Skip to content

L’emploi ne va pas mieux…

15 août 2013

EPA08-2013Je ne pensais pas revenir sur le sujet aussi vite… J’ai en effet parlé de la situation le l’emploi dans un billet publié il y a à peine plus de deux mois en affirmant que L’emploi ne va pas bien et en concluant que j’avais bien peur que la baisse de l’emploi dont je parlais ne soit pas terminée.

Avec le dernier communiqué de Statistique Canada qui montre que l’estimation désaisonnalisée de l’emploi selon l’Enquête de la population active (EPA) a diminué de plus de 30 000 en juillet, après une baisse de plus de 8 000 en juin (voir le graphique qui suit), je pourrais faire le fanfaron et me vanter que je vous l’avais bien dit, mais je ne le ferai pas. Cela fait en effet une dizaine de billets que j’écris pour dire qu’il ne faut jamais se fier sur une ou deux données mensuelles de cette enquête pour conclure. Et, avec les estimations qui viennent de sortir, il faut peut-être demeurer encore plus prudent qu’à l’habitude.

EPA08-2013-1

Ces données sont en effet tellement étranges, que même des économistes de banque, dont je me moque souvent quand je parle de cette enquête (dans ce commentaire, je m’étonnais par exemple des explications d’un économiste de la BMO qui prétendait que la hausse de l’estimation de l’emploi en mai 2012 était due à la grève étudiante, alors que l’estimation du taux d’emploi des jeunes était inférieure à celle du mois de mai précédent…), ont dit douter de cette baisse. Dans cet article de La Presse, Doug Porter, économiste principal à la Banque de Montréal, dit par exemple avoir du mal à croire que «tout cela se soit passé véritablement en un mois», parlant de la baisse de 74 000 emplois au Canada dans le secteur public! Et il a raison!

Au Québec, les mouvements industriels sont encore moins explicables. Ainsi, l’estimation désaisonnalisée de la baisse du nombre d’emplois dans le secteur de la santé et des services sociaux, soit de 37 800 emplois ou 6,7 % du total d’emplois estimés le mois précédent, serait encore plus élevée que la baisse totale de l’emploi (30 400). Comme le dit pertinemment l’économiste Benoit Durocher, du Mouvement Desjardins, «Il s’agit de la plus forte perte d’emplois pour cette industrie depuis 1976, soit le début de ces données statistiques». Il aurait pu ajouter que, selon le fichier cansim 282-0007 de Statistique Canada, cette baisse d’emploi aurait entraîné une hausse de seulement 3 300 chômeurs dans cette industrie, pour porter son taux de chômage de 1,5 % à 2,2 %, le deuxième taux le plus faible des 25 industries pour lesquelles ce fichier fournit des données! L’ampleur de cette baisse d’emploi est donc plus que douteuse…

Et ce n’est pas le seul mouvement difficile à expliquer. Ce tableau (vers le bas de la page) nous montre aussi que l’estimation de l’emploi a augmenté en un seul mois de 29 200 (à la quatrième colonne) dans la fabrication, une hausse de 6,1 % (à la septième colonne), qu’il a diminué de 7,1 % dans les transports et de 9,4 % dans l’industrie de l’information, de la culture et des loisirs! Il est fréquent que les données de cette enquête varient de façon notable d’un mois à l’autre compte tenu de la marge d’erreur, mais ces variations sont vraiment énormes!

Et alors…

Le danger lorsqu’on explique comme je le fais dans ce billet la prudence dont on doit faire preuve quand on interprète les données de l’EPA est qu’on se dise que ces données ne valent pas grand chose. Or, je ne le dirai jamais assez souvent, toute donnée ne dit que ce qu’elle dit, pas ce qu’on voudrait qu’elle dise. Compte tenu des marges d’erreurs associée à cette enquête, on ne doit jamais conclure sur les données d’un mois. On l’a vu lors du dernier trimestre de 2011, alors que tous criaient au scandale au sujet de la baisse de 70 000 de l’estimation de l’emploi, alors que la suite a montré que cette baisse n’a en fait jamais eu lieu, comme on peut le voir au milieu du graphique de ce billet (la ligne rouge qui montre l’évolution des données beaucoup plus précises de l’Enquête sur la rémunération et les heures de travail, ou EERH, a à peine frissonné vers le bas alors que la ligne bleue qui représente les données de l’EPA a chuté avant de se redresser). Et, quelqu’un qui aurait analysé correctement ces données aurait plutôt respiré par le nez, regardé d’autres indicateurs et aurait conclu qu’il était fort probable que cette baisse ne soit pas réelle.

L’histoire se répète-t-elle cette fois-ci? Probablement. Cela dit, on voit bien dans le graphique que les données de l’EPA et de l’EERH stagnent ou diminuent depuis maintenant plus de six mois. Mon billet précédent sur le sujet a bien montré que les autres indicateurs pertinents ne donnent pas de meilleurs signaux et ces indicateurs ne se sont pas amélioré depuis. Alors, oui, je m’avancerais à confirmer que l’emploi ne va pas mieux qu’il y a deux mois, même si l’estimation d’une baisse de 30 000 emplois semble bien exagérée…

Vous estimez peut-être que j’ai abusé de l’utilisation du mot «estimation» dans ce billet, mais moi, j’évalue qu’on ne dit pas assez que cette enquête ne nous fournit pas des données exactes, mais seulement des estimations! Et c’est déjà beaucoup si on les interprète correctement!

Publicités
20 commentaires leave one →
  1. Gilbert Boileau permalink
    15 août 2013 10 h 42 min

    J’aime le mot vigilance dans ce cas,

    J'aime

  2. 15 août 2013 11 h 02 min

    D’accord pour la vigilence, mais par rapport à quoi?

    J'aime

  3. THE LIBERTARIAN BADASS permalink
    15 août 2013 11 h 02 min

    Temps durs pour le modèle Québécois….
    À quand un « righ to work act » pour corriger la situation!!! 😈

    J'aime

  4. 15 août 2013 12 h 10 min

    Le modèle néolibéral, sur lequel les partis au pouvoir au Québec et au Canada s’inspirent trop souvent (notamment, par leurs politiques d’austérité) fait bien pire! Pense à l’Europe!

    «À quand un « righ to work act » pour corriger la situation!!!»

    😆

    Ben oui, c’est la faute des syndicats, maintenant! Surtout que j’ai vu récemment un article ou une étude qui montre que ce sont les États où ce type de loi est en force qui ont les économies les plus mauvaises…

    J'aime

  5. 15 août 2013 12 h 37 min

    Le libertarian badass: Félicitations pour votre pensée facile, c’est justement ce type de pensée qui entraîne des situations comme celle décrit dans ce papier.

    J'aime

  6. Benton permalink
    15 août 2013 12 h 40 min

    @THE LIBERTARIAN BADASS

    T’es un p’tit comique toi….

    J'aime

  7. 15 août 2013 12 h 55 min

    «T’es un p’tit comique toi….»

    C’est en effet le cas…

    @ Olivier Myre

    Ne le prenez pas plus au sérieux qu’il ne se le prend lui-même! Mais, je comprends qu’on puisse se faire avoir par ses phrases lapidaires, je me suis déjà fait prendre…

    J'aime

  8. Gilbert Boileau permalink
    15 août 2013 14 h 10 min

    Vigilance dans le sens de ne pas prendre au sérieux le premier analyste qui donne son avis sur l’évolution de l’emploi comme si c’était un indicateur simple à comprendre. Peu d’entre eux ont les connaissances nécessaires pour bien saisir cette variable complexe du marché du travail et en prévoir l’évolution à court et moyen terme. Que diraient les analystes financiers si un analyste du marché du travail se mettait en frais d’examiner l’état de telle ou telle banque? Merci de nous indiquer des pistes de discussion.

    J'aime

  9. youlle permalink
    15 août 2013 14 h 18 min

    @ Darwin

    « …dit pas assez que cette enquête ne nous fournit pas des données exactes, mais seulement des estimations! »

    D’où proviennent ces estimations.

    J'aime

  10. 15 août 2013 15 h 52 min

    @ Gilbert

    Merci de la précision, je pensais plutôt à la vigilance dans l’analyse des données!

    @ youlle

    «D’où proviennent ces estimations.»

    D’un échantillon de plus de 50 000 ménages au Canada, dont environ 10 000 au Québec.

    J'aime

  11. youlle permalink
    15 août 2013 19 h 27 min

    @ Darwin

    « D’un échantillon de plus de 50 000 ménages au Canada… »

    Je me rappelle que l’entreprise répondait régulièrement à un questionnaire sous peine d’amende. Évidemment c’était moi qui le remplissait. Des questions sur le nombre d’employés dans X temps, chiffre d’affaire prévu etc. Ce n’était pas long, 3 ou 4 minutes. Je ne me souviens plus si c’était le fédéral.

    J'aime

  12. 15 août 2013 19 h 43 min

    @ youlle

    «Je me rappelle que l’entreprise répondait régulièrement à un questionnaire sous peine d’amende.»

    C’est probablement l’autre enquête dont je parle dans ce billet, soit l’Enquête sur la rémunération et les heures de travail, ou EERH, qui est de fait une enquête auprès des entreprises. Celle dont je parle le plus (car c’est celle dont les journaux parlent), est l’Enquête de la population active (EPA) auprès des ménages. La première porte sur les emplois salariées, la deuxième sur ls personnes en emploi. C’est différent…

    J'aime

  13. Marc Sauvageau permalink
    15 août 2013 22 h 38 min

    @ youlle

    Si vous voulez l’information exacte concernant l’échantillonnage de l’enquête sur la population active de stat-can, c’est ici : http://www.statcan.gc.ca/pub/71-001-x/2013007/technote-notetech1-fra.htm .

    J'aime

  14. 15 août 2013 22 h 53 min

    Les lois « right to work » sont anti-libre-marché. Ils violent la liberté de contracter. Ils me font rire ces libertariens qui prônent ces lois interventionnistes.

    J'aime

  15. 16 août 2013 8 h 18 min

    Nos partis politiques s’amusent à coeur joie avec ces données!

    Le PLQ insiste que si on part du début de l’année, l’emploi a diminué. C’est exact, comme on peut le voir avec la ligne bleue du graphique. Cette baisse est aussi perceptible avec les donnée dee l’EERH, ligne rouge du graphique, mais avec moins d’ampleur. Même si le PLQ présente ces données de façon démagogique, les données lui donne plus raison que tort.

    Le PQ préfère comparer soit les données des mois de juillet 2012 et 2013, soit la moyenne de janvier à juillet 2013 avec les mois correspondants de 2012. On peut voir des hausses dans les deux cas. Mais…

    Dans le cas de la comparaison juillet à juillet, il faut tenir compte que les estimations de juillet 2012 étaient anormalement basses : le graphique nous montre que ces estimations avaient baissé entre juin et juillet et avaient aussitôt remonté en août. C’est donc un cas classique de picorage de données («cherry picking»).

    Dans le cas de la comparaison des moyennes de janvier à juillet, il faut tenir compte du niveau anormalement bas des estimations de janvier, février, mars et juillet 2012 (la courbe bleue est bien au-dessous de la courbe rouge au cours de ces mois), et même du niveau relativement élevé des données de janvier à mai 2013, (la courbe bleue est au-dessus de la courbe rouge au cours de ces mois). On compare donc des données un peu trop élevées avec des données pas assez élevées, ce qui accentue l’impression d’augmentation de l’emploi. Bref, si on ne peut pas parler de picorage de données dans ce cas, cela n’en reste pas moins démagogique…

    D’ailleurs, si l’emploi allait si bien, comment se ferait-il que les recettes du gouvernement montrent, selon ce même article, un manque à gagner d’«environ 650 millions pour équilibrer le budget»?

    Je le répète, l’emploi va mal!

    http://www.lapresse.ca/actualites/politique/politique-quebecoise/201308/15/01-4680270-bras-de-fer-budgetaire-a-quebec.php

    J'aime

  16. youlle permalink
    16 août 2013 9 h 45 min

    @ Marc Sauvageau

    Merci!

    J'aime

  17. 28 août 2013 10 h 33 min

    Statistique Canada a mis à jour les données de l’Enquête sur l’emploi, la rémunération et les heures de travail (EERH) ce matin. Une autre baisse de 0,4 % de l’emploi pour juin. Cela confirme la baisse de l’emploi de l’EPA pour ce même mois. Il faudra toutefois attendre un mois, idéalement deux (il y a toujours des revisions de données) pour voir si la baisse de 30 000 emplois de juillet selon l’EPA se reflète dans les données de l’EERH.

    En plus, selon l’EERH, l’emploi salarié en juin 2013 était plus faible qu’en juin 2012 de 0,5 %. Bref, l’emploi ne va pas mieux…

    http://www.statcan.gc.ca/daily-quotidien/130828/t130828a002-fra.htm

    J'aime

Trackbacks

  1. La politique de la division |
  2. Emploi : toujours de la confusion… |
  3. Emploi : toujours de la confusion… | Politicoglobe

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :