Skip to content

Le marché du travail des femmes (7) – le taux de fréquentation scolaire

20 mai 2015

mt_femmesCe septième billet de ma série sur le marché du travail des femmes porte sur l’évolution de la fréquentation scolaire des femmes et des hommes. Pour ce, j’utiliserai le fichier cansim 282-0095 tiré des données de l’Enquête sur la population active (EPA).

Taux de fréquentation scolaire

Le graphique qui suit montre l’évolution du taux de fréquentation scolaire à temps plein (moyenne des huit mois d’études, soit de janvier à avril et de septembre à décembre) des femmes et des hommes âgés de 15 à 19 ans, 20 à 24 ans et 25 à 29 ans.

mt_femmes7_1

Les deux lignes du haut (bleue pour les hommes âgés de 15 à 19 ans et rouge pour les femmes de la même tranche d’âge) montrent que :

  • le taux de fréquentation scolaire à temps plein a augmenté fortement entre 1976 et 1993, chez les femmes (de 24 points de pourcentage, de 61 % à 85 %) et chez les hommes (de 19 points, de 63 % à 81 %), et il est demeuré assez stable par la suite; les mouvements annuels qu’on peut observer entre 1993 et 2014 sont souvent causés par des changements démographiques; en effet, comme le taux de fréquentation des jeunes de 15 et 16 ans approche 100 % en raison de l’obligation de fréquenter l’école et que celui des 18 et 19 ans est bien inférieur (autour de 60 % à 70 %), lorsqu’il y a plus de jeunes de âgés 15 ans que de 19 ans, le taux de fréquentation des 15-19 augmente et il diminue quand il y a plus de jeunes âgés de 19 ans que de 15 ans;
  • le taux de fréquentation scolaire des hommes âgés de 15 à 19 ans fut plus élevé que celui des femmes de 1976 à 1983, mais lui fut inférieur à chaque année par la suite; cela est un des phénomènes les plus importants de cette période, illustrant un changement majeur des mentalités et des rôles des hommes et des femmes.

Les deux lignes du centre (jaune pour les hommes âgés de 20 à 24 ans et verte pour les femmes de la même tranche d’âge) illustrent le même phénomène, mais de façon plus complexe :

  • le taux de fréquentation scolaire à temps plein a augmenté fortement entre 1976 et 1998, chez les femmes (de 29 points de pourcentage, de 11 % à 40 %, soit presque quatre fois plus) et chez les hommes (de 18 points, de 16 % à 34 %, soit plus du double), il est demeuré assez stable jusqu’en 2006 (les écarts annuels dépendant souvent de changements démographiques, comme chez les 15-19) et est reparti en hausse par la suite, surtout chez les femmes (hausse de 11 points chez elles, mais de seulement un peu plus de 2 points chez eux) pour dépasser la barre du 50 % pour une première fois en 2014, alors que le taux des hommes atteignait 36 %, en retrait du sommet observé en 2012 (39 %);
  • le taux de fréquentation scolaire des hommes âgés de 20 à 24 ans fut plus élevé que celui des femmes de 1976 à 1987, lui fut assez semblable de 1988 à 1996 et lui fut inférieur par la suite; cet écart s’est creusé graduellement pour atteindre 14 points de pourcentage en 2014, alors qu’il se situait entre quatre et huit points de 1997 à 2006;
  • l’augmentation de cet écart semble indiquer qu’une deuxième barrière s’est écroulée dans les mentalités stimulant la participation des femmes aux études supérieures.

Les deux lignes du bas (rouge vin pour les hommes âgés de 25 à 29 ans et bleue pâle pour les femmes de la même tranche d’âge) ne semblent pas montrer de différences aussi grandes que les précédentes, mais ce n’est qu’une illusion due au fait que les données sur la fréquentation scolaire à temps plein dans cette tranche d’âge sont beaucoup plus petites. Je ne les ai indiquées dans ce graphique que pour montrer la grande différence du taux de fréquentation scolaire entre ces trois tranches d’âge.

mt_femmes7_2Pour mieux visualiser l’évolution du taux de fréquentation scolaire chez les 25-29 ans, j’ai produit un autre graphique qu’on peut voir ci-contre. Même si la croissance du taux de fréquentation scolaire à temps plein fut moins spectaculaire en points de pourcentage que dans les deux tranches d’âge plus jeunes (hausse de 7,9 points chez les hommes, de 4,1 % en 1976 à 12,0 % en 2014, et de 11,5 points chez les femmes, de seulement 1,7 % en 1976 à 13,2 % en 2014), elle le fut encore plus en pourcentage (hausse de 190 % chez les hommes et de 670 % chez les femmes).

Encore là, le taux de fréquentation scolaire des hommes fut plus élevé que celui des femmes de 1976 à 2000 (sauf en 1992 et en 1998), et lui fut habituellement inférieur par la suite (sauf en 2006, en 2011 et en 2012). On notera que ce changement fut moins net dans cette tranche d’âge que dans les deux précédentes. D’une part, les données étant plus petites dans cette tranche d’âge, la marge d’erreur est plus grande, ce qui explique les mouvements parfois brusques d’une année à l’autre. D’autre part, il est fort probable que la croissance de la fréquentation scolaire à temps plein dans cette tranche d’âge ne soit pas due uniquement à la hausse de l’accès aux études supérieures, mais aussi au retour aux études des personnes qui ont décroché de l’école auparavant. Comme les hommes décrochent davantage que les femmes, il n’est pas étonnant qu’ils soient nombreux à retourner aux études. Malheureusement, les données ne permettent pas de valider cette hypothèse, ni de la quantifier. Cela dit, le tableau 5.2 à la page numérotée 107 de ce document du ministère de l’Éducation, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche montre que, de fait, les hommes sont plus nombreux que les femmes à obtenir leur diplôme d’études secondaires après 20 ans. Cette donnée va dans le sens de mon hypothèse, mais ne permet pas de savoir avec certitude si c’est aussi le cas chez les personnes âgées de 25 à 29 ans.

Et alors…

Cela peut sembler étrange de consacrer un billet complet à l’évolution de la fréquentation scolaire dans une série qui porte sur le marché du travail. Il s’agit pourtant d’une des causes les plus importantes des changements que nous avons connus sur le marché du travail québécois depuis 40 ans, surtout du côté des femmes, mais aussi des hommes, changements que j’ai présentés dans les billets précédents de cette série et que je continuerai à présenter dans les prochains!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :