Aller au contenu principal

Danger d’extinction

22 février 2021

Danger d'extinctionDans son livre Danger d’extinction, Noam Chomsky, linguiste et intellectuel de tendance socialiste libertaire et anarchiste, «plaide pour la signature urgente de traités internationaux contraignants sur le climat et l’armement, et lance un appel à une mobilisation populaire sans précédent».

Avant-propos : Charles Derber, Suren Moodliar et Paul Shannon ont assisté en 2016 à une conférence donnée par Noam Chomsky dans une église. C’est justement cette conférence qui est présentée dans le premier chapitre de ce livre, suivie dans les chapitres subséquents par des réactions qu’elle a suscitées, d’autres analyses et une autre conférence qu’il a donnée plus récemment. Les auteurs concluent en souhaitant que la lecture de ce livre contribue à une plus forte mobilisation contre la sixième extinction de masse.

1. Internationalisme ou extinction : Cette conférence porte sur deux dangers qui menacent la survie de notre espèce, les armes nucléaires et l’Anthropocène, tant en raison du réchauffement climatique que de la sixième extinction. L’auteur conclut en montrant les succès passés de la mobilisation populaire et en appelant à accentuer la mobilisation actuelle pour faire face à ces deux dangers trop souvent ignorés.

2. Pour sensibiliser la population : Le meilleur moyen de sensibiliser les gens qui ne sont pas déjà convaincus aux dangers décrits dans le chapitre précédent est de les informer. Cela dit, ce n’est pas facile! L’auteur aborde aussi la désobéissance civile (légitime, mais pas toujours bien utilisée), l’isolation des classes populaires et les petites victoires collectives qui peuvent devenir grandes.

3. Penser stratégie : La mobilisation sur les dangers des armes nucléaires doit se faire aussi bien auprès de la population des pays qui en ont qu’auprès de celle des pays qui n’en ont pas. L’auteur aborde aussi les actions à entreprendre contre le réchauffement climatique, le choix entre un vote stratégique pour les démocrates (il disait cela juste avant l’élection qui a porté Donald Trump au pouvoir) et la création d’un parti progressiste (qui ne pourrait se démarquer qu’avec un mode de scrutin proportionnel), et l’importance de maintenir la pression populaire sur les gouvernements élus.

4. Réflexions sur les mouvements sociaux : Ce chapitre porte sur les stratégies que les mouvements de gauche devraient adopter face à «l’extinction imminente». Celles-ci doivent viser en premier lieu la «conscientisation du plus grand nombre», à la fois à l’échelle locale, nationale et internationale. Il aborde aussi l’impact du capitalisme sur le réchauffement climatique, l’importance de s’attaquer de façon conjointe aux deux dangers majeurs qu’il a décrits et à d’autres enjeux sociaux et politiques, et la nécessité d’adapter les stratégies des milieux sociaux à celles de leurs opposants.

5. La troisième menace : Ce chapitre porte sur une autre conférence de Noam Chomsky tenue dans la même église en 2019. Il revient sur les deux mêmes dangers que lors de la première conférence, mais élargit son analyse à d’autres dangers qui menacent notre existence, en dénonçant notamment le processus politique qui est contrôlé en bonne partie par les lobbys et par la droite identitaire.

Postface – Noam Chomsky et la peste néolibérale : Cette postface date de mars 2020, au début de la crise de la COVID-19. Selon Chomsky, la crise de la COVID-19 est grave, mais nous nous en remettrons, ce qui ne sera pas le cas si les deux menaces présentées depuis le début de ce livre ne sont pas contrées. Il aborde aussi le vocabulaire guerrier utilisé depuis le début de la crise (qu’il approuve, à mon grand étonnement), l’indifférence des sociétés pharmaceutiques face à l’arrivée inexorable et prévue de pandémies comme celle de la COVID-19 (conséquence de la «peste néolibérale» du titre) et l’isolation sociale qui nuit à la solidarité pourtant plus nécessaire que jamais. Ce texte est disponible en français sur cette page.

Annexe – Pour en savoir plus : Cette annexe fournit des références à des sites Internet portant sur Chomsky, à ses principaux livres et à des ouvrages sur sa pensée.

Et alors…

Lire ou ne pas lire? Lire! Ce livre est du pur Chomsky comme on l’aime! On n’y apprend pas nécessairement beaucoup de choses sur les sujets abordés, mais plus sur les motivations de la population, l’importance de la sensibilisation et les stratégies de mobilisation. Notons que les deux conférences desquelles les premier et cinquième chapitres sont tirés sont disponibles sur Internet ici et ici. Ce livre contient en plus des photos qui agrémentent la lecture, même si elles sont parfois dures à regarder. Finalement, les notes, aussi bien des références que des compléments d’information, sont en bas de page.

No comments yet

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :