Skip to content

Le chômage et ce qu’on en dit

11 juillet 2012

Image originale de Blink

J’ai écrit un billet il y a un certain temps sur Le chômage, son taux et ses prestations. Manifestement, certains commentateurs des articles du site Internet de Radio-Canada ne l’ont pas lu!

Comme à mon habitude, j’ai lu vendredi dernier les articles portant sur le dernier communiqué de Statistique Canada sur les données sur l’emploi et le chômage de l’Enquête sur la population active (EPA). J’y trouve souvent des affirmations bizarres, aussi bien des journalistes que des économistes de banque, comme le mois passé, alors qu’un d’entre eux attribuait erronément à la grève étudiante la bonne performance du marché du travail, comme j’en ai parlé dans un commentaire. Mais cette fois, ce sont les commentaires des lecteurs d’un de ces articles qui ont attiré mon attention.

Je sais que ce n’est pas gentil, mais je vais répondre à certains de ces commentaires. Ce n’est pas gentil, mais ces commentaires illustrent souvent la méconnaissance des concepts économiques et du sens des données par une grande partie de la population et il n’est pas inutile de corriger ces erreurs.

La compréhension des ordres de grandeur

«Quand nous observons le taux a 7,7 % pour le Québec, une chance que la région de Québec a un taux de 4,5 % car si la région de Québec suivait les autres régions, nous serions comparables aux pires.»

Bon, d’une part, je n’ai trouvé nulle part dans les données du dernier mois un taux de 4,5 % pour la région de la Capitale-Nationale ou pour la région métropolitaine de recensement de Québec. Dans le seul tableau où on trouve des données comparables pour le Québec et cette région, on trouve de fait un taux de 7,7 % pour le Québec, mais un taux de 5,8 % pour la région de la Capitale-Nationale.

Si cette région avait eu un taux de chômage de 7,9 % comme la moyenne pondérée des autres régions, le taux de chômage du Québec aurait été de… 7,9 %, soit seulement 0,2 point de pourcentage de plus, soit bien loin des «pires» taux, 13,0 % à Terre-Neuve et 11,3 % à l’Île du Prince-Édouard… Le commentateur semble ne pas réaliser que la région de la Capitale-Nationale ne fournit que 9,6 % de la population active du Québec et qu’un changement de 2 ou 3 points de pourcentage du taux de chômage de cette région ne peut modifier que de 9,6 % de ces 2 ou 3 points le taux du Québec, soit environ 0,2 ou 0,3 point…

Vérifier les faits, ça évite de dire n’importe quoi…

«Dans l’ouest y a des jobs payantes, des milliers de Québécois y ont trouvé domicile»

Des milliers, mais encore? En vérifiant les données récentes, on s’aperçoit que 1538 personnes (y compris les enfants…) ont quitté le Québec entre janvier et mars 2012 pour une des provinces de l’Ouest (Manitoba, Saskatchewan, Alberta et Colombie-Britannique), mais que 1117 personnes ont quitté ces provinces pour s’établir au Québec pour un solde migratoire de -421… Le trimestre précédent? -608. L’autre d’avant? Nous avons même eu un solde positif de 328! Et pour boucler l’année, le précédent (avril à juin 2011), -347, pour un total annuel de 1048 sur une population de 8 000 000, ça nous donne un gros 0,01 % de solde négatif… Des milliers, vous dites?

Oui, l’Ouest attire les Québécois, mais moins que les habitants des autres provinces. Tiens, comparons avec l’Ontario, on aime ça, non, nous comparer avec l’Ontario? Les mêmes tableaux peuvent nous apprendre avec un peu d’effort que l’Ontario a eu un solde négatif de 42 096 personnes au cours de la même période, soit 40 fois plus que le Québec. Si on tient compte du fait que l’Ontario a une population plus élevée de 54 %, ce solde migratoire est proportionnellement 24 fois plus élevé que celui du Québec… Qui l’eut cru?

Chômeurs et BS…

«N’oublions pas que certains chômeurs tombent sur le B.S et ça les gouvernements ne le disent pas pour ne pas mal paraître!!! »

Ça, c’est le classique! Oui, un petit nombre de chômeurs «tombent sur le BS» après la fin de leurs prestations, mais très peu. Ils ne doivent pas avoir de conjoint qui travaillent, ni trop d’argent en banque, ni de RÉER, ni de maison qui vaut trop cher et j’en passe.

Mais, de façon plus fondamentale, ce commentateur semble ne pas savoir qu’on peut être chômeur et recevoir des prestations de l’assistance sociale en même temps. S’ils cherchent un emploi, les prestataires de l’aide sociale sont considérés dans les statistiques du chômage comme tous les autres chercheurs d’emploi. Bref, encore un génie sûr de lui, mais qui ne prend surtout pas la peine de s’informer avant de dire n’importe quoi… Désolé d’être bête, mais c’est avec des légendes urbaines et rurales comme celle-là qu’on désinforme la population et qu’on peut après justifier n’importe quelle mesure sur n’importe quel sujet…

Euh…

«Combien de ces nouveaux emplois sont dus à la mise à la retraite de gens arrivés à ce point de leur vie? Ce ne sont pas des nouveaux emplois, mais trop souvent la pension de ces retraités est payée par la collectivité et est bien supérieur aux allocations de chômage et payée à vie !!!»

Des nouveaux emplois dus à la retraite? Il doit vouloir dire que des gens trouvent des emplois en raison de postes libérés par les gens qui prennent leur retraite. Mais, cela ne fait pas augmenter l’emploi, +1 pour l’emploi et -1 pour la retraite = 0! Il confond les flux (les personnes qui quittent un emploi ou en trouvent un) avec les variations de stocks (la hausse ou la baisse du nombre d’emplois). Tiens, un sujet de billet…

Pour sa deuxième phrase, je ne peux que conseiller la lecture de ce billet qui montre que la retraite des riches coûte en fait bien plus cher à la collectivité que celle des pauvres…

Et alors…

Je trouve cela désolant que des gens disent n’importe quoi en se croyant et en tentant de convaincre les autres de leurs âneries. En relisant les commentaires à cet article de Radio-Canada, j’ai au moins constaté que quelques personnes ont remarqué l’erreur d’ordre de grandeur du premier extrait que j’ai retenu, mais surestimant quand même l’effet d’un faible taux de chômage dans la région de la Capitale nationale («le taux de chômage serait plutôt dans les alentours de 8.4 ou 8.5%»). Mais, c’est quand même positif!

Il y a de l’espoir, finalement!

Publicités
16 commentaires leave one →
  1. Yves permalink
    11 juillet 2012 7 h 34 min

    Belle mise au point Darwin.
    Merci!

    Cependant quand je regarde les chiffres sur l’emploi au Québec, force est d’admettre que le gouvernement Charest fait du très bon travail. 😉

    J'aime

  2. 11 juillet 2012 8 h 30 min

    «force est d’admettre que le gouvernement Charest fait du très bon travail»

    Je sais que tu déconnes, mais je réponds quand même… Les gouvernements ne sont qu’un des agents économiques à influencer le marché du travail. Et la progression est-elle si bonne? À http://www.statcan.gc.ca/pub/71-001-x/2012006/t008-fra.htm on peut voir qu’on estime que la population adulte a augmenté de 0,9 % entre les mois de juin 2011 et 2012, la population active de 0,3 % (ça c’est laid et montre une sous-estimation du chômage) et l’emploi de 0,5 %, progression près de deux fois moins rapide que la population.

    Selon l’autre étude que je regarde toujours pour avoir une meilleure idée, soit l’Enquête sur l’emploi, la rémunération et les heures de travail (EERH), le nombre de salariés a baissé de 0,2 % entre avril 2011 et avril 2012 (données les plus récentes). Toute une performance! On mieux, on stagne!

    La détérioration de la situation s’observe aussi quand on regarde l’état des finances publiques du Québec :

    «Les chiffres du 12e mois (mars) se sont cependant avérés désastreux. Au cours de ce seul mois, le déficit a atteint un sommet mensuel de 1,4 milliard (1,1 milliard en excluant la provision de 300 millions). Ce revirement de situation s’explique par une économie chancelante qui a entraîné une diminution des revenus du gouvernement.»

    Les politiques d’austérité et les deux hausses de taxes font leur effet… Bref, tu peux parler de bon travail si tu veux, mais ces données ne correspondent pas à ma conception du bon travail. Ce n’est pas pour rien que le gouvernement est pressé de partir en élections!

    J'aime

  3. Yves permalink
    11 juillet 2012 16 h 35 min

    🙂

    Comme toi, je savais bien que Charest ne fait pas du bon travail. Cependant, contrairement à toi je n’aurais pas pu le démontrer aussi clairement avec chiffre à l’appui.
    Alors, merci d’avoir pris la perche au vol et de ne pas avoir vu seulement une boutade dans mon commentaire.

    J'aime

  4. 11 juillet 2012 18 h 08 min

    «merci d’avoir pris la perche au vol»

    J’hésitais entre le billet que j’ai écrit et une mise à jour des données de l’EPA et de l’EERH comme je l’ai fait à quelques reprises. Comme ça, j’ai pu faire les deux!

    J'aime

  5. Gilbert Boileau permalink
    11 juillet 2012 20 h 03 min

    Belle mise au point. Peu de gens des médias sauront apporter ces nuances. Merci.

    J'aime

  6. 11 juillet 2012 21 h 14 min

    @ Gilbert

    «Belle mise au point»

    Merci. Faut dire que c’est le genre de billet agréable à écrire. Parfait pour l’été! Le plus amusant pour moi fut la réponse sur les migrations interprovinciales. Je l’avais bien dit dans un billet précédent que les Québécois sont moins mobiles, plus attachés à leur terre!

    J'aime

  7. 11 juillet 2012 21 h 28 min

    @Yves

    Votre remarque est géniale 😆 Elle m’inspire ceci :

    @Darwin

    Le cabinet ministériel des libéraux respecte rigoureusement la parité homme/femme ; de l’authentique progressisme! Que dire de Qs? 100% de leurs députés sont de sexe masculin! Et ça se prétend féministe…

    J'aime

  8. 11 juillet 2012 22 h 08 min

    @ pseudovirtuose

    «100% de leurs députés sont de sexe masculin!»

    Leurs députés? Premièrement, comme vous parlez d’un parti, on doit dire «de ses députés». En suite, comme il n’y a qu’un député, on ne peut pas dire «ses députés». Bref, votre gag aurait mieux respecté notre langue en écrivant «100% de sa députation est de sexe masculin!». Non, ne me remerciez pas, je fais ça de bon coeur! 😉

    «Le cabinet ministériel des libéraux respecte rigoureusement la parité homme/femme»

    Je crois que vous êtes en retard dans les nouvelles! Oui, il y a déjà eu la parité dans le conseil des ministres libéral, mais cela date de plusieurs années et n’a duré que quelques mois! Actuellement, je compte 11 femmes sur 28 membres…

    J'aime

  9. 12 juillet 2012 21 h 25 min

    @ Darwin

    Vous maîtrisez sans doute mieux votre plume que je ne maîtrise la mienne mais merci de la correction (j’insiste!), j’en prend bonne note ; vous m’aidez ainsi à étoffer mon vocabulaire en lien avec le jargon politique. Je faisais bien sûr référence au terme « députation ».

    « Actuellement, je compte 11 femmes sur 28 membres… »

    C’est vrai mais comme disait l’autre : « Que voulez-vous?! » John James a sacrifié la plupart de ses femmes ministres sur l’autel des décisions impopulaires… et j’ai comme l’impression que la tête de Courchesne va aussi y passer éventuellement. Bref, dans ces conditions, il aurait été quasiment impossible pour notre PM de garder sa parité homme/femme intacte mais c’est l’intention qui compte, non? 😉

    J'aime

  10. 12 juillet 2012 21 h 37 min

    @ pseudovirtuose

    «mais c’est l’intention qui compte, non?»

    Non, l’enfer est pavé des bonnes comme celle-là! C’est un autre exemple des adages qui disent une chose et son contraire!

    «John James a sacrifié la plupart de ses femmes ministres sur l’autel des décisions impopulaires…»

    Amir, lui, n’a pas pu en sacrifier… et Aussant non plus!

    Me doutant bien que vous êtiez au conrant de ces sacrifices, je trouvais étrange que vous parliez de parité hommes-femmes dans ce conseil. Comme quoi, le geste de M. Charest fut payant dans l’imaginaire collectif.

    J'aime

  11. 12 juillet 2012 22 h 47 min

    @ Darwin

    J’imagine que vous le savez sûrement mais je tiens quand même à le préciser : il n’y avait rien de trop sérieux dans mes derniers commentaires, surtout lorsque je parle de la parité homme/femme des libéraux. Leur supposé féminisme reste de la poudre aux yeux et la boutade à la fin de mon dernier commentaire n’était que pour vous taquiner un peu en sachant à quel point la sagesse pop. incarnée par les adages vous déplaît.

    J'aime

  12. 12 juillet 2012 23 h 12 min

    « surtout lorsque je parle de la parité homme/femme des libéraux»

    Je pensais que c’était surtout quand vous avez écrit «Que dire de Qs? 100% de leurs députés sont de sexe masculin! Et ça se prétend féministe…» Mais, je n’ai pas pris ombrage sachant que ce n’était que de la taquinerie, comme vous le dites… 🙂

    «en sachant à quel point la sagesse pop. incarnée par les adages vous déplaît.»

    Vous me lisez depuis longtemps! 🙂

    J'aime

  13. 17 juillet 2012 13 h 39 min

    J’avais raison à propos de Courchesne.

    http://fr.canoe.ca/infos/quebeccanada/politiqueprovinciale/archives/2012/07/20120716-131215.html

    En prime, une chronique intéressante sur la parité du caucus libéral ; l’auteure semble rejoindre vos pistes de réflexion à cet égard.

    http://journalmetro.com/actualites/national/123679/la-parite-le-difficile-pari-des-liberaux/

    J'aime

  14. 17 juillet 2012 16 h 44 min

    «J’avais raison à propos de Courchesne.»

    Personne ne vous a contredit! Mais est-ce sûr que c’est en raison de Charwest? Possible, probable même, mais c’est moins évident qu’avec Beauchamp.

    « l’auteure semble rejoindre vos pistes de réflexion à cet égard.»

    Elle m’a copié! 😉

    Je ne suis bien sûr pas sérieux!

    J'aime

  15. 31 juillet 2012 2 h 15 min

    @ Darwin 11 juillet 2012 8:30

    Permettez-moi de jouer l’avocat du diable car je viens de tomber là-dessus :

    http://www.hebdosregionaux.ca/monteregie/2012/07/27/bilan-des-liberaux–des-emplois-a-profusion

    Rajoutons également que le taux d’emploi est à un très haut niveau actuellement au Québec et ce, comparativement aux 20 dernières années :

    http://emploiquebec.net/imt/emploi-au-quebec/index.asp

    Finalement, depuis 2003, malgré un taux d’activité généralement stable, l’emploi a augmenté (sauf en 2009 où il s’est effondré) :

    http://emploiquebec.net/publications/pdf/00_imt_cc2010.pdf (page 9)

    Remarquez, je dis ça mais je constate également que le taux d’emploi progressait plus rapidement sous un gouvernement péquiste; même chose pour la diminution du taux de chômage.

    Or, comme vous dites, le gouvernement n’est qu’un agent économique parmi tant d’autre même s’il possède néanmoins une influence notable sur le marché de l’emploi. Gageons que si on fait remarquer à Mme Ménard le bilan désastreux de 2009, elle mettra ça sur le dos de la crise économique. Autrement, l’augmentation de l’emploi a été rendue possible grâce à son gouvernement! Quand ça va mal, c’est les autres; quand ça va bien, c’est grâce aux libéraux! 😉

    J'aime

  16. 31 juillet 2012 5 h 22 min

    Compte tenu de la hausse de la scolarité au Québec, le rendement du marché du travail au Québec est plutôt beige depuis avril 2003… La dame dit que l’emploi a augmenté de 400 000, les données (j’ai pris les désaisonnalisées pour pouvoir comparer un mois d’avril avec un mois de juin, tableau 282-0087) montre un écart moindre (380 000), Le problème est que la population adulte a, elle aussi, augmenté, soit de plus de 600 000.

    Le taux d’emploi en avril 2003 était de 59,8 %, et de 60,1 % en juin 2012. Tout un progrès!

    Résumons : la population adulte a augmenté de 10,1 %, l’emploi de 10,6 % (l’emploi à temps plein de 9,6 %, moins vite que la population adulte, l’emploi à temps partiel de 14,9 %). Pour une société dont la scolarité augmente, c’est drabe, mais quans même assez bien pour une société vieillissante. Le vieillissement et la scolarisation contribuent par contre à la baisse du chômage (de 9,3 % à 7,7 %).

    J’arrête là, c’est déjà beaucoup en me levant…

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :