Skip to content

Néolibéralisme, vous dites?

8 décembre 2011

Il y a quelque temps, j’hésitais à utiliser le terme «néolibéralisme», le trouvant extrême. J’ai perdu cette gêne, car, de fait, le néolibéralisme EST extrême!

Je vais vous présenter ici trois exemples de cet extrémisme qui m’ont frappé cette semaine…

Passage obligé

Merci à Robert Lachance qui a mis ici un lien vers un article de L’aut’journal qui reprenait il y a quelques mois une critique d’un livre paru en 1999, Passage obligé de Charles Sirois, le porte-parole fédéraliste de la CAQ (ce parti n’a pas des porte-parole masculin et féminin comme QS, mais fédéraliste et ni-ni!). Voici quelques exemples de sa philosophie… oui, néolibérale!

«McDonald s’infiltre dans les écoles pour répondre à la demande ; la demande insatiable de papier force les affairistes à couper à blanc même si la Commission mondiale sur les forêts prévoit une rupture du stock mondial de bois ; les fabricants d’armes ne font que répondre à la demande… »

Comme le dit bien le critique de L’aut’ journal, «les entreprises dépensent une grande partie de leur budget à créer des besoins qui sont des constructions à base de harcèlement publicitaire perpétuel.» et «On dépense autant d’argent pour promouvoir un film que pour le produire.». Avant d’offrir, les entreprises créent la demande… sachant bien qu’il est faux de penser qu’une offre crée automatiquement une demande! Continuons…

«Sirois fait une apologie des compagnies (…) qui ont su congédier à temps ou transférer aux salariés le risque des affaires tout en gardant le profit (sous-traitance, temps partiel sur appel qui se cache sous le concept d’adaptabilité).»

Un vrai génie des affaires!

«Pour Sirois, « l’État n’a pas à s’attribuer un rôle dans la pièce où s’agitent les acteurs économiques » ; par exemple, l’État organique se limite à « créer les conditions favorables à une demande accrue d’électricité… » plutôt que d’ériger un barrage et bien sûr facturer les clients.

Le gouvernement n’aurait pas dû intervenir dans l’affaire de l’épuisement des stocks de morue. «  Les pêcheurs de cette région auraient pu eux-mêmes aller aux sources, s’informer et prendre la décision appropriée.»

Et la main invisible les auraient guidés!

«Pour les victimes de sa sélection naturelle, il suggère de remplacer tous les programmes sociaux, aide sociale, pension de vieillesse, régime de rentes par une somme annuelle imposable « correspondant au strict minimum pour assurer le pain et le gîte » qui irait à tout citoyen âgé de plus de 18 ans.

Sans suggérer de montant dans son livre, il parle d’une somme annuelle située sous le salaire minimum et au-dessus de l’aide sociale. En entrevue, il parlait de 5 000 $.»

Qu’ils crèvent les mal adaptés, comme ça, ils ne se reproduiront pas! Adepte du darwinisme social en plus… Ce serait intéressant de savoir si sa pensée a… évolué! Avis aux journalistes!

Libre-échange Canada-Europe

La deuxième lecture qui m’a fait penser au néolibéralisme est un article (cadenassé) du Devoir, Libre-échange Canada-Europe. Avez-vous entendu parler des négociations de libre-échange entre le Canada et l’Europe? Oui, un peu… ou pas du tout! J’ai vu un article hier, mais il venait du Soleil… Bref, ces négociations se déroulent dans un quasi secret. Mais n’ayez crainte, c’est un ancien premier ministre péquiste (donc de centre-gauche…) du Québec qui nous représente, Pierre-Marc Johnson… qui n’informe pas nos députés du déroulement des négociations!

«Le texte sur lequel travaillent Ottawa et Bruxelles n’est pas connu. La députée indépendante Louise Beaudoin a obtenu, grâce à une fuite, une version préliminaire datant d’il y a un an. Les sujets les plus litigieux n’avaient pas été débattus à ce moment-là. »

Mais, revenons au Devoir :

«Le projet d’accord économique avec l’Europe ne soulève pas que des inquiétudes de ce côté-ci de l’Atlantique. De nombreux groupes de la société civile européenne y voient une menace d’un nouveau genre. On craint que cette entente autorise les entreprises à poursuivre les gouvernements si des lois, des règlements ou des jugements nuisent à leurs investissements, comme le permet le controversé chapitre 11 de l’Accord de libre-échange nord-américain (ALENA), véritable bête noire des altermondialistes. »

Ouf, ce ne serait pas qu’en Europe qu’on suspendrait la démocratie! Et tout ça négocié par un représentant de l’entreprise privée qui n’informe même pas nos parlementaires! Pas étonnant que Amir Khadir aimerait avoir des réponses à ses questions sur cet accord. Et c’est pareil en Europe. Ce ne sont pas les pays qui négocient pour l’Europe, car c’est l’Union européenne qui négocie pour ses 27 pays membres!

«Cette manière de faire est peu familière aux Européens. Si certains pays ont déjà signé des accords contenant un chapitre similaire, c’est la première fois que Bruxelles en négocie un pour l’ensemble des 27 États membres.»

Rappelons que le chapitre 11 de l’ALENA a déjà forcé Ottawa à changer ses règlements… et à payer une entreprise pour avoir essayé de les faire appliquer!

«A la fin des années 1990, Ottawa a dû renoncer à bannir le MMT, un additif ajouté à l’essence, à la suite d’une poursuite de la compagnie américaine Ethyl en vertu du chapitre 11 de l’ALENA. Le gouvernement disait alors que ce produit chimique était nuisible pour la santé et l’environnement. Pas assez de preuves, rétorquait Ethyl, affirmant que l’interdiction du MMT lui coûterait des dizaines de millions de dollars. Résultat: Ottawa dut revenir sur sa décision, présenter des excuses publiques et payer 13 millions de dollars à l’entreprise.»

Il semble que nous n’ayons pas appris de nos erreurs. À moins qu’on ne veuille pas apprendre…

«Les opposants craignent que, si ces dispositions sont incluses dans un traité entre le Canada et l’Europe, les collectivités locales ne soient plus en mesure de réglementer pour le bien commun, menacées qu’elles seraient d’être poursuivies par les multinationales.»

À suivre… si on nous informe!

«Merkozy» veut discipliner l’Europe

Le troisième et dernier exemple est l’accord survenu cette semaine entre la France et l’Allemagne. Comme cela ne va pas déjà assez mal en Europe, ils veulent s’attacher encore plus les mains pour enlever les derniers outils dont disposent les États pour intervenir dans l’économie. Voici les principales menottes sur lesquelles Nicolas Sarkozy et Angela Merkel se sont entendus :

  • «Le premier point inscrit dans le traité consiste en des «sanctions automatiques» et «immédiates» visant les États membres de l’UE dont le déficit dépasserait les 3 % du PIB. »
  • «L’ensemble des 17 pays de la zone euro devraient ainsi se doter d’une disposition constitutionnelle de retour à l’équilibre. »
  • «Après avoir plaidé en faveur d’euro-obligations (eurobonds) qui mutualiseraient la dette des pays de la zone euro, Paris y a finalement renoncé, se ralliant à la position de Berlin.»
  • «La France a renoncé aussi à demander ouvertement à la Banque centrale européenne de s’ériger en rempart contre la propagation de la crise, en achetant massivement de la dette des pays en difficulté.»

L’objectif? Rétablir la confiance… pas celle du peuple, mais celle des marchés financiers! Ce n’est pas moi qui le dis! «Il faut surtout reconquérir la confiance» des marchés, a renchéri Mme Merkel.». Ces marchés qui ont causé cette crise et les déficits gouvernementaux sont les patrons, semble-t-il, pas les États…

Et alors…

Alors, c’est décourageant…

Pièce par pièce, on enlève tous les pouvoirs que possèdent les États pour améliorer le sort de leurs citoyens et on enlève à ces mêmes citoyens une grande partie de leurs institutions démocratiques pour les livrer aux entreprises transnationales souvent plus riches que bien de ces États et aux marchés financiers qui deviennent encore plus les vrais maîtres de l’Europe.

Disons que la main invisible s’en vient de plus en plus visible et impitoyable!

Publicités
54 commentaires leave one →
  1. the Ubbergeek permalink
    8 décembre 2011 16 h 41 min

    Répugnant ce Sirois. Il méritrait de se faire thugger à Montréal Nord un soir. Quel fils de pute…

    J'aime

  2. 8 décembre 2011 17 h 34 min

    Ben moi je suis partant. Amenez les moi, tous ces fils de pute.

    J'aime

  3. 8 décembre 2011 18 h 23 min

    On se calme… 😉

    Je sais que ce billet est pas mal déprimant (je déprimais même avant de l’écrire…), mais on doit se servir de ces renseignements pour combattre le néolibéralisme, pas pour violenter les néolibéraux!

    Je préfère utiliser cette information pour dénoncer les intentions de ces personnes que pour les attaquer personnellement.

    J'aime

  4. 8 décembre 2011 18 h 43 min

    Excellente trouvaille le ptit livre beige de Sirois…..

    Cela démontre qu’on ne paranoye pas quand on parle de l’infiltration du néolibéralisme dans l’université.

    « Par la généralisation de la gratuité de l’éducation ? Jamais de la vie ! Comme l’entreprise « organique » comprend que son profit futur est dans le savoir, les affairistes doivent s’approprier au plus tôt cette « marchandise » stratégique qu’est l’intelligence des jeunes. Ils ont déjà réussi à dévier la recherche universitaire vers leurs fins marchandes et ils s’infiltrent dans les écoles sous-financées. »

    J'aime

  5. the Ubbergeek permalink
    8 décembre 2011 19 h 18 min

    Bah, si ces gens ;là se retrouveraient dans le monde des pauvres, verraient leur colère et tout….

    Tu récolte ce que tu sème…

    J'aime

  6. 8 décembre 2011 19 h 56 min

    @ Koval

    «Cela démontre qu’on ne paranoye pas quand on parle de l’infiltration du néolibéralisme dans l’université.»

    En effet. J’avais pensé mettre aussi cette citation, mais je voulais parler des deux autres sujets. Alors, j’ai dû choisir! Elle est en effet intéressante, en lien avec les documents de l’IRIS…

    J'aime

  7. 8 décembre 2011 22 h 23 min

    C’est l’histoire du libre-échange avec l’Europe qui me fatique le plus et la possibilité qu’ils poursuivent les gouvernements. Je trouve cela épouvantable. On risque de se retrouver un jour avec une entente de ce genre sans crier gare et sans nous en informer convenablement.

    Quand même, je ne peux pas croire que nos élus ici accepte cela.

    J'aime

  8. 8 décembre 2011 23 h 18 min

    « McDonald s’infiltre dans les écoles pour répondre à la demande »
    +
    « l’État n’a pas à s’attribuer un rôle dans la pièce où s’agitent les acteurs économiques »

    Tel est le dogme, chez Sirois. Alors, en corollaire, puisque McDo répond à la demande, l’État devrait le laisser y répondre comme bon lui semble…

    Et où McDo crée-t-il la demande? Dans le cerveau des petits consommateurs de 5, 8 ou 11 ans; Papa et Maman ne sauront s’y objecter sans risquer en même temps de passer pour de mauvais parents aux yeux de leur progéniture. Surtout quand ils vivent séparés et se battent entre eux à coup de gâteries et de laisser-aller, dans le but de gagner l’affection des enfants…

    I’ve seen that. C’est un classique, chez les couples qui se battent pour les enfants sur le dos des enfants.

    Sirois? Si con, plutôt…

    J'aime

  9. 8 décembre 2011 23 h 32 min

    En guise de complément à mon 23h18…

    Le cerveau d’un enfant – et même le cerveau d’un adulte moyen, n’est pas adapté pour combattre l’appel de la sirène (les faiseurs d’images et créateurs du besoin de consommer).

    Dans un trio Big Mac, il y a 50¢ de matières premières, $3 de profit (incluant salaires et droits payables au franchiseur), 50¢ en immobilisation (le resto) et le reste va aux avocats, psychologues, concepteurs publicitaires et coût de la mise en marché (incluant les bébelles données aux enfants pour les inciter à achaler le parent pour revenir!).

    Même la couleur des murs est étudiée avec soin.

    Et cet imbécile de Sirois ose parler de libre marché! Comme si, avant la conclusion d’un contrat d’achat de mac poulet ou de whopper, le vendeur et l’acquéreur étaient de force égale…

    J'aime

  10. Pragmatisme permalink
    9 décembre 2011 0 h 07 min

    En fait je suis pas très inquiet, les européens ont déjà des modèles de protections des investissements plus intelligents. L’exemple du traité de libre-échange avec l’AELE (Norvège, Suisse, Liechtenstein, Islande) qui ne contient pas ce type de chapitre est ce qui me rassure à ce niveau.

    Mais de toute façon le mal est fait, nous sommes déjà soumis au chapitre 11 de l’Alena avec notre principal partenaire commercial. De plus, le Canada à inclus des chapitres sur les investissement semblable au chapitre 11 ( bien que légèrement moins cinglé) à l’intérieur ou à (l’extérieur dans le cas de la Jordanie) de la grande majorité des accords signés par le Canada. Évidemment je ne souhaite pas en voir un autre.

    Ce que je trouve vraiment inquiétant dans l’accord avec l’Union Européenne se situera probablement au niveau des accès aux marchés publics des provinces. Mais rien n’est joué et si je n’ai aucune confiance en Harper, j’ai tendance à avoir une certaine confiance dans le jugement des européens.

    Finalement un accord avec les européens a un bon potentiel pour le Québec. Je suis aux aguets mais relativement confiant. Ce qui m’inquiète beaucoup plus en ce moment c’est ce qui se trame avec un potentiel traité avec l’Asie-pacifique.

    J'aime

  11. 9 décembre 2011 0 h 18 min

    Il fut un époque où les marchants étaient dans le temple… maintenant, ils sont dans le parlement!

    Un parvenu ce Sirois….

    J'aime

  12. 9 décembre 2011 5 h 36 min

    Fort à parier que la CAQ obtiendra l’appui des chambres de commerce au cours des prochaines semaines. En fait, c’est déjà commencé. Legault a été reçu comme un roi à la chambre de commerce de Montréal. Si leur plan stratégique fonctionne, ils vont probablement détourner une bonne partie des dons politiques que le PLQ recevait traditionnellement. Comme je l’ai déjà dit, je crois que l’establishment du PLQ en a ras le pompon de Charest et de ses ministres, qui ont flirté un peu trop avec les mafieux et les opportunistes. Je ne serais pas surpris de lire quelque part que la famille Desmarais tourne le dos à son poulain.

    Certains disent que l’avenir du PQ est incertain. Pourrait-on penser que celui du PLQ l’est aussi ? Serait-ce possible que la CAQ et Qs soient les deux partis principaux en 2020 ?

    J'aime

  13. 9 décembre 2011 6 h 22 min

    « Pourrait-on penser que celui du PLQ l’est aussi ? »

    Faudrait demander à Alain Dubuc d’examiner la question avec la grille d’analyse dont il s’est servi pour passer le PQ au bat : chef, marque, produit, marché.

    Oui, nous le pouvons mais ne pas oublier Option nationale qui a dépassé le Bloc québécois en popularité sur internet lundi dernier; à remarquer au Bloc une forte poussée mercredi, 2,844,483 la veille 2,943,390, un changement de 3,5 % sur une somme de 90 jours en un jour, j’avancerais un achalandage quatre fois plus forte que d’habitude.

    Côté ON, dépassement à interpréter prudemment parce que le site n’a pas six mois.

    02,785,804 ** 02,786,388 ** 02,943,637 ** On
    02,844,483 ** 02,943,390 ** 02,943,829 ** BQ

    J'aime

  14. 9 décembre 2011 6 h 32 min

    @Robert,

    Mmmm, pour l’instant, Option Nationale me rappelle l’aventure du Parti Indépendantiste. Cependant, si le PQ perd les prochaines élections, les militants des circonscriptions pourraient considérer sérieusement une migration vers ce parti si Aussant réussit à le transformer. Car, à l’exception du caucus et du club des présidents, ce qui tient la structure du PQ c’est l’ensemble des associations de comtés, qui peut compter sur une force militante importante et une capacité de mobilisation exceptionnelle.

    La popularité d’une organisation politique sur Facebook, Twitter et sur le web ne permet pas – à mon avis – de jauger l’intérêt de la population. L’appui traditionnel des groupes communautaires et des organisations syndicales envers le PQ doit également être pris en considération dans la capacité d’un nouveau parti politique (de gauche et indépendantiste) d’attirer le vote de l’électorat péquiste.

    J'aime

  15. 9 décembre 2011 6 h 33 min

    Vous me faites de la peine en écrivant de thugger, de Montréal Nord et de mêler la mère de Charles Sirois au néolibéralisme. Darwin à tout mon appui.

    J'aime

  16. 9 décembre 2011 6 h 35 min

    Vous me faites de la peine aussi, Yves.

    J'aime

  17. 9 décembre 2011 7 h 12 min

    @ Pragmatisme

    «Mais rien n’est joué et si je n’ai aucune confiance en Harper, j’ai tendance à avoir une certaine confiance dans le jugement des européens.»

    Dans mon cas, cette confiance a nettement faibli dernièrement. L’obstination des Allemands à prôner l’austérité et à refuser à la BCE de faire son travail a eu raison de ma confiance en leur jugement! Et que dire de la nomination d’ex de Gloldman Sachs à la tête de la Grèce et de l’Italie (et de la BCE!)? Quand des peuples trouvent la démocratie trop embêtante et nomment des pyromanes au poste de pompiers en chef, cela m’inquiète drôlement.

    «Ce que je trouve vraiment inquiétant dans l’accord avec l’Union Européenne se situera probablement au niveau des accès aux marchés publics des provinces. »

    Ça aussi c’est un autre problème, comme l’exception culturelle et l’agriculture. Mais, ces derniers points m’inquiètent moins. Ce qui est inquiétant de façon plus globale, c’est l’adhésion de l’Europe aux principes du néolibéraliseme et au dieu concurrence. La concurrence est un outil, pas une fin.

    «Je suis aux aguets mais relativement confiant.»

    Pas moi…

    @ Papitibi

    «Sirois? Si con, plutôt…»

    Malheureusement, nous ne sommes pas encore assez nombreux à le constater…

    «Et cet imbécile de Sirois ose parler de libre marché!»

    C’est la même confusion qu’avec l’idôlatrie de la concurrence… qui n’est jamais parfaite!

    @ Lutopium

    «Legault a été reçu comme un roi à la chambre de commerce de Montréal. »

    Ce n’est pas ce que j’ai lu. On parlait plutôt d’applaudissements polis…

    «Accueil poli pour François Legault»

    «Serait-ce possible que la CAQ et Qs soient les deux partis principaux en 2020 ?»

    Tout est possible! Mais cette hypothèse me semble peu probable!

    «La popularité d’une organisation politique sur Facebook, Twitter et sur le web ne permet pas – à mon avis – de jauger l’intérêt de la population.»

    Tout à fait d’accord. Quand je regarde la popularité des blogues sur Tout le monde en blogue, je deviendrais encore plus déprimé que par la montée du néolibéralisme en Europe : ce sont les blogues les plus à droite qui dominent la blogoshère politique et d’opinion, et de loin!

    J'aime

  18. 9 décembre 2011 7 h 40 min

    @Darwin,

    « Ce n’est pas ce que j’ai lu. On parlait plutôt d’applaudissements polis… »

    Oups… j’ai eu l’impression contraire! Je me ravise donc… 😉

    J'aime

  19. 9 décembre 2011 8 h 10 min

    @ Lutopium

    «j’ai eu l’impression contraire! Je me ravise donc…»

    Précision du Devoir hier dans un éditorial cadenassé :

    «Si l’on se fie au communiqué de presse de la CAQ, la réception que lui ont réservée les gens d’affaires a été «enthousiaste». Mais selon les journalistes présents, elle fut plutôt polie (La Presse) et empreinte de curiosité (Le Devoir).»

    «empreinte de curiosité (Le Devoir)»

    Dans un autre article cadenassé…

    J'aime

  20. 9 décembre 2011 9 h 50 min

    «empreinte de curiosité«

    Ma chère grand-mère me disait de faire attention, car il y a des curiosités malsaines.

    J'aime

  21. 9 décembre 2011 10 h 21 min

    @ Yves

    «Ma chère grand-mère me disait de faire attention, car il y a des curiosités malsaines.»

    Dans ce cas, il y a de quoi trouver la CAQ à tout le moins curieuse!

    On verra!

    J'aime

  22. 9 décembre 2011 13 h 46 min

    Réception polie et empreinte de curiosité, que demander de mieux ! Jean-Robert Sanfaçon ne précise pas la nature des applaudissements après conférence. La Presse ?

    La plus grande participation de la Caisse de dépôt, le guichet unique, Montréal international et les crédits d’impôts, je trouve conforme à la vision de Sirois d’accorder à l’État le rôle de créer un environnement propice aux entrepreneurs plutôt que d’entreprendre lui-même.

    J'aime

  23. 9 décembre 2011 14 h 14 min

    @ Robert Lachance

    «Jean-Robert Sanfaçon ne précise pas la nature des applaudissements après conférence. La Presse ?»

    J’avais indiqué le lien dans mon comm précédent:

    http://lapresseaffaires.cyberpresse.ca/economie/quebec/201112/07/01-4475340-accueil-poli-pour-francois-legault.php

    «Cela étant, François Legault, que l’on dit proche du milieu des affaires, n’a pas soulevé l’enthousiasme avec la présentation de sa vision du développement économique de Montréal. Seules deux timides vagues d’applaudissements ont ponctué son discours.

    L’ovation de fin d’allocution a été laborieusement télécommandée de la table d’honneur et a mis du temps à convaincre l’auditoire.»

    J'aime

  24. 9 décembre 2011 18 h 37 min

    «les entreprises dépensent une grande partie de leur budget à créer des besoins qui sont des constructions à base de harcèlement publicitaire perpétuel.»

    Naomi Klein dans No Logo le démontre clairement. Les coûts de publicité dépassent les coûts de fabrication des produits.

    « Le gouvernement n’aurait pas dû intervenir dans l’affaire de l’épuisement des stocks de morue. « Les pêcheurs de cette région auraient pu eux-mêmes aller aux sources, s’informer et prendre la décision appropriée.»

    Ouche ! Les pêcheurs japonais ratissant jusqu’à l’extinction les bancs de poissons en surpêchant le démontrent !

    « Sans suggérer de montant dans son livre, il parle d’une somme annuelle située sous le salaire minimum et au-dessus de l’aide sociale. En entrevue, il parlait de 5 000 $.»

    De mieux en mieux ! Quel visionnaire !

    «Le projet d’accord économique avec l’Europe ne soulève pas que des inquiétudes de ce côté-ci de l’Atlantique. De nombreux groupes de la société civile européenne y voient une menace d’un nouveau genre. On craint que cette entente autorise les entreprises à poursuivre les gouvernements si des lois, des règlements ou des jugements nuisent à leurs investissements, comme le permet le controversé chapitre 11 de l’Accord de libre-échange nord-américain (ALENA), véritable bête noire des altermondialistes. »

    Moi, j’en ai entendu parler. Une version transatlantique de la défunte ZLEA. Mais, je crois que ce projet ne verra jamais le jour, avec la crise de l’Euro. Mêmes les banques britanniques prévoient la fin de l’union économique européenne à moyen terme.

    «Le premier point inscrit dans le traité consiste en des «sanctions automatiques» et «immédiates» visant les États membres de l’UE dont le déficit dépasserait les 3 % du PIB. »
    «L’ensemble des 17 pays de la zone euro devraient ainsi se doter d’une disposition constitutionnelle de retour à l’équilibre. »

    Alors bye bye l’autodétermination des peuples et bienvenue l’autodétermination des marchés !

    J'aime

  25. 9 décembre 2011 22 h 14 min

    @ Jimmy

    «Les coûts de publicité dépassent les coûts de fabrication des produits.»

    Parle-t-elle d’un secteur en particulier, de quelques secteurs ou de l’ensemble de l’économie?

    «Les pêcheurs japonais ratissant jusqu’à l’extinction les bancs de poissons en surpêchant le démontrent !»

    C’est tellement ridicule de dire «Les pêcheurs de cette région auraient pu eux-mêmes aller aux sources, s’informer et prendre la décision appropriée.». Même Pêches et Océan a sous-estimé le roblème en faisant des recherches pourtant poussées! Et, un petit pêcheur aurait pu «aller aux sources»? Comment? En comptant les poissons dans la mer? J’ai toujours dit qu’un des plus gros problèmes avec l’économie classique, c’est l’hypothèse de la disponibilité complète et instantanée de l’information. Lui semble le croire!

    «Mais, je crois que ce projet ne verra jamais le jour, avec la crise de l’Euro. »

    Je suis moins optimiste que toi là-dessus. Les lobbys privés sont très forts. Et qui mène l’Europe actuellement? Les politiques ou le privé, pas seulement financier? Je ne dis pas que c’est inéluctable, mais l’Europe n’est plus ce qu’elle était. Regarde tous les programmes d’austérité…

    «Alors bye bye l’autodétermination des peuples et bienvenue l’autodétermination des marchés !»

    C’est exactement ça.

    J'aime

  26. 10 décembre 2011 6 h 48 min

    Je suis allé lire l’historique de Wikipédia sur le Parti Indépendantiste; sa fondation s’est faite dans un contexte assez différent, initiative de membres et non d’un élu. À leur premier rassemblement à Montréal, 500 personnes, Pierre Curzi et Lisette Lapointe étaient du nombre. Aucune information sur la moyenne d’âge. Une centaines d’artistes ont inscrit leur appui. Leur lettre d’invitation est intéressante.

    La prochaine élection pourrait être intergénérationnelle, ce que ne furent pas particulièrement celle de 2008 et les partielles depuis. Bon nombre de supporteurs du PI pourraient passer à Option nationale; d’accord ça ne fait pas un très gros fond de commerce.

    D’accord avec « La popularité d’une organisation politique sur Facebook, Twitter et sur le web ne permet pas – à mon avis – de jauger l’intérêt de la population ». À ce sujet, la radio de conversation, ligne ouverte, est beaucoup plus informative et capable de conversion des foules.

    Le web m’a permis de constater un mouvement au site du PQ le 8. Je rappelle ou écrit pour la première fois que le rang d’Alexa est fondé sur une comparaison entre les trois mois récents et les trois précédents sur une base quotidienne. Le mouvement exposé peut consisté en une pointe d’achalandage en nombre de visiteurs et/ou en nombre de pages atteintes le 8. Il peut aussi s’agir du retrait d’une pointe de visite le 8 juin du trois mois précédent. Plus exactement, d’une combinaison des deux. Donc, sans enregistrement de données sur 6 mois, impossible de savoir ce qui s’est passé à moins d’acheter.

    Dans le cas d’Option nationale, un site qui n’a pas 6 mois d’existence, je ne sais pas ce qui se passe. Si c’est la même formule de comparaisons, le rang ne peut que s’améliorer au cours des premiers mois.

    colonnes

    4 – lundi 5
    3 – mardi 6
    2 – mercredi 7
    1 – jeudi
    5 – Parti politique québécois

    00,837,339 ** 00,936,743 ** 00,936,917 ** 00,937,449 ** BP
    01,221,831 ** 01,222,199 ** 01,222,192 ** 01,241,233 ** QS
    01,317,186 ** 01,411,072 ** 01,411,104 ** 01,382,038 ** PQ
    01,597,120 ** 01,597,659 ** 01,627,051 ** 01,660,933 ** CAQ
    02,022,130 ** 02,022,714 ** 02,022,802 ** 02,022,951 ** PLQ

    J’ai joint les données comparables des principaux partis adverses; j’aurais pu inclure l’ADQ. Récidive de Tsunami au Bloc pot, calme plat ailleurs, sauf au PQ. Le Bloc pot, vraiment ouvert à l’achalandage.

    Internet et les réseaux sociaux sauront-ils remplacer les lignes ouvertes à la prochaine ?

    À la prochaine !

    J'aime

  27. 10 décembre 2011 8 h 49 min

    « Quand je regarde la popularité des blogues sur Tout le monde en blogue, je deviendrais encore plus déprimé que par la montée du néolibéralisme en Europe : ce sont les blogues les plus à droite qui dominent la blogoshère politique et d’opinion, et de loin! »

    L’achalandage de lactualité.com n’est pas exposé chez Tout le monde en blogue. J’imagine que le blogue de Jean-François Lisée y compte pour quelque chose. Je compte Jean-François Lysée à gauche, efficace. Malheureusement, je n’ai pas de nombre sur son blog seul. Par contre, si vous prenez en considération le nombre de personnes qui y ajoutent des commentaires, des décibels de différences entre ce que l’on voit là en comparaison à ce qu’on voit chez les analystes ou chez Joanne.

    rangs mondiaux

    date, décembre
    achalandage 1 mois
    changement derniers mois, mois précédent
    achalandage 3 mois
    changement 3 derniers mois, 3 mois précédents
    Pourcentage de visiteurs
    Pourcentage de pages touchées
    Nombres de lien à
    99999… pas de donnée

    l’actualite.com

    06 141,737 ** -16,588 ** 0,151,194 **-57,468 ** .001380 ** .0000270 ** 1319
    07 oubli du resquilleur de données
    08 135,831 ** -22,384 ** 0,149,045 **-62,219 ** .001490 ** .0000260 ** 1319

    Les analystes

    06 999,999 ** 999,999 ** 8,037,884 ** 99,999 ** .000012 ** .0000002 ** 65
    07 999,999 ** 999,999 ** 8,038,143 ** 99,999 **
    08 999,999 ** 999,999 ** 8,037,399 ** 99,999 **

    Joanne Marcotte

    06 999,999 ** 999,999 ** 6,876,520 ** 99,999 ** .000016 ** .0000002 ** 50
    07 999,999 ** 999,999 ** 6,875,963 ** 99,999 ** .000016 ** .0000002 ** 50
    08 999,999 ** 999,999 ** 6,873,425 ** 99,999 ** .000016 ** .0000002 ** 50

    Jeanne Émard

    06 999,999 ** 999,999 ** 9,929,226 ** 99,999 ** .000009 ** .0000001 ** 79
    07 999,999 ** 999,999 ** 9,926,132 ** 99,999 ** .000009 ** .0000001 ** 79
    08 999,999 ** 999,999 ** 9,922,802 ** 99,999 ** .000009 ** .0000001 ** 79

    À interpréter en tenant compte des explications fournies à d’autres de mes commentaires.

    Nous sommes en Amérique du Nord, pas plus britannique que ça mais pas mal américains.

    J'aime

  28. 10 décembre 2011 12 h 30 min

    @ Robert Lachance

    «L’achalandage de lactualité.com n’est pas exposé chez Tout le monde en blogue. J’imagine que le blogue de Jean-François Lisée y compte pour quelque chose.»

    Bon point. Facal non plus.

    «Je compte Jean-François Lysée à gauche, efficace.»

    de centre-gauche, pas de gauche. Même que sa position sur les tarifs d’électricité est plutôt de centre-droit. Mais, dans l’ensemble, je le place quand même au centre-gauche, même s’il pense se présenter pour le PQ à la prochaine élection…

    J'aime

  29. 10 décembre 2011 21 h 01 min

    Une sortie de Françoise David comme je les aime!

    J'aime

  30. 10 décembre 2011 21 h 21 min

    Excellent en effet! Elle a un beau charisme je trouve.

    J'aime

  31. the Ubbergeek permalink
    10 décembre 2011 22 h 08 min

    @Darwin
    J,ai vu l,annonce à rdi, et merde… ils s’y ont allé de facon toute croche, comme si QS ‘donnerait de l’argent aux pauvres et working poors’ comme un cliché de ‘communistes’, un peu populistes. L’expliquation et tout est mieux, mais le ‘titre’ initial utilisé… attendez vous à de VIVES moqueries, critiques et ,flammage’ en règle de la droite québecois – PLQ, CAQ, ADQ et pis, trash radios, Duhaime et cie.

    Le Journal de Mourial-Kubek (aka La Pravda Capitalista) va se ‘branler’ là dessus, excuse la vulgarité.

    J'aime

  32. 10 décembre 2011 22 h 09 min

    C’est là qu’on voit que le titre de son livre, De colère et d’espoir, la représente bien!

    «Elle a un beau charisme je trouve.»

    As-tu vu François Saillant lui laisser la place? Sur ce genre de sujet, elle est dure à battre!

    J'aime

  33. 10 décembre 2011 22 h 25 min

    @ the Ubbergeek

    «attendez vous à de VIVES moqueries, critiques et ,flammage’ en règle de la droite québecois – PLQ, CAQ, ADQ et pis, trash radios, Duhaime et cie.»

    Bof, Duhaime nous qualifie de bolchéviques sur FB et c’est plein de commentaires haineux, pour une proposition qui a été rejetée!

    Pour le revenu minimum garanti, tel qu’énoncé, je suis prêt à endurer! Et, au moins ce sera pour une résolution que nous avons vraiment adoptée!

    Le revenu minimu garanti prévoit de verser la différence entre le revenu d’une personne et un montant fixé (non spécifié dans la résolution, mais probablement établi en fonction du seuil de faible revenu). Il n’est pas donné à tous comme le revenu de citoyenneté, mais seulement aux gens avec de faibles revenus. J’ai appuyé fortement cette proposition. D’ailleurs, ma seule intervention de la journée fut de défendre cette option contre le revenu de citoyenneté.

    J'aime

  34. the Ubbergeek permalink
    10 décembre 2011 22 h 51 min

    Le problème, c’est pas les insultes directes, mais le peuple votant.

    Manipulés, ils penseront que ca va pas voler, pour être polis-euphémistes, et ne voteront pas pour vous.

    Darwin, l’image est importante aussi. Ce genre de propositions…
    C’est beau les belles idées, mais si QS est JAMAIS même pas à l’opposition…

    « OH MY GOD, WHO THE HELL CARE?!? » (OH MON DIEU, ON S,EN FOUT!) – (le) Familly Guy, Peter

    J'aime

  35. 10 décembre 2011 23 h 00 min

    @ the Ubbergeek

    «Manipulés, ils penseront que ca va pas voler, pour être polis-euphémistes, et ne voteront pas pour vous.»

    J’imagine que vous comprenez ce que vous écrivez, moi, je n’y comprends rien.

    J’imagine que vous nous trouvez extrémistes. C’est votre vision de centriste… Pourtant, ce qui a été adopté n’est pas plus ni moins extrême que ce que j’écris dans mes billets que vous semblez apprécier. Vous savez, j’y crois vraiment à ce que j’écris. Alors, je suis content que QS ait adopté des propositions qui vont dans ce sens. Si on n’en parle jamais, personne ne réaliserait que c’est possible. Et Hydro n’existerait pas, pas plus que Desjardins (hein, une coopérative qui concurrence des banques!!!!! Vous êtes des rêveurs!).

    Amir maintenant!

    http://fr.video.canoe.tv/video/en-vedette/en-vedette-aujourdhui/1906868890/revenu-minimum-garanti-les-explication-d-amir/1320847686001

    J'aime

  36. the Ubbergeek permalink
    10 décembre 2011 23 h 05 min

    Extrèmistes ? pas vraiment. On peut argumenter si c’est bonne idée ou pas.

    Le problème est pas cà – C’est ce que le PEUPLE pensera.

    Et le peuple vous prendra pour une ‘ »maudite bande de socialistes/comunisses idiotiques-radicals’, je crains.

    Faus être réaliste dans la vie. Mettre de l’eau dans son vin. (Ca vaut aussi pour la droite »)
    QS doit être élus, sinon ces idées là ne valent RIEN. DU TOUT, Parce que ne serons pas appliqués, resteront en l,air.

    C’est la vérité triste du monde. Les gens sont facilement manipulables.

    J'aime

  37. 10 décembre 2011 23 h 21 min

    @ the Ubbergeek

    «Faus être réaliste dans la vie. Mettre de l’eau dans son vin. (Ca vaut aussi pour la droite”)»

    Si vous aviez vu certaines propositions comme moi, vous réaliseriez à quel point nous avons été réalistes! Duhaime nous qualifie de bolchéviques sur Facebook justement en raison d’une proposition qui a été rejetée!

    Moi, le pouvoir, je crois que ça peut attendre. Oui, il faut éviter les excès, mais il faut parler d’avancements possibles. Même si nous n’avons pas le pouvoir, plusieurs idées de QS ont déjà permis certains gains : mines, firmes d’ingénieurs, amphithéâtre de Québec et PKP, etc. Le PQ a changé de position à de nombreuses reprises en raison de nos prises de positions. Même le PLQ! L’important, c’est de faire avancer le Québec.

    Si nous devions devenir comme le PQ pour être dans l’opposition, je quitterais ce parti…

    J'aime

  38. 11 décembre 2011 0 h 40 min

    @ the Ubbergeek

    «On est content, parce que vous, vous proposez des choses» 1 min 38

    J'aime

  39. 11 décembre 2011 7 h 23 min

    @ Darwin,

    « Bon point. Facal non plus. »

    C’est comme si vous aviez demandez. Facal, centre droit ?

    rangs mondiaux
    date
    achalandage 1 mois
    changement derniers mois, mois précédent
    achalandage 3 mois
    changement 3 derniers mois, 3 mois précédents
    Pourcentage de visiteurs
    Pourcentage de pages touchées
    Nombres de lien à
    99999… pas de donnée

    Joseph Facal

    décembre
    03 999,999 ** 999,999 ** 5,456,046 ** 99,999 ** .000021 ** .0000003 ** 121
    04 999,999 ** 999,999 ** 5,454,614 ** 99,999 ** .000021 ** .0000003 ** 121
    05 999,999 ** 999,999 ** 5,983,493 ** 99,999 ** .000018 ** .0000003 ** 121
    06 999,999 ** 999,999 ** 6,502,972 ** 99,999 ** .000016 ** .0000002 ** 121
    07 999,999 ** 999,999 ** 6,502,814 ** 99,999 ** .000016 ** .0000002 ** 121
    08 999,999 ** 999,999 ** 6,500,565 ** 99,999 ** .000016 ** .0000002 ** 121
    09 999,999 ** 999,999 ** 6.500,060 ** 99,999 ** .000016 ** .0000002 ** 121

    Jeanne Émard

    décembre
    06 999,999 ** 999,999 ** 9,929,226 ** 99,999 ** .000009 ** .0000001 ** 79
    07 999,999 ** 999,999 ** 9,926,132 ** 99,999 ** .000009 ** .0000001 ** 79
    08 999,999 ** 999,999 ** 9,922,802 ** 99,999 ** .000009 ** .0000001 ** 79
    09 999,999 ** 999,999 ** 9,920,554 ** 99,999 ** .000009 ** .0000001 ** 79

    Joseph Facal

    septembre
    juin

    03 999,999 ** 999,999 ** 7,624,619 ** 3,098,009
    04 999,999 ** 999,999 ** 7,623,215 ** 3,095,797
    05 999,999 ** 999,999 ** 6,782,214 ** 3,096,415
    06 999,999 ** 999,999 ** 6,251,694 ** 3,103,465
    07 999,999 ** 999,999 ** 6,250,007 ** 3,190,637
    08 999,999 ** 999,999 ** 6,248,910 ** 3,193,443
    09 999,999 ** 999,999 ** 6,705,313 ** 3,102,817

    Calme plat en juin, remontée en septembre après des vacances qui ont fait mal à l’achalandage. Cette remontée se répercute à son passage du premier trois mois au deuxième, le calme de juin à septembre; la remontée de septembre à décembre. Je dirais 91 jours, 13 semaines plus tard. C’est là que je suis rendu.

    Au sujet de Jean-François Lisée, j’avais lu dans le devoir sensiblement la même chose. S’il fait le saut, c’est pas sot, mais avec le PQ qui aura une forte concurrence concernant la souveraineté, je ne le vois pas plus que Joseph Facal ou Camil Bouchard aller passer 4 ans dans l’opposition. Dans un gouvernement au pouvoir minoritaire mais majoritairement souverainiste, il y serait fortement utile. En souveraineté, je le vois plus en président qu’en premier ministre.

    J'aime

  40. 11 décembre 2011 7 h 42 min

    @ lutopium,

    « La popularité d’une organisation politique sur Facebook, Twitter et sur le web ne permet pas – à mon avis – de jauger l’intérêt de la population. »

    Il faut être prudent en interprétant; j’ai trouvé ceci ce matin concernant le Bloc pot chez Alexa.

    « The site (blocpot.qc.ca) has attained a traffic rank of 120,064 among users in China, where approximately 72% of its audience is located. Alexa »

    Ça situe les vrais affaires. Je placerais sachant cela le Bloc pot loin derrière QS , PQ, PLQ et même derrière Option nationale.

    J'aime

  41. jack permalink
    11 décembre 2011 16 h 21 min

    Désolé de revenir au texte du billet initial mais je voudrais corriger un petit détail.

    L’extrait suivant est cité:

    «A la fin des années 1990, Ottawa a dû renoncer à bannir le MMT, un additif ajouté à l’essence, à la suite d’une poursuite de la compagnie américaine Ethyl en vertu du chapitre 11 de l’ALENA. Le gouvernement disait alors que ce produit chimique était nuisible pour la santé et l’environnement. Pas assez de preuves, rétorquait Ethyl, affirmant que l’interdiction du MMT lui coûterait des dizaines de millions de dollars. Résultat: Ottawa dut revenir sur sa décision, présenter des excuses publiques et payer 13 millions de dollars à l’entreprise.»

    Ce n’est pas tout à fait exact. Ottawa n’a jamais banni le MMT. Il en a banni l’importation. La position du gouvernement était simple: le MMT produit au Québec peut être utilisé au Québec mais le même produit fabriqué aux États-Unis ne pouvait pas être utilisé au Québec.

    Si le gouvernement avait dès le départ interdit le produit il n’y aurait eu aucun recours de la part d’Ethyl Corp. Mais la loi interdisait l’importation (loi C-29 de 1997). Lorsqu’on a signé un accord de libre-échange, c’est pas fort.

    Le gouvernement a dû payer une compensation pour avoir trahi sa signature du traité de libre-échange. Rien de plus normal. Si les gouvernements pouvaient trahir leurs signatures en toute impunité quelle signification auraient les ententes internationales telles que Kyoto?

    ;o)

    J'aime

  42. 11 décembre 2011 16 h 32 min

    @ Jack

    «le MMT produit au Québec peut être utilisé au Québec mais le même produit fabriqué aux États-Unis ne pouvait pas être utilisé au Québec.»

    Avez-vous une source?

    Je viens de lire ça, sur le site du gouvernement fédéral, et ça ne dit pas la même chose que vous… :

    «Nonobstant ce qui précède, le secteur peut avoir de l’importance dans certains cas (quand la mesure contestée est une mesure sectorielle plutôt que d’application générale) et l’étendue du secteur identifié peut être cruciale pour établir si les circonstances sont « analogues ». Par exemple, l’affaire Ethyl Corporation v. Government of Canada (Ethyl) faisait intervenir une interdiction du commerce transfrontières du MMT. Or il n’y avait aucun producteur de MMT au Canada. Si la définition des « circonstances analogues » visait la branche des « producteurs de MMT », il n’y aurait pas eu d’investisseurs ou d’investissements « dans des circonstances analogues ». Par contre, si elle visait la branche des « remonteurs d’octane », il y avait alors des investisseurs et des investissements canadiens dans des circonstances analogues, car il y avait en effet quelques producteurs canadiens d’éthanol, produit utilisé comme le MMT à titre de remonteur d’octane.»

    J'aime

  43. jack permalink
    11 décembre 2011 17 h 39 min

    « Par exemple, l’affaire Ethyl Corporation v. Government of Canada (Ethyl) faisait intervenir une interdiction du commerce transfrontières du MMT. »

    Interdiction de commerce transfrontalier… j’ai dit qu’Ottawa en avait banni l’importation.

    OK, il n’y avait pas de production de MMT au Canada. Mais s’il y en avait eu la loi ne l’aurait pas interdit.

    De la façon dont la loi était écrite je soupçonne que le gouvernement voulait forcer Ethyl Corp à installer une usine au Canada. Mais ça, on ne le saura jamais.

    Je crois honnêtement que si le gouvernement avait interdit la substance plutôt que son commerce transfrontalier l’ALÉNA n’aurait rien eu à voir dans ça. Mais ce n’est pas ce qui a été fait, pour des raisons qui restent à éclaircir.

    J'aime

  44. 11 décembre 2011 17 h 51 min

    @ Jack

    «Je crois honnêtement que si le gouvernement avait interdit la substance plutôt que son commerce transfrontalier l’ALÉNA n’aurait rien eu à voir dans ça.»

    C’est votre opinion. Je ne suis pas avocat! Reste qu’il est clair que l’article 11 réduit les pouvoirs des gouvernements, ce que je voulais illustrer par ce billet.

    J'aime

  45. the Ubbergeek permalink
    11 décembre 2011 21 h 24 min

    Le pouvoir n’attend pas, en fait. SURTOUT sur des questions comme l’environement.

    J'aime

  46. the Ubbergeek permalink
    11 décembre 2011 21 h 29 min

    Encore une fois, le peuple, Random Joe, c’est là le problème.

    Sans le vrai pouvoir, QS ne compte pas trop.

    J'aime

  47. the Ubbergeek permalink
    11 décembre 2011 22 h 17 min

    À voir la fureur de certains sur Facebook au sujet aussi de ‘l’évasivité de QS sur la Loi 101 VS CÉGEPs’. Certains se sentent trahis.

    J'aime

  48. 12 décembre 2011 5 h 43 min

    « Certains se sentent trahis.»

    J’ai surtout lu des péquistes qui utiliseraient n’importe quel argument pour nous descendre. Sur la loi 101 au dégep, voici ce qu j’écrivais il y a quelques mois :

    https://jeanneemard.wordpress.com/2011/04/19/la-loi-101-au-cegep/

    Je n’ai pas changé d’idée! Appliquer la loi 101 au cégep, c’est s’attaquer aux effets plutôt qu’aux causes. C’est donner l’impression d’agir quand on ne fait rien.

    C’est sur les causes qu’il faut agir. Quand on se concentre sur les effets, on néglige les causes, croyant que notre solution aura un effet. Le PQ a adopté cette position uniquement pour se montrer toffe après avoir laissé tomber la promotion de l’indépendance pour la «gouvernance souverainiste»!

    Un exemple (en plus de ceux dont je parle dans mon billet) de son beau travail en matière de francisation :

    «À ce sujet, la porte-parole Hélène Gagnon fait valoir que Bombardier Aéronautique dispose d’une entente particulière avec l’OQLF. Cette entente permet à l’entreprise d’utiliser aussi l’anglais comme langue de fonctionnement pour son siège social de Dorval et son centre de développement de produits de Saint-Laurent.

    Cette dispense particulière est entrée en vigueur en 1981 et a été renouvelée en 2006. Bombardier a obtenu cette dispense de l’OQLF en invoquant que ses employés doivent communiquer en anglais avec ses nombreux clients, usines et fournisseurs internationaux. «Environ 95% de nos ventes se font à l’extérieur», dit Mme Gagnon.»

    Qui était au pouvoir en 1981? Le PQ! Et ils veulent nous faire la leçon?

    http://www.cyberpresse.ca/actualites/quebec-canada/national/201112/08/01-4475753-statut-special-pour-langlais-chez-bombardier-aeronautique.php

    Tiens, le discours de clôture de Françoise David:

    J'aime

  49. 12 décembre 2011 5 h 48 min

    Ce sont les adéquistes qui devraient grimper dans les rideaux! Quel grand démocrate, ce François Legault!

    «Il n’y aura pas d’assemblées pour le choix des candidats, qui seront désignés par François Legault»

    http://www.cyberpresse.ca/actualites/quebec-canada/politique-quebecoise/201112/11/01-4476829-caq-adq-la-fusion-est-chose-faite.php

    J'aime

  50. 12 décembre 2011 7 h 18 min

    @ Darwin
    « Si vous aviez vu certaines propositions comme moi, vous réaliseriez à quel point nous avons été réalistes! Duhaime nous qualifie de bolchéviques sur Facebook justement en raison d’une proposition qui a été rejetée! »

    Évidemment que QS c’est des bolvéchiques. Après tout, Jean Charest est parfois qualifié de communiste et jusqu’à cette année, le très excellent blogueur Antagoniste avait planté sur son blogue une photo de Stephen Harper coiffée du titre: « Closet socialist ».

    Ces derniers jours, il affirmait de nouveau que Stephen Harper est trop à gauche.

    Si Harper est socialiste, alors il n’y a qu’un qualificatif approprié pour QS: bolchevique!

    À moins, bien sûr, de virer l’animal à l’envers et de dire que QS est opposé au communiste Charest et au socialiste Harper. Bref, QS et l’Institut économique de Montréal, même combat pour la libre entreprise! 😉

    J'aime

  51. 12 décembre 2011 7 h 56 min

    @ Papitibi

    «Bref, QS et l’Institut économique de Montréal, même combat pour la libre entreprise!»

    Vous riez, mais Duhaime est d’accord avec le Revenu minimum garanti! Exactement pour les raisons que je mentionnais dans mon billet sur le Revenu de citoyenneté :

    «Ce type de revenu, sous différentes formes, a déjà été proposé aussi bien par des progressistes que par des créditistes, des adéquistes et même des néolibéraux comme Milton Friedman.»

    …et surtout dans Revenu de citoyenneté et biens communs:

    «Du côté de la droite, c’est que cette mesure fonctionne uniquement par le partage de biens privés, entraînant l’abolition de nombreux programmes sociaux et hypothéquant la possibilité de créer d’autres biens publics ou même de maintenir ceux existants.»

    Sauf, que je crois que Duhaime a confondu le Revenu minimum garanti adopté par QS et le Revenu de citoyenneté. Si le niveau du seuil tourne autour de 15 000 $, il serait beaucoup moins coûteux (quand même entre 5 et 10 milliards $) que le revenu de citoyenneté (autour de 100 milliards $)! Il sera donc possible d’équilibrer la lutte contre la pauvreté à la fois avec des biens privés (revenu minimum garanti) et des biens communs (services publics).

    J'aime

  52. the Ubbergeek permalink
    13 décembre 2011 1 h 16 min

    À voir le Propaganda Master Duhaime au Journal de Québec d’aujourd’hui, à la chronique ‘WTF are libertarians smocking?’

    http://blogues.canoe.ca/ericduhaime/general/laissez-nos-minounes-tranquille/

    « Laissez nos minounes tranquille! »

    Désolant. BARF.

    J'aime

  53. 13 décembre 2011 5 h 13 min

    «Laissez nos minounes tranquille!»

    Le voilà qui est contre les taxes régrssives! Je croyais qu’il étaient contre TOUTES les taxes!

    Je suis pour ce genre de contrôle, mais ce n’est pas faux que c’est régressif en dehors des milieux urbains, et peut-être un peu même dans les milieux urbains.

    J'aime

  54. 29 mars 2012 10 h 20 min

    Une excellente étude de l’Institut de recherche en économie contemporaine (IRÉC) sur l’Accord économique et commercial global (AÉCG) dont parle entre autres ce billet. Cette étude porte sur «l’angélisme» de nos négociateurs qui semblent ne pas avoir les mêmes exigences et ne pas demander les mêmes exemptions.

    Le Québec fera-t-il les frais d’une entente déséquilibrée?

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :