Skip to content

Promesses, pancartes et pixels

5 juillet 2012

Par Blink – Le 29 juin dernier, Vincent Marissal de La Presse y allait d’un excellent article intitulé «La première vraie campagne 2.0».

Pour la première fois, ce ne sera plus uniquement sur les poteaux ou dans les assemblées partisanes que les candidats et partis se feront voir et connaître. Ce ne sera plus, à la suite d’un ou deux débats des chefs, que les indécis pourront faire le choix ultime.

Ce sera 24/7 sur Twitter, Facebook et YouTube. Ce sera sur des blogues comme celui-ci et plusieurs autres de toutes tendances que les tentatives de convaincre seront quotidiennes. En fait, c’est déjà commencé depuis un bon moment.

Et, à en croire M. Marissal, nos dinosaures de la politique accusent un retard en la matière :

«Les libéraux de Jean Charest, notamment, absents de Twitter pendant longtemps, sont débarqués massivement depuis quelques jours. On le sait, entre autres choses, parce que les «spinneux» reprennent béatement les mêmes «lignes» préparées par le quartier général.»

Entendre les députés répéter ad nauseam ces «lignes de parti» qui sont ensuite reprises à la télé et à la radio, c’est une chose. S’en faire gaver sur toutes les plateformes durant des semaines en est une autre. Il y a risque d’indigestion.

Vincent Marrissal ajoute :

«Ceux qui suivent François Legault sur Twitter ont aussi remarqué cette semaine que le chef de la CAQ est soudainement beaucoup plus actif. Il a même admis animer lui-même son compte Twitter. Ses conseillers en communication ont certainement gagné quelques cheveux blancs…»

C’est bien le contact direct avec la population. Ça humanisera la campagne. Mais l’être humain étant ce qu’il est, les futurs candidats et candidates doivent savoir que les messages de 140 caractères seront scrutés à la loupe. Il peut s’en dire des niaiseries en 140 caractères!

Une campagne électorale qui risque d’être pour le moins colorée. Pour la première fois, nous seront bombardés de «Publicités payés par l’agent officiel de l’un et l’autre parti», mais en prime, ces publicités seront modifiées, corrompues, détournées, ridiculisées et mises en ligne sur YouTube. À preuve, la désormais célèbre et virale publicité du Parti Libéral, parodiée pour notre plus grand bonheur! Pas une ou deux fois… Éric Parazelli en a recensé 19 versions sur son blogue.

Parodiée pour notre plus grand bonheur? Oui et non…

Le bon côté à mon avis, c’est la démocratisation du médium. Au lieu de gober béatement les slogans vides du type «Construire ensemble pour l’avenir» ou «Se prendre en mains dès maintenant», les gens qui le désirent pourront participer activement et donner leur avis.

Une élection demeure tout de même un événement sérieux. Ce n’est pas anodin de confier la destinée d’une nation à un groupe d’élus pour 4 années. Il s’en passe des choses en quatre ans. Le gouvernement Harper n’en est qu’à un peu plus du quart de son mandat et nombreux sont ceux qui n’osent imaginer la suite.

Les parodies sur YouTube et les dérapages sur Twitter nous feront sourire. Souhaitons seulement que le débat d’idées, plus que jamais, primordial, ne se perdra pas dans ce Far-West numérique.

Publicités
25 commentaires leave one →
  1. Yves permalink
    5 juillet 2012 5 h 08 min

    140 caractères, ça n’invite pas au débat, je dirais plutôt que cette campagne 2.0 risque fortement de virer en un énorme cirque avec tous les trolls qui polluent sur le net.

    J'aime

  2. 5 juillet 2012 5 h 25 min

    On exagère souvent l’impact de ces bidules. On verra!

    J'aime

  3. koval permalink*
    5 juillet 2012 7 h 19 min

    Moi aussi je peux en concentrer des bêtises dans 140 caractères! Je suis prête! Cela me donne envie de m’inscrire sur Twitter.

    Comme dit Marrisal, les conseillers en communication vont se faire des cheveux blancs. Je trouve cependant courageux de la part des politiciens de se lancer dans cette entreprise de séduction, le net est un terrain bourré de sauvages et d’extrémistes ;), on va bien rigoler je sens.

    J'aime

  4. koval permalink*
    5 juillet 2012 8 h 06 min

    Yves, au sujet des trolls, je dois te dire que je les préfère aux slogans redondants des libéraux. Entre les trolls et les pub virales libérales, je choisis encore les trolls. Et puis c’est pas gentil ce que tu dis pour notre ami Sombrero… 😉

    J'aime

  5. koval permalink*
    5 juillet 2012 8 h 15 min

    Mon avis sur la campagne 2.0 qui est déjà commencée.

    Je suis déjà un peu tannée de la pub virale citoyenne « N’importe qui sauf Charest ». La prochaine élection ne m’emballe pas trop. L’alternative Marois me désole, elle serait bien capable de faire reculer la cause de l’indépendance pour les prochains 100 ans! Je la crois bien capable de salir la cause que je chéris tant, la Souveraineté! Ras le bol de Girouette Marois!

    Pour dénouer l’impasse, un autre mandat libéral aiderait peut-être, j’en suis là, par désespoir, je me mets à penser que descendre au plus profond nous permettra de rebondir plus promptement!

    J'aime

  6. 5 juillet 2012 8 h 32 min

    «je me mets à penser que descendre au plus profond nous permettra de rebondir plus promptement!»

    Malheureusement, le fond est souvent extensible… Je ne suis pas personnellement favorable à la politique du pire.

    J'aime

  7. koval permalink*
    5 juillet 2012 8 h 40 min

    Et moi, j’ai des doutes par rapport à la politique du moins pire qui fait que le millième des mes idéaux ne se réalisera jamais.

    Je crains que l’indignation se taise sous Marois le faux baume. Le durcissement de la population face au régime Charest est un atout qui risque de s’effondrer sous Marois.

    Je pense que 8-10 ans de règne péquiste nous amènera au même point qu’actuellement sous Charest.

    De la perte de temps!

    J'aime

  8. koval permalink*
    5 juillet 2012 8 h 50 min

    L’avenir du Québec m’excite beaucoup!

    Trois choix!

    Le néolibéralisme à vitesse grand V avec la CAQ
    Le néolibéralisme à vitesse moyen V avec le PLQ
    Le néolibéralisme à vitesse petit V avec le PQ

    J'aime

  9. 5 juillet 2012 9 h 32 min

    «Je pense que 8-10 ans de règne péquiste nous amènera au même point qu’actuellement sous Charest.»

    Je partage cette analyse, mais n’ai de réticences que sur les effets possiblement positifs d’atteindre le fond du baril…

    J'aime

  10. 5 juillet 2012 16 h 31 min

    «Les libéraux de Jean Charest, notamment, absents de Twitter pendant longtemps, sont débarqués massivement depuis quelques jours. » Marisal

    D’accord pour quelques semaines, j’ai des nombres.
    http://laqueste.wordpress.com/2012/06/19/twitter-semaines-recentes/

    J'aime

  11. 5 juillet 2012 16 h 43 min

    Et je ne fais même partie de ces plus de 12 000 abonnés!

    J'aime

  12. 5 juillet 2012 16 h 45 min

    Sur Facebook, il y a eu ceci d’intéressant le 28 juin, 15 utilisateurs ont retiré leurs « J’aime » du site du PLQ. Un événement que mes oreilles n’ont jamais vu depuis que je compile. Le pire revirement ou le meilleur, c’est selon, était 4 ou 5, à la CAQ.

    http://laqueste.wordpress.com/2012/07/03/facebook-du-25-juin-au-1/

    J'aime

  13. 5 juillet 2012 17 h 41 min

    Un article intéressant à plusieurs égards. D’une part, cela montre ce qu’illustre Blink dans son billet, soit le possible impact d’une campagne 2.0 sur «la démocratisation du médium». D’autre part, cela montre la faiblesse des argument de Legault sur les droits de scolarité et le financement des universités. À lire!

    Martine Desjardins et François Legault croisent le fer sur Twitter

    Extrait :

    MD : «D’où prenez vous ce chiffre? Moi aussi je peux en créer mais je préfère les faits»
    FL : «Le chiffre de 500 M $ est un minimum. Certains parlent de 800 M $. Avec les universités américaines publiques c’est plus d’1G»
    MD : «Vos critères pour l’évaluer? Il semble y avoir un problème d’évaluation pour autant de disparités non?»
    FL : «Si une étude indépendante montre un écart, êtes-vous prête à ce que les étudiants en paient une partie ?»
    (…)
    MD : «Vos objectifs pour la recherche et l’enseignement: question simple combien de profs nécessaires?»
    FL : La recherche et l’enseignement dans nos universités doivent être d’aussi bonne qualité qu’ailleurs. Notre avenir en dépend !
    MD : «Difficile de chiffrer de tels objectifs. Combien de profs? Petit indice: même le mels l’ignore.»

    Aucune réponse…

    J'aime

  14. Yves permalink
    6 juillet 2012 4 h 33 min

    koval à 08:50

    «Je pense que 8-10 ans de règne péquiste nous amènera au même point qu’actuellement sous Charest.»

    «Trois choix!

    Le néolibéralisme à vitesse grand V avec la CA

    Le néolibéralisme à vitesse moyen V avec le PLQ

    Le néolibéralisme à vitesse petit V avec le PQ«

    Je partage aussi ton analyse. Cependant, il y a une chose de certaine, il est bien plus facile de ralentir, voir d’arrêter un véhicule pour minimiser les dégâts quand sa vitesse est lente.

    J'aime

  15. 6 juillet 2012 7 h 01 min

    @ Koval.

    Grâce à QS, ON, la Coalition pour la constituante et peut-être Équipe autonomiste et le Parti conservateur du Québec, nous ne connaîtrons pas 8-10 ans de règne péquiste. Le prochain gouvernement sera minoritaire. Si c’est le cas, qui la reine appellera à le former, là est la question.

    @ tous,

    Forte journée d’abonnement à Twitter hier, le PQ grand gagnant après Twitter.

    http://laqueste.wordpress.com/reseaux-sociaux-stats/

    Tsunami de J’aime sur Facebook pour le PLQ.

    J'aime

  16. koval permalink*
    6 juillet 2012 7 h 01 min

    Yves

    Je ne voterai pas néolibéral!

    J'aime

  17. koval permalink*
    6 juillet 2012 7 h 09 min

    « Le prochain gouvernement sera minoritaire. Si c’est le cas, qui la reine appellera à le former, là est la question. »

    Bonne remarque Robert! Au lieu de jeter la pierre à tous ceux qui rejettent le « N’importe qui sauf Charest » et qui ne votent pas Marois, on devrait penser que ces gens contribueront possiblement à diviser assez le vote pour que le prochain gouv soit minoritaire, ce qui me conviendrait parfaitement.

    J'aime

  18. Yves permalink
    6 juillet 2012 7 h 17 min

    «Yves
    Je ne voterai pas néolibéral!«

    Moi aussi Koval. C’est c’était seulement pour mettre une touche d’optimiste.

    J'aime

  19. koval permalink*
    11 juillet 2012 19 h 55 min

    Et hop! Une première victime de la pixelisation de la campagne, c’est ça qui arrive quand tu laisses un menonc dépassé utiliser des outils trop modernes, ça lui saute dans la face!

    BOOM!

    http://quebec.huffingtonpost.ca/2012/07/11/francois-legault-bourde-twitter_n_1664450.html?utm_hp_ref=canada-quebec

    J'aime

  20. 11 juillet 2012 21 h 07 min

    😆

    Il n’est pas le premier à se cacher derrière des études pour les interpréter tout croche conformément à ses croyances…

    J'aime

  21. Yves permalink
    11 juillet 2012 21 h 07 min

    😀

    J'aime

  22. Yves permalink
    11 juillet 2012 21 h 09 min

    Tu m’as devancé d’une seconde! 😯

    J'aime

  23. 11 juillet 2012 21 h 15 min

    «Tu m’as devancé d’une seconde!»

    Et, en plus, j’ai ajouté un commentaire! 🙂

    J'aime

  24. koval permalink*
    11 juillet 2012 22 h 37 min

    J’ai bricolé ça pour rigoler! Ça s’intitule « Quand Mononc Legault se lâche lousse su son ordi! »

    https://jeanneemard.files.wordpress.com/2012/07/legault.png

    J'aime

  25. 11 juillet 2012 22 h 52 min

    😆

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :