Skip to content

Post partum électoral – Jeanne express

9 septembre 2012

J’avais tellement hâte de connaître les résultats de cette élection, qu’elle accouche enfin! Et voilà c’est fait!

Satisfait? Selon un sondage diffusé par le Devoir, personne ne le semble vraiment : «Surprise, déception et inquiétude : les trois mots résument au mieux la réaction des Québécois par rapport aux résultats de l’élection de mardi ». Comme le dit bien Sébastien Robert, on dirait que la population a répondu «Pouvez-vous répéter la question? » à la question « Quel gouvernement voulez-vous? ».

En plus, le résultat de cette élection semble bien timide après des mois de contestation de la part du mouvement étudiant appuyé par une part importante de la société. Oui, les droits de scolarité devraient demeurer gelés pour un temps, mais on peut s’interroger sur la suite que prendront ses revendications, certaines plus spécifiques à la CLASSE, sur plein d’autre sujets : la marchandisation de l’éducation, le rôle de l’université, la gratuité scolaire complète, la place de la démocratie directe, la privatisation des services publics, l’exploitation des ressources naturelles, l’égalité des sexes, etc. Le résultat mi-figue mi-raisin de QS dans ce contexte m’a un peu déçu… tout autant que la popularité encore importante du PLQ.

L’attentat raté contre Mme Marois est un autre événement qui a jeté un douche d’eau froide sur la conclusion de cette élection, en plus d’avoir causé la mort d’un homme, ne l’oublions surtout pas. Les réactions, tant du côté des nationalistes québécois que de celles de la presse canadienne sur l’élection d’un parti souverainiste, n’ont rien fait pour me remonter le moral…

J’étais bien sûr ravi de l’élection de Françoise David (et d’Amir Khadir, bien sûr!), de la défaite de Jean Charest dans la circonscription de Sherbrooke et de l’engagement de Mme Marois d’abroger la Loi 12 et de d’annuler la hausse des droits de scolarité. Mais alors, pourquoi ce sentiment de vide?

Et si c’était simplement le calme après la tempête, le sentiment de vacuité après une période de débats vifs et d’excitation quotidienne? Moi qui me plaignais du temps que je consacrais quotidiennement à passer à travers les très nombreux statuts intéressants dans ma page Facebook, je suis à peine soulagé de pouvoir les consulter trois fois plus rapidement maintenant!

Je regarde ma boîte de courriel n’y trouvant plus de demandes d’information, je n’ai plus besoin de me creuser les méninges pour trouver des sujets pertinents pour le blogue de campagne de QS, je ne cherche plus les résultats des sondages les plus récents… Bref c’est le retour à la routine, confortable certes, mais un peu trop calme.

Peut on comparer ce sentiment de vide à un post-partum électoral? Peut-être. Heureusement, la saison de football américain est repartie cette semaine et nos réseaux de télé nous proposent déjà un programme triple dès aujourd’hui! Ça servira de services essentiels avant la prochaine manif du 22!

Publicités
23 commentaires leave one →
  1. Richard Langelier permalink
    9 septembre 2012 12 h 59 min

    Le hic, c’est que la seconde demi-finale masculine ne sera pas présentée à CBS. Ils ont besoin de ne pas dépasser 16 h, sinon ma Serena pourrait faire des crisettes pendant la finale.

    J'aime

  2. 9 septembre 2012 13 h 25 min

    J’ai tenté de voir où seront présentés ces matchs, mais n’ai pas trouvé. Je vais regarder à CBS vers 17 h. Mais, sinon, je vais me contenter du foot!

    J'aime

  3. 9 septembre 2012 13 h 29 min

    Comme plusieurs j’ai été très actif lors de la campagne électorale. Je suis de ceux qui sont plutôt satisfaits des résultats, ce qui aide pour bien vivre cet après-campagne. Tout de même, nous venons de vivre une année fortement mouvementé sur le plan politique, avec le mouvement Occupons (automne 2011), le printemps québécois (février à juillet 2012) et la campagne électorale (août 2012).

    Est-ce venu le temps de reprendre son souffle et refaire le plein d’énergie? Ou au contraire, de profiter du momentum pour poursuivre les nombreuses luttes en cours?

    Je penche pour cette deuxième option 🙂 Entre autre, j’aimerais voir émerger une internationalisation des luttes (et des solidarités) étudiantes. Également, je crois qu’il est temps de construire un fort mouvement canadien d’opposition au gouvernement Harper.

    J'aime

  4. Richard Langelier permalink
    9 septembre 2012 13 h 44 min

    @ Darwin

    Des pubs après un botté de placement, des pubs après le retour de botté. Heureusement qu’ils sont en condition physique, ces joueurs-là!

    Ça donne le temps de finir de lire les livres que je dois remettre à la Bibliothèque.

    @ Sylvain Bérubé

    Comme vous, je vis plutôt bien cette après-campagne, sauf si je lis Mathieu Bock-Côté, Richard Martineau, Denise Bombardier, Lysianne Gagnon et Alain Dubuc.

    Je n’oublie pas pour autant la tragédie du Métropolis.

    J'aime

  5. 9 septembre 2012 13 h 45 min

    «Je penche pour cette deuxième option»

    Bien d’accord. Ce billet se voulait essentiellement ludique… Ce n’est pas pour rien que j’ai terminé avec un clin d’oeil sur la manif du 22!

    «je crois qu’il est temps de construire un fort mouvement canadien d’opposition au gouvernement Harper.»

    Encore là, je ne peux que manifester mon accord! On ne doit absolument l’oublier, celui-là! Les mouvements de contestation de l’assurance-emploi, plus forts en région, représentent pour moi le fer de lance actuel à cet égard. Bref, on ne s’endormira pas trop longtemps sur notre spleen post-électoral!

    J'aime

  6. 9 septembre 2012 13 h 47 min

    «Ça donne le temps de finir de lire les livres que je dois remettre à la Bibliothèque.»

    Et moi, devine, je commence tranquillement d’autres billets durant les nombreuses pauses!

    J'aime

  7. Richard Langelier permalink
    9 septembre 2012 16 h 47 min

    J’avais commencé à rédiger mes commentaires :
    « Bon, Star Spangled Banner avant la finale féminine à Flushing Meadows, sans l’hymne national polonais! Si au moins, c’était la version de Jimi Hendrix.

    Est-ce quelqu’un de bilingue peut me dire si la traduction française présentée sur http://fr.wikipedia.org/wiki/The_Star-Spangled_Banner rend bien l’esprit du poème? »

    Au lieu de ça, nous avons eu droit au bon vieux God Bless America de Fred Shero, mais avec F18.

    J'aime

  8. 9 septembre 2012 17 h 01 min

    La première partie me semble correxce. Pour le reste, ça ne me tente pas de la lire!

    J'aime

  9. Richard Langelier permalink
    9 septembre 2012 20 h 27 min

    What a show! What a show! S’il avait fallu que ça se rendît au bris d’égalité, je suis sûr que j’aurais fait mon premier infarctus une journée plus tôt que ce qu’avait prévu le Bon Dieu. Le hic, c’est que ce dernier, omniscient, savait de tout temps quelles seraient les trajectoires des balles. Il sait aussi (c’est même lui qui décidera) si je recevrai une brique sur la tête en allant au dépanneur, tout à l’heure. Si seulement je croyais à la prédestination, mon éthique protestante s’accorderait avec l’esprit du capitalisme du début du 19e siècle et la société québécoise serait plus riche, sauf si on augmentait l’impôt des contribuables aux plus hauts revenus.

    J’aurais eu de la difficulté à sublimer mon spleen, si Serena avait perdu, puisque « les sanglots longs des violons de l’automne » et « ils s’étonnent, car déjà c’est l’automne » sont déjà écrits.

    As-tu remarqué, Darwin, qu’à la fin de l’article de wiki il y a une traduction fournie par l’Ambassade des États-Unis? Je ne suis pas sûr que si le grand soir de la souveraineté arrivait avant que je passe de vie à trépas, j’apprécierais qu’il y ait un hymne national, sauf peut-être Québec, Québec de Murielle Millard, pour faire de l’auto-dérision. D’ailleurs, je suis de moins en moins partisan des grands soirs. Je préfère souhaiter un coefficient de Gini de… mais accepter un coefficient de…. Préférer que le Québec puisse administrer 100% de ses impôts, mais obtenir 80% semble impossible, puisqu’amender la Constitution de 1982 semble impossible. Les probabilités qu’un 3e référendum soit favorable à la souveraineté ne me semblent pas fortes non plus. Cela me conduit au billet précédent.

    J'aime

  10. 9 septembre 2012 21 h 02 min

    «si Serena avait perdu»

    J’ai aussi vu la fin du match. J’étais tellement content qu’elle ferme la gueule de la criarde! Je ne comprends pas que ces cris ne soient pas interdits.

    «As-tu remarqué, Darwin, qu’à la fin de l’article de wiki il y a une traduction fournie par l’Ambassade des États-Unis?»

    Non, je ne me suis pas rendu là. Je n’aime pas non plus les hymnes nationaux…

    J'aime

  11. Richard Langelier permalink
    9 septembre 2012 22 h 09 min

    Si tu lisais Jean Dion religieusement comme moi, tu saurais qu’il est question de limiter le nombre de décibels que les joueuses émettent. Le problème, c’est qu’on considère qu’il serait trop sadique d’obliger les joueuses d’aujourd’hui à changer leurs habitudes. Il faudrait que le règlement s’applique à la prochaine génération. Que faire? Décider qu’à partir de 2020, le nombre de décibels permis sera de X?

    Il y a 2 ans, Serena avait reçu une faute de pieds, ce qui accordait le point de match à Clisters. Après avoir essayé de se concentrer, elle s’est tournée vers la juge de ligne : « Tu vois cette balle-là, si je pouvais, je te la rentrerais dans la gorge! ». La juge a averti l’arbitre. Comme c’était sa 2e faute, l’arbitre à accorder un point de plus à Clisters, ce qui mettait fin au match. Le juge en chef est venu sur le terrain. Serena a dit à la juge de ligne : « tu dis n’importe quoi, je n’ai jamais dit que je te tuerais ». C’est rocker le tennis féminin! On n’est pas encore rendu au coup de tête de Zildane qui nous a tant scandalisés.

    Au stade du Parc Jarry (était-ce DuMaurier, Uniprix cette année-là?), Hélène Pelletier interviewait la gagnante sur le terrain après chaque match. Elle savait que Serena avait choisi le français comme cours de langue seconde.
    -Serena, I’ve heard your French is good.
    – Je parle un petit peu.
    L’entrevue s’est faite en français, Hélène Pelletier la dépannait :
    – Au début du match, ton revers…
    -???
    – Your back-end
    – Oui, mon back-end…
    En conférence de presse, les journalistes ont poursuivi en français. Les spectateurs n’en revenaient pas. « Au Québec, il y du monde qui ne veut pas parler le français. Elle rien ne l’oblige. »
    Me revoilà dans le commentaire que je suis en train de rédiger pour le billet précédent.

    J'aime

  12. 10 septembre 2012 5 h 00 min

    «Si tu lisais Jean Dion religieusement comme moi»

    Je le lis toujours, mais pas à genou, il est vrai…

    «tu saurais qu’il est question de limiter le nombre de décibels que les joueuses émettent»

    Je sais qu’on en parle de puis longtemps (il n’y a pas que Dion qui l’a mentionné), je veux qu’on prenne position et que ce soit interdit à partir d’un certain niveau et d’une certaine fréquence (régularité).

    J'aime

  13. 10 septembre 2012 10 h 01 min

    Pour moi, la grossesse a surtout consisté à noter la croissance du nombre d’abonnés des partis politiques à leurs comptes Twitter, du nombre de clics d’amour reçus pour leurs pages Facebook et de leurs rangs trimestriels mondiaux puis mensuels canadiens chez Alexa. C’est un peu comme traire les vaches le matin, écrémer puis faire du beurre. J’étais curieux d’observer avant, je reste curieux de voir maintenant.

    Les trois partis souverainistes se méritent les trois premières positions aux comptes Twitter devant la CAQ et le PLQ. Le Parti vert, l’Union citoyenne et le Parti conservateur du Québec ont à peine quitter la ligne de départ.

    Sur Facebook, les trois partis souverainistes occupent également les trois premières positions devant la CAQ et le PLQ. Le Parti vert, l’Union citoyenne, le Parti conservateur du Québec et la Coalition pour la constituante ont aussi ici à peine quitter la ligne de départ.

    Le 4 juin, les partis étaient très distants les uns des autres en matière d’achalandage à leurs sites respectifs selon le rang mensuel canadien d’Alexa. Le PLQ était en tête, suivi du PQ, de QS, d’ON et de la CAQ. Le 2 septembre, le PQ se retrouve en tête, suivi du PLQ, d’ON, de QS et de la CAQ en formation serrée.

    J’ai appris qu’il faut être prudent dans l’exploitation de ces variables pour la projection du nombre d’élus par parti au soir d’une élection. Cependant, elles renseignent vraiment. C’est à continuer autrement, bien plus intéressant à suivre à La quête politique que les cris de Victoria Azarenka à l’Omnium des États-Unis, fusse face à Serena Williams.

    J'aime

  14. 10 septembre 2012 10 h 11 min

    Excellent commentaire dans les médias de M. Yves Michaud sur les partis et la souveraineté qui n’est pas une chasse gardée propre a un parti.

    http://www.lapresse.ca/actualites/quebec-canada/politique-quebecoise/201209/09/01-4572414-le-gouvernement-minoritaire-resistera-croit-michaud.php

    J'aime

  15. 10 septembre 2012 11 h 10 min

    De fait cette partie de l’article m’a plu (et fait sursauter!). Chose rare, j’ai préféré le traitement de cette nouvelle par La Presse que par le Devoir, qui a plutôt mis l’accent dans son titre sur une phrase qu’on peut interpréter de bien des façons. Poche.

    http://www.ledevoir.com/politique/quebec/358833/marois-n-est-pas-sotte-mais-n-est-pas-un-genie-dit-yves-michaud

    J'aime

  16. 10 septembre 2012 12 h 09 min

    C’est d’autant plus désolant que c’est le Devoir qui donne dans le sensationnaliste.

    Certes M. Michaud n’a pas la langue dans sa poche et les médias le citent souvent hors contexte.

    J'aime

  17. 10 septembre 2012 17 h 51 min

    @ Robert Lachance

    «Pour moi, la grossesse a surtout consisté à noter la croissance du nombre d’abonnés des partis politiques à leurs comptes Twitter, du nombre de clics d’amour reçus pour leurs pages Facebook et de leurs rangs trimestriels mondiaux puis mensuels canadiens chez Alexa.»

    Merci pour l’info. Intéressant!

    J'aime

  18. 11 septembre 2012 17 h 56 min

    Mettez-en !

    C’est mon pas de la jambe droite, la jambe comptable, comme contribution au passage obligé de la démocratie représentative à la démocratie directe.

    Passage que j’imagine par la TIC-cratie, une formule de gouvernement qui fait la bombe des technologies de l’information et des communications après les carrés rouges et les casseroles, essentielles en ce printemps mais impropres à l’hiver sauf un soir de carnaval.

    Permettez-moi d’en être fier plutôt que modeste.

    J'aime

  19. 11 septembre 2012 18 h 10 min

    «Permettez-moi d’en être fier plutôt que modeste.»

    Il m’arrive aussi d’être fier de certains billets… et le reste du temps, je suis fier d’être modeste!

    J'aime

  20. 13 septembre 2012 19 h 46 min

    Intéressant certain !

    Sur la page au lien ci-dessous, à la figure montrant l’évolution des partis politiques québécois du 30 juillet au 9 septembre dernier, j’expose que QS devançait le PQ en nombre d’abonnés à son compte Twitter jusqu’au 4 septembre. Si le nombre d’abonnés était proportionnel au nombre de membres, le PQ devrait avoir au moins le double d’abonnés. Ce n’est pas le cas et pour avoir vu des choses ailleurs, je dirais que les moins de 40 ans magasinent plus d’un parti et que les plus de 55 ans font mentir les sondages.

    http://laqueste.wordpress.com/reseaux-sociaux-stats/

    Sur la même page aux tableaux suivants, j’expose que les sites de QS, du PQ et d’ON intéressent toujours les internautes. Après une fin de semaine décevante, la course à la chefferie du PLQ dont se sont emparés les médias traditionnels semble avoir stimulé les internautes à s’abonner les 11 et 12 derniers.

    J'aime

  21. 13 septembre 2012 21 h 02 min

    «le PQ devrait avoir au moins le double d’abonnés»

    En fait, le PQ prétend (j’ai des doutes…) avoir 90 000 membres et QS en a 13 000, soit 7 fois moins…

    J'aime

  22. 27 septembre 2012 5 h 18 min

    Mme David a dit 13 500 à Bazzo jeudi dernier, le 20.

    J'aime

  23. 27 septembre 2012 6 h 05 min

    Ça faisait quelque temps que je ne les avais pas comptés!

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :