Skip to content

La formation et la banalisation

18 octobre 2012

J’ai essayé d’éviter ce sujet, mais bon, quand il faut, il faut!

Face aux excès de l’agente 728 (91 x 8, ça doit bien vouloir dire quelque chose…), tout un chacun est arrivé avec ses observations, ses recommandations, ses conclusions. C’est à mon tour!

Une des observations les plus classiques est de pointer du doigt la formation. Populaire, la formation. Ça règlerait bien des problèmes. Je ne dis pas que ça ne peut pas aider, mais je n’y crois pas. Combien d’années de formation les policiers ont reçu sur les relations avec la communauté? Est-ce que cela a empêché le profilage racial de se perpétuer?

Je répète, cela ne peut pas nuire. Mais, il semble bien que le problème en soit davantage un de culture.

Culture et banalisation de la répression

Je crois dans le fond que la situation actuelle est de fait un problème de culture, mais orienté différemment depuis les manifestations du mouvement étudiant. On peut d’ailleurs voir clairement dans les gestes et dans le discours de l’agente 728 une forme de profilage social. Et cela a du sens. À force d’intervenir avec certains pans de la population, les policiers en viennent à les considérer comme «ennemis de la société». Le terme «profilage social» était habituellement réservé aux itinérants et «marginaux», comme le dit le journaliste, mais il semble qu’il se soit maintenant étendu aux «carrés rouges» et autres contestataires ou même seulement perçus comme tels.

Mais, c’est dans le fond encore pire. Est-il possible qu’après avoir «combattu» soir après soir les manifestants, un certain nombre de policiers considèrent maintenant «normale» l’utilisation d’outils de contrôle auparavant réservés aux situations les plus extrêmes? Poivre, grenades assourdissantes, coup de matraques, balles de plastiques, seraient-ils rendus des outils banalisés, bons à utiliser dans toutes les situations, surtout face à des citoyens qu’on associe au groupe qu’on a combattu quotidiennement depuis plus de six mois? Blesser ces citoyens, est-il rendu pour certains un geste routinier?

Publicités
70 commentaires leave one →
  1. 18 octobre 2012 8 h 26 min

    Mon avis est que la police a trop de pouvoir au Québec, dans bien des pays, il y a des organisations indépendantes qui surveillent la police.

    Voici une petite anecdote banale mais qui en dit long…

    J’ai déjà contesté un billet pour un «stop» que j’avais effectué mais seulement à 97%. Je roulais à 30 km heure, en campagne, pas un chat à l’horizon. La police avait besoin de remplir les coffres de la ville En cours, la police a dit:

    « Mme roulait à 60 km heure et n’a même pas ralenti à l’arrêt ».

    J’ai été estomaquée devant le décalage…Évidemment, j’ai menti un peu dans ma version en disant que mon «stop» avait été effectué convenablement. Mais la police était prête à mentir 10 fois plus que moi!

    Moi qui me sentais rebelle d’aller contester et faire ce tout petit mensonge! Crime! La police a plusieurs longueurs d’avance sur moi pour ce qui est de la tricherie..

    Bien sûr, je vais être la première à me fier à la police si un jour j’ai besoin de protection mais je garde une certaine méfiance…..

    J'aime

  2. 18 octobre 2012 8 h 39 min

    «Voici une petite anecdote banale mais qui en dit long…»

    Comment ça a fini? As-tu gagné?

    J'aime

  3. 18 octobre 2012 8 h 48 min

    Oui!

    J'aime

  4. 18 octobre 2012 8 h 52 min

    La morale de ma petite histoire c’est «Si la police est prête à mentir autant pour une aussi petite chose qu’un «stop» pas tout à fait parfait, imaginez comment elle peut se comporter pour des choses plus graves!» Et là, quand on y pense, ça devient inquiétant.

    J'aime

  5. Yves permalink
    18 octobre 2012 9 h 05 min

    Très inquiétant!

    J'aime

  6. 18 octobre 2012 18 h 10 min

    L’Outaouais aurait aussi des «matricule 728», croit Droits-Accès

    «J’ai l’impression que les policiers sont pris dans leur propre culture. Dans la police, il y a des guerriers et des gens qui font de la prévention.»

    J'aime

  7. youlle permalink
    18 octobre 2012 20 h 42 min

    @ Darwin

    «J’ai l’impression que les policiers sont pris dans leur propre culture. Dans la police, il y a des guerriers et des gens qui font de la prévention.»

    Et il y a beaucoup de téléphones qui photographient, le cauchemar des policiers.

    J'aime

  8. 18 octobre 2012 20 h 53 min

    Cette invention a au moins un aspect positif! 🙂

    J'aime

  9. THE LIBERTARIAN BADASS permalink
    19 octobre 2012 10 h 01 min

    « Mais, c’est dans le fond encore pire. Est-il possible qu’après avoir «combattu» soir après soir les manifestants, un certain nombre de policiers considèrent maintenant «normale» l’utilisation d’outils de contrôle auparavant réservés aux situations les plus extrêmes? »
    Très judicieuse remarque! Les policiers ont aussi appris à combattre une fraction de la population ordinaire plutôt que les criminels de droit commun, du bon gibier facile… N’avons-nous pas atteint, cet été, un niveau caricatural de ridicule quand Amir Kadir se faisait escorter dans une auto-patrouille tie raps aux poignets alors que le maire de Mascouche était libéré et allait siéger avec toute son arrogance? 😡

    J'aime

  10. 19 octobre 2012 10 h 21 min

    «N’avons-nous pas atteint, cet été, un niveau caricatural de ridicule quand Amir Kadir se faisait escorter dans une auto-patrouille tie raps aux poignets alors que le maire de Mascouche était libéré et allait siéger avec toute son arrogance?»

    Je te retourne le compliment, très judicieuse remarque!

    J'aime

  11. 19 octobre 2012 16 h 39 min

    Vous connaissez très bien (et c’est source de discorde sérieuse entre koval et moi) mon abhorration du fémi-favoritisme d’État au Québec, mais là, c’est rendu qu’un pseudo-libertarien prétend que le Plan Nord est une bonne chose parce que le chômage est trop élevé chez les hommes! Y en a qui sont prêt à n’importe quoi pour sombrer dans la démagogie! Voici un bon sujet pour un prochain billet!

    http://www.antagoniste.net/2012/10/19/un-plan-male/

    À mon avis, le soi-disant « taux de chômage » chez les femmes est sous-estimé parce que de nombreuses femmes se sortent volontairement de la population active, mais je serais curieux de voir une étude plus sérieuse à ce sujet.

    J'aime

  12. 19 octobre 2012 17 h 36 min

    Le hic, avec ton fémi-favoritisme d’État, c’est que c’est un concept bidon…….Des milliards de dollars ont été investis ces dernières années par Charest pour éviter la crise. Ces milliards ont servis à remettre en place les infrastructures qui commençaient à en avoir besoin. C’est milliards de dollars investis par l’État ont favirisé les jobs des gars, pourtant, aucune femme n’aura l’insolence ou l’imbécillité de faire des ptites crises en dénonçant partout sur les blogues le « malo-favoritisme étatisé!

    C’est là que réside la plus grave inégalité, n’importe quel troud’cul peut chier sur les femmes à propos de n’importe quoi, sans qu’on lui mette le nez dans sa petite merde…Bien sûr qu’une femme ne pourrait pas faire la même chose sans se faire lapider sur la place publique!

    J'aime

  13. 19 octobre 2012 17 h 49 min

    «c’est rendu qu’un pseudo-libertarien prétend que le Plan Nord est une bonne chose parce que le chômage est trop élevé chez les hommes!»

    Une autre analyse résumée en un seul graphique!

    «Voici un bon sujet pour un prochain billet!»

    Une réplique à l’autre David G. ? Nan, ça ne m’intéresse pas.

    «À mon avis, le soi-disant « taux de chômage » chez les femmes est sous-estimé parce que de nombreuses femmes se sortent volontairement de la population active, mais je serais curieux de voir une étude plus sérieuse à ce sujet.»

    Ça dépend ce qu’on appelle sous-estimé. Si on tient compte du travail à temps partiel involontaire, le taux de chômage chez les femmes a été égal en 2011 et en moyenne un peu plus élevé que celui des hommes entre 1997 et 2011 (cansim 282-0085 ou 282-0086). Et cela ne tient pas compte du facteur que vous citez («de nombreuses femmes se sortent volontairement de la population active»). Ce facteur est toutefois bien plus faible qu’avant, car les taux d’emploi se rapprochent de plus en plus. L’écart est en faveur des femmes de moins de 25 ans, un peu en faveur des hommes entre 25 et 44 ans (tranches d’âge où elles ont le plus d’enfants), très près chez les 45-49 et plus élevé par après.

    Les études sur le sujet sont nombreuses, mais bon, si le genre de choses que je viens de nommer suffit, je me laisserai peut-être tenter, mais pas en réponse à l’autre!

    Ce qui me retient est qu’il faudrait, pour avoir un portrait plus complet, parler de l’écart de % de celles qui travaillent au salaire minimum (malgré une scolarité plus élevée), à temps partiel, parler des écarts de rémunération, ça ne finit plus!

    Par ailleurs, les emplois du Plan Nord sont pour la plupart des déplacements d’emploi, pas de nouveaux emplois. J’en ai parlé à https://jeanneemard.wordpress.com/2012/06/11/le-plan-nord-et-lemploi/. Une arnaque, ce plan…

    J'aime

  14. THE LIBERTARIAN BADASS permalink
    20 octobre 2012 12 h 28 min

    Ces histoires de « job de gars; job de filles » Ça ne fait pas vraiment sérieux anyways…

    « Je te retourne le compliment, très judicieuse remarque! »
    On s’aime par ici, c’est clair… 🙂

    J'aime

  15. 20 octobre 2012 13 h 03 min

    «Ces histoires de « job de gars; job de filles » Ça ne fait pas vraiment sérieux anyways…»

    Il est difficile de ne pas reconnaître que, quelles que soient les raisons, le marché du travail est très sexué… J’en avais parlé à https://jeanneemard.wordpress.com/2011/08/22/une-pensee-pour-jack-layton-et-la-concentration-des-hommes-et-des-femmes-dans-les-professions/

    «On s’aime par ici, c’est clair…»

    On est polis! 🙂

    J'aime

  16. THE LIBERTARIAN BADASS permalink
    20 octobre 2012 13 h 56 min

    @Darwin
    Ouais ça je peux comprendre qu’il y a une concentration selon les sexes, mais là où je capote, c’est quand on essaye d’intégrer des jugements de valeur pour condamner ces concentrations du genre que c’est triste qu’il n’y ait pas plus d’hommes en techniques de la petite enfance et pas plus de femmes en réfrigération blah blah blah, ou pis que ça, quand on imagine que le gouvernement est méchamment programmé pour engager plus de femmes ou plus d’hommes pis qu’il faudrait partir en guerre contre le plan mâle ou le féminifavorisme, bon yeu qu’il y en a qu’ils ont du temps à perdre!

    J'aime

  17. 20 octobre 2012 14 h 32 min

    «c’est quand on essaye d’intégrer des jugements de valeur pour condamner ces concentrations du genre»

    Relativement d’accord, mais il est selon moi sain de s’interroger sur les conséquences d’une décision d’investissement public sur l’égalité des sexes. On appelle ça «l’analyse différenciée selon les sexes» (http://www.stat.gouv.qc.ca/donstat/societe/anals_difrn_sex/hmi_ads.htm).

    Cela dit, il peut de fait être abusif de le faire projet par projet. C’est l’ensemble de l’intervention publique qui doit être examinée sous cet angle. Globalement, cela m’étonnerait que les femmes soient désavantagées, quoique les emplois qu’elles occupent sont nettement moins rémunérés que ceux occupés par des hommes (ex : services de garde et construction), même si ces emplois exigent plus de scolarité. Bref, se poser des questions est sain, ce sont les conclusions qu’on peut en tirer qui sont souvent déplorables.

    J'aime

  18. THE LIBERTARIAN BADASS permalink
    20 octobre 2012 17 h 33 min

    « même si ces emplois exigent plus de scolarité.  »
    Well well well,
    La scolarité des changeuses de couches on en reparlera!
    Les métiers de la constructions exigent, en général, 1800 heures de cours intensifs suivis de 4 ans d’apprentissage sur le terrain, souvent complétés par des formations privées des fabricants et des corporations professionnelles et souvent complétés par un ou deux AEC, ce qui est souvent peu dit.
    Les plombiers ont maintenant des notions de trigonométrie, de mécanique des fluides et de chimie des gaz alors que les électriciens ne limitent pas leurs connaissances mathématiques à la loi d’ohm. Il ne faut pas oublier les notions d’ algèbre de Boole nécessaires pour comprendre la logique séquentielle ainsi que celles de géométrie vectorielles pour calculer l’angle de déphasage entre les puissances apparentes et réelles. Je ne parlerai certainement pas de la forme plus générale de la loi d’ohm qui nous amènera à transporter nos facultés d’abstraction au delà du corps des réels, vers le corps des complexes… 😯 😯
    Il y a aussi la chimie des halocarbures qui a donné moult maux de têtes aux frigoristes.

    Y serait bien temps que les p’tites femmes qui chantent des comptines aux bébés dans la pouponnière apprennent que nous ne sommes pas juste bons à passer des fils pis à déboucher des égouts damn it!! 😡 😡

    Aimé par 1 personne

  19. THE LIBERTARIAN BADASS permalink
    20 octobre 2012 17 h 35 min

    😈

    J'aime

  20. 20 octobre 2012 19 h 28 min

    «Les métiers de la constructions exigent, EN GÉNÉRAL 1800 heures de cours intensifs suivis de 4 ans d’apprentissage sur le terrain»

    90 % des apprentis couvreurs ne suivent pas le DEP, et celui-ci ne dure que 600 heures! Oui, le DEP en électricité a 1800 heures, mais c’est le plus long! Et le statut de compagnon exige de fait 8000 heures de travail (période aussi la plus longue), mais celui de couvreur 2000 heures. Et ces heures ne sont font pas en bénévolat!

    Un DEC en Techniques d’éducation à l’enfance dure 3 ans! Et ton mépris pour les éducatrices (changeuses de couches..) n’y change rien!

    «souvent complétés par un ou deux AEC, ce qui est souvent peu dit»

    Ah oui? Lesquelles et quelle est la proportion de ceux qui en ont? Faudrait avoir des sources!

    «des corporations professionnelles»

    Il y a des associations, mais aucune corporation professionnelle dans ce domaine!

    Cela dit, je n’ai rien contre l’apprentissage en milieu de travail bien au contraire! Et on doit le considérer, tu as raison, si c’est ça que tu veux dire. Mais cela ne change pas le fait que les femmes sont sous-payées pour le niveau de compétences et d’études qu’on exige dans leurs professions!

    Je sais que tu niaises, mais ce n’est sûrement pas en exagérant les compétences des gens qui occupent des emplois dans la construction et en ridiculisant celle des personnes qui s’occupent des bébés que tu t’en tireras…

    En passant, le revenu moyen des électriciens est le DOUBLE de celui des éducatrices.

    Et toi, qui crie à l’aide dès que ton flo braille un peu, tu peux bien dénigrer celles qui endurent ça à coeur de jour… 😈

    J'aime

  21. youlle permalink
    20 octobre 2012 20 h 36 min

    @ THE LIBERTARIAN BADASS

    « …1800 heures de cours intensifs suivis de 4 ans d’apprentissage sur le terrain… »

    Hum! Mettons qu’à moins que certaines choses aient beaucoup changées les 4 ans d’apprentissage ça s’arrange à moins que les heures en Ontario et en Floride ne comptent plus. Il faudrait que je m’informe sa fait longtemps.
    ===========

    « La scolarité des changeuses de couches… »

    « …nous (hommes) ne sommes pas juste bons à passer des fils pis à déboucher des égouts… »

    Il y a au moins une chose avec vos deux bouts phrases BADASS, c’est la tendance à l’égalité des sexes.
    ++++++++

    Pour le reste, on est 30 ans plus tard qu’il y a 30 ans, autant pour les gardiennes, les plombiers et les électriciens.

    J'aime

  22. THE LIBERTARIAN BADASS permalink
    20 octobre 2012 20 h 55 min

    Jackpot! 😈 😆

    Sérieux, le plus long apprentissage: Mécanicien d’ascenseurs 5 ans
    Le dep en refri 1800 heures plus la carte TMD; plus la carte de manipulation des halocarbures
    + la carte de gaz naturel (pour les gars qui font du chauffage en plus, 1200 heures à l’école de technologie gazière et parfois et un autre mille heures d’apprentissage, contrôlé par Emploi-Québec)
    Pour ce qui est des AEC, ça varie selon les collèges
    Mécanique du bâtiment à ahuntsic
    certaines techniques de génie civil et en bâtiment :toujours à ahuntsic
    Le céprocq donne un programme d’instrumentation et contrôle pour les électrichiens
    Je nomme corporations professionnelles la CMMTQ et la CMEQ, qui ont un statut juridique et certains pouvoirs policiers, comme celui d’émettre des amendes, mais qui ont souvent des programmes de formation fortements recommandés à leurs membres ainsi qu’à leurs employés.
    Le but de mon message était de déconner avant tout et ce même s’il y avait quelques pointes de sérieux dedans. L’algèbre de boules me semblait particulièrement adaptée pour résoudre cette terrible guerre des sexes. 😆

    J'aime

  23. THE LIBERTARIAN BADASS permalink
    20 octobre 2012 21 h 10 min

    Non Youlle ça ne s’arrange pas les heures…. Mettons que si tu sais comment arranger ça je connais quelqu’un qui serait acheteur…

    J'aime

  24. 20 octobre 2012 21 h 36 min

    Vrai, j’avais omis les mécaniciens d’ascenseurs, mais les heures du DEP sont soustraites…

    «L’algèbre de boules me semblait particulièrement adaptée pour résoudre cette terrible guerre des sexes.»

    Les boules des hommes? 😯

    J'aime

  25. THE LIBERTARIAN BADASS permalink
    20 octobre 2012 21 h 44 min

    @Darwin
    Naturellement, mon commentaire de 17:33 était une démonstration par l’absurde que je pouvais m’immiscer dans un débat que je trouve futile et qu’on peut faire dire beaucoup de chose à beaucoup de situations comme par exemple que les métiers de la construction sont appris s’ul tas ou bedon l’inverse, que ce sont des bollés parce que y en a une couple qui se démarquent du reste.
    En outre je n’ai rien sincèrement contre les gardiennes, mais que leurs salaires montent ou descendent ça me fait rien. Je suis pour l’équité salariale lorsque hommes et femmes font la même job, mais comparer des couvreurs et des secrétaires je trouve ça weird. C’est toffe couvreur, ben toffe, ben ben toffe. J’ai déjà aidé un ami à faire son toit, une tite maison de rien, pu jamais, sérieux pu jamais…

    J'aime

  26. THE LIBERTARIAN BADASS permalink
    20 octobre 2012 21 h 47 min

    Ouais c’est vrai ça les heures de cours sont compris dans les périodes! Ça donne un an moins 200 heures, mais ce n’est pas convenable de le dire quand on veut faire passer un menuisier pour un chirurgien! 😆
    « Les boules des hommes?  » 😯 😯

    J'aime

  27. 20 octobre 2012 22 h 20 min

    «J’ai déjà aidé un ami à faire son toit»

    Moi, je l’ai déjà fait, pas longtemps (c’était une tâche plus qu’une job). Pas la job complète, mais de l’épandage de goudron sur un toit d’aluminium. Pour que le goudron s’étende bien, il fallait qu’il fasse soleil. Ne te mets pas la main sur l’aluminium, ni sur le goudron, elle va brûler! C’était dans les années 1960, avec des mesures de sécurité déficientes ou inexistantes. Alors, pas de problème, je respecte ce métier, comme celui des éducatrices!

    J'aime

  28. youlle permalink
    21 octobre 2012 10 h 36 min

    @ THE LIBERTARIAN BADASS

    « Non Youlle ça ne s’arrange pas les heures…. »

    Comme je disais il faudrait que je m’informe pour aujourd’hui. Je connais plusieurs menuisiers et « contracteurs » qui n’ont fait que 6 mois pour avoir leurs 6 000 heures. Ils sont allés chercher leurs heures aux états. À moins qu’aujourd’hui un immigrant américain ou albertain n’ait pas le droit de travailler au Québec.

    =======

    Pour ce qui est du travail dur presque tous les métiers de la construction le sont. Ce n’est pas mieux pour celles qui font de la couture dans les shops. Faut qu’elles soient solide pour se rendre à la retraite. Mais ce n’est certainement pas la raison principale pour le salaire élevé. Il y a la demande ou rareté et le pouvoir du travaillant.

    Il y a une rareté de médecins donc il est facile pour eux « péser sul crayon » on à pas le choix, ils ont le gros bout du bâton et il faut payer.

    Au contraire, un agriculteur n’a aucun pouvoir. Tout le monde mange, mais personne ne se cherche de nourriture. Donc l’agriculteur peut crever avec ses patates qui pourrissent dans le champ, sa ne dérange personne.

    Quant aux éducatrices dans les garderies, il est possible qu’avec le temps leurs salaires devienne très cher. Sa fait mal quand la garderie est en grève.
    ====

    Quant aux policiers, au début de l’école de police il n’y avait pas de mess. Donc les policiers allaient dans les bars de la ville. Là on a pu voir quel sorte de monde c’était et moi je les ai vus et à mon avis c’était épouvantable ce qui entrait et sortait de l’école. De bons bagarreur par exemple. 🙂

    Aujourd’hui, pas moyen de rencontrer un étudiants de l’école de police sans qu’il fasse un sourire accompagné d’un bonjour courtois. Les étudiantes quelques fois un sourire très rarement un bonjour. Elle sont plutôt de glace. Pourquoi? La gêne?

    Est-ce que sa se gâte au travail ou s’ils ont ordre d’être courtois?

    Moi je reste convaincu que c’est la sélection des candidats qui fait ce que la police est ce qu’elle est et des airs bêtes il y en masse chez les policiers mâles.

    J'aime

  29. koval permalink*
    21 octobre 2012 17 h 59 min

    « Les étudiantes quelques fois un sourire très rarement un bonjour. Elle sont plutôt de glace. »

    Eh bien! Les policières ont plus l’air bête que les policiers ,un chance que j’ai les blogues pour m’informer de ça, sinon, je l’aurais jamais su….cela rejoint un peu les propos de Laurent Paquin qui nous a appris le pourquoi que police femelle a l’air bête!

    J'aime

  30. koval permalink*
    21 octobre 2012 18 h 14 min

    « Quant aux éducatrices dans les garderies, il est possible qu’avec le temps leurs salaires devienne très cher. Sa fait mal quand la garderie est en grève. »

    Je ne crois pas! Elles sont contrôlées par l’État. Si elles font trop la grève, la population va réclamer l’abolition de ce service.

    J'aime

  31. THE LIBERTARIAN BADASS permalink
    21 octobre 2012 18 h 49 min

    , « la population va réclamer l’abolition de ce service. »
    Quant à moi, je n’ai pas besoin de ça pour réclamer l’abolition de ce Paulinesque service: tu fais garder tes flos? Ben tu payes c’est pas compliqué, utilisateur, payeur! Alors comme ça elles auraient bien le droit de réclamer 50 piasses de l’heure les p’tites m’dames! HA! C’est un des seules cas ou je suis d’accord avec le principe utilisateur-payeur!
    Monsieur Youlle,
    Les patates, non seulement faut les cueillir, mais si par exemple vous voulez les vendre chez Sobeys, faudra storer ça entre 1 et 4 degrés celcius, comme si c’était du lait ou bedon de la viande! Et ça on le sait, pour ça, ça prend du compresseur, en masse de compresseurs… 😈

    J'aime

  32. koval permalink*
    21 octobre 2012 18 h 58 min

    La garderie publique est un service qui avantage clairement les femmes, faudrait bien leur enlever hein?

    J'aime

  33. koval permalink*
    21 octobre 2012 19 h 00 min

    Ah ouin, j’oubliais les producteurs de lait avec des entreprises frisant le million de dollars juste en quota de lait, eux aussi ils font pitié! Je me sens comme la mère de la compassion…

    J'aime

  34. 21 octobre 2012 19 h 02 min

    …ou l’amère face au manque de compassion? 😉

    J'aime

  35. Richard Langelier permalink
    21 octobre 2012 19 h 18 min

    @ Koval et Youlle

    Je déambulais dans la ruelle lorsque soudain un policier et une policière descendirent d’une auto-patrouille pour une vérification. Après avoir fermé la portière, la policière s’est regardé un ongle. J’ai déduit qu’il était cassé. J’ai réprimé un sourire (à cette époque-là, je n’étais pas encore un homme rose). Elle a rougi et m’a souri. C’est mon interprétation, bien évidemment.

    Cette semaine, une factrice m’a apporté un colis recommandé.
    – Il faut signer ici.
    – Je vais mettre mes lunettes.
    Elle a souri. Je fus blessé mais je me retins de l’avertir que la presbytie, ça pognait vite. La peur de l’uniforme, sans doute.

    Les blogues permettent de nous instruire mutuellement!

    J'aime

  36. youlle permalink
    21 octobre 2012 21 h 17 min

    « Eh bien! Les policières ont plus l’air bête que les policiers ,un chance que j’ai les blogues pour m’informer de ça, sinon, je l’aurais jamais su….cela rejoint un peu les propos de Laurent Paquin qui nous a appris le pourquoi que police femelle a l’air bête! »

    C’est une déduction. Je n’ai pas vu ou lu sur ce blogue que les policières ont plus l’air bête que les policiers.

    Par contre ce que je constate 5 jours par semaine depuis des années est:

    « Aujourd’hui, pas moyen de rencontrer un étudiants de l’école de police sans qu’il fasse un sourire accompagné d’un bonjour courtois. Les étudiantes quelques fois un sourire très rarement un bonjour. Elle sont plutôt de glace. Pourquoi? La gêne? »

    Ne me demandez pas de lien je n’en ai pas. Je devrais peut être respecter la loi de l’Omerta pour avoir la paix mais ce n’est pas mon genre. Il ne reste qu’à me croire ou de venir vérifier sur place.

    J'aime

  37. youlle permalink
    21 octobre 2012 21 h 41 min

    Ce midi j’ai par hasard mis la main sur l’Écho de Trois-Rivières en date du 30 mai 2012.

    Le titre: La terre à vendre.

    Titre en page en page quatre: Terres à hauts rendements… financiers.

    http://www.hebdosregionaux.ca/mauricie/2012/05/30/la-terre-a-vendre

    « Ah ouin, j’oubliais les producteurs de lait avec des entreprises frisant le million de dollars juste en quota de lait, eux aussi ils font pitié! Je me sens comme la mère de la compassion… »

    Pour les entreprises frisant le million, oubliez, il n’y a pas moyen de vivre de cela.

    Il n’y a plus que 5 fermes laitières dans mon ancienne municipalité. 4 n’ont pas de relève et elles passeront à l’encan d’ici 1 à 3 ans. Je l’ai appris d’un citadin. C’est la même chose pour les fermes céréalières.

    Mais bientôt on ne pourra plus mépriser les agriculteurs:

    http://www.agriterra.ca/

    Il ne faut pas oublier que les chinois achètent aussi au Québec. Aussi la caisse de dépôt achète partout dans le monde. Bah c’est pas grave c’est juste la pointe de l’iceberg. Ces terres risquent fort à mon avis d’être transformées en production de gaz de char par les grandes entreprises.

    Les agriculteurs ne me font pas pleurer. Ils vont retirer leurs billes.

    La population s’arrangera avec le reste si sa lui chante.

    J'aime

  38. Yves permalink
    21 octobre 2012 21 h 44 min

    En tout cas moi la policière à qui j’ai salué avec mon plus beau sourire ( Elle était très jolie. 🙂 ) Avant-hier à Valcourt elle m’a répondu avec un grand sourire.

    J'aime

  39. youlle permalink
    21 octobre 2012 21 h 45 min

    « Si elles font trop la grève, la population va réclamer l’abolition de ce service. »

    Peut être mais je trouve que les garderies commencent à être comme hydro; pas touche. Ce n’est que mon avis, mais…

    J'aime

  40. koval permalink*
    21 octobre 2012 22 h 06 min

    Bon, les garderies ont trop de pouvoir astheur! Eh ben!

    Le fait que les Chinois convoitent nos terres ne fait que leur donner plus de valeurs…

    Je suis d’accord avec vous Youlle pour m’inquiéter de l’agriculture, et j’espère que l’UPA y verra. Mais je ne suis pas d’accord pour dire que les agriculteurs sont pauvres, ils ont des terres qui valent une fortune….Vous semblez croire que le salaire seul constitue de la richesse….

    Mais bon, j’abandonne, c’est du radotage à un moment donné, on a déjà eu cette discussion….

    J'aime

  41. youlle permalink
    21 octobre 2012 22 h 07 min

    @ Richard

    « La peur de l’uniforme, sans doute. »

    Vous me rappelez des souvenirs. Ils sont de la ville d’Atlanta au Georgia World Congress Center.

    À la sortie le soir les policiers contrôlent le trafic. Je vous jure qu’il ne faut pas les regarder en pleine face quitte à aller faire un tour de char. Et quant ils vous disent marche sur le trottoir, MARCHE ou ben… C’est pas le temps de discuter avec ton ami.

    Par contre en 2002, un ans après l’effondrement des tours, le tourisme manquant, ils étaient très très gentils et souriants. Je ne sais pas pourquoi, mais le hasard à fait en sorte qu’ils étaient tous noirs contrairement à l’habitude.
    ===========

    « – Je vais mettre mes lunettes.
    Elle a souri. Je fus blessé… »

    Pourtant c’était une belle occasion pour un échange humoristique.

    J'aime

  42. 21 octobre 2012 22 h 27 min

    Chaque fois que j’entends les mots « Utilisateurs payeurs », l’iniquité ne cesse de s’agrandir….

    A force de taper sur ce clou, les néo-libéraux gagnent du chemins et la société recule….

    J'aime

  43. youlle permalink
    21 octobre 2012 22 h 41 min

    « A force de taper sur ce clou, les néo-libéraux gagnent du chemins et la société recule…. » (Benton)

    Et que vous avez donc raison, que vous avez donc raison.

    J'aime

  44. THE LIBERTARIAN BADASS permalink
    21 octobre 2012 23 h 47 min

    Bon, bon,
    M’a essayer de ne plus le dire, mais que voulez-vous, on est libertarien ou bedon on ne l’est pas.
    Moi j’ai des pensées pour toutes ces jolies femmes tristes, nouvelles maman, qui s’en retournent travailler en larmes après la fin de leur congé parental. Je voudrais bien mettre ma main sur l’épaule de l’une d’elles et lui dire: ‘tsé ma p’tite m’dame c’est pour le bien des femmes que la société prend en charge l’éducation de ton enfant; pour que les femmes puisse travailler encore plus parce que, pense-z-y ma toute belle, avec l’âge de la retraite bientôt à 80 ans, ça vous laisse juste 63 ans pour travailler et gagner de l’argent pour faire rouler l’économie et c’est vite passé 63 ans. De plus quel intérêt ça peut bien avoir de regarder grandir un enfant quand tu peux plutôt vivre gaiement comme tout le monde dans la joie des bouchons de circulation.’
    C’est sûr que ma compassion ne s’applique pas aux professionnelles qui elles, rentrent au boulot soulagées de sortir de cette foutue cabane. Ça prend toute sorte de monde pour en faire un.

    Aimé par 1 personne

  45. 22 octobre 2012 5 h 24 min

    «Je voudrais bien mettre ma main sur l’épaule de l’une d’elles et lui dire»

    Pas con du tout ce commentaire!

    J'aime

  46. Yves permalink
    22 octobre 2012 7 h 40 min

    «Pas con du tout ce commentaire!«

    C’est ce que je me disais.

    J'aime

  47. koval permalink*
    22 octobre 2012 8 h 56 min

    Ben moi, je le trouve ben ordinaire ce commentaire, me semble que ça renvoie toutes les responsabilités d’élever un enfant à la femme…..

    « C’est sûr que ma compassion ne s’applique pas aux professionnelles qui elles, rentrent au boulot soulagées de sortir de cette foutue cabane »

    Certain qu’il y a des femmes qui mangent les murs à rester à la maison avec la marmaille, j’en suis. Être ainsi quand on est femme constitue un manquement, mais pour un homme c’est normal….

    Des lieux plates et communs…..

    bof….

    J'aime

  48. 22 octobre 2012 9 h 22 min

    Le bout que je n’ai pas trouvé con du tout est : «pour que les femmes puisse travailler encore plus parce que, pense-z-y ma toute belle, avec l’âge de la retraite bientôt à 80 ans, ça vous laisse juste 63 ans pour travailler et gagner de l’argent pour faire rouler l’économie et c’est vite passé 63 ans. », qui fait ressortir la phobie de nos lulucides pour le travail.

    J'aime

  49. Yves permalink
    22 octobre 2012 9 h 54 min

    Pareil pour moi! Plus ce bout : « C’est sûr que ma compassion ne s’applique pas aux professionnelles qui elles, rentrent au boulot soulagées de sortir de cette foutue cabane. Ça prend toute sorte de monde pour en faire un. »

    Donc, les deux paragraphes mis ensemble font presque 80% du commentaire. Alors, avec ce quatre-vingts pour cent je crois pouvoir dire sans me tromper que j’ai aimé ce commentaire. 😉

    J'aime

  50. THE LIBERTARIAN BADASS permalink
    22 octobre 2012 11 h 12 min

    Merci… Merci..
    J’aime mon public! Bientôt… bientôt tout Jeanne émard sera en liesse devant les idées adéquistes, puis on enterrera Castro et un magnifique vent de liberté soufflera sur nos poches de thé and DON’T TREAD ON ME! 😈 😈
     » Certain qu’il y a des femmes qui mangent les murs à rester à la maison avec la marmaille,  »
    Comme je l’ai dit, mon commentaire ne s’applique pas à ces dames et je ne les juge pas non-plus, mais faut dire que tous n’ont pas le même emploi; il y a des médecins des avocats (les avocats meurent souvent avocats tellement ils aiment ça) des scientifiques etchetera etchetera, puis y a aussi les autres qui même sans enfants rentent au travail bien de reculons pour aller chercher de peine et de misère leur 25 à 40k par année…
    Que celles qui désirent rentrer au boulot puisse le faire, je n’ai pas de problème, mais que celles qui désirent rester près de leurs enfants puissent gagner ce qu’elles font économiser à la société, ça serait la moindre des choses. POING TALALIGNE!

    J'aime

  51. koval permalink*
    22 octobre 2012 11 h 35 min

    « Que celles qui désirent rentrer au boulot puisse le faire, je n’ai pas de problème, mais que celles qui désirent rester près de leurs enfants puissent gagner ce qu’elles font économiser à la société, »

    Et quand elles auront passé 5-6 ans à la maison et qu’elles voudront revenir au boulot une fois que les jeunes seront à l’école, qui les engagera tu crois?

    Personne….

    Et quand le divorce arrivera (un couple sur deux) elles se retrouveront au BS, avec la marmaille à plein temps et plein d’amour à donner, on connait ça!

    Je vais m’en remettre à la parole des femmes féministes sur ces sujets…..Elles sont plus concernées est ont un meilleur jugement sur ces questions…

    J'aime

  52. THE LIBERTARIAN BADASS permalink
    22 octobre 2012 11 h 53 min

    « qui les engagera tu crois?
    Personne…. »
    Ça reste à prouver. Cet argument rejoint l’argument de certains salauds qui engage des jeunes comme caissier/caissières et qui violent leurs droit à qui mieux-mieux.
    -T’as pas le choix de payer si t’arrive « short » dans ta caisse comme par exemple si tu te fais voler du gaz, parce que quand tu cherchera une autre job, je te ferai de mauvaises références pis personne ne voudra t’engager… De la pseudo-terreur selon moi.

    « Et quand le divorce arrivera (un couple sur deux) elles se retrouveront au BS, avec la marmaille à plein temps et plein d’amour à donner, on connait ça! »
    Un scénario digne des années 50, les pensions alimentaires et le patrimoine familial est là pour ça non?
    Naturellement si la femme à la maison avait droit à des prestations pour la dédommager le correctif serait encore mieux!

    J'aime

  53. koval permalink*
    22 octobre 2012 12 h 13 min

    « Un scénario digne des années 50, les pensions alimentaires et le patrimoine familial est là pour ça non? »

    Ayoye! On ne vit pas sur la même planète toi et moi!

    Je les ai vu moi ces femmes. mariées ou pas, se retrouver au BS. Ce que ton ex te donne d’un coté, le BS te le retire……

    Bon, je suis tannée de parler de ça!

    Y fait beau par chez-nous, pis à par ça, eh ben ça va!

    J'aime

  54. 22 octobre 2012 12 h 15 min

    «Un scénario digne des années 50, les pensions alimentaires et le patrimoine familial est là pour ça non?»

    Là disons que je me dissocie de ces propos. Je trouve étrange qu’un libertarien ne comprenne pas l’importance de l’autonomie…

    J'aime

  55. THE LIBERTARIAN BADASS permalink
    22 octobre 2012 12 h 18 min

    Moué j’veux m’batte! 😡
    Pis j’ai vu un paquet de gars faire faillite pis se câlisser s »ul BS pour pas payer leurs pension… Qui va les défendre ces pauvres êtres blessés, HAN?? 😯

    J'aime

  56. THE LIBERTARIAN BADASS permalink
    22 octobre 2012 12 h 29 min

    « Là disons que je me dissocie de ces propos. Je trouve étrange qu’un libertarien ne comprenne pas l’importance de l’autonomie… »
    Le problème darwin c’est que nous, la gagne de la droite on est parfois sensible au malheurs de certains, mais on est de très mauvais ingénieurs sociaux. Penser couvrir toutes les bases dans un commentaire de blog réfléchi en 2 minutes c’est un peu exagéré. sauf que l’autonomie, malgré le choix de la personne c’est ce que je voulais défendre dans mon premier commentaire, mais c,était sans me douter qu’une dure de dure m’entraînerait volontairement sur une pente glissante et me foutrait une jambette et que j’aie l »air d’un bien fou.
    Donc si les lois sur le patrimoine et les pensions alimentaires sont inefficaces pour éviter la précarité des femmes, ben qu’attends-t-on pour abolir ces lois qui mettent moults partisans du CH dans un deuil digne d’un lock-out de 3 ans?

    J'aime

  57. koval permalink*
    22 octobre 2012 12 h 29 min

    Ce n’est jamais le tour des femmes, on ne peut jamais parler des problèmes des femmes sans que quelqu’un vienne nous dire que les gars en bavent aussi…passons donc directement au sujet du suicides chez les hommes tient….

    Voilà, on règlera ça entre femmes, point barre. Pas dans l’insipidosphère où il y a 10 hommes contre une femme.

    J'aime

  58. 22 octobre 2012 13 h 32 min

    «dans un deuil digne d’un lock-out de 3 ans?»

    Comme ce n’est jamais arrivé, c’est dur de savoir à quoi ça ressemble… Une autre pente glissante? 😉

    J'aime

  59. youlle permalink
    22 octobre 2012 14 h 05 min

    « Je les ai vu moi ces femmes. mariées ou pas, se retrouver au BS. Ce que ton ex te donne d’un coté, le BS te le retire…… » (Koval)

    Et moi aussi.
    Quand je me suis séparé je sortais avec des groupes célibataires et des femmes sul BS à 40 ou à 50 ans j’en ai connu des dizaines. Elles aidaient leur mari dans leur entreprise et s’occupaient des enfants d’autres avaient laissé leur travail pour élever leur enfants. Le lendemain de la séparation elles se retrouvaient devant RIEN. Recommencer à 40 ans ce n’est pas évident.

    Bien des hommes en ont bavé aussi, mais c’est la guerre et dans cette guerre les hommes sont avantagés à cause de la vision de la société, surtout la supposé maudite confiance dans le couple.

    Un couple c’est comme les affaires, les tiennes et les miennes. Ensuite on partage les responsabilités sans rien abandonner, sinon il y aura un perdant qui sont en général les femmes. C’est une chose où la loi sur le patrimoine n’y peut rien. Par contre, l’éducation y peut quelque chose, c’est-à-dire ne pas se laisser manger la laine sur le dos.
    =====

     » problème darwin c’est que nous, la gagne de la droite on est parfois sensible au malheurs de certains, mais on est de très mauvais ingénieurs sociaux. » (THE LIBERTARIAN BADASS )

    Bien dit!
    On peut en constater tout l’effet aux USA qui sont dans la merde et qui n’en sortiront pas.

    Il n’y a pas eu assez de « parfois sensibles ».

    J'aime

  60. koval permalink*
    22 octobre 2012 14 h 31 min

    Bien dit Youlle

    J'aime

  61. THE LIBERTARIAN BADASS permalink
    22 octobre 2012 15 h 40 min

    « sans que quelqu’un viennent nous dire que les gars en bavent aussi… »
    Je crois que là dessus c’était clair que je déconnais…

    « Elles aidaient leur mari dans leur entreprise et s’occupaient des enfants d’autres avaient laissé leur travail pour élever leur enfants. »
    Ce que vous ne comprenez pas c’est qu’avec la proposition d’indemniser les femmes (où parfois même les hommes) qui décident d’élever leurs jeunes enfants avec ce qu’ils feront économiser à la société, c’est justement ce genre de situation que j’essaye de corriger! Libre à vous d’être contre; libre à moi de croire qu’un ménage qui gagne plus de 50000 a les moyens de payer pour le gardiennage de leurs enfants. Libre à vous de croire en Chavez; libre à moi de vénérer Bush! POING TALALIGNE! 👿

    J'aime

  62. Yves permalink
    22 octobre 2012 16 h 33 min

    «Bien dit Youlle«

    En effet!

    @TLB.

    Je crois que tu parles trop. C’est rendu que les jambettes tu te les donne tout seul. 😉

    J'aime

  63. youlle permalink
    22 octobre 2012 16 h 42 min

    @ kova

    Il ne faut pas voir en moi un misogyne ou un plaignard.

    À mon humble avis les désaccords entre les hommes et les femmes ne sont des ni des femmes ou des hommes, mais plutôt problème de société.

    J'aime

  64. koval permalink*
    22 octobre 2012 16 h 50 min

    Youlle

    Je n’ai jamais passer proche de penser que vous êtes misogyne…..quelque fois par contre, et je ne parle pas de vous , les gens colportent des imbécillités sans s’en rendre compte.

    Exemple, Laurent Paquin et sa ptite chanson débile sur 728, je veux bien croire que Paquin n’est pas miso, mais il véhicule des jokes de misos….

    Il arrive souvent aussi qu’on nous radote que les hommes sont victimes autant de la violence conjugale que les femmes et plein d’autres conneries du genre.

    Bref, on se tanne de lire les mecs au sujet des femmes.

    J'aime

  65. youlle permalink
    22 octobre 2012 17 h 55 min

    « …qui décident d’élever leurs jeunes enfants avec ce qu’ils feront économiser à la société… »

    « …libre à moi de croire qu’un ménage qui gagne plus de 50000 a les moyens de payer pour le gardiennage de leurs enfants. »

    « …libre à moi de vénérer Bush!  »

    Enfin, mais oui enfin, des écrits dignes d’un libertarien. Il était temps depuis le temps.

    Les libertariens sont facile à traduire:

    En fait cela veut dire: t’a voulu te mettre, faire des enfants, maintenant paye pour, afin de me faire économiser.

    Moi je dis à mes enfants et ceux des autres: lui il est libertarien, il n’a pas eu d’enfants, c’était trop cher pour lui, il n’a jamais fait la charité il se considérant trop pauvre. Maintenant mes enfants, celui là, ne lui torchez pas le trou duc ni le péteu s’il ne paye pas le gros prix. Il est capable ce vieux mourant de libertarien puisqu’il gagnait 25k par année, de prendre ses responsabilités et de vous payer le gros prix en privé pour faire économiser la société.

    Voilà le raisonnement des vrais, oui les vrais libertariens: c’est oeil pour oeil, dent pour dent.

    Babo! Babo! Thinque big stie! Skie is de limite!

    J'aime

  66. THE LIBERTARIAN BADASS permalink
    22 octobre 2012 20 h 24 min

    @youlle
    Ben tiens, quand les arguments féministes sont que les femmes qui prendraient un break de 4 ans ne seraient que bonnes à finir s’ul BS je préfère faire l’éloge de BUSH et de HARPER, c’est tout! HEY on parles-tu de l’abolition du registre des armes d’épaule?? HEEE HAW! Tant qu’à nager dans l’intellect de jeff Fillion, aussi ben le faire pour de bon!

    Très étonnant aussi comment ce même genre d’argument de radio-poubelles pourrait se retrouver dans la bouche des détracteurs du congé parental. Que voulez-vous, on m’avait habitué à plus d’intelligence par ici, très dur de pas finir par troller dans ces cas là.
    Mon argument, féministe pourquoi y a pas de femmes sué bloyes? Sont trop intelligentes pour ça, d’ailleurs quand y en a une qui se risque, elle se fait rentrer dedans par l’aristocratie du progressisme…

    https://jeanneemard.wordpress.com/2012/10/02/la-decroissance-et-la-recherche-scientifique/#comment-17629

    En passant, j’ai pris un break de travail de 5 ans moi pour un retour aux études pis j’ai pas fini s’ul bien-être pour ça, c’est doit être à cause de mon pouel…

    J'aime

  67. koval permalink*
    22 octobre 2012 21 h 49 min

    Bon, ben je pense que j’en ai assez écrit et que j’en ai assez fait…..Ce passe-temps devient de plus en plus morbide et triste et je vais m’en trouver d’autres plus réjouissants.

    Ce fut un plaisir et je ne conserverai aucune rancune!

    Ciao!

    J'aime

  68. THE LIBERTARIAN BADASS permalink
    22 octobre 2012 23 h 07 min

    Moi je veux qu’on fasse la paix. On est sensé s’aimer par ici non? 😕

    J'aime

  69. 23 octobre 2012 8 h 00 min

    Parlant des différences de salaires entre les hommes et les femmes, Le Devoir publie ce matin une lettre intéressante à ce sujet :

    Rémunération des femmes: la juste valeur

    «Les plus récentes données publiées par l’Institut de la statistique du Québec révèlent qu’en 2011, le salaire horaire moyen des femmes atteignait 20,11 $, comparativement à 22,81 $ pour les hommes. Le salaire horaire gagné par les femmes représentait donc, en moyenne, 88 % de celui des hommes comparativement à 83 % en 2001.

    Ne gâchons pas notre plaisir et réjouissons-nous des gains réalisés. Toutefois, restons préoccupées du fait qu’un écart important subsiste. Surtout parce que moins du tiers des écarts de salaires s’explique par les choix différents que font les hommes et les femmes quant au domaine d’étude ou de profession, au secteur d’activité, au régime de travail ou au nombre d’heures travaillées. Plusieurs études récentes s’appuyant sur les méthodes d’analyse les plus rigoureuses ont montré que ce serait plutôt les différences dans le rendement que les femmes et les hommes tirent de leurs caractéristiques professionnelles qui donnent lieu aux écarts que nous observons.»

    J'aime

  70. THE LIBERTARIAN BADASS permalink
    23 octobre 2012 9 h 09 min

    oyayaïe1 Ce n’est pas ça qui va arranger les choses! 😦
    Là je gage qu,à va m’en vouloir pour vrai, pis ça file pas moi quand à m’en veut. 😦

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :