Skip to content

Vendredi 18 mai, Sherbrooke M.À.J.

20 mai 2012

En ce superbe temps printanier longuement attendu, j’ai décidé de prendre congé ce vendredi pour ainsi profiter pendant 4 jours de ce soleil. Seule ombre au tableau, cette rage intérieure (et extérieure aussi 😉 ) découlant de la morosité politique actuelle. Tout au long de cette journée, j’ai gardé mon oreille un peu trop collée aux émissions d’information et plus particulièrement  aux lignes ouvertes où j’entendais des cris du coeur poignants de mes concitoyens.

Vers 18-19 heures à RDI, Pascale Nadeau nous annonce l’horaire des manifestations prévues en ajoutant que la nouvelle loi, qui vient tout juste d’entrer en vigueur ne devrait pas être appliquée en cette soirée du 18 mai. Parmi la liste de manifestations, il y en a une en branle ici, à Sherbrooke. Voilà donc une occasion pour moi d’appuyer concrètement le mouvement. Deux choses motivent ce choix de bouger mon derrière: premièrement, je m’attends à une manif pépère; j’en soupçonne le caractère  improvisé mais, comme m’en a informé Pascale, on peut s’attendre à la clémence de la police. Mon calcul est donc que je ne risque pas de manger trop de coups de matraques. Deuxièmement,  je me dis que voilà une occasion d’apporter un certain renfort aux étudiants. C’est bien beau d’être derrière eux 300% pendant qu’ils se prennent tous les coups, mais à un moment donné, il faut appuyer de façon plus concrète qu’en chialant par en arrière.

Nous arrivons au Palais de Justice, le lieu de rassemblement du départ de la manif. Je participe à un exercice de démocratie de la rue, nous sommes environ 200 personnes de tous les âges et il n’y a rien de planifié. On propose tour à tour des idées qu’on vote. Certains qui m’ont l’air d’organisateurs parlent plus forts que d’autres, ils m’apparaissent un brin excités (qui ne le serait pas, après cette loi de merde). Ils conspuent un peu la police; un d’entre eux propose de faire chier un max, proposition mal reçue de la foule non agressive; alors une femme fait remarquer qu’elle préfère qu’on dérange le plus possible, ce qui bien est accepté.

La foule finit par décider d’aller bloquer les 4 voies de l’intersection  Belvedère-King. Nous composons donc une chaîne humaine, bras dessus, bras dessous formant un carré qui bloque toutes les voies. Le nombre petit de la foule permet de voir pas mal tout le monde. Les policiers nous encerclent avec 5-6  auto-patrouille, évidemment, ce qui et bon pour notre sécurité. Soudain, un jeune est embarqué, escorté par 3 policiers. Je demande à des gens de la foule qu’est-ce qui s’est produit? Nous n’avons rien vu, rien entendu. Quelques fillettes absolument indignées me crient que le jeune était armé de confettis. Selon elles, ça serait  sous ce motif idiot que ce jeune aurait été arrêté. Les autres personnes, comme moi, n’ont rien vu, rien entendu!!

Quelques autres personnes et moi proposons d’aller manifester au poste de police par solidarité envers notre jeune « criminel ». Là-bas, trois agents de police nous attendent. Une agente tente de nous parler avec un porte-voix qu’elle n’arrive pas à allumer, nous ne pouvons l’entendre.  On nous envoie une rangée d’anti-émeute, des petites sections de barrières mobiles nous séparent d’eux, ils sont environ à 30 pieds de nous et exécutent quelques prestations de bruits de bottes, je trouve soudainement la soirée lugubre. L’anti-émeute nous avertit que la manif est déclarée illégale, ce qui ne dérange visiblement personne. Nous décidons finalement de nous diriger vers Radio-Canada, nous sommes sur Galt pour ceux qui connaissent la ville. Nous nous dirigeons vers l’ouest.

Le ton est bon enfant, la plupart des gens sur les balcons et terrasses de bars nous encouragent, on scande des « Charest Dictateur » ou bien « Charest! Dehors! On va t’te trouver une job dans l’Nord!! ». Ce n’est pas une manifestation contre la hausse mais bien un démonstration d’indignation contre la loi spéciale de Charest.

Nous nous retrouvons à l’entrée du pont Jacques-Cartier, nous nous assoyons et formons une réunion pour la suite des choses: certains, sans doutes les plus habitués d’entre nous aux manifestations, ont peur de se faire prendre en souricière sur le pont. Cela m’apparaît surréaliste et un brin paranoïaque. Même si les policiers nous ont servi un avertissement, ils ont continué à nous escorter gentiment avec des auto-patrouille. Cependant, nous sommes bien attendus de l’autre côté du pont. Un d’entre nous a reçu sur son cellulaire un appel de quelqu’un qui témoigne de ce qui nous attend. Il y a quatre autobus de l’autre coté du pont!

Cela met fin à ma participation, je ne ne suis pas intéressée à payer une amende de 500$ pour le bon plaisir du pouvoir en place. En plus, mes genoux pas trop fiables, étant donné mon  syndrome fémoro-patellaire, risquent de me valoir plus de coups de matraques que les autres, ce que je considère d’une grande injustice.

Mon copain et moi retournons donc chercher la voiture, mais notre curiosité nous pousse à retourner voir ce qui advient de nos amis. Nous entendons les détonations des bombes assourdissantes. Nous revoilà de l’autre coté de la manif avec d’autres curieux sur la rue King, à suivre  l’anti-émeute, qui poursuit ce qui reste des manifestants, soit une trentaine de personnes plus téméraires, les plus jeunes sans doute. Le museau que forme les masques à gaz  dans le visage de quelques éléments de l’anti-émeute me fait penser à une scène de la planète des singes, cela donne froid dans le dos… Je me dis que le fait qu’on observe la scène peut aider à une certaine retenue de la part de la police, mais à un moment donné, on nous chasse…

Nous retournons à l’auto, et décidons d’aller jeter une dernier coup d’oeil avant de rentrer. Dans les rues débouchant sur King, des manifestant tentent de s’enfuir à la course, des patrouilleurs, en auto, tentent de les cerner dans un quadrilatère… Nous embarquons deux d’entre eux afin de les protéger, deux jeunes de 16-17 ans, une fille et un gars qui se dit d’idéologie arnarcho-communiste, le pauvre est totalement terrorisé, nous le reconduisons chez-lui.

Soirée surréaliste! Je ne me sentais plus chez moi, c’est-à-dire dans le  Québec de 2012.

Voici l’histoire résumé des médias via le communiqué de René Dubreuil de la SPS. 

Je n’en croyais pas mes yeux quand j’ai lu ça, je ne vis visiblement pas sur la même planète des singes que le SPS! 😉

Hier soir, lors d’une manifestation étudiante, le Service de police de Sherbrooke a dû procéder à 14 arrestations, dont une pour voies de fait sur un agent et agression armée. Les 13 autres l’ont été pour attroupement illégal et/ou entrave au règlement municipal.

Dès le début de cette manifestation, l’attroupement a été déclaré illégal par les autorités puisqu’il n’y avait aucun responsable, aucune collaboration et aucun trajet nous ayant été remis. Elle venait à peine de débuter lorsqu’un manifestant a lancé une pièce pyrotechnique au visage d’un policier qui fut légèrement blessé. Ce manifestant fut arrêté pour voies de fait sur un agent et agression armée.

Rendus sur la rue King Ouest, les policiers ont dû utiliser des grenades fumigènes et assourdissantes afin de disperser la foule très hostile. À un certain moment, un manifestant s’est emparé d’une grenade qui venait d’être lancée par des policiers. Il a voulu la lancer vers les policiers, mais a plutôt atteint un autre manifestant qui a dû être transporté par ambulance à l’hôpital.

Il y avait environ 300 participants lors de cette manifestation dont plusieurs portaient des masques à gaz ou des foulards. Le Service de police de Sherbrooke demeure aux aguets afin de contrôler et bien encadrer la situation.

Il n’y a rien dans ce communiqué qui correspond à ce que j’ai vu. Personne dans cette foule ne semble avoir eu connaissance de l’agression armée, aucun bruit de pétard entre autre. Nous avons été avertis du caractère illégal de la manif seulement au poste de police et non pas dès le début du cortège. Manifestement, pour la police, il en a été autrement. Je n’ai vu aucun masque à gaz chez les manifestants, en contrepartie, il y avait bien deux ou trois jeunes qui portaient un foulard.

Cette expérience sera probablement déterminante dans mon cas. Jouer à la victime de go-gauche devant cet abus de pouvoir ne me tente plus. Désormais, on peut être arrêté pour n’importe quoi, s’agit de s’attrouper et hop, on est mûr pour le panier à salade! Les 13 personnes arrêtées pour attroupement illégal vendredi soir à Sherbrooke figurent parmi les premières victimes de cette loi de la répression.

Manifester au Québec avec cette passation extrême de pouvoirs à la police et cette confiance aveugle envers elle revient à jouer aux martyrs, ce qui n’est pas vraiment mon genre.

Je crois qu’il faudra recourir à d’autres moyens plus astucieux pour combattre cette bande de singes qui nous dirigent!

M.À.J

Je reviens du  dépanneur, j’y ai acheté le journal « La Tribune » du samedi. En page 3 on peut y lire ceci:

 Arrestation à Sherbrooke

À Sherbrooke, un jeune homme a été arrêté par des agents du SPS hier au cours d’une manifestation nocturne. Alors que les manifestants formaient un grand cercle au coin des rues King et Belvédère, le jeune homme aurait déclenché un pétard à confettis. Selon un manifestant qui affirme avoir filmé toute la scène, un policier aurait reçu des confettis sur l’épaule. «J’ai voulu intervenir pour dire au policier de ne pas en faire un cas, mais ils l’ont quand même arrêté» raconte-t-il.

«Le policier l’a vraiment mal pris», témoigne une autre manifestante qui se décrit comme une très bonne amie du jeune homme arrêté. Mon ami est quelqu’un de très pacifique, de très tranquille, qui ne fait jamais de trouble. C’est vraiment insultant qu’il se soit fait arrêter»

Publicités
96 commentaires leave one →
  1. 20 mai 2012 11 h 54 min

    J’étais à la maison avec les enfants (et malade) ce soir là, mais ma copine était de cette manifestation. Elle a quitté à peu près au même moment que toi je crois. Elle est rentrée chez-nous très contente de sa soirée, inspirée, optimiste pour la suite. Puis nous avons su via Facebook pour les arrestations. J’avais beau «feeler» grippé, je me suis joint au petit groupe de gens s’étant réuni au poste de police en solidarité aux arrêtés. J’ai jasé avec le monde, j’ai distribué des pommes. La police nous a demandé de nous déplacer plus loin du poste: ça m’est apparu totalement arbitraire et non fondé comme demande. Enfin.

    J’en appelle à désobéir à la loi 78. Et qu’on m’arrête oui. Mon objectif n’est pas d’être un martyr. Simplement de souligner l’absurdité de cette loi.

    Sylvain Bérubé, Sherbrooke

    J'aime

  2. 20 mai 2012 12 h 08 min

    Salut Sylvain

    Je savais que tu allais réagir!

    Je suis perplexe et troublée moi aussi devant tout cela. Cette nouvelle somme de pouvoir discrétionnaire offerte par la loi spéciale aux policiers me fait peur….

    Je m’inquiète pour les futurs manifestants!

    Pauvre Québec….

    J'aime

  3. 20 mai 2012 12 h 13 min

    En fait, je suis en réflexion, comme bien d’autres j’imagine.

    Oui pour la désobéissance, mais en évitant les coups de matraques sur nos jeunes si possible 😉

    Ce qui est difficile j’en conviens!

    J'aime

  4. 20 mai 2012 12 h 20 min

    Merci pour ce témoignage de l’intérieur!

    «Il n’y a rien dans ce communiqué qui correspond à ce que j’ai vu.»

    C’est souvent surréaliste de lire ces compte-rendus quand on était là. Je peux comprendre que, lorsqu’il y a une manif de 10 000 personnes, on peut en faire partie et ignorer bien des gestes posés. Mais à 200-300, on ne doit pas manquer grand chose!

    «cette confiance aveugle envers elle revient à jouer aux martyrs, ce qui n’est pas vraiment mon genre.»

    Moi non plus, je l’avoue. J’ai participé à de nombreuses manifs et rien ne m’a encore forcé à quitter, mais j’évite celles de nuit, entre autres pour des motifs de santé. Même si j’y allais, je tenterais de quitter dès que ça se mettrait à déraper… Par contre, selon bien des témoignages, c’est bien souvent déjà trop tard, les policiers agissant (lire, lançant des bombes sonores, irritantes et autres) bien avant que les gens ne soient tous avertis…

    Un complément : je viens de voir cette vidéo d’une arrestation totalement injustifée ce même soir à Sherbrooke:

    J'aime

  5. 20 mai 2012 12 h 37 min

    Merci Darwin.

    Je pense qu’on a un sérieux problème avec la police, ici comme ailleurs…..je n’avais pas vu ces images…

    Comme tu le dis, on peut se retrouver illégal n’importe quand, sans trop savoir. Entre l’intersection Belvedère-King et le poste de police sur Galt, j’étais dans l’illégalité selon le communiqué du SPS….sont nuls en communication….

    Si nous n’avions pas su pour les autobus de l’autre coté du pont, nous l’aurions traversé! Quand on mobilise des autobus, c’est qu’on a déjà décidé de faire des arrestations. Il ne s’était rien passé, pourtant…Je voulais traverser ce pont moi, j’incitais les gens à le traverser avant de savoir….manifester dans ces conditions revient à se livrer à la police…

    J'aime

  6. barefootluc permalink
    20 mai 2012 13 h 22 min

    De vrais pleutres ces policiers!!!

    J'aime

  7. barefootluc permalink
    20 mai 2012 13 h 38 min

    « quand on mobilise des autobus, c’est qu’on a déjà décidé de faire des arrestations. Il ne s’était rien passé, pourtant… »

    Même expérience à Québec mercredi soir dernier. Et en toute hypocrisie les imbéciles aux armures se cachaient dans un autobus de tour de ville pour touristes. Faire semblant qu’on est un groupe de touristes qui vont se faire reconduire à leur hôtel est-ce mieux que de porter un masque quand on est policier? Ça en dit long sur leur plan de match!

    J'aime

  8. 20 mai 2012 17 h 10 min

    «le jeune homme aurait déclenché un pétard à confettis»

    Un dangereux terroriste, casseur, anarchiste, anticapitaliste et sûrement marxiste…

    Et ensuite, les journalistes continueront à évaluer la dangerosité des manifs au nombre d’arrestations…

    J'aime

  9. 20 mai 2012 17 h 51 min

    J’ai parfois l’impression que le but de la police est de provoquer….ché pas pourquoi je pense croche comme ça 😉

    J'aime

  10. 20 mai 2012 19 h 23 min

    «J’ai parfois l’impression que le but de la police est de provoquer»

    Peut-être de défaire le mouvement et la provocation serait un moyen pour atteindre cet objectif. Dans le cas du bar Saint Bock, je pense toutefois qu’il s’agit davantage de frustration personnelle que d’autre chose. Un cave… Mais, bon, disons que ce type de comportement ne semble pas désapprouvé par les autres!

    J'aime

  11. benton65 permalink
    20 mai 2012 19 h 41 min

    Notre gouvernement, nos juges, nos policiers, disons que cela commence a fait beaucoup d’institutions qui perdent en crédibilité!

    Bravo à Jean Charest….

    J'aime

  12. 20 mai 2012 19 h 47 min

    Ouin, ce qui fait peur, ce n’est pas qu’il y ait quelques têtes brûlées dans le lot, ça, on le savait…Le silence complice de toute la police est la pire des inquiétudes…

    J'aime

  13. 20 mai 2012 22 h 35 min

    D’autres que moi ont réagi…

    http://www.estrieplus.com/contenu-0404040431333535-20490.html

    J’ai envoyé un mail pour confirmer la version de l’étudiante!

    J'aime

  14. barefootluc permalink
    20 mai 2012 23 h 48 min

    Ben voyons! Le beau Ian porte-parole oups s’cusez leader de la SPVM vient de nous le dire:

    « On doit être fier du travail des policiers. »

    Bon, je pense que je vais que je vais mettre le film « La Haine » dans le lecteur Blu-Ray

    http://fr.wikipedia.org/wiki/La_Haine

    et si la tendance se maintient je vais devoir visionner à nouveau le film « Les ordres »

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Les_Ordres

    Vive le Québec fasciste du Quebec’s Liberal Party!!!

    J'aime

  15. 21 mai 2012 5 h 02 min

    @ koval

    «D’autres que moi ont réagi…»

    Malheureusement, un article qui en corrige un autre a beaucoup moins d’impact que le premier. C’est lui que les gens gardent en tête… Mais, bon, c’est déjà ça…

    J'aime

  16. 21 mai 2012 6 h 08 min

    Ouf! Un texte très touchant invitant à la manif du 22!

    J'aime

  17. 21 mai 2012 6 h 53 min

    Très bien en effet!

    J'aime

  18. 21 mai 2012 11 h 11 min

    « Nous retournons à l’auto, et décidons d’aller jeter une dernier coup d’oeil avant de rentrer. Dans les rues débouchant sur King, des manifestant tentent de s’enfuir à la course, des patrouilleurs, en auto, tentent de les cerner dans un quadrilatère… Nous embarquons deux d’entre eux afin de les protéger, deux jeunes de 16-17 ans, une fille et un gars qui se dit d’idéologie arnarcho-communiste, le pauvre est totalement terrorisé, nous le reconduisons chez-lui. »

    Bravo! 🙂

    J'aime

  19. 21 mai 2012 11 h 12 min

    Une chose me choque dans ce billet. Tu es trop insultante à l’endroit des singes! 😉

    J'aime

  20. barefootluc permalink
    21 mai 2012 11 h 57 min

    Notre beau Ian récidive ce matin en cautionnant le policier qui conduisait la voiture qui a poursuivi sa route en poussant un manifestant ( qui portait un chandail rouge ). Ce beau Ian est presque aussi doué pour le mensonge qu’un avocat.

    Avec ce que j’ai vu mercredi soir à Québec, il y a eu au moins deux policiers qui ont pris la décision de risquer d’écraser un manifestant avec leur voiture et ça en 4 jours! Imaginez ce que ça donnera pour les trois prochains mois! J’aimerais bien savoir quelle classe est indiquée sur le permis de conduire de ses deux policiers leur permettant d’en faire un permis de chasse aux piétons.

    Et « by the way », les policiers et les politiciens peuvent invoquer que rien n’est pas parfait quand il s’agit de leur comportement pas toujours professionnel mais par contre ce « Rien n’est parfait » ne peut être invoqué quand il s’agit d’un manifestant. Quand il s’agit d’un manifestant on exige la perfection rien de moins et on condamne sans pitié!

    Et la cerise sur le sundae le sinistre de l’Insécurité Publique vient de dire: « Lêtre humain a un fond de violence en lui. ».

    En prononçant ces mots, il pensait à John James et les sinistres membres du Quebec’s Liberal Party?

    J'aime

  21. barefootluc permalink
    21 mai 2012 12 h 06 min

    Très bon message. J’aimeras faire le voyage vers Montréal pour me joindre à la manif de demain, si seulement mon système gastro-intestinal avait récupéré j’y serais avec plaisir et fierté…

    J'aime

  22. 21 mai 2012 12 h 07 min

    J’ai aussi entendu les perles d’insignifiance de Robert Dutil. Si un manifestant semble ne pas plaire aux policiers, on le fesse et on l’arrête. Si un policier entraîne un saccage dans un bar, il y des formulaires de plainte pour ça!

    J'aime

  23. barefootluc permalink
    21 mai 2012 12 h 12 min

    Ça fait partie de la tactique des porte-paroles oups s’cusez des leaders. Quand tu as sévi en premier c’est dur de rattraper par la suite pour l’autre camp.

    J'aime

  24. barefootluc permalink
    21 mai 2012 15 h 54 min

    Comment appuyer le mouvement étudiant?

    Concrètement en ce qui me concerne, à la prochaine sollicitation de la part de l’Université Laval (où j’ai gradué) je vais dire non merci en leur expliquant que je ne peux contribuer après le 43% d’augmentation de salaire qu’a eu le recteur en 2 ans. Comme dirais matante hystériquement vôtre Bombardier « y’en a marre »!

    J’avais déjà décidé de donner la somme d’argent que je donnais au Fonds à un ou deux club du Rouge et Or (athlétisme et probablement pour les femmes du Rugby). Avec la tournure des chose je vais peut-être prendre une partie du montant pour faire un don à l’ASSE afin de les aider à se défendre contre cette loi odieuse.

    J'aime

  25. 21 mai 2012 18 h 22 min

    Les événements vu de France :

    « Ancien professeur au Québec, je soutiens les manifestations étudiantes »

    http://leplus.nouvelobs.com/contribution/554552-ancien-professeur-au-quebec-je-soutiens-les-manifestations-etudiantes.html

    J'aime

  26. 21 mai 2012 19 h 28 min

    Merci encore David!

    Mon député se démarque encore!

    J'aime

  27. Le prof masqué permalink
    21 mai 2012 22 h 26 min

    Les policiers vous menaient tranquillement à l’abattoir.

    J'aime

  28. Le prof masqué permalink
    21 mai 2012 22 h 29 min

    Vous remarquerez ce policier qui croit que la Charte des droits ne s’applique plus quand une manif est déclarée illégale. Un petit cours de droit peut-être?

    J'aime

  29. benton65 permalink
    22 mai 2012 0 h 55 min

    Plus ça change, plus c’est pareil.

    Lors du G20 à Toronto, un policier réponds ceci à une personne qui avait peine à croire que cela arrivait au Canada:
    «En ce moment, vous n’êtes pas au Canada. Vous êtes au «G20-land»…

    J'aime

  30. 22 mai 2012 7 h 30 min

    Je ne suis pas certaine de bien comprendre les lois.

    Vendredi, il y a eu 13 arrestations pour attroupement illégal et / ou entrave au règlement municipal, paraît que la loi spéciale n’a pas été invoquée….

    Hier à Sherbrooke, on a arrêté 36 personnes des 100 manifestations présents. La police a invoqué la loi spéciale (le trajet n’a pas été donné aux policiers). D’après les médias, c’est la toute première fois qu’on invoque la loi spéciale. Ces gens paieront entre 1000$ et 5000$ d’amende. Ça va payer le « trip » de répression de la ville. Les gens se sont livrés pacifiquement à la police pour éviter le pire….

    Je pense que la manifestation de vendredi a été déclarée illégale à partir de l’arrestation du ptit gars aux confettis…J’imagine qu’à partir d’un méfait, un attroupement pouvait, sous le coup de la vieille loi, être déclaré illégal….

    Bref, c’est nébuleux…

    En tout cas, selon R-C, ces 36 personnes seraient les premières à goûter la soupe de la loi 78…

    J'aime

  31. 22 mai 2012 8 h 33 min

    «Ces gens paieront entre 1000$ et 5000$ d’amende.»

    J’imagine (et espère!) qu’ils vont contester…

    J'aime

  32. barefootluc permalink
    22 mai 2012 9 h 03 min

    « En tout cas, selon R-C, ces 36 personnes seraient les premières à goûter la soupe de la loi 78… »

    Ça fera la fierté de Sherbrooke? 8;-)

    J'aime

  33. barefootluc permalink
    22 mai 2012 9 h 35 min

    « Et “by the way”, les policiers et les politiciens peuvent invoquer que rien n’est pas parfait quand il s’agit de leur comportement pas toujours professionnel mais par contre ce “Rien n’est parfait” ne peut être invoqué quand il s’agit d’un manifestant. Quand il s’agit d’un manifestant on exige la perfection rien de moins et on condamne sans pitié! »

    Tiens, tiens, des parents d’enfants impliqués dans ce conflit dont le père de Gabriel sont présentement en train de dire à la radio de Radio-Canada qu’on ne peut exiger la perfection de leurs enfants.

    J'aime

  34. 22 mai 2012 9 h 44 min

    C’est ce que certains ont affirmé, cela ne les empêchera pas de retourner manifester…des tenaces…

    La police s’est vantée, ils étaient assez nombreux pour les embarquer tous….merveilleux!

    J'aime

  35. 22 mai 2012 9 h 50 min

    À y réfléchir, je dirait qu’avant la loi 78, il fallait trouvé une raison pour déclarer une manifestation illégale (blocage de ponts, lancée de confettis), maintenant, on peut déclarer la manif illégale avant son départ! Grosse victoire pour la police qui n’a plus besoin de justifications pour sévir!

    J'aime

  36. 22 mai 2012 12 h 05 min

    Vu de France :
    « Premières arrestations au Québec après le passage de la loi spéciale »
    http://www.lemonde.fr/ameriques/article/2012/05/22/premieres-arrestations-au-quebec-apres-le-passage-de-la-loi-speciale_1705528_3222.html

    Ps : étant français je me sens pas le droit de commenter la politique au Québec. Noté, que j’ai hésité à le faire sachant qu’un autre français l’avait fait dans le passé : http://www.dailymotion.com/video/x14rcj_vive-le-quebec-libre-24-juillet-196_news
    LOL !

    J'aime

  37. barefootluc permalink
    22 mai 2012 13 h 29 min

    Cher cousin de la France,

    La bonne nouvelle dans tout ça c’est que nous ne manquerons pas de ressources pour organiser nos Dîners de cons avant longtemps, avec tous ces policiers, membres du Quebec’s Liberal Party, étudiants responsables pour la hausse… 8;-)

    J'aime

  38. barefootluc permalink
    22 mai 2012 14 h 44 min

    Oh boy!

    Le sinistre de la Justice du Québec à la période des questions en arrache avec son français en tentant de défendre la « louaaaa » 78. Parfois notre subconscient nous trahit.
    8;-)

    J'aime

  39. 22 mai 2012 15 h 43 min

    Bah! Que voulez-vous, il est important pour les néolibéraux de déployer toute la violence qu’il faut au nom de la « paix sociale » (lire « fermeture de la gueule des gauchistes)….

    J'aime

  40. the Ubbergeek permalink
    22 mai 2012 17 h 55 min

    Durant les années 1960, pendant les répressions violentes des mouvements radicaux noir américains aux États-Unis, George Jackson, membre des Black Panthers, dit des méthodes non-violentes de Martin Luther King, Jr.:
    « Le concept de non-violence est un faux idéal. Il présuppose l’existence de la compassion et d’un sens de la justice de la part de l’adversaire. Lorsque cet adversaire a tout à perdre et rien à gagner en faisant preuve de justice et de compassion, sa réaction ne peut être que négative. »

    J'aime

  41. 23 mai 2012 9 h 55 min

    Bonjour cousins québecois,

    La presse et la télévision française parlent de plus en plus de vous :

    « Marée humaine à Montréal en soutien au conflit étudiant »

    http://www.lemonde.fr/ameriques/article/2012/05/22/maree-humaine-a-montreal-en-soutien-au-conflit-etudiant_1705649_3222.html

    Cordialement.

    J'aime

  42. 23 mai 2012 11 h 23 min

    La cerise su’l sunday!

    La police de Sherbrooke se vante d’avoir pris le temps d’étudier la loi 78 avant de l’appliquer…

    Elle invoque l’article 16 de la loi 78 pour les 36 arrestations de lundi soir; pourtant, l’article 16 ne touche que les organisateurs des manifs…

    Un autre bel exemple du très bon travail de la police!

    Le dicernement qu’ils disaient!

    Ces 36 arrestations semblent donc illégales!!?!

    J'aime

  43. barefootluc permalink
    23 mai 2012 15 h 32 min

    « Elle invoque l’article 16 de la loi 78 pour les 36 arrestations de lundi soir; pourtant, l’article 16 ne touche que les organisateurs des manifs… »

    Coudons, ils ont embauché seulement que des débiles légers comme celui que j’ai vu tenter de renverser un étudiant avec sa voiture à Québec mercredi dernier?

    J'aime

  44. 23 mai 2012 16 h 20 min

    Et la ville enscense le travail de la police, air connu!

    J'aime

  45. barefootluc permalink
    23 mai 2012 18 h 04 min

    Notre Claude Poirier national vient de faire mention qu’on avait appliqué la « louaa » à Sherbrooke. Le pois vert qui fait office de cerveau dans son cas n’est définitivement pas en mesure de comprendre qu’on est dans le champ gauche en invoquant l’article 16. Quel beau spectacle de ti-Claude! Telle une vache qui regarde passer le train il s’abreuve des belles paroles de Jacques Dupuis qui étant l’ex-leader du Quebec’s Liberal Party ne peut que faire preuve d’objectivité. PKP doit être fier du travail de son vrai négociateur! 8;-)

    J'aime

  46. 23 mai 2012 18 h 43 min

    Je ne rêve pas. Sur cet article:

    http://www.lapresse.ca/la-tribune/faits-divers/201205/23/01-4527700-arrestation-de-manifestants-vives-reactions-a-sherbrooke.php

    on peut lire:

    Selon le porte-parole du SPS, Martin Carrier, les arrestations ont été faites en vertu de l’article 16 de la loi 78,

    Et voilà ce que dit l’article 16, elle ne s’adresse qu’aux organisateurs.

    « Une personne, un organisme ou un groupement qui organise une manifestation de 50 personnes ou plus qui se tiendra dans un lieu accessible au public doit, au moins huit heures avant le début de celle-ci, fournir par écrit au corps de police desservant le territoire où la manifestation aura lieu les renseignements suivants :
    1- la date, l’heure, la durée, le lieu ainsi que, le cas échéant, l’itinéraire de la manifestation;
    2- les moyens de transport utilisés à cette fin.
    Lorsqu’il juge que le lieu ou l’itinéraire projeté comporte des risques graves pour la sécurité publique, le corps de police desservant la territoire où la manifestation doit avoir lieu peut, avant sa tenue, exiger un changement de lieu ou la modification de l’itinéraire projeté afin de maintenir la paix, l’ordre et la sécurité publique. L’organisateur doit alors soumettre au corps de police, dans le délai convenu avec celui-ci, le nouveau lieu ou le nouvel itinéraire et en aviser les participants. »

    J'aime

  47. barefootluc permalink
    23 mai 2012 19 h 20 min

    Sans aucun doute, le SPS compte parmi ses rangs plusieurs futurs récipiendaires du prix Nobel…

    J'aime

  48. 23 mai 2012 19 h 44 min

    Le plus extraordinaire, c’est que dans Le Monde, la police à dit ceci:

    « Dès le départ, nous n’avons eu aucune collaboration des participants, aucun responsable n’était sur place, aucun trajet ne nous a été remis »

    Donc, il n’y avait pas de responsables, selon la police et ils invoquent une article qui s’adresse aux responsables….

    Des prix Nobel, comme vous dites! 🙄

    J'aime

  49. barefootluc permalink
    23 mai 2012 20 h 43 min

    Reste à trouver lequel des Prix Nobel? Celui de la Paix? 😉

    J'aime

  50. Richard Langelier permalink
    23 mai 2012 21 h 30 min

    Au téléjournal RDI, le lecteur qui remplace Geneviève Asselin nous annonce beaucoup d’informations, puisqu’en plus des informations concernant les derniers développements la crise des frais de scolarité, nous aurons droit à toutes les informations concernant la visite du Prince Charles et de la princesse Camilla.

    Je préférais la surinformation dont je jouissais à Arthabaska de la part du canal 7 et du canal 13.

    J'aime

  51. 23 mai 2012 21 h 36 min

    «nous aurons droit à toutes les informations concernant la visite du Prince Charles et de la princesse Camilla.»

    La dame au camillas?

    Voilà pourquoi je préfère lire les nouvelles, je peux sauter celles qui ne m’intéressent pas!

    J'aime

  52. Richard Langelier permalink
    23 mai 2012 21 h 50 min

    Es-tu sûr, Darwin, qu’il n’y a pas un oeil qui te fait lire que la maladie hollondaise est un épiphénomène ?

    J'aime

  53. 23 mai 2012 22 h 13 min

    Quel changement de sujet! Non, j’ai lu la dernière étude et elle a bien du sens (entre 33 % et 39 % des pertes d’emplois du manufacturier au Canada seraient du à la maladie hollandaise).

    J'aime

  54. barefootluc permalink
    23 mai 2012 23 h 35 min

    Bon, la police de Québec semble prendre exemple sur Sherbrooke. Ils ont utilisé le tristement célèbre piège à cons (depuis le Sommet des Amériques ) qu’est la rue St-Jean dans le quartier St-Jean Baptiste. Les policiers peuvent arriver par plusieurs rues et encercler rapidement les manifestants.

    Mais bon, monsieur Festival Juste pour Rire m’a rassuré ce soir à Radio-Cadenas. Lui il l’a l’affaire! Il donne un spectacle quasiment aussi bon que le clown qui est maire de Québec 😉

    J'aime

  55. Richard Langelier permalink
    23 mai 2012 23 h 37 min

    Détournement de sujet ?

    Koval nous indiquait le contraste entre les événements qu’elle a vécus et l’article de La Tribune. L’introduction du téléjournal RDI me faisait retomber dans la misanthropie du violent seul de Réjean Ducharme chanté par Charlebois. Je suis d’accord avec toi, Darwin, l’imprimé permet de sauter les nouvelles qui ne m’intéressent pas. Cependant, lorsque je vois ce titre « Le « mal hollandais », oui, mais léger », je lis ce que je sais déjà. À ma connaissance, personne n’a prétendu que le syndrome hollandais expliquait tout. Le réel découpé en « actualité », c’est bon pour le premier café.

    J'aime

  56. barefootluc permalink
    23 mai 2012 23 h 45 min

    Et en plus mon employeur fournit des autobus qui servent de panier à salade. J’ai honte, ça ne fait pas partie de la mission de l’entreprise de collaborer pour faire de la répression. C’est pitoyable. 😦

    J'aime

  57. 23 mai 2012 23 h 49 min

    «Mais bon, monsieur Festival Juste pour Rire»

    J’ai lâché la télé quand il a ouvert la bouche. Cet … de riche, subventionné comme pas un qui se permet de… grrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrr

    «personne n’a prétendu que le syndrome hollandais expliquait tout»

    Même pas moi! J’y ai quand même consacré quelques billets…

    J'aime

  58. barefootluc permalink
    23 mai 2012 23 h 54 min

    Comme dirait l’un de mes amis: « I can see love! » 😉

    J'aime

  59. barefootluc permalink
    26 mai 2012 13 h 25 min

    A star is born! Félicitations constable 728!

    J'aime

  60. barefootluc permalink
    26 mai 2012 13 h 45 min

    L’agente 728 a déjà été condamnée en déontologie policière [La Presse]

    J'aime

  61. barefootluc permalink
    26 mai 2012 13 h 53 min

    L’agente 728 dispensée de manifs

    J'aime

  62. barefootluc permalink
    28 mai 2012 22 h 51 min

    Encore une fois le très vicieux SPVQ l’échappe ce soir. Que doit-on penser de ce que Léo Bureau-Blouin et les avocats qui l’accompagnaient se sont fait dire par le SPVQ permettant aux manifestants de se disperser et la police qui renie sa parole immédiatement? John James va-t-il blâmer le SPVQ d’avoir renié sa parole (qui équivaut à une signature) comme il l’a fait pour les associations étudiantes?

    Arbitrairement ils viennent de permettre à certains de quitter parce qu’ils auraient été là avant ceux et celles qui ont été arrêtés??? Comment ces policiers – sûrement futurs récipiendaires d’un prix Nobel – ont-ils pu discriminer entre les deux groupes???

    De plus un de mes amis chauffeur pour le RTC m’a dit qu’il ne voyait pas de problème à ce que le RTC fournisse les autobus et chauffeurs pour faire du panier à salade. Pour lui c’est comme aller sur le lieu d’un feu pour aider la Croix-Rouge à venir en aide aux victimes de l’incendie. Il pourra retourner voter – tel un larbin – pour ce gouvernement corrompu qui est de connivence avec la mafia!

    Vive la Capitale nationale de la Radio-Poubelle!

    J'aime

  63. barefootluc permalink
    28 mai 2012 22 h 55 min

    Labeaume au lieu de chier sur la tête des pompiers il serait temps de parler à la direction de la SPVQ et d’être tout aussi critique qu’envers les pompiers.

    J'aime

  64. barefootluc permalink
    28 mai 2012 22 h 59 min

    Selon une rumeur que propagerait Antoine Robitaille du journal Le Devoir, un des négociateurs de la CLASSE se serait fait arrêter à Québec. Bravo aux connards du SPVQ pour tout faire ce qu’il faut pour que le processus des négos dérape!!!

    La prochaine fois que je croiserai le tab%$@ de Labeaume, il saura ce que j’en pense! ça tombe bien son billet de saison au Rouge et Or football est pas très loin du mien. 8;-)

    J'aime

  65. 28 mai 2012 23 h 05 min

    «un des négociateurs de la CLASSE se serait fait arrêter à Québec»

    «Confirmation de notre journaliste de Québec : le négociateur de la CLASSE, Philippe Robitaille, a été arrêté.»

    http://www.radio-canada.ca/nouvelles/societe/2012/05/28/006-etudiants-35e-manifestation.shtml

    J'aime

  66. barefootluc permalink
    28 mai 2012 23 h 12 min

    Vraiment décourageant. Juste dans mon entourage j’ai eu droit à d’innombrables commentaires stupides. 😦

    Comme:

    « Gabriel Nadeau-Dubois je foncerais sur lui avec mon char! »

    « Maudit drapeau rouge, j’ai hâte qu’on le fasse brûler! »

    et mon ami chauffeur qui est fier de faire du panier à salade pour le SPVQ.

    Il y en a qui vont trouver que je serai sans pitié quand ils imploreront mon empathie. Parfois la vie est ironique. Quand on crache en l’air la vie peut se charger de nous rendre bien humble.

    J'aime

  67. barefootluc permalink
    28 mai 2012 23 h 16 min

    «Confirmation de notre journaliste de Québec : le négociateur de la CLASSE, Philippe Robitaille, a été arrêté.»

    La CLASSE conformerait que deux de ses négociateurs ont été arrêté.

    Envoye mon Régis c’est le temps de péter ta coche!!!

    J'aime

  68. 28 mai 2012 23 h 16 min

    Ouais, ben j’ai ben fait de ne jamais déménager à Québec!

    J'aime

  69. barefootluc permalink
    28 mai 2012 23 h 18 min

    Darwin,

    Je changerais de député avec le tiens n’importe quand. J’ai eu la très intelligente secrétaire parlementaire à Harper comme députain pendant beaucoup trop longtemps. 😦

    J'aime

  70. 28 mai 2012 23 h 21 min

    @Barefoot et Darwin

    Faut voir le bon côté des choses: la police vient de réaffirmer son indépendance du pouvoir politique :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:

    Allo! La police? C’est pour signaler une manif illégale de Mr Green chez Jeanne Émard. Je les ai comptés, ils sont plus que 50!!!

    J'aime

  71. barefootluc permalink
    28 mai 2012 23 h 22 min

    Avec le maire qu’on a, peut-être qu’on a les policiers que l’on mérite? Québec la ville où l’on exprime notre impulsivité en agissant avant de réfléchir!!! 😦

    J'aime

  72. koval permalink*
    28 mai 2012 23 h 22 min

    « Encore une fois le très vicieux SPVQ l’échappe ce soir. Que doit-on penser de ce que Léo Bureau-Blouin et les avocats qui l’accompagnaient se sont fait dire par le SPVQ permettant aux manifestants de se disperser et la police qui renie sa parole immédiatement? »

    Y s’est fait rouler dans la farine, comme VLB l’avait annoncé la semaine dernière!

    J'aime

  73. barefootluc permalink
    28 mai 2012 23 h 24 min

    @ papitibi

    Si ça continue, je vais demander l’asile politique en région!!! Au moins ça pourrait contrer un peu l’exode. 😉

    J'aime

  74. 28 mai 2012 23 h 29 min

    @ papitibi

    Les policiers comptent-ils jusqu’à 51? De toute façon, ils ne les arrêteraient pas, ils sont verts!

    J'aime

  75. koval permalink*
    28 mai 2012 23 h 30 min

    Un État de crétins, je vais me coucher….

    J'aime

  76. barefootluc permalink
    28 mai 2012 23 h 30 min

    @ koval

    Trop de naïveté?

    Il y a un policier du SPVQ qui a mon nom au cas où il comparaîtrait en déontologie. S’il me contacte pour que je comparaisse en sa faveur il va trouver que le pris à payer va être gros. Je vous jure que je vais lui dire ce que je pense du SPVQ!!!

    Quelle belle démonstration ce soir de l’absurdité de ses arrestations massives. lol

    On se croirait en plein tournage de l’émission « Surprise sur Prise ». 😆

    J'aime

  77. barefootluc permalink
    28 mai 2012 23 h 35 min

    3 autobus du RTC sac… de tab… on peut avoir une quarantaine de passagers assis dans un autobus. 3 x 40 = 120 passagers. Le SPVQ a fait une demande au RTC pour arrêter 120 – 150 personnes? WTF?

    J'aime

  78. barefootluc permalink
    28 mai 2012 23 h 37 min

    Le porte-parole oops s’cusez le leader de la Ville de Québec Jacques Perron était sur place et refuse de faire des commentaires. Envoye la marionnette à Régis c’est le temps d’ouvrir ta gueule!!!

    J'aime

  79. 28 mai 2012 23 h 39 min

    Et les néciateurEs de la CLASSE venait probablement juste de sortir comme LBB et HD, mais, eux, ils les ont arrêtéEs… De la casse en perspective…

    J'aime

  80. barefootluc permalink
    28 mai 2012 23 h 41 min

    « Les policiers comptent-ils jusqu’à 51? »

    Avec le nombre d’autobus que le SPVQ a demandé, je doute fortement qu’ils puissent compter jusqu’à 50. Selon un journaliste de Radio-Cadenas il y avait entre 70 et 80 personnes dans la souricière du SPVd’cul. 😉

    J'aime

  81. 28 mai 2012 23 h 45 min

    «je doute fortement qu’ils puissent compter jusqu’à 50»

    Je parlais du nombre de bonhommes verts dans le comm de Papitibi. Il y en avait 51…

    J'aime

  82. barefootluc permalink
    28 mai 2012 23 h 45 min

    Seulement un des négociateurs de la CLASSE aurait été libéré. Ça sent de plus en plus « Les Ordres ».

    Le mercenaire à Desmarais – c.-à-d. le très sympathique fils à papa Vincent Marissal – dit qu’il a bien hâte d’entendre les commentaires de Labeaume sur le travail de ses policiers.

    J'aime

  83. barefootluc permalink
    28 mai 2012 23 h 50 min

    « Je parlais du nombre de bonhommes verts dans le comm de Papitibi. Il y en avait 51… »

    Moi j’étais sarcastique envers ceux que la « louaaaa » 78 demande de faire preuve de jugement. Tsé genre la constable 728. D’après moi après avoir compté jusqu’à 10 elle pète les plombs et sort quelque chose de la poche de ses pantalons « commando » et on connaît la suite. 😉

    J'aime

  84. 29 mai 2012 0 h 32 min

    barefootluc,

    Il y a un groupe Facebook, « Gabriel Nadeau-Dubois, pu capable », qui lui reprochait sans cesse de ne pas condamner la violence tout en souhaitant que quelqu’un lui sacre une volée!

    Lorsque je leur ai fait part de l’incohérence de leurs propos sur la violence, la seule réponse que j’ai reçu c’est que souhaiter que quelqu’un lui sacre une volée fait pas de nous une personne violente!?!?!?

    Incohérent un jour, incohérent toujours….

    J'aime

  85. barefootluc permalink
    29 mai 2012 0 h 40 min

    @ Benton,

    Ce n’est pas compliqué, c’est moi qui suis violent en m’affublant d’un morceau de tissu rouge. Je les dérange dans leur confort de larbins. 😉

    J'aime

  86. 29 mai 2012 0 h 49 min

    @Barefoot
    « Si ça continue, je vais demander l’asile politique en région!!! Au moins ça pourrait contrer un peu l’exode.  »

    = = =

    L’Abitibi, avec ses mines, n’est pas la Gaspésie! Cette année, le solde migratoire inter-régional y était positif. Pour la première fois depuis longtemps, mais on partait de loin. Par contre, depuis 5 ou 6 ans, la tendance au recul était inversée.

    Si on ajoute à ça un taux de natalité largement supérieur à la moyenne québécoise, je dirais que l’avenir du Québec, c’est chez nous!

    = = =

    Mais il y a un bémol! La croissance de Rouyn-Noranda est ralentie par la disponibilité des logements (le taux de vacances est de 0.01%) et la disponibilité de terrains à bâtir. La ville a vendu des terrains au début d’avril, sur la base de « premier arrivé, premier servi ». Eh bin, les lots à bâtir en milieu urbain sont si rares que plusieurs des éventuels acquéreurs ont littéralement campé devant la mairie pour être certains d’avoir un terrain!

    L’Université doit parfois annuler des programmes, surtout ceux qui attirent des cohortes de l’étranger, faute d’endroit où loger les étudiants.

    Mais les mines, comme la forêt, c’est précaire. Je pense à Century Mining, qui fermait vendredi dernier la grande fosse à ciel ouvert qu’elle exploitait à l’entrée de Val d’Or. Deux cet mises à pied. Les mineurs vont retrouver un emploi ailleurs mais si ce projet minier échoue, le gouvernement va devoir piger dans NOS poches pour réparer les dégâts. Cette Mine a connu au mois 4 propriétaires depuis le début des années 2000. les faillites des proprios se succèdent… et dans sa grande sagesse, le gouvernement n’avait pas exigé de garanties financières de remise en état, avant le début de l’exploitation.

    J'aime

  87. 29 mai 2012 0 h 53 min

    barefootluc,

    Faut croire que l’on alimente la peur du communisme!!! 😉

    J'aime

  88. barefootluc permalink
    29 mai 2012 9 h 43 min

    Je n’arrive toujours pas à comprendre pourquoi le SPVd’cul n’a pas sécurisé un passage pour la sortie des négociateurs???

    Québec, ville de cul! 😦

    J'aime

  89. barefootluc permalink
    29 mai 2012 12 h 42 min

    Les ex à Radio-Cadenas ne mentionnent pas que 2 négociateurs de la CLASSE ont été arrêtés hier soir! Wow quel professionnalisme!

    J'aime

  90. the Ubbergeek permalink
    29 mai 2012 17 h 35 min

    Hey hey, on est pas tous des ‘urban rednecks’ et ‘yuppies’ à Québec. Il y a des ‘autres’.

    J'aime

  91. barefootluc permalink
    29 mai 2012 17 h 55 min

    Personne n’ose dire devant moi qu’il a voté pour notre beau Régis, par contre quand on regarde les résultats on peut prendre ça avec un grain de sel. La radio-poubelle pourra prospérer encore pour un bout de temps à Québec. C’est temps-ci je me sens minoritaire parmi les autres en tab…! 😉

    J'aime

  92. the Ubbergeek permalink
    29 mai 2012 18 h 09 min

    Je ne le supporte pas, notre ‘Roi des Belges’. Une telle arrogance and suffisance de petit-bourgeois, cheuf de SA ville…

    J'aime

  93. barefootluc permalink
    5 juin 2012 8 h 21 min

    Le SPVd’Cul change de stratégie.

    « Nouvelle tactique des policiers à Québec?

    Dans la Vieille Capitale, la manifestation a débuté dans une certaine confusion devant l’Assemblée nationale, où les policiers ne se sont pas présentés pour recueillir l’itinéraire des manifestants, comme à leur habitude.

    Le trajet de la marche nocturne a donc été improvisé à chaque intersection pendant une vingtaine de minutes en Haute-Ville. Les membres de l’escouade de contrôle de foule du Service de police de la Ville de Québec (SPVQ) sont ensuite apparus pour tenter de prendre les quelque 200 manifestants en souricière.

    Certains d’entre eux ont pu se disperser, mais le noyau restant a été rabattu vers le Parlement par plusieurs véhicules de police, avant de poursuivre sa marche sur la rue Jean-Jean.

    La manifestation a été déclarée illégale en cours de route, étant donné qu’aucun itinéraire n’avait été fourni aux policiers. Malgré la confusion, la marche s’est terminée dans le calme, sans aucune arrestation ni aucun méfait. » [Radio-Cadenas]

    Précision importante qui n’est pas faite dans l’article, mais qui est mentionnée à la radio de Radio-Cadenas. Deux constats ont été distribués dont un pour entrave à la circulation et l’autre pour avoir insulté un policier. Si je comprends bien un policier peut dire « Tes un gros sale qui ne se lave pas. » « Petite grosse laide »… sans problème à moins de pousser ça en déontologie. Tandis qu’un policier n’aime pas une remarque et ça y est, on reçoit un constat d’infraction.

    Ces deux derniers gestes n’ont sûrement pas été faits dans le but de décourager les manifestants, n’est-ce pas? 8;-)

    J'aime

  94. koval permalink*
    5 juin 2012 8 h 57 min

    @Barefootluc

    J’ai lu ça moi aussi ce matin, la police de Québec fait dur, des commandes de Labeaume sans doute!

    Étrange silence que celui du maire de Québec…surprenant silence même de la part de ce ptit pocheton habituellement très loquace….

    J’ai l’impression que quand il va faire une sortie sur le sujet, ça va être très laite!

    J'aime

  95. barefootluc permalink
    5 juin 2012 9 h 16 min

    Encore les célèbres Ordres? 8;-)

    Labeaume est difficile à suivre en mautadine, il boude (pour ce qui est de l’aide financière) les Grands Feux Loto Québec qui sont établis à Québec depuis bien plus longtemps que ce que fait Robert Lepage et Le Cirque du Soleil qui eux bénéficient d’une aide généreuse que l’on ne peut questionner sans se faire crucifier par l’Équipe Labeaume (peut-on appeler ça une équipe? quand c’est conduit par un despote qui fait tout et muselle quiconque ose le contrarier.). Le despote a décrété qu’il faut réinventer la façon de tenir cet évènement et apparemment il est prêt à tout pour enfoncer ça dans les dents de l’équipe qui gère et a fait naître Les Grands Feux. Dieu seul sait qui il va consulter pour s’inspirer, en espérant qu’il ne tombera pas sur un arnaqueur encore une fois.

    http://www.ledevoir.com/politique/ville-de-quebec/285979/quebec-met-un-terme-au-contrat-de-clotaire-rapaille

    Bref, c’est du renforcement positif pour ceux qui œuvrent depuis fort longtemps dans ce qui est populaire auprès des touristes. 8:-(

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :