Skip to content

Quatre trente sous pour une piastre?

30 mai 2012

Il est toujours dangereux d’écrire un billet sur un sujet qui risque de changer à tout moment. Mais, ne reculant pas devant cet obstacle, je vais tenter d’analyser un peu l’objet de ce qui semble être discuté actuellement entre les négociateurs et représentantEs du mouvement étudiant et le gouvernement.

Selon tous les intervenants, les discussions tournent en effet autour d’un échange à coût nul pour le gouvernement entre une baisse des droits de scolarité et une diminution du crédit d’impôt associé aux droits de scolarité. Un tel échange revient-il à échanger quatre trente sous pour une piastre?

C’est entre autres ce que pense le ministre des Finances Raymond Bachand :

«Le gouvernement Charest pourra réduire les hausses de droits de scolarité, qui sont au cœur du bras de fer entre Québec et les étudiants depuis trois mois, si l’opération se fait à coût nul pour les finances publiques et les contribuables, a soutenu mercredi matin le ministre des Finances Raymond Bachand.»

Il trouve d’ailleurs, et je suis d’accord avec lui (une fois n’est pas coutume!), que la une de La Presse de ce mercredi (et le titre de cet article) était trompeuse en affirmant que le gouvernement pliait en acceptant cet échange. Oui, il s’agit bien de quatre trente sous pour une piastre, mais de quatre trente sous que les étudiantEs recevraient durant leurs études, quand ils et elles ont vraiment besoin d’argent, plutôt que d’une piastre à laquelle ils et elles auraient droit après la fin de leurs études. En effet, plus souvent qu’autrement, les étudiantEs ne gagnent pas assez durant leurs études pour pouvoir bénéficier de ce crédit ces années-là, doivent donc le reporter et ne peuvent l’utiliser que lorsque qu’ils et elles gagneront un revenu suffisamment élevé, soit après leurs études. J’avais d’ailleurs soulevé ce point dans mon billet sur La faille dans les tableaux de M. Godbout. Mais, pour que cet échange soit acceptable, certaines conditions doivent être respectées.

Conditions

Tout d’abord, l’échange doit être assez substantiel pour que ça en vaille la peine. Une baisse de 35 $ par année – soit moins de 10 cennes par jour, dirait le gouvernement, même si c’est en fait moins que ça en raison de la baisse correspondante du crédit d’impôt et des bourses pour les personnes qui y ont droit – est trop ridicule pour être acceptable.

En plus, cette baisse devrait permettre de réduire considérablement la hausse des droits de scolarité prévue la première année pour que cela ressemble au moins au concept de moratoire avant les prochaines élections. J’aimerais aussi que le PQ s’engage à rétablir les crédits s’il prenait le pouvoir. Avec QS (et ON, je ne l’oublie pas…), pas de problème, on viserait la gratuité.

Ensuite, le mouvement étudiant doit impérativement exiger une journée de réflexion (au moins!) pour faire examiner cette offre par des experts en fiscalité (ou de l’accepter sous condition que les experts des deux camps s’entendent). En effet, la baisse des droits de scolarité doit être supérieure à la seule économie du crédit d’impôt, car cette baisse entraîne aussi une diminution des prêts et bourses, ce qui économise d’autres sous au gouvernement. Il est aussi possible que cela ait des impacts sur d’autres mesures fiscales. Pensons par exemple à cette lettre qui montre que la hausse des bourses entraîne une diminution des prestations reçues par les étudiantEs qui ont des enfants. Il y a sûrement d’autres impacts du genre qu’il faut faire examiner avant d’accepter une offre basée sur des changements fiscaux. Je ne crois pas que le mouvement étudiant doive faire confiance aveuglément aux fonctionnaires du ministère des Finances…

Ensuite, les autres acquis des offres précédentes (hausse des prêts et bourses, conseil des universités, régime de remboursement en proportion du revenu, etc.) doivent être maintenus. Mieux, le Forum sur l’avenir des universités (dont on n’a aucun détaildoit avoir un mandat plus étendu que le conseil provisoire (et permanent) des universités de l’entente avortée et inclure une véritable discussion sur le rôle des universités, de façon à éviter que les universités se transforment vraiment en centre commercial et à faire en sorte qu’elles deviennent «un service public dont le rôle central est la transmission du patrimoine scientifique et culturel de l’humanité et l’approfondissement de la connaissance» comme l’ont bien dit les chercheurs de l’IRIS. Et, l’examen des dépenses qui permettrait une baisse des frais afférents (voire des droits de scolarité!) doit aussi être maintenu, quelle qu’en soit la forme, pourvu que la représentation des membres qui procéderait à cet examen soit plus équitable que dans la première version.

Et alors…

J’ai déjà dit, et je le répète, je n’ai pas de conseil à donner au mouvement étudiant. Il acceptera bien ce qui lui convient et rejettera ce qu’il ne veut pas. J’appuierai sa décision dans tous les cas. Je crois tout de même que les conditions que j’ai mentionnées ici sont un minimum sans lequel une entente à coût nul pour le gouvernement serait vraiment échanger quatre trente sous pour une piastre…

Publicités
73 commentaires leave one →
  1. Blink permalink
    30 mai 2012 23 h 56 min

    Excellente réflexion. Et tu as raison, une fois les propositions finales sur la table, et avant de les soumettre au vote des associations, je crois aussi qu’ils devraient soumettre le tout à des fiscalistes.

    J'aime

  2. 31 mai 2012 0 h 02 min

    Ça serait plate que ça se termine à nouveau avec des textes qui ne correspondent pas aux ententes prises sur la table…

    J'aime

  3. Richard Langelier permalink
    31 mai 2012 0 h 08 min

    J’écoutais « 24 heures en direct » ce soir et je me disais qu’il faudrait vraiment que le ministre Raymond Bachand soit un poids léger au conseil des ministres pour que l’entente ne soit pas un échange de quatre trente sous pour une piastre. Sa révolution tarifaire (culturelle), il la veut. Il a choisi des conseillers comme Luc Godbout et les trouvailles de ce dernier sont, entre autres, des transferts vers des étudiants qui ont des enfants comme le précisait Anouk Brière-Godbout dans sa lettre au Devoir

    Je n’ai pas de conseil à donner au mouvement étudiant, moi non plus. J’aimerais que l’opposition à la révolution tarifaire conduise à l’implication en politique partisane. Je comprends les sociaux-démocrates qui n’ont plus confiance au Parti québécois, mais qui se méfient du discours de Québec solidaire qui « vise, à terme, de sortir du capitalisme », sans nuancer « capitalisme sauvage, capitalisme régulé, capitalisme financier, etc. ».

    P.-S. David Weber, au Québec un 30 sous est un 25 cents, parce que… je suppose que le 25 cents avait la grosseur d’un 30 sous émis sous le régime français. La piastre espagnole est devenue une piasse parce que ???

    J'aime

  4. Blink permalink
    31 mai 2012 0 h 09 min

    « ,,,avec des textes qui ne correspondent pas aux ententes prises sur la table… »

    C’est difficile de faire confiance à ce gouvernement par les temps qui courent 🙂

    Je crois que les leaders étudiants ont eu leur leçon la dernière fois. C’est d’ailleurs ce qui les a poussés j’imagine, à refuser des marathons du genre 20 heures de file avec des sandwiches sur le coin de la table. Je crois que cette fois ils vont souspeser chaque mots et chaque virgule.

    J'aime

  5. the Ubbergeek permalink
    31 mai 2012 0 h 26 min

    QS est pas communiste,.

    Si tu cherche sur le web, facilement tu peut trouver de VRAIS communistes qui trashent QS pour son coté ,traitrres bourgeois et laches’ et cie.

    J'aime

  6. 31 mai 2012 5 h 54 min

    @ Richard

    «Il a choisi des conseillers comme Luc Godbout et les trouvailles de ce dernier sont, entre autres, des transferts vers des étudiants qui ont des enfants comme le précisait Anouk Brière-Godbout dans sa lettre au Devoir»

    Tout à fait d’accord!

    @ Blink

    «Je crois que les leaders étudiants ont eu leur leçon la dernière fois. »

    Peut-être, mais à en voir certains, dont LBB qui s’est encore fait avoir par les flics avant-hier, je ne suis pas certain qu’ils sont vraiment à l’abri d’une autre erreur. Espérons que tu aies raison!

    @ the Ubbergeek

    «QS est pas communiste,»

    Je crois que vous devriez relire le comm de Richard (si c’est bien à lui que vous répondez, on doit deviner, car, comme à votre habitude que j’ai tentée à de nombreuses reprises de corriger, vous ne mentionnez ni à qui vous vous adressez, ni à quelle partie du comm de cette personne vous réagissez.).

    Il ne dit pas ça du tout, bien au contraîre. Il parle des perceptions, (qui sont bien réelles!) qui pourraient être moins dans ce sens si le message de QS sur le dépassement du capitalisme était un peu plus clair. Ayant participé à plusieurs congrès (Richard aussi…), je suis d’accord avec lui que le message pourrait être plus clair. Quand on lit le programme, ça l’est plus, mais peu de personnes lisent les programmes…

    J'aime

  7. 31 mai 2012 6 h 58 min

    Raymond Bachand confirme penser que l’échange entre les droits de scolarité et la baisse du crédit d’impôt, c’est quatre trente sous pour une piastre. Pourquoi y a-t-il impasse, alors?

    «Mais « le crédit d’impôt, c’est de l’argent qui revient aux étudiants ultimement… » a nuancé M. Bachand, qui se demande s’il ne s’agit pas de prendre de l’argent dans une poche pour en remettre dans l’autre.»

    J'aime

  8. koval permalink*
    31 mai 2012 7 h 04 min

    Ce sont des épais, il ne sert à rien d’essayer de comprendre, jamais il n’y aura une entente assez intelligente à étudier anaway!

    Mauvaise volonté un jour, mauvaise volonté toujours….

    Et pour la loi fasciste, eh bien, un chien qui mord pour une première fois y prend goût!

    Des élections au plus christ!

    J'aime

  9. koval permalink*
    31 mai 2012 7 h 08 min

    Pour les amis cependant, y manque jamais d’argent, air connu!

    http://fr.canoe.ca/infos/quebeccanada/archives/2012/05/20120530-113909.html

    J'aime

  10. koval permalink*
    31 mai 2012 7 h 26 min

    Tiens! Quand ce n’est pas la mafia, ce sont les fachos, air connu!

    http://voir.ca/josee-legault/2012/04/16/qui-denoncera-qui-cette-fois/

    J'aime

  11. koval permalink*
    31 mai 2012 7 h 35 min

    Et que dire ce cet article qui semble dire qu’on détourne l’argent destiné aux étudiants!

    http://www.journaldemontreal.com/2012/04/13/largent-utilise-a-dautres-fins

    J'aime

  12. 31 mai 2012 7 h 47 min

    Échange à coût nul…quelle arnaque!

    J'aime

  13. 31 mai 2012 8 h 45 min

    Malgré le caractère peu satisfaisant de cette offre, je crois quand même que ça valait la peine d’en parler et de l’analyser. Après tout, c’est de ça que ça parle à la table de négociation et les représentantEs du mouvement étudiant négocient sur cette base.

    J'aime

  14. barefootluc permalink
    31 mai 2012 8 h 50 min

    @ Darwin

    C’est déjà mieux que ce que la majorité des médias nous donne comme analyse!

    J'aime

  15. koval permalink*
    31 mai 2012 9 h 36 min

    Ce n’est pas ta faute Darwin si on perd tous notre temps! C’est la faute aux libéraux!

    Le billet en vallait la peine…mais bon, tu as écrit toi-même :

    « Il est toujours dangereux d’écrire un billet sur un sujet qui risque de changer à tout moment.  » 😉

    J'aime

  16. barefootluc permalink
    31 mai 2012 10 h 21 min

    « J’aimerais que l’opposition à la révolution tarifaire conduise à l’implication en politique partisane. »

    Dès que j’aurai récupéré de ma mésaventure avec le cancer je pense redevenir militant actif. Et je m’étais juré que je ne le ferais pas. C’est dire à quel point je suis exaspéré par ces sinistres et dé-putains au pouvoir!

    J'aime

  17. barefootluc permalink
    31 mai 2012 10 h 48 min

    « Tiens! Quand ce n’est pas la mafia, ce sont les fachos, air connu!

    http://voir.ca/josee-legault/2012/04/16/qui-denoncera-qui-cette-fois/ »

    http://www.lapresse.ca/le-soleil/opinions/points-de-vue/201204/16/01-4515860-mise-au-point-une-erreur-corrigee-des-que-signalee.php

    « Priceless »!!!

    La feuille de chou de tonton Desmarais qui s’excuse!

    J'aime

  18. barefootluc permalink
    31 mai 2012 10 h 52 min

    « Tiens! Quand ce n’est pas la mafia, ce sont les fachos, air connu!

    http://voir.ca/josee-legault/2012/04/16/qui-denoncera-qui-cette-fois/ » [koval]

    « Qui est l’auteur de ce texte? La question est importante.

    Ah oui? L’auteur du texte?

    Son nom est Bernard Guay.

    Au bas de son texte, il s’identifie comme «politicologue de formation et spécialiste du financement des organismes publics. Il est également un militant anti-grèves de longue date».

    Or, ce n’est pas tout à fait tout…

    Le vrai problème ici est que «politicologue» ou pas, M. Guay est surtout à la Direction générale de la fiscalité du ministère des Affaires municipales, des Régions et de l’Occupation du Territoire, mieux connu sous l’acronyme MAMROT. Soit au ministère dirigé par Laurent Lessard. »
    [ http://voir.ca/josee-legault/2012/04/16/qui-denoncera-qui-cette-fois/ ]

    J'aime

  19. 31 mai 2012 11 h 18 min

    @ Koval

    «Il est toujours dangereux d’écrire un billet sur un sujet qui risque de changer à tout moment»

    Je pensais plutôt que j’aurais l’air fou si une entente était signée avant que je ne le publie! En fait, le risque était très très très mince!

    J'aime

  20. koval permalink*
    31 mai 2012 14 h 43 min

    « le risque était très très très mince! » 🙂

    Vue d’même, on a tous les deux raison!

    J'aime

  21. Pierre (alias Le Crible) permalink
    31 mai 2012 16 h 54 min

    Si je comprends bien, on discute actuellement d’une proposition qui aurait des impacts similaires à accorder des prêts à tous les étudiants : Soit une augmentation de leur pouvoir d’achat pendant leurs études, en échange d’une diminution de leur pouvoir d’achat une fois leurs études terminées et rendus sur le marché du travail. Cela me semble être une bonne proposition, même s’il serait bien plus simple d’accorder directement des prêts à tous les étudiants.

    En fait, j’estime que l’État devrait accorder à tous les étudiants des prêts couvrant non seulement les coûts de leurs études, mais aussi les coûts de leurs besoins essentiels. Ces prêts devraient être remboursables selon des modalités très souples. Il me semble que cela rendrait les études supérieures accessibles à tous. Malheureusement, on ne pourra cependant pas se rendre jusque là en passant par le chemin détourné d’une réduction des droits de scolarité en échange d’une réduction de crédits d’impôts futurs.

    J'aime

  22. 31 mai 2012 18 h 54 min

    «Cela me semble être une bonne proposition, même s’il serait bien plus simple d’accorder directement des prêts à tous les étudiants.»

    Cela évite l’endettement et de donner des profits sans risque aux banques!

    J'aime

  23. barefootluc permalink
    31 mai 2012 19 h 32 min

    « Cela évite l’endettement et de donner des profits sans risque aux banques! » [Darwin]

    Et peut-être ainsi éviter que la prochaine bulle éclate? 😉

    http://www.economist.com/blogs/schumpeter/2011/04/higher_education

    J'aime

  24. 31 mai 2012 19 h 35 min

    @ barefootluc

    L’article est un peu long pour moi (surtout en anglais). Ça parle de quoi?

    En fait, les universités des États-Unis forment de plus de gens en gestion et en finances. Et ce sont ces gens qui sont les plus grands responsables des bulles et des crises!

    J'aime

  25. 31 mai 2012 19 h 42 min

    @Darwin
    «Raymond Bachand confirme penser que l’échange entre les droits de scolarité et la baisse du crédit d’impôt, c’est quatre trente sous pour une piastre. Pourquoi y a-t-il impasse, alors?»

    Malheureusement, le gouvernement s’entête à ne pas faire d’effort. Pourtant, les étudiants avaient bel et bien proposé d’annuler complètement le crédit d’impôt afin d’amincir la hausse. On dirait que les libéraux se soucient uniquement de «l’image» que cela risque d’envoyer, comme quoi ils seraient en train de «plier».

    http://www.lapresse.ca/actualites/dossiers/conflit-etudiant/201205/31/01-4530556-charest-et-courchesne-blament-les-etudiants-pour-limpasse.php

    J'aime

  26. 31 mai 2012 19 h 59 min

    @ pseudovirtuose (Maxime)

    Bienvenue ici!

    «On dirait que les libéraux se soucient uniquement de «l’image» que cela risque d’envoyer, comme quoi ils seraient en train de «plier».»

    Je crois que Jean Charest tente de prendre la seule chance qu’il a de se faire réélire, soit de jouer sur l’appui relatif de la population à la hausse des droits de scolarité. Par contre, comme vous le dites, il aura plus de difficulté à dire que le mouvement étudiant ne fait aucun pas en vue d’un règlement. Il est prêt à nous plonger dans le chaos pour cette seule raison. Pitoyable…

    J'aime

  27. barefootluc permalink
    31 mai 2012 20 h 09 min

    @ Darwin

    Pour résumer, Schumpeter pose la question suivante: Est-ce qu’après la bulle immobilière il y aura une autre bulle qui éclatera c.-à-d. la bulle des prêts étudiants aux USA? Et ce pour le plus grand bien de nos RÉER, nos fonds de pensions… Est-ce que les pertes seront privées ou publiques? 😉

    J'aime

  28. barefootluc permalink
    31 mai 2012 20 h 12 min

    « On dirait que les libéraux se soucient uniquement de «l’image» que cela risque d’envoyer, comme quoi ils seraient en train de «plier». » [pseudovirtuose (Maxime)]

    La sinistre a avoué que cet entêtement est une décision politique seulement! Faut tout de même le faire, c’est ce qui s’appelle se tirer une balle dans le pied!

    J'aime

  29. barefootluc permalink
    31 mai 2012 20 h 22 min

    « Il est prêt à nous plonger dans le chaos pour cette seule raison. Pitoyable… » [Darwin]

    Guy Bertrand le conseiller linguistique de Radio-Cadenas serait fier de l’emploi du mot pitoyable au lieu de pathétique qui est utilisé à tort trop souvent. 😉

    J'aime

  30. 31 mai 2012 20 h 41 min

    «qui est utilisé à tort trop souvent»

    Chu pas pire en frança! 😉

    J'aime

  31. koval permalink*
    31 mai 2012 21 h 12 min

    Sont comiques pareil avec leur gueule à terre! Sont mort on dirait! Ils n’ont juste pas tombé encore…

    J'aime

  32. 31 mai 2012 21 h 17 min

    @Darwin
    «Bienvenue ici!»

    Ha ha, je suis toujours le même Maxime que sur les précédents commentaires. C’est juste que j’ai maintenant mon propre pseudo sur wordpress. 😉

    J'aime

  33. 31 mai 2012 21 h 27 min

    « je suis toujours le même Maxime que sur les précédents commentaires. »

    C’était une de mes hypothèses, mais ça ne me tentais pas de chercher l’adresse courriel du précédent message pour vérifier si c’étais le même! 😉

    J'aime

  34. barefootluc permalink
    31 mai 2012 22 h 13 min

    @ koval

    La gueule à terre s’explique, ils n’ont même pas eu l’espoir de goudronner et emplumer les étudiants comme ils l’ont fait la dernière fois. 😉

    John James se sera vengé en transmettant ses Ordres au SPVQ. Et les policiers en bons larbins vont s’empresser d’exécuter ses Ordres ce soir.

    J'aime

  35. koval permalink*
    31 mai 2012 22 h 52 min

    « John James se sera vengé en transmettant ses Ordres au SPVQ »

    Ché pas si je commence à feeler parano mais c’est en plein ça que je me disais! 😉

    Les ptits journalistes se font matraquer et tasser aussi, ce qui permet aux polices de raconter tout ce qu’ils veulent…un système parfait!

    J'aime

  36. barefootluc permalink
    31 mai 2012 23 h 04 min

    Ils sévissent dans un autre piège à cons du sommet des Amériques ce soir. Au moins, ils sont prévisibles. J’ai songé à y aller ce soir, mais à voir le langage non verbal de ce bon monde qui se porte à la défense de la classe moyenne (ne pas confondre avec la CLASSE) au risque de déplaire à tonton Desmarais. Et surtout, à voir le débit si élevé de mensonges à la minute, j’ai décidé de m’abstenir pour ce soir. Ce n’est pas grave mon très petit John James, il va y avoir d’autres soirées. 😛

    J'aime

  37. 31 mai 2012 23 h 09 min

    Grosse manif à Montréal samedi à 14h au parc Jeanne-Mance, organisée par la CLASSE. J’y serai!

    À ce sujet, lire le «Bilan de la CLASSE des 4 derniers jours de négo.». Passionnant!

    Sur FB seulement, je pense, à http://www.facebook.com/notes/carl-ouellette/bilan-de-la-classe-des-4-derniers-jours-de-n%C3%A9go/400147716694957

    J'aime

  38. barefootluc permalink
    31 mai 2012 23 h 23 min

    lol

    Ces très honorables sinistres et députains du Quebec’s Liberal Party ont applaudis des personnes portant un drapeau rouge aujourd’hui. Ils s’en sont fait passer une petite vite. lol

    Je vous laisse deviner qui portaient ces drapeaux rouges. 😉

    J'aime

  39. the Ubbergeek permalink
    1 juin 2012 0 h 03 min

    Ne riez pas Darwin, elle sera surement accusée au criminel… Ca marche comme cà, la folie sécuritaire-autocratique.

    J'aime

  40. 1 juin 2012 0 h 10 min

    Ça demeure assez aberrant comme situation. Ce gouvernement est en train de détruire le tissu social du Québec. J’espère seulement que ce qui le remplacera sera meilleur…

    J'aime

  41. the Ubbergeek permalink
    1 juin 2012 0 h 25 min

    le problème – l’horreur est.. ce n’est PAS aberrant.. enfin, ca deviens commun dans le monde.

    Les droites plus radicales montent. De l’Italie, au Québec, aux States.

    J'aime

  42. the Ubbergeek permalink
    1 juin 2012 0 h 25 min

    Parce que si Charest n’est pas réélu, ça risque d’être des trucs genre CAQ. Pas mieux du tout.

    J'aime

  43. 1 juin 2012 0 h 28 min

    @ the Ubbergeek

    «ça risque d’être des trucs genre CAQ»

    C’est votre opinion. Aussi bien se croiser les bras dans ce cas… ce que je ne ferai pas!

    J'aime

  44. koval permalink*
    1 juin 2012 7 h 47 min

    Darwin, c’est demain ou dimanche la manifestation de la CLASSE?

    J'aime

  45. 1 juin 2012 8 h 13 min

    @ koval
    1
    «Darwin, c’est demain ou dimanche la manifestation de la CLASSE?»

    Oups, j’ai écrit dimanche par erreur. Pourtant, je sais bien que c’est demain! Merci, j’ai corrigé le comm où j’ai erré…

    J'aime

  46. barefootluc permalink
    1 juin 2012 8 h 49 min

    J’ai rarement vu la sinistre Courchesne avoir autant de difficulté à s’exprimer quand elle se fait poser une question un peu désagréable, la cassette se met alors à avoir des ratées.

    Je n’arrive toujours pas à comprendre pourquoi le 550 millions de $ détourné des bourses étudiantes n’est jamais mentionné par les journalistes depuis qu' »Hystériquement vôtre » a mis fin aux négos?!

    http://www.journaldemontreal.com/2012/04/13/largent-utilise-a-dautres-fins

    De plus au royaume de Liza Frulla, on souhaiterait détourner de l’argent destiné à la construction d’une nouvelle école.

    L’île-des-soeurs – L’argent prévu pour une nouvelle école utilisé à d’autres fins?

    « Comme la construction d’une école primaire à L’Île-des-Sœurs ne pourra se réaliser dans les délais prévus, la Commission scolaire Marguerite-Bourgeoys (CSMB) souhaite maintenant utiliser à d’autres fins une partie des fonds que lui a octroyés le ministère de l’Éducation pour ce projet, a appris Le Devoir. Cette mesure, qualifiée de transitoire par la CSMB, suscite l’émoi chez les parents, qui craignent que leur projet d’école ne voie jamais le jour. [Le Devoir]

    Article verrouillé (apparemment pour Le Devoir ce n’est pas pertinent de le rendre accessible à tous?!)

    http://www.ledevoir.com/politique/montreal/337904/l-ile-des-soeurs-l-argent-prevu-pour-une-nouvelle-ecole-utilise-a-d-autres-fins

    Pour un gouvernementeur qui désire augmenter le financement de l’Éducation, il y a un grand manque de rigueur!

    J'aime

  47. barefootluc permalink
    1 juin 2012 10 h 21 min

    Une liste intéressante aidant à faire le bilan de ce gouvernement corrompu:

    http://simoncrepeault.blogspot.ca/2012/05/lindignation-en-chiffres-et-en.html

    J'aime

  48. 1 juin 2012 17 h 46 min

    @ barefootluc

    «apparemment pour Le Devoir ce n’est pas pertinent de le rendre accessible à tous?!»

    Le Devoir est le seul quotidien indépendant d’envergure national. Une portion beaucoup plus faible de son revenu provient de la publicité. Je trouve bien normal qu’il garde des articles pour ses abonnés et ceux qui achètent le journal.

    «Une liste intéressante aidant à faire le bilan de ce gouvernement corrompu:»

    Cette liste circule depuis quelques semaines sur Facebook (comme l’indique M. Crépault). Intéressant!

    J'aime

  49. Richard Langelier permalink
    1 juin 2012 18 h 05 min

    Cette chronique de Louis-Gilles Francoeur n’est pas cadenassée
    http://www.ledevoir.com/environnement/actualites-sur-l-environnement/351379/le-silence-des-oiseaux . Les commentaires sont intéressants. Il y a un rapport avec le titre « Quatre trente sous pour une piastre » et, je crois, avec la mobilisation actuelle.

    J'aime

  50. 1 juin 2012 18 h 44 min

    @ Richard Langelier

    «Les commentaires sont intéressants. Il y a un rapport avec le titre “Quatre trente sous pour une piastre” et, je crois, avec la mobilisation actuelle.»

    Parles-tu de la partie sur la manie de vouloir tout quantifier en termes monétaires (et marchands)? Dans ce sens, oui, je crois qu’il y a un rapport avec la mobilisation-contestation et la partie du billet sur le rôle des universités.

    J'aime

  51. Richard Langelier permalink
    1 juin 2012 19 h 01 min

    Exactement. J’ai d’abord écrit la même chose que toi, mot-à-mot, vra comme chu là! Je me suis dit que qu’on me répondrait: « on n’est pas des enfants, on a compris ». En écrivant cela, je t’accuse presque de nous traiter comme des enfants. Ah! la paranoïa!

    Sur ce, je vais lire le billet de Gérald Fillion, pour savoir si vraiment la position du gouvernement et celle des associations étudiantes étaient si proches que ce qu’il a dit au Téléjournal.

    J'aime

  52. the Ubbergeek permalink
    1 juin 2012 19 h 23 min

    @ Darwin

    faut être aussi réaliste. Pas mal de monde sont pour la hausse et certains autres trucs, mais anti-Charest.

    Vous me traitez des fois d’éteignoir, mais merde! Le peuple, des fois…

    Et ca me fais suer aussi.

    J'aime

  53. Richard Langelier permalink
    1 juin 2012 19 h 52 min

    @ the Ubbergeek

    Bertold Brecht disait: « en URSS », on a dissous le peuple. »

    Dans ma période « gauchiste radical », j’ai alterné entre la classe ouvrière est le moteur de l’Histoire et la classe ouvrière ne remplit pas son rôle de moteur de l’Histoire, elle s’est embourgeoisée, tatata. Depuis, je suis devenu un réformiste de la pire espèce.

    Les ouvriers de la construction sont descendus dans la rue, à New York, pour appuyer la guerre au Vietnam. Le jour où des parents ont vu leur enfant mourir en direct à « Good morning America », l’appui des Américains a fondu.

    J’apprécie toujours certains thèmes hégélo-marxiens, mais je ne cherche plus de moteur de l’Histoire.

    J'aime

  54. barefootluc permalink
    1 juin 2012 20 h 11 min

    « Le Devoir est le seul quotidien indépendant d’envergure national. Une portion beaucoup plus faible de son revenu provient de la publicité. Je trouve bien normal qu’il garde des articles pour ses abonnés et ceux qui achètent le journal. » [Darwin]

    Je peux comprendre pour une chronique ou un article qui n’est pas d’intérêt public. À la limite, pour du journalisme d’enquête. Mais dans le cas de cet article ça me laisse pantois.

    J'aime

  55. 1 juin 2012 20 h 59 min

    @ Richard

    « je t’accuse presque de nous traiter comme des enfants. »

    C’est mon côté pédagogique! Je ne le réfrène pas, moi! 😉

    @ the Ubbergeek

    «faut être aussi réaliste. Pas mal de monde sont pour la hausse et certains autres trucs, mais anti-Charest.»

    À quel de mes commentaires ou partie de billet cela réagit?

    @ barefootluc

    «Je peux comprendre pour une chronique ou un article qui n’est pas d’intérêt public.»

    Ça serait quoi l’incitatif de s’abonner si tous les meilleurs articles étaient donnés? Si vous voulez savoir, la commission scolaire veut faire autre chose avec l’argent, les parents ne sont pas contents, et … c’est tout, je crois! Je l’ai lu en entier (nanana…), mais pas de chez moi!

    J'aime

  56. barefootluc permalink
    1 juin 2012 22 h 03 min

    Quand est-ce que j’ai écrit tout devrait être donné???

    J'aime

  57. the Ubbergeek permalink
    1 juin 2012 22 h 09 min

    @Darwin

    Charest et les Libéreaux partis pourrait être une victoire pyrrhique, chat blanc et blanc chat sur certains domaines.

    QUI vas les remplacer?

    @Richard

    Je suis… un être étrange. pas vraiment un ‘rouge’ – bien que je vois que la gauche radicalle ou pas a vraiment raison sur certains domaines, et peut-être pas sur d’autrres.

    On a besoin de nouveau modèles en économie et politique, pour aller avec les changements technologiques, scientifiques, de société, etc…

    J'aime

  58. barefootluc permalink
    1 juin 2012 22 h 11 min

    J’étais abonné au Devoir pour les chroniques de deux auteurs. Francoeur et Courtemanche. C’était un incitatif bien suffisant pour justifier le prix de l’abonnement. Avec le décès de Courtemanche et la mauvaise fois de Bombardier je perdais beaucoup d’intérêt. Quelques évènements de leur part qui indiquaient un manque de professionnalisme auront fini de faire le travail et j’ai mis fin à mon abonnement. Et by the way j’aurais pu lire l’article au café près de chez moi.

    J'aime

  59. 1 juin 2012 22 h 18 min

    @ barefootluc

    «Quand est-ce que j’ai écrit tout devrait être donné???»

    Ce n’est pas non plus ce que j’ai écrit… Je n’ai parlé que des meilleurs articles parce que vous vous plaigniez que certains de ceux-là ne sont pas gratuits. Des plus originaux, Le Devoir en diffuse gratuitement en général un sur deux. C’est déjà ça! Et j’achète le journal le samedi et parfois en semaine.

    J'aime

  60. Richard Langelier permalink
    2 juin 2012 15 h 59 min

    Pierre Fortin fait cette proposition http://www.ledevoir.com/politique/quebec/351471/il-faut-en-sortir-non . Comme mon commentaire est en modération, les lecteurs de Jeanne Émard auront la primeur :

    « Les frais de fonctionnement ont augmenté au primaire, au secondaire et au collégial. On pourrait fixer des frais et les indexer. Comme année de base, ce qui est le plus frais à ma mémoire, c’est ce qu’il en coûtait pour dépasser la neuvième année. Des « historiens économiques » pourraient nous dire à quoi équivalaient les frais du précepteur en comparaison du revenu annuel moyen de la population, avant Charlemagne.

    Les frais de fonctionnement ont augmenté aussi en Santé. On pourrait prendre comme année de base ce qu’il en coûtait pour se faire soigner avant l’assurance-hospitalisation.

    Les « réactionnaires » n’auraient qu’à faire sonner leurs casseroles ! »

    J'aime

  61. 2 juin 2012 16 h 27 min

    @ Richard Langelier

    «On pourrait prendre comme année de base ce qu’il en coûtait pour se faire soigner avant l’assurance-hospitalisation.»

    En prenant 1968 comme année de départ, bien sûr, comme l’a fait le gouvernement pour ses calculs «savants» d’indexation des droits de scolarité!

    Mais, Fortin partirait de 1994. C’est moins loin, mais juste après une hausse de plus de 150 %! Je suggérerais 1989-1990 comme point de départ… Il faudrait alors les faire baisser! Ils étaient alors de 540$ (519$ selon une autre source). Cela donnerait à peine un peu plus de 800 $ pour 2011-2012, au lieu des 2176 $ que cela a coûté. Bon, ce n’est pas la gratuité, mais pas mal plus proche qu’actuellement ou que dans les intentions du gouvernement et de M. Fortin!

    Je ne suis pas sérieux, mais veux simplement démontrer l’importance de l’année de départ dans un exercice du genre. Et lui ne prend même pas la peine de justifier son choix sauf de dire que c’est «l’année du dernier dégel majeur». Quel euphémisme pour une hausse de 150 %!

    (en passant, ton comm est maintenant publié dans le Devoir)

    J'aime

  62. 2 juin 2012 16 h 37 min

    Il y a une version plus longue de la lettre de Pierre Fortin sur le site de L’Actualité.

    J'aime

  63. Richard Langelier permalink
    2 juin 2012 18 h 08 min

    Toujours au sujet de la fantasmagorie des recteurs:
    http://www.iris-recherche.qc.ca/publications/les-revenus-des-universites-selon-la-conference-des-recteurs

    J'aime

  64. barefootluc permalink
    7 juin 2012 22 h 12 min

    « J’ai déjà dit, et je le répète, je n’ai pas de conseil à donner au mouvement étudiant. Il acceptera bien ce qui lui convient et rejettera ce qu’il ne veut pas. » [Darwin]

    Tonton Bernie lui a un conseil à donner aux étudiants. Fermez donc vos gueules, car vous êtes beaucoup mieux traité que les étudiants à Londres! 8;-)

    J'aime

  65. 7 juin 2012 22 h 30 min

    Et justement, ils ne veulent pas être traités comme ceux de Londres!

    J'aime

  66. barefootluc permalink
    7 juin 2012 22 h 58 min

    La différence qu’il y a entre une analyse à la tonton Bernie et le discours qui est tenu ici est que tonton n’a pas expliqué comment sont traités les étudiants à Londres. On doit le croire aveuglément. À l’opposé quand comme ici, on prend le temps d’expliquer les choses, l’auditoire peut faire son propre jugement. Le discours de tonton Bernie ne vous rappelle pas celui de certains politiciens (et je ne vise pas Amir). 8;-)

    J'aime

  67. barefootluc permalink
    7 juin 2012 23 h 07 min

    Un bel exemple est ce qui est énoncé ici

    http://www.quebecsolidaire.net/actualite_nationale/a_propos_de_la_campagne_boycott_desinvestissement_sanctions_bds

    Et ce que les médias poubelle ont tenu comme discours à ce sujet.

    Dans le cas de la position énoncée par QS on a assez de renseignements pour formuler son opinion tandis que dans les cas des médias poubelle on doit juger promptement sans faire d’analyse.

    J'aime

  68. 7 juin 2012 23 h 29 min

    «est que tonton n’a pas expliqué comment sont traités les étudiants à Londres. On doit le croire aveuglément.»

    Ben, moi je le sais, et c’est vrai qu’ils sont maltraités («jusqu’à 9000 livres» par année)… Et, ils n’étaient pas contents non plus…

    http://www.lapresse.ca/international/europe/201201/30/01-4490704-angleterre-baisse-des-inscriptions-a-luniversite-apres-la-hausse-des-frais.php

    J'aime

  69. barefootluc permalink
    7 juin 2012 23 h 36 min

    « Ben, moi je le sais, et c’est vrai qu’ils sont maltraités («jusqu’à 9000 livres» par année)… Et, ils n’étaient pas contents non plus… » [Darwin]

    Ceux qui fréquentent la soirée mondaine de ce soir (par exemple tonton Rozon) ne s’intéressent pas à ce genre de détails. Et n’oublions pas que cette soirée contribue à une bonne cause! 8;-)

    J'aime

  70. Yves permalink
    21 juillet 2012 9 h 41 min

    Tient tient, un autre moyen de faire économise $35 millions aux universités du Québec!

    http://www.lapresse.ca/debats/editoriaux/judith-lachapelle/201207/19/01-4557206-une-recherche-pas-assez-publique.php

    J'aime

  71. 21 juillet 2012 10 h 55 min

    J’ai lu ça hier, mais je n’avais pas fais le lien directement… Mais, ça semble de fait un filon intéressant! Merci!

    J'aime

Trackbacks

  1. Les crédits d’impôt pour les études «

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :