Skip to content

J’aurais préféré que ça soit un néonazi!

24 mars 2012

Je ne vais pas passer outre les  tristes  événements de  Toulouse. Nous ne le dirons jamais assez, ce fut des moments terrifiants. Le tueur fou, un extrémiste musulman se revendiquant d’Al-Quaïda à commis le pire en tuant d’abord des soldats français puis en s’en prenant plus tard à une école juive, faisant 4 morts, un rabbin et trois enfants.

Ces événements, comme on le sait, se déroulent pendant la présidentielle française qui surfe déjà depuis un bon moment sur une vague populiste particulièrement xénophobe. La combinaison de ces deux événements laisse présager des interactions explosives (sans jeu de mots). Il y a là, je crois, matière à bien des appréhensions concernant l’après-Toulouse, craintes que doivent partager certains de nos cousins français.

Mon sentiment d’inquiétude se résume très clairement dans la question suivante que je formule ainsi :

«Est-ce que le 19 mars 2012 sera le 11 septembre de la France?»

En tout cas, c’est déjà bien parti. Sarkozy, ne se reposant jamais une seconde d’être un con, s’élance :

«si les Français choisissent de (lui) faire confiance» en avril-mai prochain. «La propagation et l’apologie d’idéologies extrémistes seront réprimées par un délit figurant dans le code pénal», et «toute personne se rendant à l’étranger pour y suivre des stages d’endoctrinement» ou «qui consultera de manière habituelle des sites Internet qui font l’apologie du terrorisme» sera punie pénalement, rappelle le président-candidat. Celui-ci en a profité pour adresser une pique à son adversaire socialiste, François Hollande.

« Le candidat socialiste oublie de rappeler qu’il n’a voté aucune des lois antiterroristes derrière lesquelles il s’abrite aujourd’hui »

Voilà une chance inespérée pour l’extrême droite, la folle à Le Pen, de redorer son image de merde.

Et, quelques heures après avoir assisté aux obsèques des militaires à Montauban, toujours animée de la même violence, elle charge sabre au clair sur France Info, sur le thème, « Marine Le Pen vous l’avait bien dit »

« Depuis dix ans je dis qu’il y a une connexion entre banditisme et islamisme. Je dis que des quartiers sont entre les mains des fondamentalistes et qu’on sous-estime leur influence. » Qui est ce « on » ?
« L’angélisme de gauche a déteint sur la droite », poursuit-elle.

C’est là que je réclame les contentions! La camisole de force a été inventée pour ces gens-là. L’autocongratulation à outrance de ces deux clowns et l’entrain populiste avec lequel ils proposent de propulser les Français dans un monde paranoïaque est à mon avis le premier danger. Si le 11 septembre pouvait nous apprendre une chose, ça serait d’ailleurs cela.

Ah oui! Mon titre! J’aurais préféré que le tueur soit néonazi, bien sûr.Tout simplement parce que nos deux idiots à la présidentielle aurait été un peu plus discrets et se seraient peut-être étouffés un peu l’espace d’un moment. Ça vient de Slate aussi ce titre, un article que j’ai bien aimé. Une réflexion sur l’antisémitisme…

La tuerie de Toulouse vécue par une Américaine pour qui cet acte s’explique par un antisémitisme que les Français refusent de regarder en face.

Voilà une citation au coeur de l’article qui se veut aussi une réflexion au sujet de nos trop ardents et valeureux  laïcards:

En pratique, la laïcité française signifie que vous ne pouvez pas exprimer vos croyances religieuses en public: cela veut dire que dans les écoles publiques, les filles musulmanes n’ont pas le droit de porter le voile, les garçons juifs de mettre leur kippa et les chrétiens d’arborer ostensiblement leur croix. Et cela signifie également que lorsqu’un examen national tombe un jour férié selon votre religion, eh bien tant pis pour vous, parce que la laïcité implique qu’être français passe avant tout le reste.

La laïcité s’invite régulièrement dans le débat politique. Elle est même l’un des moteurs des élections présidentielles de cette année. Ce mois-ci justement, le Premier ministre François Fillon a suggéré aux juifs et aux musulmans d’abandonner leurs «traditions ancestrales» consistant à manger de la viande casher et halal, mettant ainsi au premier plan l’opinion française selon laquelle on ne peut à la fois être quelqu’un de religieux et un bon citoyen.

Je ne crois pas en Dieu, je suis athée, mais je ne crois surtout pas aux bienfaits du durcissement de ton de la France par rapport au religieux. Les tireurs fous, qu’ils s’appellent Lépine, Merah, Breivik ou autres, naissent dans des climats sociétaux particuliers. Ne pas en prendre note, ou pire, vouloir le nier est là la pire chose à faire.

Publicités
43 commentaires leave one →
  1. Richard Langelier permalink
    24 mars 2012 17 h 26 min

    Richard Martineau a été subtil, lui aussi.
    http://www.journaldemontreal.com/2012/03/23/entre-toulouse-et-oslo
    Heureusement, un commentateur lui a rappelé ses contradictions.

    J'aime

  2. 24 mars 2012 17 h 54 min

    Doit-on changer nos principes et nos chartes en raison d’événements malheureux que même ce changement de principe et de chartes ne saurait éliminer?

    Et les démagos s’en donnent à coeur joie…

    J'aime

  3. 24 mars 2012 18 h 05 min

    Quel cinglé ce Martineau! À le lire, on croirait qu’il est la plus grande victime de cet attentat!

    Contente que les étudiants aient affiché sa face de clown sur plein de pancartes!

    J'aime

  4. 24 mars 2012 18 h 44 min

    Ha! ha! Je viens de lire les commentaires, entre Toulouse et Oslo, le pauvre s’est perdu on dirait!

    J'aime

  5. 24 mars 2012 19 h 50 min

    «Contente que les étudiants aient affiché sa face de clown sur plein de pancartes!»

    Ouais, il était très «populaire»… avec un nez de clown, surtout!

    J'aime

  6. 24 mars 2012 20 h 44 min

    Sarko qui dit:

    «Désormais, toute personne qui consultera de manière habituelle des sites internet qui font l’apologie du terrorisme ou qui appellent à la haine et à la violence sera punie pénalement »

    Je ne sais pas si ça comprend les totoches qui zignent sur FdeSouche, un site qui appelle souvent à la haine et à la violence…

    Y’aura pas assez de prisons, faudra qu’il consulte Harper sur le « comment passer un sapin, euh pardon, un C-10 » aux Français!

    http://www.marianne2.fr/Apres-Toulouse-Sarkozy-veut-surveiller-le-Web_a216601.html

    J'aime

  7. rykemasters permalink
    24 mars 2012 22 h 06 min

    Quand j’ai su les détails des événements, j’ai eu exactement la même pensée que le titre de l’article…

    J'aime

  8. 24 mars 2012 22 h 34 min

    «Je ne sais pas si ça comprend les totoches qui zignent sur FdeSouche, un site qui appelle souvent à la haine et à la violence…»

    Ton article en parle d’ailleurs : «Pourra-t-on être condamné pour avoir suivi les revues de liens de Fdesouche ?»

    J'aime

  9. the Ubbergeek permalink
    25 mars 2012 1 h 26 min

    http://www.ql.umontreal.ca/volume6/qlv6n01/n01dex17.html

    Bock-Coté est du coté du *Front National*.Quelle sous-… ce type.

    J'aime

  10. david weber permalink
    25 mars 2012 5 h 45 min

    Bonjour Koval,

    Merci pour cet article. Grâce à vous je viens de découvrir l’article de Slate. Le paragraphe que vous reproduisez est le reflet de ce que Baubérot a qualifié dans un ouvrage éponyme de « laïcité falsifiée ». La laïcité, en France, est bien malade. Et comme si cela ne suffisait pas certain(e)s intellectuel(le)s viennent, à ce sujet, de se lancer dans des querelles inutiles :

    http://www.lalibre.be/actu/international/article/727896/caroline-fourest-remporte-un-y-a-bon-award-et-contre-attaque.html

    http://carolinefourest.wordpress.com/2012/03/20/les-ya-bon-awards-deshonorent-lantiracisme/

    http://blogs.lexpress.fr/sarkozysme-culturel/2012/03/20/caroline-fourest-et-les-ya-bon-awards/

    A plus tard.

    J'aime

  11. 25 mars 2012 7 h 31 min

    Bonjour David

    Je suis moi aussi embêtée quelques fois avec le cas Fourest. Je penche un peu du coté des propos de Frédéric Martel de l’express qui est très nuancé..

    Dans le deuxième lien que vous avez laissé, on accuse le groupe « les Indivisibles » de proposer un autre modèle, basé sur les statistiques ethniques et la laïcité « ouverte », aux religions et même à l’intégrisme.

    Voilà une accusation déjà bien vague. Que veux dire le mot « intégrisme »?

    Si on en juge par « Wiki », le mot intégrisme est plutôt synonyme de traditionalisme, fondamentalisme. On parle d’intégrisme musulman et même d’intégrisme laïque!!!

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Int%C3%A9grisme

    Que désire vraiment une personne qui combat l’intégrisme religieux? Ce n’est pas du tout clair dans mon esprit, les idées se cachent derrière un vocabulaire plutôt obscur. Certains de ces combattants doivent me ressembler, d’autre doivent plus ressembler à Marine.

    Si on consulte des ouvrages plus précis que Wiki, comme le petit Robert par exemple, je trouve :

    Intégrisme : Doctrine qui tend à maintenir la totalité d’un système (spécialement d’une religion); attitude des catholiques qui refusent toute évolution. Antonyme : Progressisme.!?!?

    Qu’est-ce qu’un intégriste?! Un réactionnaire!?!

    Idem quand on dit qu’on est contre le multiculturalisme. Nous en avons beaucoup qui vocifèrent contre ça ici. Mais que veut une personne qui pleure contre le multiculturalisme? Je me méfie de ça .

    Dans votre troisième lien, on peut lire les propos de Fourest :

    elle ne cesse de rabâcher que le multiculturalisme a échoué et qu’il est dangereux. C’est « une philosophie politique qui consacre le droit à la différence plutôt que le droit à l’indifférence, quitte à favoriser ce qui divise et non ce qui rassemble », écrit-elle dans Le Monde en février 2011.

    Le droit à la différence?!? C’est dangereux?!?

    Le discours est assez confus et le sujet est hypersensible. Ces querelles qui vous désolent sont normales et émergent de la confusion. Espérons qu’elles ne seront pas vaines et que les idées se préciseront assez pour qu’on puisse discuter de ces enjeux dans un climat plus serein.

    J'aime

  12. david weber permalink
    25 mars 2012 8 h 11 min

    « En pratique, la laïcité française signifie que vous ne pouvez pas exprimer vos croyances religieuses en public », peut on lire dans l’article de Slate. C’est faux ! cela fait partie des contre vérités qui foisonnent au sujet de la loi de 1905

    Il faut savoir que la principale loi qui régit la laïcité, en France, se nomme « loi de séparation des églises et de l’état » ou Loi de 1905.

    http://www.assemblee-nationale.fr/histoire/eglise-etat/sommaire.asp

    Pour la petite histoire, depuis la création, cette loi a subit 50 modifications. A tel point, que les parlementaires qui l’ont votée ne la reconnaitrait plus dans sa version actuelle.

    http://www.brightsfrance.org/forum/viewtopic.php?f=10&t=2002

    Ensuite, deuxième remarque, l’article I de cette loi dit :

    ARTICLE PREMIER. – La République assure la liberté de conscience. Elle garantit le libre exercice des cultes sous les seules restrictions édictées ci-après dans l’intérêt de l’ordre public.

    Le premier article de la loi de 1905 est renforcé par :

    – la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen (art.10) ;
    – la Déclaration universelle des droits de l’homme (art.18 et accessoirement art. 29)
    – pacte international relatif aux droits civils et politiques (art.18)
    – la Convention européenne des droits de l’homme du Conseil de l’Europe (art. 9)
    – la Charte des droits fondamentaux de l’Union européenne (art.10).

    ………………………………………………………………………………………………………………….

    Appliquer correctement la loi de 1905 nécessite de savoir comment elle aborde la question de la neutralité. C’est sans doute sur ce point que les contresens sont aujourd’hui les plus fréquents, voire parfois frisent l’absurde.

    1. Prenons, par exemple, l’Article 28 qui, à première vue, est un des plus stricts de la loi quant à la neutralité. Le voici: «Il est interdit, à l’avenir, d’élever ou d’apposer aucun signe ou emblème religieux sur les monuments publics ou en quelque emplacement public que ce soit, à l’exception des édifices servant au culte, des terrains de sépultures dans les cimetières, des monuments funéraires, ainsi que des musées ou expositions.»

    Déjà la lecture du texte lui-même montre le souci d’établir une règle sans lui donner de valeur absolue, puisque des exceptions sont prévues.

    La formule «à l’avenir» montre que l’on assume le legs du passé. Les propos de Sarkozy au Latran prétendant qu’une «laïcité positive» est nécessaire parce que la laïcité aurait voulu faire table rase du passé chrétien de la France n’ont pas de validité. En effet, l’article 25 de la loi de 1905 déclare : «laisser subsister les emblèmes religieux actuellement existants et cette tolérance implique forcément le droit de les réparer pour les tenir en bon état».

    2. La seconde exception prend en compte les nécessités du «libre exercice des cultes» garanti par l’Article 1 et le caractère «public» de la «célébration» des cultes (Article 25). Ainsi, les mesures liées à la séparation comportent des limites qui tiennent au fait que la République doit assurer la liberté de conscience, qui inclut la liberté de religion.

    3. La troisième exception montre que le religieux peut comporter une dimension culturelle qui doit être prise en compte. Ce n’est pas parce que des œuvres culturelles exprimeraient de la spiritualité qu’il faudrait leur réserver un traitement à part. Au contraire, comme d’autres œuvres, elles peuvent faire partie du patrimoine commun. C’est pourquoi, aujourd’hui, l’Unesco a inscrit des monuments religieux dans le patrimoine culturel de l’humanité, à condition que des personnes de toutes convictions puissent les visiter.

    Deux autres aspects sont importants :

    4. Le premier aspect est le rejet de deux amendements à la loi de 1905 dont l’enjeu consistait essentiellement à permettre l’érection d’une croix au centre du cimetière, non comme «l’emblème d’un ou plusieurs cultes déterminés que comme le symbole, dans notre civilisation, du culte des morts». Aristide Briand, un parlementaire, principal responsable de la loi de 1905, précisa que :  » Cela cela reviendrait à imposer certaines croyances particulières à l’ensemble des citoyens. Nous assurons «aux catholiques le droit de satisfaire tous les besoins religieux de leur conscience», précisa-t-il, mais «il faut qu’ils s’habituent à respecter les convictions des autres citoyens».

    En pratique, le culturel, l’identitaire ne peuvent servir de prétexte pour avantager, de fait, une religion face aux autres religions et convictions. Or, c’est ce que l’on tend à effectuer aujourd’hui en prétendant que certaines expressions religieuses sont «sécularisées» et donc peuvent être imposées à tous sans déroger à la liberté de conscience. Dans le même ordre d’idée, j’ai noté, parmi les réactions de l’article de M. Richard Martineau, un internaute nommé strogaline déclarer :  » Nous devons bien définir nos valeurs canadiennes, québécoises et chrétiennes qui ont été depuis plus de 400 ans à la base de nos convictions de liberté et d’égalité entre homme et femme. ». En France, c’est le type de réaction typiquement identitaire, de droite voire d’extrême droite. J’ai vu aussi que vous avez, comme en France, des Québécois qui se prétendent de souche (!?) Cela m’a beaucoup amusé… Sont ils indiens ceux qui se disent de « souche » ? Parce que pour moi, français, un québecois de souche, c’est un descendant des indiens qui peuplaient le Québec avant que les européens arrivent au canada…

    Revenons à l’analyse de l’article 28 de la loi de 1905. Le second aspect est la définition de la notion d’«emplacement public». Briand déclare: ce sont «les rues, les places publiques ou les édifices publics autres que les églises ou les musées. Il n’est nullement question d’empêcher un particulier (…) de faire décorer sa maison de la manière qu’il lui plaira, même si cette maison a façade sur une place ou une rue». Il ne s’agit donc nullement de «tous les emblèmes religieux offerts au public»: on pourra ériger un calvaire sur un terrain privé visible de la rue. C’est, précise Briand, «le simple bon sens»: «l’article (…) ne s’applique qu’aux emplacements publics, c’est-à-dire qui sont la propriété soit de l’Etat, soit du département, soit de la commune.» Briand précise également qu’un magasin pourra avoir un emblème religieux si son propriétaire le souhaite et que si un personnage religieux a accompli une œuvre d’intérêt général, il aura droit, comme un autre, à sa statue (on pourrait penser à l’exemple de l’abbé Pierre).

    En fait, la laïcité s’applique uniquement à l’état c’est à dire à l’administration nationale ou territoriale (les communes, les départements) et uniquement là. La laïcité s’applique à tout ce qui relève du droit administratif. Tout ce qui relève du droit civil ou privé (c’est la même chose) n’est pas soumis à la laïcité. La confusion vient du terme « espace public ». En 1905, on ne parlait pas d’espace public mais de voie publique. Ainsi, quand dans l’article le journaliste affirme que : « la laïcité française signifie que vous ne pouvez pas exprimer vos croyances religieuses en public », on reste sans voix. Si ce qu’il affirme était vrai, cela revient à dire, par exemple, qu’on ne peut plus célébrer une messe dans une église car cela se fait bien sûr en public.

    Ce n’est donc pas l’espace public qui doit être neutre, c’est ce qui est commun dans cet espace à l’ensemble de la collectivité, pour respecter la diversité de cette collectivité. La neutralité est alors un impératif de la liberté de conscience. Au contraire ce qui, dans l’espace public, est individuel et libre n’est pas soumis à cette obligation de neutralité, puisque là, neutralité et liberté de conscience loin d’être en harmonie s’opposeraient. Le glissement actuel du commun à l’ensemble de l’espace public est liberticide, alors que la loi de 1905 instaure une laïcité de liberté et de raison. Ne laissons donc pas dénaturer la laïcité. La « période Sarkozy » aura été celle d’un recul général des libertés et de la démocratie. N’intériorisons pas une partie de ce recul au nom d’une laïcité dévoyée.

    Là, réside la confusion dans l’esprit de la majorité des français qui croient connaitre la loi de 1905.

    Cordialement

    J'aime

  13. david weber permalink
    25 mars 2012 8 h 39 min

    Je suis tout à fait d’accord avec vous, koval. « Le droit à la différence?!? C’est dangereux?!? « , demandez vous. En France certain voudrait qu’on soit des insectes sociaux. Pour cela, Ils dénoncent à tout bout de champ le communautarisme. Le communautarisme est concept très équivoque, importé des états unis : à l’origine, le mot étant employé en sciences sociales pour rappeler qu’un individu ne peut être appréhendé sans prendre en considération son milieu social, ses origines ethniques ou religieuses.
    Mais en France le terme a une autre signification : il est synonyme de sectorisation, de repli sur soi de la part de groupes minoritaires. Il sert donc à désigner ou stigmatiser certaines populations, généralement celles déjà frappées par les délocalisations, la flexibilité du marché du travail, la mise à mal de la protection sociale et de l’éducation.
    Parlerait-on de communautarisme pour désigner la haute bourgeoisie du 16eme arrondissement qui pratique l’entre-soi et se reproduit dans un cercle très fermé ? Des chercheurs comme Mona Ozouf ont trouvé des raisons qui poussent les hommes à rechercher la protection et l’abri du groupe :
    – « L’insertion communautaire est parfois tout ce qui reste d’humain dans les vies démunies ».
    – « L’individu invité à s’affranchir triomphalement de ses appartenances y est souvent ramené sans douceur par le regard d’autrui, renvoyé à sa communauté, sa race ou sa couleur ».
    Elle fait, en outre, « observer que des intégrations réussies ont pu s’opérer avec le concours des groupes particuliers » et donne l’exemple des « associations de Bretons ou d’Auvergnats de Paris ». On pourrait ajouter l’Eglise catholique et le Parti Communistes, du temps où ces organisations étaient à la fois hostiles à la République (laïque pour l’une, capitaliste pour l’autre) et puissantes…

    J'aime

  14. 25 mars 2012 10 h 06 min

    “En pratique, la laïcité française signifie que vous ne pouvez pas exprimer vos croyances religieuses en public”

    Elle a bien signalé « en pratique », c’est certes une exagération de sa part.

    Soyez rassuré, nous avons les mêmes débats stérils qu’en France, les « DeSouche », la peur du cours ECR (éducation et culture religieuse) qui parle de la religion des autres et qui a remplacé le cours de religion catholique, le port du voile de la burka (même si ici on doit les compter sur les doigts de la main) etc etc

    Certains « DeSouche » affirment sans broncher qu’on pourrait nous enlever la croix du Mont-Royal, c’est complètement fou comme affirmation.

    Que ça soit en France ou au Québec, nos idiots se ressemblent parfaitement, plusieurs ne comprennent pas le principe de société laïque et voudraient laver complètement l’espace publique de tout symbolisme religieux, ce qui équivaudrait au totalitarisme.

    Ici dans la ville ou j’habite, on a un gars qui circule partout à pied en robe orange criard avec une image de Krishna dans le cou, faudrait ouvrir des prisons pour ça?!!?

    Les cathos d’ici font encore des chemins de croix sur la voie publique le vendredi Saint! J’aime bien cette tradition moi, je ne vois pas pourquoi il faudrait l’arrêter…

    Vous avez raison, le concept de laïcité est galvaudé la plupart du temps…

    Nous avons eu une commission sur les accommodements raisonnables il y a quelques années. Deux intellectuels, Taylor et Bouchard, ont commis un rapport suite à des consultations populaires assez niaiseuses:

    Quel festival!! Un extrait:

    Le rapport Taylor Bouchard était très raisonnable, mais leurs auteurs ont été roulés dans le mélasse et les plumes!

    Depuis, peu d’intellos ont osé se lever pour livrer un discours éclairant à ce sujet! L’exercice a servi, je crois, à décomplexer la xénophobie.

    J'aime

  15. 25 mars 2012 10 h 42 min

    @ david weber

    «Mais en France le terme [communautarisme] a une autre signification : il est synonyme de sectorisation, de repli sur soi de la part de groupes minoritaires»

    Ici aussi, il a ce sens. J’ajouterai qu’on peut aussi inclure dans ce concept le repli sur soi du groupe majoritaire.

    J'aime

  16. david weber permalink
    25 mars 2012 11 h 12 min

    @ Koval,
    « le port du voile de la burka (même si ici on doit les compter sur les doigts de la main) », écrivez vous. Le port du voile intégral a été interdit en France. Cela a donné lieu à des débats parlementaires qui ont duré des mois.

    Une fois l’interdiction mise en place, on a relevé, en un an, 32 infractions sur une population française qui compte 65 millions d’habitants…

    LOL !

    J'aime

  17. 25 mars 2012 11 h 17 min

    David Weber

    Une fois, le bon peuple Souchien d’ici était en crise d’hystérie parce que nous n’avions pas de loi interdisant le vote à visage couvert, dans les faits, cela n’était jamais arrivé dans le passé qu’une musulmane vote le visage voilé mais on est armé contre ça maintenant; on a voté une loi au cas où, ça aide aux Souchiens à respirer plus profondément! 🙄

    J'aime

  18. david weber permalink
    25 mars 2012 11 h 18 min

    Je suis tout à fait d’accord avec vous darwin. L’accusation de communautarisme relève souvent d’une certaine forme de manipulation intellectuelle. Elle devient franchement amusante quand c’est caroline Fourest qui la professe alors qu’elle est notoirement de la communauté homosexuelle… Cette accusation peut être utilisée à tord et à travers.

    J'aime

  19. 25 mars 2012 11 h 24 min

    « on a voté une loi au cas où, ça aide aux Souchiens à respirer plus profondément!»

    Et on accepte toujours le vote postal! Sans photo! 😉

    J'aime

  20. david weber permalink
    25 mars 2012 11 h 32 min

    « ça aide aux Souchiens à respirer plus profondément! », écrivez vous .LOL !

    Mais, bon, il ne faut pas non plus tomber dans l’angélisme. Le port du voile intégral pose, dans quelques situations, des problèmes à l’ordre public. Et dans le cas que vous décrivez, s’en était un. J’avoue que pour ma part, je n’ai jamais vu de femmes portant des voiles intégrales et pourtant j’habite dans la région parisienne. Je constate, malgré ce que Jean baubérot écrivait, que nous avons les mêmes problèmes en France et au Québec.

    J'aime

  21. david weber permalink
    25 mars 2012 11 h 37 min

    La vidéo est excellente. LOL !
    Rassurez vous, c’est la même chose en France. Il y a une valeur sûr dans l’universalisme : la bêtise !

    J'aime

  22. david weber permalink
    25 mars 2012 14 h 46 min

    « Le Pen : « combien de Mohamed Merah dans les bateaux qui arrivent en France ? » »

    http://tempsreel.nouvelobs.com/election-presidentielle-2012/20120325.OBS4544/le-pen-combien-de-mohamed-merah-dans-les-bateaux-qui-arrivent-en-france.html

    J'aime

  23. 25 mars 2012 16 h 04 min

    @ david weber

    «“Le Pen : “combien de Mohamed Merah dans les bateaux qui arrivent en France ?” »»

    Elle débloque complètement! Aussi dangereuse que son père, celle-là, peut-être pire avec les airs plus modérés qu’elle se donne pour camoufler son extrémisme.

    «Jean-Luc Mélenchon ayant même dépassé Marine Le Pen chez BVA (14 contre 13%).»

    🙂

    J'aime

  24. 25 mars 2012 16 h 32 min

    Après toutes ces questions sur la laïcité et les religions je trouve étonnant qu’on n’ait pas remis Dieu lui-même en cause.

    J'aime

  25. 25 mars 2012 16 h 40 min

    @Goupixg6

    Remettre Dieu en cause!?? Ça prendrait au moins 100 vies pour voir les résultats d’une telle démarche….vous n’y pensez pas?!?

    Je dirais comme Richard Desjardins un artiste québécois:

    « Que Dieu vous garde! Moé j’ai pas l’temps! » 😉

    J'aime

  26. Richard Langelier permalink
    25 mars 2012 17 h 58 min

    Oui, mais koval, le premier moteur, celui qui ne joue pas aux dés, qui a inventé les nombres naturels et a laissé les humains inventer les autres (dont le zéro?), ça ne vous intrigue pas avant de fermer les yeux, après avoir dévidé et filé, le soir à la chandelle, puisque vous vivez en dehors de Montréal (on m’a dit que dans le Québec profond, comme vous le disait si chaleureusement Pierre Pettigrew qui considérait, comme tous les trudeauistes que la souveraineté était une idée de paysan, qu’il y avait des baisses de courants quotidiennes) ?

    Je suis de la même génération que Youlle, selon mes regroupements. La seule fois où j’ai goûté à la baguette du frère, c’est parce que le « tannant » devant moi s’est baissé la tête, lorsque nous étudiions la règle de trois au tableau. La baguette a résisté, ma foi non plus. Ce n’est pas une preuve que Dieu n’existe pas, ni que s’il existait il faudrait le combattre, comme l’affirmait Ferré citant Bakounine. Richard Desjardins chante aussi : « God bless Amercica, que Dieu blesse l’Amérique! ».

    J'aime

  27. 25 mars 2012 18 h 08 min

    Ah le grand dessein intelligent, je vous le laisse…je garde Desjardins cependant 😉

    Ça doit être dans cette pièce (que je trouve excellente) qu’il blesse l’Amérique….

    J'aime

  28. 25 mars 2012 18 h 24 min

    Ici on est dans la modernité vous saurez, j’ai l’internet au fanal!

    J'aime

  29. Richard Langelier permalink
    25 mars 2012 18 h 47 min

    J’avais acheté la cassette « Les derniers humains ». J’avais lu les paroles en diagonale. Je viens tout juste de les lire sérieusement. Les images ajoutent une dimension. Ouf ! Le premier dessein attendra !

    J'aime

  30. 25 mars 2012 18 h 59 min

    J’ai changé la version, bon ok, je vous remet celle avec les dessins….je pense que c’est de l’OSM en plus…

    J'aime

  31. 25 mars 2012 19 h 12 min

    Richard

    Puisque vous semblez aimer les dessins, voilà un clip anti-capitaliste! En espérant que Steve Lachance ne nous pogne pas!!

    J'aime

  32. 26 mars 2012 7 h 14 min

    Une bonne chronique qui tourne autour du sujet de ce billet :

    Perspectives – Trop?

    J'aime

  33. Francis permalink
    26 mars 2012 10 h 03 min

    « En pratique, la laïcité française signifie que vous ne pouvez pas exprimer vos croyances religieuses en public »

    Français, attiré ici par David Weber, je voudrais apporter un correctif : vous pouvez exprimer vos croyances : faire des pélerinages en chantant des cantiques, faire des messes en plein air, prier devant un théâtre où se produit un spectacle que vous jugez blasphématoire, faire sonner les cloches. Et l’entretien des églises, temples et synagogues est assuré par les communes. Tout cela c’est pour les catholiques. Par contre, si vous êtes musulman, la laïcité dure s’applique et tout cela vous sera refusé, ou sujet à des polémiques sans fin.

    « Et cela signifie également que lorsqu’un examen national tombe un jour férié selon votre religion, eh bien tant pis pour vous, parce que la laïcité implique qu’être français passe avant tout le reste. »

    Pas du tout ! Noël, Pâques, la pentecote, l’ascension, l’assomption, toutes ces fêtes sont fériées. Mais ne vous avisez pas à demander une faveur parce que ce serait le jour de la fête de l’Aïd !

    On peut appeler ça la catho-laïcité.

    J'aime

  34. david weber permalink
    26 mars 2012 11 h 52 min

    Croire ou non, c’est juste sacraliser une hypothèse….
    LOL !

    J'aime

  35. david weber permalink
    26 mars 2012 12 h 01 min

    Personnellement, j’ai toutes les raisons de croire que Dieu ne croit pas en moi… et c’est réciproque.
    LOL !

    J'aime

  36. 26 mars 2012 22 h 02 min

    Bienvenu Francis..

    Oui, y’a bien un peu de ça aussi, la laïcité dure est toujours plus agréable a faire passer quand il s’agit des autres religions.

    J'aime

  37. 27 mars 2012 6 h 42 min

    Il me semble que le tueur fait l’objet de montages photos ridicules…..comme si c’était pas assez….

    http://quebec.huffingtonpost.ca/2012/03/26/merah-pere-plainte-france_n_1380978.html?ref=canada-quebec

    J'aime

  38. david weber permalink
    27 mars 2012 6 h 57 min

    Réponse du berger à la bergère.

    « Français et juif, ma réponse à «Juif ou français, il faut choisir» »

    http://www.slate.fr/story/52229/francais-juif-choisir

    Cette fois ci, l’analyse qui est faite en réponse à l’article de Rachael Levy (dont j’avais écrit, ici même, qu’il comportait une grosse erreur) est bon.

    Cordialement.

    J'aime

  39. david weber permalink
    27 mars 2012 7 h 12 min

    Le traitement de cette affaire par la presse ou certains politiciens est déplacé. C’est un pilonnage médiatique auquel on a droit en France de la part de certain médiat.

    « Merah était-il un « indic » ?  »
    http://www.lepoint.fr/societe/merah-etait-il-un-indic-27-03-2012-1445481_23.php

    EXCLUSIF. Du rififi chez les Merah
    http://www.lepoint.fr/societe/du-rififi-chez-les-merah-27-03-2012-1445468_23.php

    EXCLUSIF. L’accord de la mère de Merah pour un enterrement en Algérie
    http://www.lepoint.fr/societe/merah-inhume-en-algerie-26-03-2012-1445164_23.php

    Le père de Mohamed Merah compte poursuivre l’État
    http://www.lepoint.fr/societe/le-pere-de-mohamed-merah-va-poursuivre-l-etat-26-03-2012-1445354_23.php

    AFFAIRE MERAH – Al Jazeera a reçu une vidéo des tueries
    http://www.lepoint.fr/societe/merah-al-jazeera-recoit-une-video-des-tueries-27-03-2012-1445384_23.php

    Tesson : « L’explication sociale des meurtres de Merah est inadmissible »
    http://www.lepoint.fr/chroniqueurs-du-point/philippe-tesson/tesson-l-explication-sociale-des-meurtres-de-merah-est-inadmissible-27-03-2012-1445366_543.php

    Etc…

    Le champion de l’information Trash est sans doute le journal la Point.fr.

    J'aime

  40. david weber permalink
    27 mars 2012 11 h 48 min

    Chers cousins canadiens

    Dans la même veine que Fdesouche il y a un site, en France, qui se nomme Riposte- raciste…Heu, pardon, riposte-laïque, voulais je dire… Et bien, voilà ce qu’il vient de lui arriver :

    http://ripostelaique.com/il-faut-aider-riposte-laique-maintenant.html

    Ce n’est pas tous les jours qu’on a une bonne nouvelle…
    LOL !

    J'aime

  41. 27 mars 2012 12 h 29 min

    « Riposte Laïque, attaquée en justice pour avoir dit le vrai, vient d’être condamnée par la police de la pensée à 12.000 euros d’amende »

    Y vont nous jouer la carte des pôv martyrs!

    J'aime

  42. 6 avril 2012 13 h 42 min

    «Alors que se multiplient les arrestations très médiatisées d’islamistes radicaux, sans lien avec le tueur de Toulouse précise-t-on, Nicolas Sarkozy comparait hier ces événements au 11 septembre 2001. «Le traumatisme après le drame de Toulouse et Montauban est comparable à celui des Américains après les attentats de New York», a-t-il déclaré.»

    Pourquoi pas à la Shoah, tant qu’à y être?

    «Sans qu’il y ait un rapport avec ce qui précède, a précisé le président, la lettre insiste ensuite sur la lutte contre la délinquance et pour la réduction de l’immigration. Immigration que le candidat promet de réduire de moitié. Précisons que, depuis cinq ans, le nombre d’immigrants s’installant en France est demeuré stable.»

    Ça n’a pas rapport, mais il s’en sert à profusion!

    «Nicolas Sarkozy a notamment insisté sur les référendums qu’il souhaite tenir afin de simplifier l’expulsion des immigrants, forcer les assistés sociaux à fournir sept heures de travail gratuites par semaine, généraliser la formation des chômeurs et les obliger à accepter un emploi.»

    Sarkozy-Harper, même combat!

    France – Sarkozy détaille son programme
    Il compare les meurtres de Toulouse au 11-Septembre

    J'aime

  43. 6 avril 2012 18 h 57 min

    L’article de « Riposte Laïque » est signé Jean-Patrick Grumberg. Ça, c’est le raciste qui est derrière Dreuz.Info. Il pullule; il y a quelques semaines j’ai publié sur mon blogue un extrait d’un de ses billets. Il était sur Dreuz.info, mais aussi sur le site de l’Union des Patrons et Professionnels Juifs de France, et sur un troisième que j’ai oublié.

    Le voilà AUSSI sur ce blogue de pseudo-laïques? Shit!

    Voici ce qu’on y trouve, chez ces Laïques de pacotille: http://ripostelaique.com/scandale-de-la-viande-halal-la-sauce-commence-a-prendre.html

    Les actes d’abattages financent : les mosquées et les constructions de mosquées les écoles coraniques, les imams, les associations islamiques, les voyages à la Mecque

    Quand on habite une maison de verre, on évite de lancer des pierres. J’ai déjà entendu, moi, que la certification cachère finance : les synagogues et les constructions de synagogues, les écoles talmudiques, les rabbins, les associations juives, les pèlerinages au Mur des lamentations et même l’érection DU Mur de la honte

    Et que je sache,dans leurs formes traditionnelles l’abattage cachère n’est guère différent de l’abattage halal (je ne parle pas de la manière imposée par Santé Canada!).

    Riposte laïque, ou Riposte islamophobe? La présence de Grumberg suffit à m’inspirer une réponse.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :