Skip to content

L’emploi ne va pas bien…

3 juin 2013

EPA06-2013Cela fait quelques mois que je n’ai pas écrit sur la situation de l’emploi au Québec. Je m’y remets cette fois parce que ça ne semble pas aller bien du tout…

J’ai fait des mises en garde à de nombreuses reprises contre les conclusions trop rapides que bien des économistes et autres observateurs tirent des données fragiles sur l’emploi, en conseillant de regarder si des données d’autres sources les confirmaient ou les infirmaient. J’ai par exemple prétendu dès le début de 2012 que la baisse de 70 000 emplois estimée par les données de l’Enquête sur la population active (EPA) lors du dernier trimestre de 2011 était probablement simplement due à l’erreur d’échantillonnage, car aucune autre donnée que j’ai consultée n’allait dans ce sens, notamment celles de l’Enquête sur la rémunération et les heures de travail (EERH) qui proviennent d’un «recensement des dossiers administratifs pour tous les établissements dans le champ de l’enquête ayant des employés et qui sont sur le Registre des entreprises» et qui sont donc très fiables. Les données ultérieures de l’EPA m’ont donné raison.

Selon le fichier cansim 282-0087, les données récentes tirées de l’EPA montrent une baisse de 30 000 emplois entre janvier et mars 2013. Cela peut sembler bien peu par rapport à la baisse de 70 000 emplois que cette enquête a estimée au quatrième trimestre de 2011, mais, cette fois, elle est peut-être réelle… Je vais donc faire comme je l’ai fait en janvier 2012 et regarder ce que disent les autres indicateurs.

Les autres indicateurs

– EERH

Le graphique qui suit représente l’évolution des données de l’EPA (ligne bleue) et de l’EERH (ligne rouge) depuis un peu plus de deux ans. Comme ces données ne sont pas tout à fait identiques – l’EERH ne comptabilise que l’emploi salarié, donc pas l’emploi des travailleurs autonomes, et exclut l’emploi agricole – j’ai construit ce graphique en ratio pour pouvoir les comparer. Les deux séries commencent donc à 100 et, en divisant le nombre d’emplois de chaque mois qui suit par le nombre d’emplois du mois de départ, on peut comparer l’évolution des données des deux enquêtes.

EPA06-2013-1

On peut voir que les données de l’EERH avaient presque complètement ignoré la baisse de celles de l’EPA au dernier trimestre de 2011 ainsi que la baisse étrange de juillet 2012. Par contre, on voit que la baisse récente des données de l’EPA (entre janvier et mars 2013) est presque identique à celle des données de l’EERH. Pire, la baisse de l’emploi au cours de la même période selon les données de l’EERH est encore plus forte que celle estimée par l’EPA, atteignant près de 35 000. Cela indiquerait que cette baisse a toutes les chances d’être bien réelle.

– Assurance-emploi

Les données les plus récentes de l’assurance-emploi montrent une hausse de 3,5 % du nombre de «Demandes initiales et renouvelées» (en données désaisonnalisées, comme les données de l’EPA et de l’EERH) entre février et mars 2013. Bon, ce n’est pas vraiment horrible, mais ça va dans le sens des données de l’EPA et de l’EERH.

– Recettes de l’État

Le dernier «Rapport mensuel des opérations financières» du ministère des Finances du Québec montre que les recettes de l’État n’ont augmenté que de 0,16 % entre février 2012 et février 2013. Compte tenu de la hausse de la population et de l’augmentation des impôts du dernier budget, cette hausse est minime, bien inférieure aux attentes. D’ailleurs, le ministre Nicolas Marceau a annoncé dans son dernier énoncé budgétaire une baisse de 565 millions $ de ses prévisions de recettes pour l’exercice 2013-2014, en raison d’une «croissance économique inférieure aux prévisions».

Cette donnée va aussi dans le sens des données de l’EPA et de l’EERH.

– PIB

Les données les plus récentes sur le PIB montrent une faible hausse de 0,1 % du PIB du Québec en février. En plus, la hausse du PIB canadien de 0,2 % en mars est attribuable en premier lieu «au secteur de l’extraction minière, de l’exploitation en carrière et de l’extraction pétrolière et gazière», ce qui n’augure pas bien pour le Québec. Même si cette donnée n’est pas déterminante, elle ne va pas à l’encontre des données de l’EPA et de l’EERH.

Et alors…

Comme aucun des autres indicateurs ne contredit les données de l’EPA et de l’EERH et que quelques-uns vont carrément dans le même sens, on doit conclure que la baisse de l’emploi qu’elles montrent est fort probablement bien réelle. Et avec les mesures d’austérité que nos deux gouvernements appliquent, j’ai bien peur que cette baisse ne soit pas terminée. Je ne parle pas d’une autre grosse récession, mais au mieux d’une stagnation lancinante et pénible…

Publicités
7 commentaires leave one →
  1. 4 juin 2013 9 h 34 min

    Semblerait que la seule chose qui augmente au Québec ce soit la dette!!!

    J'aime

  2. 4 juin 2013 9 h 43 min

    Il y a aussi la population et la bêtise, mais il n’y a aucune corrélation entre les deux! 😉

    J'aime

  3. Gilbert Boileau permalink
    4 juin 2013 12 h 13 min

    Restons aux aguets … à suivre. Merci de le faire pour nous si brillammnent.

    J'aime

  4. 4 juin 2013 17 h 54 min

    Il n’y a évidemment rien de sûr, mais ça regarde mal…

    J'aime

  5. 9 juin 2013 9 h 17 min

    Je suis souvent sévère envers les journalistes, qui disent trop souvent n’importe quoi à propos des données sur l’emploi. Par contre, je dois souligner la bonne analyse de Rudy Le Cours qui est parue hier dans La Presse (et seulement aujourd’hui sur son site Internet). Cette analyse est même meilleure que ce que j’ai lu des économistes qui se sont prononcés sur la supposée création de 95 000 au Canada (dont 20 000 au Québec) en mai dernier, selon les données de l’Enquête sur la population active parues vendredi.

    http://affaires.lapresse.ca/economie/macro-economie/201306/08/01-4659255-analyse-rebond-detonnant-de-lemploi.php

    Extraits :

    «Avec pareilles données en dents de scie, mieux vaut s’en tenir à la moyenne mobile de trois mois, qui se situe à 18 000 emplois par mois, ou à celle de 6 mois, qui frôle les 19 000. Ces deux derniers chiffres cadrent mieux avec une économie dont l’expansion n’arrive pas à embrayer en deuxième ou troisième vitesse.»

    (…)

    «Les chiffres du Québec sont en revanche beaucoup moins spectaculaires et sans doute un peu faibles, compte tenu de la bonne croissance observée cet hiver. On compte 20 100 emplois de plus, dont seulement 1200 à temps plein. En mai, on comptait encore 1200 emplois de moins qu’en décembre. À temps plein, on observe même une saignée de 22 000 postes. Bref, il est bien possible que les données de juin ou de juillet de l’EPA viennent corriger ce qui s’apparente à une anomalie, à moins que d’autres indicateurs économiques ne confirment que la croissance du Québec, déjà bien anémique, a faibli encore au cours du printemps.»

    Même si j’émettrais des bémols sur ce qu’il appelle la «bonne croissance observée cet hiver», il revient tout de même à ce que je dis tout le temps : pour analyser correctement les données sur l’emploi, il faut aussi regarder les autres indicateurs économiques. Bravo!

    J'aime

  6. 29 juin 2013 10 h 58 min

    Dans ce billet, j’ai écrit que : «Le dernier «Rapport mensuel des opérations financières» du ministère des Finances du Québec montre que les recettes de l’État n’ont augmenté que de 0,16 % entre février 2012 et février 2013. »

    Les données de mars viennent de sortir (http://www.finances.gouv.qc.ca/documents/mensuel/fr/MENFR_rmof_7_11.pdf). Cette fois, c’est encore pire : le revenus autonomes de l’État ont cette fois carrément diminué de 1,4 % entre mars 2012 et mars 2013 (voir surtout la page 4). Pire, les recettes tirées de l’impôt sur le revenu des particuliers, un résutat directement lié à l’emploi, ont baissé de 24 % entre les deux mois de mars! Cette baisse est tellement énorme que les revenus tirés de cette source – malgré l’augmentation, lègère, il est vrai, du taux maximal d’imposition qui s’est appliqué de janvier à mars – pour toute l’année 2012-2013 ont été 1,9 % moins élevés que pour 2011-2012.

    Comme je le disais, ça ne va pas bien…

    J'aime

Trackbacks

  1. L’emploi ne va pas mieux… |

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :