Aller au contenu principal

Prendre part

11 janvier 2021

Prendre partAvec leur livre Prendre part – Considération sur la démocratie et ses fins, David Robichaud et Patrick Turmel, deux professeurs de philosophie, montrent que la démocratie va mal, qu’elle est menacée «par l’accroissement des inégalités socioéconomiques, la manipulation de l’opinion publique et la montée d’un certain populisme aux relents autoritaires».

1. Sauriez-vous dessiner un vélo? : «Le fait qu’un objet soit familier nous donne l’illusion d’en comprendre le fonctionnement, alors qu’en réalité, on est souvent incapable de l’expliquer convenablement». C’est entre autres le cas des vélos et de la démocratie (et aussi de l’inflation et du taux de chômage, mais ça n’a pas rapport!).

2. Les fins de la démocratie : La démocratie va mal, alors qu’elle «représente un idéal qui mérite d’être vigoureusement défendu». Les auteurs expliquent que la démocratie n’est pas simple, car constituée d’un ensemble d’institutions complémentaires. Or, cet ensemble, ou système, est actuellement fragilisé par des discours simplistes, l’affaiblissement de ses institutions et une certaine indifférence des citoyen.nes, alors qu’ils et elles doivent y prendre part pour qu’il fonctionne adéquatement.

3. De quoi le peuple est-il le nom : Ce chapitre porte sur la prétention des populistes de représenter le «vrai monde», excluant ainsi une partie importante de la population, partie dépendant de leur idéologie. En plus, les populistes opposent les libertés individuelles aux libertés collectives, alors que la défense des deux est nécessaire en démocratie.

4. Par-delà l’élection : Le minimalisme libéral consiste à limiter la démocratie au pouvoir de désigner ses représentant.es, bref aux élections. Or, les citoyen.nes ne sont pas que des électeur.trices, mais aussi des acteur.trices politiques à plein titre, qui peuvent et doivent influencer et contrôler l’action politique, et surveiller les gouvernements en place.

5. Passez Go, réclamez 100 $ : Si le jeu de Monopoly était plus réaliste, certaines personnes commenceraient le jeu avec plus d’argent que les autres (et d’autres avec rien), gagneraient plus de 100 $ en passant à Go (et d’autres moins) et prétendraient à la fin du jeu avoir gagné grâce à leur mérite. Il en est de même dans le jeu démocratique : certaines personnes ont plus d’influence et s’imaginent que cela est justifié en raison de leur place dans la société et que cette place est due à leur mérite. En fait, les inégalités dans le jeu démocratique sont bien plus complexes et étendues que cela…

6. Les crayons les moins aiguisés de l’isoloir : Est-ce que seules les personnes qui ont les connaissances nécessaires pour faire des choix éclairés devraient avoir le droit de vote? Les auteurs montrent que cela ne serait pas seulement discriminatoire, mais que le concept même derrière cette idée est illusoire. Je me suis demandé si le titre de ce chapitre était inspiré du pogo le plus (ou le moins) dégelé de la boîte de Manon Massé…

7. La fabrique des droits : Ce chapitre porte sur les rapports entre les droits et la démocratie. Les droits sont à la fois une condition à la démocratie et une de ses limites. Et, ils entrent parfois en conflits les uns avec les autres.

8. Darwin, directeur des élections : Darwin avait bien compris que ce qui peut être avantageux pour un individu peut représenter une menace pour son espèce. Il en est de même de la compétition qui est avantageuse pour les gagnant.es, mais souvent nocive pour la société. Pour profiter de ses avantages sans nuire à la société (ou en lui nuisant moins), il est donc important de la réglementer pour favoriser aussi la coopération. Cela est aussi vrai pour les institutions démocratiques que pour celles de l’économie.

9. Qui paie gagne : Les inégalités de revenus et de richesse se traduisent aussi souvent en inégalités démocratiques. Et cela se manifeste de différentes façons : financement des partis politiques, embauche de lobbyistes, contrôle des médias, publicité, financement d’instituts de recherche, corruption, etc.

10. Le meilleur chapitre de l’histoire de la philosophie : Les fausses nouvelles, faits alternatifs, négations de la science, théories conspirationnistes et mensonges influencent aussi la population et affaiblissent la démocratie.

11. L’extrémisme politique et le téléviseur hors de prix : Des idées et affirmations qui nous semblaient extrêmes il n’y a que quelques années sont rendues presque banales. Cela montre l’influence des idées de prime abord extrêmes sur ce que nous considérons comme acceptable.

12. Le conformisme dans la vie comme au basket : Le conformisme (souvent dû à la pression des autres) est un autre comportement humain qui nuit à la démocratie.

13. Un cerveau à deux vitesses : Les auteur.es montrent cette fois l’effet négatif sur la démocratie de nos biais cognitifs, et nous expliquent comment on peut tenter de les combattre.

14. L’important, c’est de participer : La faible participation aux élections nuit aussi à la démocratie. Les auteurs analysent les facteurs qui peuvent encourager ou décourager la participation des citoyen.nes aux élections.

15. Si la tendance se maintient : Ce ne sont pas de grands mouvements coordonnés qui menacent la démocratie, mais bien un ensemble de facteurs disparates. Mais, il y a bien des moyens de la protéger et de l’améliorer. «La sacrifier n’est pas une option, sinon d’abandonner à d’autres notre liberté».

Et alors…

Lire ou ne pas lire? Lire! Ce petit livre (112 pages selon l’éditeur, mais moins de 100 pages de texte) se lit bien, est intéressant et aborde la démocratie sous de nombreux angles. Selon nos connaissances, on y apprend beaucoup ou peu de choses, mais le fait de lire ces sujets assez rapidement tout en souriant est de toute façon bien agréable. Quelques illustrations enjolivent ce texte et améliorent l’expérience de lecture. En plus, les notes sont en bas de page! Il n’y a donc aucune raison de ne pas le lire…

No comments yet

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :