu de personnes interprètent correctement ces données que je ne pouvais me retenir… Il a fallu que quelqu’un m’envoie le lien sur l’article des Affaires (je ne lis jamais ce journal!), excellent au demeurant à ma grande surprise, pour que j’aie l’idée de ce billet…

    J'aime

  5. 2 mars 2012 8 h 22 min

    Bon, il y en a qui dorment encore…

    «Pourtant, la situation de l’emploi s’est détériorée l’an dernier, avec la perte de 43 000 emplois dans les sept derniers mois qui ont pratiquement ramené la métropole dans le creux observé lors de la récession en 2008. «Tout le monde se gratte la tête sur ces pertes d’emplois dans la deuxième moitié de l’année, note M. Lefebvre. Tous les autres indicateurs étaient solides. Tout le monde est sur le qui-vive pour les prochains mois.»

    Si tous les indicateurs sont solides et que le seul qui est négatif comporte une marge d’erreur élevée, comment ne pas en conclure que c’est cet indicateur qui est trop négatif? Pas besoin de se gratter la tête bien longtemps pour trouver la réponse!

    Construction en 2011: une année record à Montréal

    J'aime

  6. koval permalink*
    2 mars 2012 20 h 18 min

    Ben moi je ne m’inquiétais pas de ça, je te croyais sur parole! 😉

    J'aime

  7. 2 mars 2012 20 h 54 min

    @ Koval

    «Ben moi je ne m’inquiétais pas de ça, je te croyais sur parole!»

    🙂

    Mais, bon, j’aime bien quand même apporter des preuves à mes affirmations! 😉

    J'aime

  8. 3 mars 2012 7 h 57 min

    Vous avez donc raison à propos des chiffres et des interprètes !

    http://www.toutlemondeenblogue.com/quebec/politique/category/10/index.aspx

    Tenez, ce matin, 3 mars, 6:51, Jeanne Émard est affiché à Région Québec, catégorie politique de Tout le monde en blogue comme Le blogue Politique québec de l’heure. Au blogue Général de l’heure, c’est Cartes de hockey, avec la photo de Maurice Richard.

    Dans le palmarès région Québec, catégorie politique, Jeanne Émard se retrouve en quatrième position, devant Le blogue de Joanne Marcotte en sixième, celui des analystes en huitième, celui de Walden Two de B,F. Skinner : un modèle communautaire pour survie de l’humain en troisième millénaire ? en trente-septième, tout juste inscrit à la catégorie, ce qui a fait passer celui de Lutopium de la trente-neuvième à la quarantième …

    Chez Alexa, Joanne Marcotte occupe le rang mondial trimestriel 3 164 775, et Les analistes le 7 539 279. Jeanne Émard le rang 8 143 664. Walden Two est à no data. Lutopium ? Du bon bord, à la frontière de no data à 25 489 492. J’ai un pincement au coeur. Faudra que j’inscrive mon La quête politique au Québec à Tout le monde en blogue.

    Je dois vérifier que le palmarès de Tout le monde en blogue est hebdomadaire avant d’expliquer.

    En souhaitant que le trois fasse le mois en blogue de l’heure.

    J'aime

  9. 3 mars 2012 8 h 22 min

    « Les statistiques sont calculées sur une période continue de 7 jours (chez Tout le monde en blogue). Ainsi, le classement est évolutif dans le temps. » Question fréquentes.

    J’en conclue que le Palmarès de Tout le monde en blogue est quotidien mais fondé sur une semaine d’observation. Le rang d’Alexa est quotidien aussi mais fondé sur trois mois d’observation.

    Les quelques ruées d’internautes à la suite du bénéfice d’un lien amenant une foule de visiteurs font durer un positionnement qui devient de plus en plus loin de l’affluence quotidienne régulière. Au sortir d’une ruée de la compilation, le recul est drastique.

    J'aime

Trackbacks

  1. On respire presque normalement… «

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :