Skip to content

Les acteurs ne savent pas mourir

15 décembre 2014

vadeboncoeurLes acteurs ne savent pas mourir, de Alain Vadeboncoeur, est un livre difficile à définir. L’auteur le présente comme un recueil de «récits d’un urgentologue». C’est bien ce que c’est, mais les récits qu’il contient ne parlent pas seulement de l’urgentologue, mais aussi de l’homme, toujours sur le thème de la mort, bref, de la vie.

L’urgentologue

Les récits sur le travail d’Alain Vadeboncoeur présentent un grand nombre de contacts avec la mort que ce chef du service de médecine d’urgence de l’Institut de cardiologie de Montréal a vécus dans le cadre de son travail. Il raconte aussi bien les réussites de son équipe que ses «échecs», essentiellement de nombreux cas où, malgré les connaissances de l’équipe et leur équipement, ils n’ont pas pu sauver leurs patients.

On devinera sans peine que les réussites sont plus agréables à lire que les «échecs». Cela dit, toutes ces histoires ont un intérêt, nous montrant un aspect important de la réalité du travail dans cette urgence. Elles se lisent bien, entre autres grâce à l’humour de l’auteur, humour qui loin d’être déplacé, permet de passer d’une histoire à l’autre sans trop déprimer…

Il insère entre ces récits une section contenant quelques anecdotes de patients étranges, aux questions ou comportements assez surréalistes. Encore là, ces histoires permettent de relaxer avant de passer à celles qui sont plus dramatiques…

L’homme

La série de récits sur les expériences personnelles de l’auteur avec la mort aborde aussi bien celles qu’il a vécues dans sa jeunesse que dans sa vie adulte (il en a développé une relation difficile avec les automobiles; on le comprend!), celles liées à ses études en médecine et, dans un texte plus développé que les autres, dans l’accompagnement des derniers jours de son père, le syndicaliste et écrivain Pierre Vadeboncoeur. Il raconte même la relation avec la mort chez ses ancêtres.

Autres sujets

Certaines parties du livre ont un accent plus pédagogiques. L’auteur nous présente par exemple la complexité du corps humain, ses réactions face au danger et à la maladie, des éléments du processus d’évolution, les conditions pour que la vie ait pu se répandre sur notre planète, etc. Il explique aussi l’importance de l’empathie (pas seulement chez les médecins) et l’importance de la distinguer de la sympathie (quand on ne fait pas que se mettre dans la peau de quelqu’un d’autre, mais qu’on en vient à prendre aussi personnellement leurs problèmes), distinction qui s’applique à toute relation d’aide, pas seulement à celle spécifique à l’exercice de la médecine.

Dans la partie du livre qui lui donne son titre, l’auteur raconte ses expériences avec des acteurs. Ami avec Alexis Martin dans sa jeunesse, il le retrouve en 1992 après plusieurs années sans contacts. Il lui fait part de son agacement face à la façon dont les acteurs miment la mort : «trop d’intention, trop d’émotions, trop de mots, trop de contenu». De fil en aiguille, Alexis en est venu à lui proposer d’écrire une pièce de théâtre avec lui sur ce sujet. Ainsi est née la pièce de théâtre Sacré-Coeur qui raconte une nuit à l’urgence, au cours de laquelle l’urgentologue en poste devra faire face à de nombreux cas lourds, souvent tragiques. Ce qui, on s’en doute, n’exclut nullement des passages rigolos…

Et alors…

Alors, lire ou ne pas lire? Lire! Il est certain que ce livre contient certains récits plus difficiles à endurer, mais pas autant que j’en avais entendu parler. On passe rapidement d’une histoire à l’autre (les chapitres sont en majorité courts) de façon fluide. Comme les textes sur les thèmes abordés (réussites, échecs, histoires étranges, etc.) sont regroupés, on y est jamais dépaysé et on devine facilement si elles se termineront bien ou mal.

Bref, il s’agit d’un livre bien construit et bien écrit qui en plus nous permet une réflexion intéressante sur la mort… et la vie!

Advertisements
No comments yet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :