Skip to content

Les priorités de nos élus

28 septembre 2013

prioritésAu cours des dernières semaines, les membres de nos gouvernements ont su judicieusement mettre leurs ambitions électorales et différends de côté afin de se pencher sur plusieurs problématiques d’envergure. Écartant les litiges insipides, nos élus démontrent désormais leurs capacités à se soucier des situations les plus complexes et prioritaires.

Un débat qui n’en finit plus!

Inutile de rappeler tout l’espace occupé au sein du débat public par la controversée Charte des «valeurs québécoises» proposée par le gouvernement Marois, elle fait l’objet de presque toutes les discussions médiatisées depuis la fin du mois d’août. Elle incite également plusieurs citoyens et représentants de différentes organisations à se mobiliser afin de démontrer leur appui ou opposition à la Charte, incluant même les voix les plus… «pertinentes»!

– pendant ce temps…

L’économie québécoise semble de plus en plus à bout de souffle et enregistre un recul pour le deuxième trimestre de 2013 :

«D’avril à juin, le produit intérieur brut (PIB) du Québec a diminué de 0,7 %, comparativement à une hausse de 0,3 % au premier trimestre, notamment en raison du recul de l’investissement des entreprises. La progression des exportations a permis de compenser en partie le recul de la construction et celui des dépenses gouvernementales.»

Évidemment, la diminution des dépenses gouvernementales et son impact néfaste sur le PIB du Québec sont encore une fois justifiés par la volonté de vouloir atteindre le déficit zéro même si le gouvernement semble se mordre la queue en agissant ainsi :

«Les données de l’Institut de la statistique confirment que l’atteinte du déficit zéro par Québec risque d’être difficile. […]Dans sa mise à jour de mars, le ministre Marceau tablait sur une croissance de 1,3 % pour cette année, en baisse de 0,2 point de pourcentage par rapport à ses prévisions de novembre dernier. Or, pour les six premiers mois de l’année, le PIB réel a progressé de 0,9 % au Québec.»

À quoi bon vouloir légiférer sur les tenues vestimentaires des fonctionnaires s’ils sont tous mis au chômage?

Un ex-ministre devenu délégué et sa dope

La consommation de cocaïne par l’ex-ministre péquiste André Boisclair, mêlée aux récentes déclarations de M. Sauvé, a amené le député caquiste Jacques Duschesneau à tenter d’établir un lien hypothétique entre ces deux situations. De telles déclarations ont poussé André Boisclair à brandir la menace d’une poursuite de M. Duschesneau en diffamation s’il ne retirait pas ses propos. Toutefois, la saga ne se termine pas ainsi! Un autre député caquiste a décidé de s’en mêler en exigeant de connaître le lieu d’achat des stupéfiants de M. Boisclair afin de corroborer le lien hypothétique de son collègue. Manifestement, nos élus savent mettre le doigt sur les causes prioritaires…

– pendant ce temps…

Le dernier rapport du GIEC (Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat) sur les changements climatiques vient tout juste de paraître et la situation s’avère encore plus problématique qu’elle ne semblait déjà l’être :

«En fait, les émissions de GES ne cessent de croître année après année. Au point où, selon des estimations de la Banque mondiale et de l’Agence internationale de l’énergie (AIE), la hausse du thermomètre pourrait atteindre de 3 à 5 °C. Un tel bond « aurait des conséquences désastreuses en matière d’événements climatiques extrêmes et d’élévation du niveau de la mer, et entraînerait d’énormes coûts économiques et sociaux », selon la directrice générale de l’AIE, Maria van der Hoeven.»

Néanmoins, cela n’est pas suffisant pour ébranler le gouvernement fédéral qui préfère blâmer les précédents gouvernements tout en auréolant ses quelques efforts en la matière. Quant aux élus provinciaux, nous aurons sûrement droit à leurs points de vue à ce sujet dès qu’André Boisclair aura révélé le nom de son «pusher».

Et alors…

Plus sérieusement, le fait qu’autant de temps et d’énergie semble être alloué à ces situations alors que d’autres passent sous silence au sein des débats entretenus par nos élus est désespérant. Ces exemples ne sont qu’une poignée parmi tant d’autres. Pensons simplement aux accusations d’ingérence au CSF (Conseil du statut de la femme) envers le gouvernement Marois dont la réplique de la cheffe à ces accusations lui aura valu une insulte de la part de la député libérale Christine St-Pierre.

Nos politiciens se laissent parfois emporter sur des insignifiances!

Publicités
7 commentaires leave one →
  1. Yves permalink
    28 septembre 2013 11 h 30 min

    Marissal tout comme toi y consacre un article, sauf que le tien est meilleur. 🙂

    http://www.lapresse.ca/debats/chroniques/vincent-marissal/201309/28/01-4694208-le-festival-du-sideshow.php

    J'aime

  2. 28 septembre 2013 18 h 50 min

    À qui le dites vous, sort humain !

    Sort humain, comme dans Rue des pignons.

    J'aime

  3. Richard Langelier permalink
    29 septembre 2013 17 h 36 min

    Heureusement, la parade de la Coupe Grey sur la Catherine viendra nous distraire de cette distraction. Selon le schéma hégélien, par négation de la négation, la Raison triomphera dans l’Histoire. Il suffisait de patienter et d’admirer nos Alouettes (non en colère) triompher dans une comédie d’erreurs contre les socialistes :
    « The Roughriders are one of only a few publicly owned professional sports companies in North America, complete with a board of directors. The Roughriders’ public ownership model is similar to the Green Bay Packers where a limited number of shares have been sold to the public. It is not possible to resell these shares, no dividend payment is possible and no person may hold more than 20 voting shares. A recent public offering of Rider Shares — Series 1 — commenced in 2004 at an offering price of $250 per share[4] In 2006 the Ottawa Sun reported that the Roughriders had sold around 3,000 at $250 each.[5] The Series 1 offering closed in 2008 after all 6,000 shares were sold. A second public offering, Series 2, was launched in 2010 in honour of the team’s 100th anniversary.[6] A third public offering, Series 3, was launched on June 10, 2012 honouring of the team’s 1989 Grey Cup victory.[6] »

    Souffrez que je ne tente même pas une traduction même à l’aide de Google.

    La première lecture du billet de Josée Blanchette http://www.ledevoir.com/societe/actualites-en-societe/388481/de-signes-de-piastre-d-humour-et-d-oubli m’avait donné l’impression d’avoir enfin un nouvel angle sur Le thème de l’actualité. Alors que le discours de Pierre Falardeau m’a toujours donné des boutons, j’ai apprécié cet extrait : « […] La culture, c’est aussi l’odeur de la cuisine de ma mère. C’est le hockey à la télévision, le samedi soir, frais lavé, frais peigné dans ton pyjama en flanellette qui sent le savon et le vent. » Je viens de relire le billet et je ne vibre plus.

    Je suis parfaitement d’accord avec vous Pseudovirtuose, cette obsession de l’atteinte du déficit zéro est une erreur. Le recul du ministre Marceau pour éliminer la taxe Santé, sous prétexte qu’il y aurait un seuil psychologique de 50% du palier supérieur d’imposition à ne pas dépasser, qu’imposer 75% des gains en capital pénaliserait le propriétaire d’un petit chalet et le couple âgé qui vend le duplex qu’il habite pour aller vivre en centre d’accueil ne résistent pas à l’analyse. L’indexation des frais de scolarité sur la base de l’enrichissement collectif est un pied de nez aux électeurs.

    Dois-je revenir à mes valeurs québécoises?

    J'aime

  4. 29 septembre 2013 23 h 53 min

    Et personne parle des vrais affaires, c’est-à-dire le Canadien va-t-il faire les séries?

    J'aime

  5. 30 septembre 2013 5 h 27 min

    Ça va venir, n’aie crainte!

    J'aime

  6. Yves permalink
    30 septembre 2013 8 h 29 min

    Ouai, pis n’oublier pas, les alouettes ont gagné hier! Belle victoire de 17-12.

    J'aime

  7. Oli permalink
    30 septembre 2013 20 h 53 min

    @Yves

    Les Alouettes n’étant pas en colère, tout est expliqué!

    Ou pas.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :