Aller au contenu principal

Rejoignez-nous

14 octobre 2019

Avec son tout petit livre Rejoignez-nous (32 pages, selon l’éditeur), Greta Thunberg nous invite à «changer à peu près tout dans nos sociétés», à «donner de l’espoir aux jeunes», à avoir peur comme elle et surtout à agir.

Ayant entendu parler la première fois à 8 ans du réchauffement climatique et de ses conséquences potentiellement désastreuses, l’autrice ne comprend pas que la population et ses dirigeant.es n’y réagissent pas davantage. Elle se demande si son état, atteinte du syndrome d’Asperger, n’explique pas au moins en partie le fait qu’elle prenne aussi au sérieux ce qui doit l’être, alors que la majorité des autres se laissent distraire par des questions bien secondaires par rapport à celle-là.

Elle aborde ensuite :

  • la contradiction entre les paroles et les actions des décideur.euses qui disent savoir que le temps presse;
  • l’urgence d’agir face aux points de bascule comme la libération du méthane du pergélisol;
  • l’échec des mesures adoptées jusqu’à maintenant;
  • l’ignorance du concept de budget carbone;
  • les raisons pour lesquelles elle fait la grève de l’école et invite les autres jeunes à le faire les vendredis, soit pour que les décideur.euses écoutent la science et agissent en conséquence;
  • les attaques qui la visent elle et les autres grévistes plutôt que leurs arguments;
  • le besoin d’un nouveau système politique et d’une économie repensée en fonction du budget carbone, de la coopération et du partage équitable des ressources de la planète;
  • l’insuffisance des objectifs de réduction des émissions de gaz à effet de serre (GES), même de ceux qui sont présentés comme ambitieux;
  • les circonstances qui l’ont menée à entreprendre seule sa grève de l’école du vendredi, qui en ont fait un événement viral et qui montrent que personne ne l’a manipulée;
  • le fait qu’elle rédige seule ses discours, tout en vérifiant les données qu’elle transmet auprès de scientifiques.

Elle conclut que, oui, elle est trop jeune pour faire ce qu’elle fait, mais ajoute qu’elle aimerait justement ne pas avoir à le faire si les adultes faisaient ce qu’ils devraient faire.

Et alors…

Lire ou ne pas lire? Lire! Je ne peux pas dire que j’ai appris beaucoup de choses dans ce livre, mais il a la grande qualité d’exposer clairement les motivations et les objectifs de l’autrice, ainsi que les circonstances qui l’ont amenée à entreprendre cette bataille. Il permet donc de séparer les rumeurs conspirationnistes de la réalité. Et, la note (il n’y en a qu’une et elle est du traducteur) est en bas de page!

No comments yet

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :