Skip to content

L’invasion barbare ou le déclin du parti québécois trifluvien

9 août 2012

Par : Houari Weldmaraval

Publié à l’origine sur ksari.com

Le Parti québécois (PQ) de la chef Pauline Marois tend, s’il reste et persiste dans la lignée du je-m’en-foutisme et de la gouvernance sinusoïdale, vers un déclin assuré. On s’ennuie de l’ère du gars de New Carlisle, de l’époque du fils de Gérard et de Germaine et du temps du gars de Saint-Jacques-de-Montcalm. C’était des gens qui disaient tout haut ce que Marois pense actuellement tout bas.

On se souvient de la déclaration de René, un soir d’un 20 mai au centre Paul Sauvé. On s’en souvient, car il est le seul, l’unique et le rare politicien qui a compris son peuple. On se souvient d’un homme et son point de mire aux côtés des peuples opprimés.

On se souvient de la courageuse déclaration de Jacques, un 30 octobre où il a pointé du doigt, sans hypocrisie et dissimulation, l’argent et le vote ethnique.

On se souvient de Bernard quand il s’est livré avec un « nif » et une virilité exemplaires pour dire aux fédéraux que : «Le Québec n’a pas l’intention de faire le trottoir pour des bouts de chiffons rouges.». Un Québec fier, « encore et toujours debout », comme disait la défunte diva chanteuse, la Rose algérienne (Warda).

On se souvient du PQ comme un parti rassembleur, un parti social-démocrate et un parti nationaliste. Tantôt à gauche en matière d’économie et tantôt à droite pour les affaires sociales. À cette époque et malgré tout, le PQ était une carte gagnante. Une carte de crédit de type Or.

L’actuelle chef a bousillé tout le crédit qui a été bâti par ses prédécesseurs. Toutes les actions réfléchies et téméraires ont été mises sur le crédit du parti. La carte du parti est complètement « loadée ». Si cette niaise sottise continue, on risque de payer trop d’intérêts et moins de capital pour longtemps.

Le pire fardeau va arriver à Trois-Rivières, la ville des trois chenaux formés par la rivière Saint-Maurice afin de bécoter, pas pour une fois, non plus pour deux fois, mais pour un gros trois fois le beau fleuve, Saint Laurent.

Trois-Rivières, c’est la ville du sieur Laviolette, le fondateur. Elle est la ville des Ursulines, des Forges et de la vieille prison où on peut aller, pour le fun seulement et sans aucun crime, s’incarcérer pour une sentence d’une nuit.

Elle est aussi la ville des trois religions monothéistes formées par la bonne foi des trifluviens afin de bécoter, pas pour une fois, non plus pour deux fois, mais pour un gros trois fois le vivre ensemble et la paix des braves.

Quand je t’avais choisie, en 1990, comme deuxième ville après Oran, ma chère ville, j’ai appris que mes compatriotes québécois de souche t’avaient collé toutes sortes de noms d’oiseaux. Ils t’appelaient Trois-Misères, tantôt Trois-Cauchemars et constamment (et ce, à cause des déchets des usines des pâtes et papiers) Trois-Mauvaises-Odeurs.

De Denis Vaugeois à Danielle St-Amand en passant par Paul Philibert, Guy Julien, André Gabias, et Sébastien Proulx : ce sont des députés du terroir natifs du territoire mauricien.

Qu’est-ce qui arrive au PQ? Quelle mouche a piqué Pauline? Sans doute une Tsé-Tsé dissimulée sous les ailes de celle qui a fait l’assaut parachuté du ciel. Pauline, réveillez-vous de votre trypanosomiase africaine, les décisions prises sous l’effet de cette contagion causent des dommages irréversibles.

Les victimes de lynchage de votre candidate sont partout au Québec. Le mot d’ordre a été passé et je suis désolé de vous annoncer les conséquences : ça va faire mal, pas à vous mais au parti que nous avions chéri pendant tant d’années.

En ce qui me concerne, je ne voterai pas pour un parti supportant les semeurs de haine, d’animosité, d’aversion et d’antipathie. Je ne voterai pas pour un parti épaulant une personne mangeant à tous les râteliers. Je ne voterai pas pour un parti favorisant une personne fabriquée, en toute pièce, en argile tout peint.

Je ne voterai pas PQ, je voterai utile et intelligent.

Publicités
37 commentaires leave one →
  1. 9 août 2012 18 h 50 min

    Intelligent comme décision, tant que vous ne voterez pas pour QS!

    J'aime

  2. 9 août 2012 19 h 05 min

    Ça sent le troll… à moins que ce ne soit les chiens.

    J'aime

  3. Yves permalink
    9 août 2012 19 h 11 min

    Hé ben, on vous a sortie des boules à mites! 😯

    Ben moi je vote QS et je trouve cela intelligent. Par contre dame au caniche au sourire fendant je peux pas dire que votre commentaire est raisonnable. Tout comme le mien d’ailleurs! 😆

    J'aime

  4. 9 août 2012 19 h 28 min

    «Ça sent le troll…»

    Très bon sens olfactif! Elle a encore changé d’adresse IP…

    «Ben moi je vote QS et je trouve cela intelligent.»

    Intelligent et utile? 😉

    Je vais laisser Houari répliquer, s’il le veut…

    J’ai trouvé ce texte excellent, bien écrit et subtil.

    J'aime

  5. Yves permalink
    9 août 2012 19 h 33 min

    Beau texte de Houari Weldmaraval.

    Il dit tout haut ce que je pense de Pauline et du PQ. J’ai le coeur en envers quand je pense tout ce qu’était le PQ pour moi. Un idéal qui m’a accompagné de nombreuses années, mais tout contrairement à moi je juge qu’il vieillit très mal.

    J'aime

  6. THE LIBERTARIAN BADASS permalink
    9 août 2012 20 h 41 min

    Trois-Rivières?? Ce n’était pas le comté de Duplessis ça??? 😯 😯

    J'aime

  7. 9 août 2012 20 h 51 min

    Oui, mais bien des années avant!

    J'aime

  8. koval permalink*
    9 août 2012 20 h 52 min

    Bon billet Hourari, très bien écrit! L’expression « gouvernance sinusoïdale » m’a bien fait rire, moi je parle de flou artistique!

    Cependant, au sujet du vote ethnique de Parizeau, je désespère un peu de voir comment ça a été récupéré par les racistes,,,,

    Pour ce qui est Djemila, j’ai déjà écrit quelques billets sur ce cas. Je comprends que des gens comme elle existe mais quand on voit en elle l’espoir du futur pays, ouf! Une bêtise des péquiste que je n’oublierai pas!

    J'aime

  9. the Ubbergeek permalink
    9 août 2012 21 h 20 min

    Trois-Rivières, c’est pas un fief ADQ maintenant, un coin redneck?

    J'aime

  10. 9 août 2012 22 h 05 min

    PLQ premier en 2008, avec PQ en deuxième et l’ADQ à 18,3 %, à peu près sa moyenne provinciale (16,4 %).

    http://www.electionsquebec.qc.ca/francais/provincial/resultats-electoraux/elections-generales.php?e=3&c=363&s=1#s

    J'aime

  11. 10 août 2012 6 h 54 min

    @Koval
    « Cependant, au sujet du vote ethnique de Parizeau, je désespère un peu de voir comment ça a été récupéré par les racistes,,,, »

    Évidemment qu’ils l’AVAIENT récupéré, lavé, relavé et étendu sur la corde à linge, pour qu’on le puisse voir à l’oeil nu depuis la planète Mars,

    Mais à sa manière, Jean C a peut-être exorcisé le souvenir de Parizeau et de son « vote ethnique » en agitant le spectre d’un référendum sur les ondes de CJAD en début de vraie campagne:

    Ya deux manières d’avoir un référendum: voter séparatiste ou s’abstenir de voter, qu’il disait.

    Appel direct aux zetnies qui écoutent CJAD et aux zanglas. Appel divisif, bien plus que le cri du coeur de Parizeau. Appel divisif et planifié.

    J'aime

  12. 10 août 2012 7 h 00 min

    En lisant le premier commentaire, j’ai cru un instant que Jeanne Émard était le nom d’un parc à chiens [poodles welcome] mais les idées semblent avoir enterré les traces du caniche, finalement. 😉

    Cela dit, belle réflexion, ce billet importé d’ailleurs!

    J'aime

  13. 10 août 2012 7 h 19 min

    «Cela dit, belle réflexion, ce billet importé d’ailleurs!»

    Avec l’accord de l’auteur, bien sûr!

    J'aime

  14. koval permalink*
    10 août 2012 9 h 00 min

    Papî

    Le discours de Parizeau suite à sa défaite en 1995 m’a quand même donné froid dans l’dos, c’était un moment sombre….et un beau travail de sape du mouvement!

    J'aime

  15. 10 août 2012 9 h 50 min

    «Le discours de Parizeau suite à sa défaite en 1995 m’a quand même donné froid dans l’dos»

    Dans mon cas, ce n’est pas quand il a parlé de l’argent et du vote ethnique qu’il m’a donné froid dans le dos, car ce n’était qu’un fait. C’est plutôt quand il a dit, un peu avant (si je me souviens bien), que «nous» avions voté oui à 60 %. La j’ai sauté dans mon salon… Ce nous exclusif, je ne l’ai pas pris et je ne le prend toujours pas.

    J'aime

  16. 10 août 2012 11 h 12 min

    Le pire, c’est que ça a du sens. Je vais voter PCul, mais ils devront s’attribuer un part majeure du blâme pour la défaite.

    J'aime

  17. 10 août 2012 11 h 19 min

    « Dans mon cas, ce n’est pas quand il a parlé de l’argent et du vote ethnique qu’il m’a donné froid dans le dos, car ce n’était qu’un fait. C’est plutôt quand il a dit, un peu avant (si je me souviens bien), que «nous» avions voté oui à 60 %. La j’ai sauté dans mon salon… Ce nous exclusif, je ne l’ai pas pris et je ne le prend toujours pas. »

    Le problème était surtout le terme « essentiellement » dans sa déclaration, ce qui était complètement fallacieux. Il aurait du blâmer la région de Québec, entre autres. Par contre, je n’ai aucun problème avec le reste et de se scandaliser sur le reste de son propos, c’est de tomber dans le piège à cons tendu par les fédérâleux. Le « oui » pas assez fort chez les « nous » était un blâme à l’endroit des francophones, pas un blâme à l’endroit des autres…et je suis tout à fait d’accord avec lui que les francophones n’ont pas assez voté oui lors du référendum, ce n’est qu’un simple fait. Option Nationale aura bien beau essayer de courtiser le vote des non-francophones, c’est chez les francophones (et les immigrants francisés) que ça va se gagner!

    J'aime

  18. 10 août 2012 11 h 25 min

    Parizeau, un francophone anglophile ayant déjà marié une Polonaise, n’a rien d’un raciste. C’est un nationalo-étatiste, oui (et je ne l’appuie pas entièrement là-dessus), mais pas un raciste.

    J'aime

  19. 10 août 2012 11 h 28 min

    L’idée de choisir une raciste comme J’ai-mis-Allah Bush-avide en tant que candidate fait bien plus de mal au PCul qu’un vieux discours post-défaite référendaire réaliste et avec une erreur dans un terme.

    J'aime

  20. 10 août 2012 11 h 43 min

    « je suis tout à fait d’accord avec lui que les francophones n’ont pas assez voté oui lors du référendum»

    Moi, je suis d’acord avec vous, entre autres sur la faiblesse du oui dans la région de Québec. Mais, ce n’est pas ce qu’il disait. Il a dit quelque chose comme, «après tout, nous avons voté à 60 % pour le oui».

    «Parizeau, un francophone anglophile ayant déjà marié une Polonaise, n’a rien d’un raciste.»

    Là aussi, je suis d’accord. Ce qui rend encore plus incompréhensible sa déclaration sur le «nous».

    J'aime

  21. 10 août 2012 12 h 40 min

    Bonjour

    L’idée d’écrire un billet et lui donner un sens critique pour le parti québécois n’a aucun lien avec mon allégeance à un parti ou à un mouvement politique. Ça fait presque 22 ans que je suis au Québec et je n’ai jamais eu une carte d’un parti ni au niveau féd., prov. ou municipal. Je vote toujours selon ma bonne humeur et dans la majorité des cas je vote blanc, car à ces moments, la mauvaise humeur est de mise.

    Trêve de philosophie, mon but était juste de montrer à quel point le PQ de madame Marois s’est perdu dans les limbes. Si Benhabib avait choisi la CAQ, je n’aurais même pas pensé intervenir ou à écrire. Toutefois, en connaissant l’histoire du Parti québécois, je n’ai pas apprécié qu’on associe une personne de type «anti» à plusieurs années de lutte et de solidarité.

    Le fait d’accepter une anti-islamiste (il faut s’entendre sur la définition du mot islamiste) exclut toute personne appartenant de loin ou de près à cette croyance.

    Houari

    J'aime

  22. koval permalink*
    10 août 2012 13 h 23 min

    Comme Darwin, je n’ai jamais pardonné cette erreur de Parizeau, le voilà en reprise:

    David Gendron

    Choisir Djemila est plus grave selon toi mais aucun média n’a vraiment critiqué ce choix, ça me scie!

    J'aime

  23. 10 août 2012 13 h 32 min

    @ weldmaraval

    Bienvenue ici!

    « mon but était juste de montrer à quel point le PQ de madame Marois s’est perdu dans les limbes»

    Comme vous l’avez vu, nous partageons pour la plupart cette analyse. La différence est que, au moins pour moi, il y a longtemps que j’avais perdu mes illusions sur ce parti…

    J'aime

  24. 10 août 2012 13 h 36 min

    “Toutefois, en connaissant l’histoire du parti québécois, je n’ai pas apprécié qu’on associe une personne de type «anti» à plusieurs années de lutte et de solidarité.

    Le fait d’accepter une anti-islamiste (il faut s’entendre sur la définition du mot islamiste), on n’exclut toute personne appartenant de loin ou de près à cette croyance.”

    Houari, je suis d’accord avec vous et il y en a plusieurs qui sont non-islamistes (comme moi) qui trouvent cette décision répugnante, mais Marois a tenté de courtiser le vote des caquistes mous qui sont souvent anti-islamistes, au lieu de courtiser le vote de Québec Solidaire/ON qui n’ont rien d’anti-islamistes.

    J'aime

  25. 10 août 2012 13 h 38 min

    On est loin du PCul qui a été le plus hésitant à supporter presqu’unamiment à l’Assemblée Nationaleuse (à part Khadir, bravo à lui! 🙂 ) les fucking troops militaro-terroristes, et qui s’est fait blâmer pour ça par le PLCul et l’autre parti de drouate…

    J'aime

  26. 10 août 2012 17 h 56 min

    J’ai beau réécouter ce vidéo, la seule vraie stupidité était le terme « essentiellement ». Ou peut-être que de se réjouir qu’il y avait encore 40% des francophones qui votaient non en est une autre. Mais pour le reste, c’était réaliste.

    J'aime

  27. 10 août 2012 21 h 41 min

    «à part Khadir, bravo à lui! »

    Ça devrait vous faire réfléchir sur les partis que vous appuyez…

    «J’ai beau réécouter ce vidéo, la seule vraie stupidité était le terme “essentiellement”»

    Non, pas moi. Moi, c’est cette phrase qui fait plus que me déranger : «Si vous voulez, on va arrêter de parler des francophones du Québec, on va parler de nous, à 60 %, on a voté pour!». Le «essentiellement», après la mention du vote ethnique et de l’argent, ne me dérange pas… Mais, bon, on n’a manifestement pas les mêmes sensibilités!

    J'aime

  28. 13 août 2012 13 h 01 min

    Oui, mais si 65% des francophones du Québec votent pour le OUI, le référendum est gagné, c’est juste un fait bien banal. Le « essentiellement » était faux parce que la région de Québec a voté trop faiblement pour le OUI.

    J'aime

  29. THE LIBERTARIAN BADASS permalink
    15 août 2012 2 h 28 min

    J’étais tranquillement assis à mon POSTE DE VEILLE en train de siroter une p’tite bière pis quossé que je vois? Djemilla qui voudrait faire retirer le crucifix de l’assemblée nationale! AH bin saint-tabarnak, c’est là que je POINT DE BASCULE! Tant qu’à s’en prend à SON voile pis à SES barbus, là je n’ai aucun problème ce sont SES affaires, mais qu’à vienne toucher à MON crucifix ben là c’est autre chose. Trahison! À souère je brûle ma carte de membre (expirée) du PQ. Je me vengerai Pauline, je me vengerai! 😡

    J'aime

  30. Cynthia Dubé permalink
    15 août 2012 4 h 57 min

    @The Libertarian badass
    Ce que j’ai compris, c’est que Mme Marois ne partageait pas cette volonté de Djemila Benhabib. Quant à vouloir conserver le crucifix à l’Assemblée nationale, j’ai de la difficulté à concevoir qu’on veuille préserver un héritage de Duplessis: http://www.ledevoir.com/non-classe/128878/le-crucifix-de-l-assemblee-nationale

    J'aime

  31. 15 août 2012 5 h 59 min

    @ Cynthia

    Il ne faut pas prendre au sérieux tous les commentaires de THE LIBERTARIAN BADASS! Il aime bien jouer au troll! Dans le fond, il voulait simplement nous taquiner sur le fait que Djemila, que Koval et moi n’aimons pas beaucoup (euphémisme), a pris une position que nous partageons, soit le retrait du crucifix de l’assemblée nationale. Bref, il fallait lire son comm à l’envers!

    J'aime

  32. Cynthia Dubé permalink
    15 août 2012 6 h 40 min

    Ah, Ok…. c’est noté! 🙂

    J'aime

  33. THE LIBERTARIAN BADASS permalink
    15 août 2012 8 h 26 min

    Je commence à moins l’aimer là, Djemilla, mais comment la critiquer après l’avoir encensé comme un fou quand elle combattait SA religion? La seule façon: le faire d’une façon que ça passe pour moins sérieux (twisted) , mais… Je me vengerai Pauline, je me ven-ge-rai! 😡

    J'aime

  34. koval permalink*
    15 août 2012 9 h 10 min

    Ha ha ha! J’ai vu ça Djemila en entrevue à RDI! La nouvelle charte de la laïcité québécoise ferait en sorte que les représentant de l’état ne porterait plus le voile. Elle nous explique que les députées pourraient le porter mais pas les infirmière….Euuuhhhhhhh!

    Sinon, je dirais que le passage sur la scène politique semble avoir adouci passablement le discours de la belle! Elle ne parle plus de ces supposés soldats d’Allah qui auraient gagné la bataille, c’est comique, le Québec n’est plus une république islamiste?!?! .

    J'aime

  35. koval permalink*
    15 août 2012 10 h 03 min

    Tiens, un autre épais qui veut parler des accommodations raisonnables et qui est fou braque!

    http://quebec.huffingtonpost.ca/2012/08/15/jean-tremblay-attaque-djemila-benhabib_n_1778402.html?utm_hp_ref=canada-quebec

    Tant que ce débat sera mené par les excités comme Martineau, Drouin, Benhabib, Tremblay, Bock-Coté et Marois, ça restera un débat entre les totons pour les totons! Aucun intérêt donc!

    Ne nous y trompons pas, ce sont les cathos de souche qui vont pleurer le plus quand on va laïciser et laver plus blanc que blanc la sphère publique….

    J'aime

  36. 15 août 2012 10 h 41 min

    J’ai vu la même nouvelle dans Le Devoir. Cette citation m’a bien fait rire :

    «Ce qui me choque, c’est de voir que nous, les mous Canadiens-français, on va se faire dicter comment se comporter […] par une personne qui arrive d’Algérie et qu’on est même pas capable de prononcer son nom.»

    Quel Néanderthalien!

    Le maire Jean Tremblay charge Djemila BenhabibLe maire de Saguenay ne veut pas qu’une Algérienne établisse les règles…

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :