Skip to content

Les Canadiens veulent…

21 mars 2013

veulentCela fait longtemps que je n’ai pas écrit de billets sur les expressions qui me tapent sur les nerfs. En ce jour de budget fédéral, quoi de plus approprié que de parler d’une expression trompeuse utilisée à outrance par les ministres conservateurs? Sur presque tous les sujets qu’ils abordent, nos ministres prétendent faire ce que nous voulons.

Voici en vrac quelques exemples de ces interprétations abusives de notre volonté réelle.

Légitime défense?

Dans cet exemple, le ministre fédéral de la Justice, Rob Nicholson utilise ce procédé pour justifier son intention d’élargir le concept de légitime défense et de permettre l’arrestation «d’une personne commettant un acte criminel sur sa propriété ou relativement à son bien lorsqu’un policier n’est pas en mesure de procéder à l’arrestation».

«les Canadiens veulent savoir qu’ils peuvent se protéger contre les actes criminels, et que le système judiciaire les appuie au lieu de leur compliquer la vie.»

Mais, voulons-nous vraiment de ce droit qui nous rappelle les conséquences funestes de l’application d’un tel droit aux États-Unis où un citoyen a tué sans raison un adolescent «qui marchait dans son quartier après avoir acheté une bouteille de thé glacé et des bonbons» il y a un peu plus d’un an? Bon, d’accord, cette loi ne va pas aussi loin que la Loi «Stand your ground» de la Floride, mais elle va dans ce sens et risque de causer des dommages collatéraux. Bref, on ne la veut pas!

Où on prétend que nous voulons une autre loi mammouth…

En réponse à une question sur le contenu de la prochaine loi mammouth qu’a depuis déposé le gouvernement conservateur, le leader en Chambre, Peter Van Loan, a réussi l’exploit de justifier l’absence de précision sur ce projet de loi («quand ce projet de loi serait déposé et combien de pages il contiendrait») en utilisant notre expression vedette à trois reprises dans sa courte intervention :

«Les Canadiens veulent du leadership en matière d’économie. Ils ne veulent pas que se multiplient les occasions de délais et d’obstruction. Ils veulent voir que le gouvernement fait son travail, reste concentré sur l’économie, livre des résultats de manière productive. C’est ce que l’on fait.»

Moi, non, je ne veux pas qu’on joue ainsi avec la démocratie, ni n’apprécie les interventions de ce gouvernement en matière d’économie, ni rien d’autre de ce qu’il prétend que je veux…

Une variante…

Ici, c’est notre premier ministre, Stephen Harper, qui prend la vedette et qui change un peu notre expression fétiche pour prétendre que nous nous attendons à ce qu’il manque de respect envers l’ONU…

«Les Canadiens s’attendent à ce que leurs responsables gouvernementaux décident de prendre des décisions «dans le meilleur intérêt de l’humanité», a déclaré M. Harper»

Pas sûr non plus que la conception du «meilleur intérêt de l’humanité» de notre premier ministre corresponde à la mienne…

Une fois n’est pas coutume…

Cette fois, je dois avouer que je ne suis pas totalement en désaccord avec Mme Ambrose

«Les Canadiens ne veulent pas revivre le «vieux débat sur l’avortement»

Pourquoi alors son gouvernement a-t-il laissé un de ses députés d’arrière-ban déposer un projet de loi sur le sujet (droits du fœtus) et, surtout, pourquoi cette ministre de la Condition féminine a-t-elle voté en faveur? Pour une fois que j’étais un peu d’accord avec ses paroles, ses actes les ont contredites! Cela explique peut-être cet accord inattendu!

Youhou, non, on ne veut rien savoir de cette mesure!

Cette fois, la maladie atteint même un attaché de presse! Celui de Citoyenneté et Immigration Canada a voulu nous (se?) convaincre que les Canadiens veulent vraiment mettre fin «au remboursement des médicaments, des soins dentaires, de la réadaptation et de tout traitement jugé non urgent, comme les suivis de grossesse ou de maladies chroniques, dont il s’acquittait pour les réfugiés qui ne bénéficiaient pas encore d’un régime d’assurance maladie provincial».

«Les Canadiens ont été clairs: ils ne veulent pas que des immigrants illégaux et des demandeurs d’asile déboutés reçoivent une couverture médicale supérieure à ce qu’eux reçoivent en tant que payeurs de taxes. Notre gouvernement a écouté et a agi.»

Comme à l’habitude, ce droitiste ne fournit aucune source pour appuyer son affirmation…

Et alors…

Ce gouvernement, que moins de 40 % des Canadiens veulent, n’a aucune honte à affirmer que ses décisions sont appuyées par l’ensemble des Canadiens, même si la majorité d’entre eux les désapprouvent. Mais, dans le fond, ce qu’il faut comprendre, c’est que ce gouvernement considère que les seuls vrais Canadiens sont les membres les plus extrémistes de son parti…

Publicités
14 commentaires leave one →
  1. Cynthia Dubé permalink
    21 mars 2013 7 h 13 min

    Et c’est donc pratique de couper dans le recensement pour après ça décider de ce que la population veut.

    J'aime

  2. 21 mars 2013 8 h 40 min

    Pas besoin de source fiable, ils savent déjà tout!

    J'aime

  3. 21 mars 2013 11 h 40 min

    La «majorité silencieuse» est d’accord avec toi…!

    J'aime

  4. 21 mars 2013 12 h 12 min

    Bonne suggestion pour un autre billet dans cette série! 😉

    J'aime

  5. 21 mars 2013 12 h 35 min

    En comptant les abstentions, c’est un peu moins de 25% de l’électorat qui a voté pour les conservateurs….

    J'aime

  6. youlle permalink
    21 mars 2013 13 h 28 min

    « Et c’est donc pratique de couper dans le recensement… »

    « Pas besoin de source fiable, ils savent déjà tout! »

    Hé oui ils savent déjà tout, pas tout à fait, mais ils ont le moyen de savoir si le beoin se présente.

    En coupant dans le recensement les « réforms conservatives du far louest canadians » avantagent la grande entreprise plutôt argenté et le parti conservateur qui pour le moment est ultra financé par ces entreprise.

    Ces derniers ont le moyen de financer de grandes études et cela se fait au détriment de la populationt des organismes et des petites et moyennes entreprises qui n’ont le moyen de sat can pour faire une étude.

    Ne venez surtout pas qu’ils ne savaient pas ce qu’ils faisaient en coupant dans le recensement.

    J'aime

  7. 21 mars 2013 13 h 56 min

    @ benton65

    «En comptant les abstentions, c’est un peu moins de 25% de l’électorat qui a voté pour les conservateurs….»

    J’ai pensé à présenter la chose comme ça, mais j’ai tenu compte aussi des sondages. En disnat moins de 40 %, je couvrais aussi le 25 %!

    @ youlle

    «Ne venez surtout pas qu’ils ne savaient pas ce qu’ils faisaient en coupant dans le recensement.»

    Sérieusement, je ne sais pas. D’une part les principales données de l’Enquête sur les ménages (qui remplace le formulaire long) ne sont pas sorties encore. D’autre part, les enquêtes qui démontrent par exemple la baisse de la criminalité ne les a pas empêché du durcir les lois. Alors…

    J'aime

  8. Sophie permalink
    21 mars 2013 19 h 57 min

    Ils me lèvent le coeur. J’ai envie de vomir quand je lis les citations dans l’article plus haut. Comment Stephen Harper ose-t-il me prêter à moi – et à des milliers d’autres Canadiens – des opinions que je n’ai jamais eues? Alors que plus de 60% des Canadiens n’ont pas voté pour lui ni pour ses politiques? Il est où celui ou celle qui sera capable de le f… dehors? Justin Trudeau? Je n’y crois pas. Thomas Mulcair? Pas vraiment plus. Vraiment désespérant.
    Quitter le Canada? 100% pour. Mais ç’a l’air que se faire dicter nos opinions par un dictateur sans le nom ne dérange pas tant de monde que ça, malheureusement! 😦
    J’aime beaucoup votre blogue, Darwin.

    J'aime

  9. 21 mars 2013 20 h 31 min

    @ Sophie

    On se rejoint 10 sur 10!

    «Mais ç’a l’air que se faire dicter nos opinions par un dictateur sans le nom ne dérange pas tant de monde que ça, malheureusement!»

    La majorité est contre lui… Il n’est au pouvoir qu’en raison du caractère peu démocratique de notre système électoral.

    «J’aime beaucoup votre blogue, Darwin.»

    Merci! 🙂

    J'aime

  10. Mathieu Lemée permalink
    21 mars 2013 23 h 41 min

    Les Conservateurs ne croient pas à la science, sauf à l’omniscience de leurs propres croyances. C’est plus simple ainsi de nier les faits et de faire passer ce qu’ils veulent pour ce que les Canadiens veulent, surtout pour prétendre qu’ils veulent notre bien pour ensuite tout faire pour l’avoir. Alors, arriva le nouveau budget Flaherty…

    Avec Harper et sa bande, on alterne souvent sans crier gare de la tristesse à la colère. 😦

    J'aime

  11. 22 mars 2013 0 h 16 min

    Ce qui est navrant, c’est qu’environ 40% de gens ne vont pas voter. Une bonne partie sont désabusés et croit que leurs votes ne changera pas grand chose.

    Un parti bien organisé, avec de grand moyen financier, avec une base solide d’environ 10-15% de l’électorat, n’a besoin d,aller chercher 10-15% d’électorat pour se faire élire majoritaire.

    D’autant plus qu’en pratiquant une politique dure, pour ne pas dire idéologique, rends le citoyen encore plus désabusé de la politique, et l’en se retrouve dans un cercle vicieux.

    J’entendais aujourd’hui à la radio un animateur ventant la rigueur budgétaire du gouvernement conservateur. Ils ont eu un déficit record de 55.6 milliards voilà presque trois ans!!! Malgré ces déficits, ils ont réduit année après année l’impôt des entreprises… et voilà maintenant qu’ils coupent dans un des rares avantages fiscaux de la classe moyenne!

    J'aime

  12. 22 mars 2013 4 h 59 min

    «et voilà maintenant qu’ils coupent dans un des rares avantages fiscaux de la classe moyenne!»

    Tu parles des Fonds de travailleurs? Les riches aussi l’utilisent! Mais jamais les pauvres, par définition. Je n’ai jamais vraiment été d’accord avec cette dépense fiscale…
    https://jeanneemard.wordpress.com/2012/02/16/le-credit-dimpot-des-fonds-de-travailleurs/

    J'aime

  13. 22 mars 2013 7 h 04 min

    Je n’ai pas de problème qu’ils le réduisent…. mais qu’ils réduisent aussi les avantages fiscaux aux plus riches ainsi qu’ils rétablissent les impôts aux entreprises au niveau d’avant la crise….

    De plus, une limite de REER à plus $20 000, l’on peut la réduire de 80-90%….

    J'aime

  14. 22 mars 2013 7 h 14 min

    Tout à fait d’accord avec ce que tu dis. Mais, le maintien de mesures régressives ne rend pas mauvaise l’élimination d’une autre mesure régressive.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :