Skip to content

Jeanne express – N’importe quoi!

1 août 2012

Compte tenu de la probable (très très probable) annonce d’élections provinciales cette semaine, c’est sûrement ma dernière chance d’attirer ne serait-ce qu’un peu d’attention sur les exploits de notre gouvernement fédéral et de ses valeureux ministres…

On se souviendra sûrement que lorsque le gouvernement fédéral a annoncé ses derniers changements à l’assurance-emploi, un grand nombre d’intervenants, aussi bien du côté patronal que de celui des syndicats ou des organismes défendant les chômeurs, ont dénoncé ces changements, constatant qu’ils visaient directement les travailleurs saisonniers, les industries qui les embauchent et les régions où ces industries sont souvent essentielles au maintien en région de la population.

Pour justifier ces changements, le gouvernement affirmait entre autres qu’il voulait s’assurer «que les emplois au pays soient comblés par des travailleurs canadiens avant que les employeurs embauchent des travailleurs étrangers, afin que les salaires payés restent au Canada.»

Pour être sûr d’être bien compris, il ajoutait :

«Les employeurs devront donc prouver qu’ils ont annoncé convenablement leurs emplois disponibles, souvent des emplois agricoles temporaires, et qu’ils n’ont pas réussi à trouver des travailleurs locaux avant d’avoir le droit de se tourner vers l’étranger.»

Or, lors d’une tournée en Gaspésie la semaine dernière, l’honorable ministre fédéral d’État à la Petite Entreprise et au Tourisme, Maxime Bernier, a eu une idée géniale pour répondre aux gens qui se plaignaient des conséquences des changements à la Loi, autant sur les travailleurs et travailleuses qui devront quitter leur région que sur les entreprises qui risquent de faire face à des pénuries de main-d’œuvre si ces personnes bien formées quittent leur région :

«Il suggère aux employeurs d’avoir recours aux travailleurs étrangers pour combler leurs besoins.»

Ben coudonc… Le gouvernement fédéral change la Loi pour que les employeurs fassent moins appel à des travailleurs étrangers temporaires et un de ses ministres suggère d’en embaucher davantage pour faire face aux conséquences de cette Loi…

Et quel journaliste ou politicien a relevé cette contradiction flagrante? À ma connaissance, zip, aucun…

Publicités
17 commentaires leave one →
  1. koval permalink*
    1 août 2012 7 h 19 min

    Ils sont très brillants! 😉

    C’est comme Géatan Barrette, je trouve ça étrange que depuis sa nomination comme candidat caquiste, personne ne parle des accusations de lobbyisme illégal qui pèsent contre lui

    J'aime

  2. 1 août 2012 7 h 47 min

    Et dire que certains le trouvent génial….

    J'aime

  3. 1 août 2012 10 h 28 min

    «Et dire que certains le trouvent génial….»

    Barrette ou Maxime?

    J'aime

  4. Blink permalink
    1 août 2012 11 h 11 min

    On pourrait déménager les terres agricoles québécoises en Amérique du sud.
    Maxime n’y a pas pensé encore mais ça ne saurait tarder.

    J'aime

  5. 1 août 2012 11 h 28 min

    «On pourrait déménager les terres agricoles québécoises en Amérique du sud.»

    Nos forêts aussi!

    J'aime

  6. Blink permalink
    1 août 2012 11 h 40 min

    Ça serait moins compliqué d’exiler le gouvernement au complet en papouasie

    J'aime

  7. 1 août 2012 12 h 56 min

    Max the Zipper est une preuve supplémentaire que la bêtise est soluble dans le conservatisme. Un parfait golden boy au crane vide qui doit son succès à son père. Tout ce qui sort de sa bouche est de l’or en barre pour quiconque cherche des arguments pour discréditer le parti auquel il appartient.

    J'aime

  8. Mathieu Lemée permalink
    1 août 2012 13 h 40 min

    Le gouvernment libéral a passé son temps à détourner le sens des mots pour justifier la hausse des frais de scolarité (lire mes articles à ce sujet sur le site leglobe.ca), mais les médias n’ont jamais porté attention aux propos contradictoires des Charest, Bachand, Beauchamp, Courchesne et cie. Ils ne leur ont même pas posé de question à ce sujet, comme s’ils avaient reçu l’ordre de les ménager. Mais souligner la moindre supposé contradiction d’un Gabriel Nadeau-Dubois, d’un Léo Bureau-Blouin, d’un Amir Khadir, alors là, les médias s’en sont donné à coeur joie, en particulier les éditiorialistes de La Presse et des journaux de l’empire Quebecor.

    J'aime

  9. 1 août 2012 13 h 49 min

    @ Asag Asakku

    «Tout ce qui sort de sa bouche est de l’or en barre pour quiconque cherche des arguments pour discréditer le parti auquel il appartient.»

    C’était bien mon objectif en rédigeant ce billet! 😉

    @ Mathieu Lemée

    «Le gouvernment libéral a passé son temps à détourner le sens des mots pour justifier la hausse des frais de scolarité (lire mes articles à ce sujet sur le site leglobe.ca)»

    Je les ai lus, c’est très bien. J’ai aussi écrit quelques billets où je relevais des abus de langage des libéraux (y compris leurs éditorialistes de service…), dont celui-ci :

    Les stéréotypes et les pseudo-événements

    J'aime

  10. 1 août 2012 17 h 04 min

    Avec Barrette, il est clair maintenant que CAQ=violence, intimidation et désobéissance civile. Et quand c’est lui, les libéraux sont très conciliants!

    http://journalmetro.com/opinions/dici-et-dailleurs/76920/les-enfants-roi-et-la-loi-speciale/

    J'aime

  11. 1 août 2012 17 h 06 min

    pour ne pas dire complices.

    .

    J'aime

  12. 1 août 2012 17 h 26 min

    «Et quand c’est lui, les libéraux sont très conciliants!»

    Très bon parallèle!

    J'aime

  13. Mathieu Lemée permalink
    3 août 2012 1 h 18 min

    Comme quoi la désobéissance civile et la démocratie, les Libéraux en ont un concept pas mal élastique, selon ce qui leur convient ou fait leur affaire, tout comme la CAQ. Rien de surprenant.

    J'aime

  14. 3 août 2012 1 h 23 min

    Je crois quand même que Maxime Bernier atteint des sommets durs à battre!

    J'aime

  15. Mathieu Lemée permalink
    3 août 2012 6 h 54 min

    C’est parce qu’il est libertarien, le pauvre 😉

    J'aime

  16. 3 août 2012 12 h 10 min

    Je crois que c’est Einstein qui disait qu’il y a deux choses d’infinies: l’univers et la bêtise… quoique pour l’univers, il n’y a pas de certitude!

    J'aime

  17. Mathieu Lemée permalink
    3 août 2012 12 h 18 min

    @Benton

    L’auteur de BD belge Philippe Geluck dans sa série Le Chat, a déjà fait une citation humoristique qui rejoint un peu celle d’Einstein:

    « La bêtise est nettement supérieure à l’intelligence, car toute l’intelligence du monde ne permettra jamais de comprendre la bêtise universelle. Tandis qu’un peu de bêtise suffit amplement à ne pas comprendre quoi que ce soit d’intelligent. »

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :