Skip to content

Doit-on parler de ce qu’on ne veut pas entendre parler?

25 juillet 2013

doit-onPlus tôt cette semaine, j’ai laissé comme commentaire le titre de ce billet à un ami Facebook qui se disait tanné d’entendre parler du bébé royal (non pas du bébé chat de la parodie de la vieille pub de papier de toilette…). Il a peut-être cru que je critiquais son statut (que je ne retrouve plus…), mais ma question était sérieuse.

Au premier degré, il peut sembler ridicule de parler de ce qu’on ne veut pas parler, mais, on comprend bien qu’on veut en fait partager notre ras-le-bol. Quoi de plus naturel? Mais des fois, ça me tape sur les nerfs

Exemples

Plutôt que de m’amuser à faire des graphiques compliqués comme dans mon dernier billet, j’ai décidé cette fois de m’amuser à chercher s’il y a beaucoup de gens qui prennent la peine d’écrire sur ce qu’il ne veulent plus entendre. J’ai trouvé 52 400 résultats sur Google avec les mots entre guillemets « je suis tanné d’entendre parler »!

Je vais me permettre cette fois quelques remarques sarcastiques sur ces exemples, car, comme le disait si bien Plume, «C’est ben beau d’être cool tout le temps, mais faut ben qu’ça sorte de temps en temps» (rime riche!)!

Repêchage au hockey

«Je suis tanné d’entendre parler de repechage par des gens qui n’y connaisse rien»

Ben, à quoi tu t’attends quand tu perds ton temps à lire tous les articles, à écouter toutes les émissions sur le hockey et à ne parler que de ça le midi à la cantine? Parle de char avec tes chums à la place si tu n’es pas content! Tu peux être certain que je n’écouterai pas, parce que je suis tanné d’entendre parler de char! Mais, je n’empêche personne de le faire…

Lac-Mégantic

«Je suis tanné d’entendre parler du Lac-Mégantic. C’est triste c’est vrai mais là! Je veux dire changer d’histoire c’est toujours ça aux nouvelles»

Au-delà du manque d’empathie de ce statut, c’est évident que si tu passes la journée devant la télé à regarder RDI ou LCN, ça doit devenir légèrement répétitif. Heureusement pour lui, là, les médias consacrent moins de temps à ces nouvelles plates, ils parlent enfin des vraies affaires, tsé, comme de la téléréalité des parents célèbres qui élèveront leur bébé comme un enfant-roi. Martineau doit préparer une chronique pour dénoncer ces parents qui mettront, qui sait, de la sangria dans le biberon de George!

La corruption

«Je suis tanné d’entendre parler de magouille de détenteur de charge publique»

C’est vrai ça, arrêtons d’en parler pour revenir à la routine des magouilleurs qui s’en mettent plein les poches à nos dépends. Après tout, les vacances, c’est le bon temps pour se mettre la tête dans sable!

Des super-héros!

«Je suis tanné d’entendre parler de Batman par des gens de mon âge.Les supers héros,c’est une affaire de p’tits gars»

Ce n’est même pas vrai! Et, il va faire de la peine à Blink!

Accommodements religieux

«Je suis tanné d’entendre parler des accommodements religieux.»

Pourquoi a-t-il lu cet article alors? Et donné son opinion sur un sujet dont il est tanné d’entendre parler? Il devrait se mettre un turban devant les yeux pour ne plus avoir à lire ce qui le tanne, devant la bouche pour arrêter d’en parler et dans les mains pour arrêter d’écrire sur ce sujet!

Guerres entre automobilistes et cyclistes

«Personnellement, je suis tanné d’entendre parler de gué-guerres entre automobilistes et cyclistes»

Personnellement, je suis surtout tanné de la guerre entre les automobilistes, les cyclistes et les piétons. Sans oublier la police! Tant que cela ne sera pas réglé, il faut au contraire en parler!

Les riches

«Je suis tanné d’entendre parler des riches du Québec»

Il dit ça parce qu’il prétend qu’il n’y a pas assez de riches au Québec. Il devrait lire Jeanne Émard!

Et alors…

Je suis tanné d’entendre parler des gens qui disent qu’ils sont tannés d’entendre parler d’un peu n’importe quoi!

Publicités
17 commentaires leave one →
  1. Mathieu Lemée permalink
    25 juillet 2013 12 h 20 min

    Comme le disait Pierre Légaré: Moi, ce sont les commis de magasin que je ne suis plus capable d’entendre parler. 😉

    J'aime

  2. 25 juillet 2013 13 h 02 min

    « Ce n’est même pas vrai! Et, il va faire de la peine à Blink! »

    Et bien à mon tour de faire mon coming out: je suis un vrai geek! Cependant, je préfère Spider-Man à Batman. En fait, je préfère l’ensemble des Marvel aux DC. Quoi qu’il en soit, je plains tous ceux qui estiment que les films ou médias relatant des histoires de superhéros se limitent à des contes pour enfants. Ils ne savent pas ce qu’ils manquent!

    J'aime

  3. 25 juillet 2013 13 h 28 min

    «ce sont les commis de magasin que je ne suis plus capable d’entendre parler»

    Mais, est-il (ou es-tu) capable d’en entendre parler? Il semble que oui, puisque tu as apprécié de qu’en disait Légaré!

    «Et bien à mon tour de faire mon coming out»

    Ce qu’on apprend des choses grâce à des billets profonds comme celui-là!

    J’aimerais bien que Blink vienne dire ce qu’il pense de tes préférences!

    J'aime

  4. Blink permalink
    25 juillet 2013 15 h 08 min

    Ben voyons! C’est quoi ça, parler des super-héros? Comme chaque jeudi, je cours me chercher un lunch afin de lire le billet du jour chez Jeanne, bien installé à mon bureau et, au lieu de m’éduquer sur l’hyperinflation, la macroéconomie ou les variables démographiques qui influencent les taux directeurs de la banque centrale du Qatar, Darwin nous parle de SUPER-HÉROS! 😉

    Yes!!!!! Premièrement Pseudovirtuose, vous êtes un connaisseur. Je pense comme vous. L’univers de Marvel est plus riches pour ce qui est de la psychologie des personnages et en plus, ces derniers (malgré qu’ils soient invraisemblables) sont davantage collés sur la réalité du monde dans lequel nous vivons. J’ai toujours vu chez les X-Men, une magnifique allégorie sur l’acceptation des différences. Chez Iron Man, la conscience humaniste naissante d’un homme riche qui découvre le partage et la justice sociale et chez Hulk… ben pas grand chose sinon que ça fait du bien de le voir démolir des monstres venus de l’espace.

    Et c’est très personnel, mais un bon film de super-héros, c’est pas mal le meilleur endroit que j’ai trouvé pour décrocher du stress de la vie quotidienne. Je les ai tellement lus dans mon enfance que ce n’est que pur bonheur de les retrouver. Et si vous êtes tannés d’en entendre parler, ben fallait pas commencer 😀

    Mais ceci dit, c’est important aussi de lire sur la péréquation. Et quand je comprend rien (95% du temps) je répond simplement « François Quesnay avait raison, mais pas autant que John Perkins! » (même si je n’ai aucune espèce d’idée qui sont ces types). 😉

    J'aime

  5. 25 juillet 2013 15 h 58 min

    « Premièrement Pseudovirtuose, vous êtes un connaisseur. »

    Merci!

    « J’ai toujours vu chez les X-Men, une magnifique allégorie sur l’acceptation des différences. »

    J’avais pensé utiliser cet exemple, sans compter qu’à titre de « discrimination positive », les premiers superhéros noirs, à l’époque des années 70, ont été des X-Men. (Tornade, Forge, etc.)

    « Chez Iron Man, la conscience humaniste naissante d’un homme riche qui découvre le partage et la justice sociale »

    D’un côté,c’est bien vrai mais d’un autre, j’ai trouvé que le film Iron Man 2 était une vrai « partouse » de libertariens. On n’a qu’à penser au début du film alors que Tony Stark prétend littéralement avoir « privatisé » (c’est vraiment le terme utilisé…) la paix mondiale.

    Pour ma part, Spider-Man demeure mon favori. Le fait qu’il soit un prolétaire avec un patron détestable le rend d’autant plus attrayant pour un gauchiste. 😉 Batman, à l’inverse, est un riche héritier qui donne dans la philanthropie et vote probablement pour le parti Républicain (quoi que, Batman est tout de même reconnu pour sa haine des armes à feu…).

    Bref, les superhéros et les thèmes socio-politiques, des sujets bien plus proches qu’on ne pourrait être porté à le croire!

    J'aime

  6. Blink permalink
    25 juillet 2013 16 h 16 min

    « les premiers superhéros noirs, à l’époque des années 70, ont été des X-Men. (Tornade, Forge, etc.) » En effet, et c’est sans parler de The Falcon l’ami du Capitaine America qui est apparu en 1969 (source http://fr.wikipedia.org/wiki/Le_Faucon).

    Le Capitaine America, vous le qualifieriez comment? C’est un gars conservateur voire « Old Fashion », un sens morale sans faille, patriotique au possible… Comment ça se traduit en 2013?

    Vous savez, malgré mon parti pris pour Marvel, je dois avouer que côté « aquatique », j’ai toujours préféré Aquaman à Namor. Et un bon film de « Flash » serait plutôt cool. Encore faudrait-il que la caméra puisse le suivre 😉

    J'aime

  7. ACE permalink
    25 juillet 2013 18 h 15 min

    Je dois dire que je suis aussi un amateur de super héros et Spider-man est celui qui m’a initié aux «comic books». Outre ce que vous avez mentionné, j’ai toujours aimé ses commentaires et jeux de mots poches qu’il lance en combattant les méchants. J’ai lu quelque part que c’est le héros de bandes dessinés qui a le plus de bulles de pensée par case (je sais pas si c’est vrai mais ça me semble possible).

    Quand à capitaine America version moderne je le vois plus «vieux jeu» que conservateur au sens moral/politique. À son époque l’idéologie ultra-conservatrice des républicains d’aujourd’hui n’était pas encore pleinement développée. Il n’a pas non plus connu le Maccathysme et le président de son époque était FDR.

    Donc conservateur oui mais pas dans le sens néocon/libertarien. Je le vois plus du genre modéré/chrétien non militant/patriote.

    J'aime

  8. 25 juillet 2013 19 h 49 min

    Finalement, je ne me tanne pas de vous lire parler des super-héros! 🙂

    J'aime

  9. 25 juillet 2013 20 h 14 min

    @Blink

    Dans le cas de Capitaine America, je pense aussi qu’il est davantage conservateur social que conservateur économique en raison de l’époque dont il est issu. Après tout, lorsque Steve Rogers s’est retrouvé congelé, la seconde période de « Peur rouge » n’avait pas encore frappé l’Amérique et on était loin de la Guerre froide.

    « Vous savez, malgré mon parti pris pour Marvel, je dois avouer que côté « aquatique », j’ai toujours préféré Aquaman à Namor. »

    De mon côté, j’ai toujours préféré le Batman original chez DC à toutes les tentatives de « rip-off » de Marvel.

    @ACE

    « Outre ce que vous avez mentionné, j’ai toujours aimé ses commentaires et jeux de mots poches qu’il lance en combattant les méchants. »

    C’est en effet l’une de ses facettes les mieux connues. D’ailleurs, à ce propos, je pense que l’acteur actuel le personnifiant au cinéma, Andrew Garfield, est énormément mieux qualifié pour ce rôle que ne l’était Tobey Maguire.

    @Tous

    Par ailleurs, tel que je le disais à Darwin, l’un des membres des X-Men, Northstar, est en fait un québécois qui a déjà fait partie du FLQ:

    « [traduction] Il devient un jeune rebelle et colérique et, à l’âge adulte, il rejoint le Front de libération du Québec, une organisation séparatiste terroriste cherchant à obtenir l’indépendance du Québec. Cependant, il devient rapidement dégouté avec les méthodes employés par le groupe et renonce au terrorisme. »

    http://en.wikipedia.org/wiki/Northstar

    Pour ceux qui ont vu « X-Men : Première classe », vous noterez que ce genre d’incision fictive au sein d’évènements historiques réels n’est pas rare chez les X-Men!

    J'aime

  10. 25 juillet 2013 21 h 49 min

    @Ace et Pseudovirtuose

    Merci de me rassurer au sujet du Capitaine 🙂

    En fait, je le vois aussi comme un grand altruiste qui se sacrifie pour la veuve et l’orphelin. C’est mon préféré en fait. Je jubile quand je revoit la scène où, devant un Tommy Lee Jones médusé, il se jette sur la fausse grenade pour sauver les autres aspirants super-soldats.

    Et bien d’accord avec le choix de Andrew Garfield pour Peter Parker. Et Paul Giamatti dans le rôle de Rhino pour le second épisode… j’ai vraiment hâte.

    On dirait que les Geeks on pris le contrôle de Chez Jeanne 😉

    J'aime

  11. Richard Langelier permalink
    25 juillet 2013 23 h 00 min

    @ Pseudovirtuose

    Aujourd’hui, je ne fais pas partie des tous, parce que la dernière bande dessinée que j’ai suivie était Philomène. Pendant que vous vous amusiez, je suivais nos valeureuses Alouettes contre les Eskimos d’Edmonton. Si au moins, c’avait été les Oilers, je pourrais croire que nous les écolos québécois avons triomphé des méchants producteurs de pétrole, grâce à mes efforts devant la télé.

    J'aime

  12. 25 juillet 2013 23 h 12 min

    @ Richard Langelier

    Vos efforts télévisuels ont sans doute sauvé le job de l’entraîneur-chef pour le moment 🙂

    J'aime

  13. 26 juillet 2013 5 h 05 min

    Moi, j’ai eu assez de la première demie. Je me réserve pour quand le vrai football va commencer!

    J'aime

  14. Richard Langelier permalink
    26 juillet 2013 12 h 21 min

    Je croyais avoir des droits d’auteur sur l’expression « le vrai football ».

    J'aime

  15. 26 juillet 2013 13 h 28 min

    Je ne savais pas que les clichés étaient assujettis aux droits d’auteur! Si c’était le cas, ils ne seraient jamais devenus des clichés!

    J'aime

  16. Mathieu Lemée permalink
    27 juillet 2013 9 h 29 min

    « Mais, est-il (ou es-tu) capable d’en entendre parler? »

    Disons qu’à l’instar de Légaré, je suis capable d’en rire. 😉

    En attendant, je ne m’embarque pas dans les histoires de super-héros entre Blink et pseudovirtuose. Mais j’adore lire leurs échanges à ce sujet. 😉

    J'aime

  17. 27 juillet 2013 9 h 48 min

    «Mais j’adore lire leurs échanges à ce sujet.»

    Comme moi!

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :