Skip to content

La richesse et l’inflation

20 octobre 2012

Oui, je sais, j’ai promis une série sur l’inflation… Mais ça prendra encore un certain temps. Pour vous faire patienter, je vais aborder ici un exemple d’une des multiples utilisations ridicules que certains font de l’inflation. Je remercie Michelle Monette de m’avoir permis de prendre connaissance de cette information.

Le Huffington Post Québec a en effet rapporté dans ses pages le classement des hommes les plus riches de l’histoire (pas de femme, on s’en doute…) effectué par le site Celebrity Net Worth.

«Selon les calculs du site Celebrity Net Worth prenant en compte l’inflation, la fortune de cet empereur africain du XIVème siècle s’élèverait à 400 milliards de dollars.»

Mais, comment calcule-t-on l’inflation pour comparer la fortune de quelqu’un ayant vécu au XIVème siècle avec celle des crésus d’aujourd’hui? L’article cité par le HP précise :

[traduction] «Par exemple, le taux de variation annuel de l’inflation entre 1913 et 2012 est de 2199,6%, donc une valeur de 100 millions de dollars en 1913 serait égale à 2 299,63 milliards de dollars en dollars de 2012. Nous avons également utilisé le prix le plus récent pour une once d’or, qui est d’environ $ 1750 en date du 17 octobre 2012.»

«taux de variation annuel de l’inflation» est-il écrit. Si l’inflation annuelle avait été aussi élevée, il faudrait plusieurs lignes pour écrire la valeur actuelle de 100 millions $ de 1913 (ça donne 8 suivi de 140 zéros)… Pire, une inflation totale de 2199,6% multiplirait la valeur par 22, pas par 22000 comme indiqué dans l’exemple (ou on a en plus écrit 2299 plutôt que 2199…)!

Mais, bon, n’insistons pas sur ces lapsus. Et comment ont-il pu évaluer l’inflation entre le XIVème siècle et 1913? Mystère… Avec le prix de l’or? À combien de dollars s’élevait le prix d’une once d’or? Difficile à dire, puisque le dollar n’existait pas!

Or, quelle était la nature de la fortune ce l’empereur africain en question, soit Mensa Musa I?

[traduction] «Mansa Musa I du Mali est l’être humain le plus riche de l’histoire avec une valeur nette personnelle de 400 milliards de dollars! Mansa Moussa a vécu de 1280 à 1337 et régnait sur l’empire du Mali en Afrique de l’Ouest, empire qui couvrait l’équivalent actuel du Ghana, de Tombouctou et du Mali La richesse stupéfiante de Mansa Musa provenait de la production par son pays de plus de la moitié du sel et de l’or du monde entier. Musa a utilisé sa fortune pour construire des mosquées immenses qui se dressent encore aujourd’hui, près de 700 ans plus tard. Son royaume et sa richesse n’ont toutefois pas duré longtemps après sa mort. Ses héritiers n’ont pas réussi à repousser la guerre civile et les conquérants envahisseurs. À peine deux générations plus tard, sa richesse était disparue.»

Et alors…

Les gens aiment les listes et les records, alors, donnons leur ce qu’ils aiment! Et quoi de mieux que de classer au premier rang des plus riches de tous les temps un souverain exotique d’une époque révolue! Qu’il soit impossible de comparer la richesse à travers le temps ne préoccupe pas grand monde.

L’inflation est en effet calculée à partir de l’évolution des prix d’un panier de biens consommation, panier qui change de temps en temps (j’expliquerai ça plus en détail dans ma série sur l’inflation), mais qui n’est certainement pas composé uniquement de sel et d’or! Je serais bien curieux de connaître le panier de consommation des habitants de l’Empire malien! Je me demande aussi combien coûtait un I-Pad à l’époque… Et je ne parle pas des frigos, des ordinateurs, des télés, des égouts, ni des avions, des livres, des autos, des aspirines et des gélules d’oméga 3! À l’inverse, je ne sais pas combien coûte maintenant une armée d’esclaves…

Bref, on peut s’amuser, cela ne fait pas mal, mais, est-il vraiment utile de tenter de justifier ces petits jeux avec des calculs qui ont l’air tellement scientifiques et précis, alors qu’ils ne sont qu’une aberration?

Publicités
19 commentaires leave one →
  1. Richard Langelier permalink
    20 octobre 2012 17 h 51 min

    Il serait intéressant de vérifier si l’histoire valide l’interprétation keynésienne ou l’interprétation monétariste la courbe de Phillips depuis Mansa Musa I. En remontant à Crésus, on aurait une image encore plus juste. Le hic, c’est qu’il n’y avait pas de chômage naturel ni de chômage tout court, puisque l’esclavagisme était légal.
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Courbe_de_Phillips
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Cr%C3%A9sus .

    Denise Bombardier prétendra sans doute que je m’accorde une sorte de diplôme intellectuel du simple fait que je lis Le Devoir et Wiki et que c’est pour cette raison que je suis pour l’abolition des subventions à l’école privée, mais c’est son problème.

    J'aime

  2. THE LIBERTARIAN BADASS permalink
    20 octobre 2012 19 h 11 min

    « ça donne 8 exposant 140, donc 8  »

    Moi j’arrive à 40 zéros… J’ai pas compris l’principe, c’est pour ça que j’ai pas d’fric! 😦
    sinon je suis d’accord avec le reste de l’article.

    J'aime

  3. 20 octobre 2012 19 h 47 min

    @ Richard Langelier

    «c’est qu’il n’y avait pas de chômage naturel ni de chômage tout court, puisque l’esclavagisme était légal.»

    C’est ça le problème avec la réalité, elle ne veut jamais se plier à la théorie!

    «Denise Bombardier prétendra sans doute que je m’accorde une sorte de diplôme intellectuel du simple fait que je lis Le Devoir»

    Oui, j’ai lu et régurgité…

    «mais c’est son problème.»

    En effet!

    @ THE LIBERTARIAN BADASS

    «Moi j’arrive à 40 zéros»

    Ouais, je me suis mal exprimé avec mon 8 exposant 140, j’ai corrigé. Il fallait que je dise dircetement 8 suivi de 140 zéros. Dans ce cas Excel écrit «7,9405E +140», ce qui correspond à «79404552291310300000000000000000000000000000000000000000000000
    0000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000
    0000000000»

    Mais, même 8 à la 140 donne 27 suivi de 125 zéros. Je ne sais pas où tu as pris ton 40 zéros…

    «sinon je suis d’accord avec le reste de l’article.»

    L’exemple de l’erreur de calcul était accessoire (quoiqu’on puisse se poser des questions sur les calculs de l’homme le plus riche quand on voit des erreurs de calcul aussi évidentes…), le principal est de comprendre qu’on ne peut simplement pas comparer les richesses d’époque différente et que d’utiliser l’inflation pour le faire n’a aucun sens.

    J'aime

  4. THE LIBERTARIAN BADASS permalink
    20 octobre 2012 20 h 32 min

    (2199,67/100) x (2012-1913) x 10*6= Ça m’donnait autour de puissance 40 😯

    J'aime

  5. 20 octobre 2012 21 h 32 min

    Ishhh, pas la bonne formule!

    Le (2012-1913) doit être un exposant de (2199,67/100), pas simplement être multiplié. Et 100 millions est 10 à la 8, pas à la 6, même si ça ne change pas grand chose. L’inflation a un effet composé, pas linéaire, car le chiffre auquel il s’applique augmente à chaque année. Si on arrondit (2199,67/100) par 22, cela donne 22 la première année (là ça va), 484 la deuxième année (et non 44), 10648 la troisième, (et non 66), 234256, etc. Et ta formule donnerait bien moins que 40 zéros (soit 218 milliards, ou 217767330000)…

    J'aime

  6. THE LIBERTARIAN BADASS permalink
    20 octobre 2012 21 h 54 min

    Effet composé…. Voilà ce que j’ignorais!!! Très fascinant ce phénomène d’inflation, j’ai hâte de lire les articles!!! 🙂

    J'aime

  7. THE LIBERTARIAN BADASS permalink
    20 octobre 2012 22 h 01 min

    darwin
    questions
    Dans le cas ou 100 millions vaudrait vraiment 299,63 milliards en 2012
    On peut-tu dire que le dollar s’est dévalué de 2996,3 fois?
    On peut-tu dire qu’il y a eu une inflation de 2996,3 fois sur une période de 99 ans??

    J'aime

  8. 20 octobre 2012 22 h 34 min

    «j’ai hâte de lire les articles!!!»

    Ouf, ça va être long! Je vais probablement essayer durant le congé des Fêtes. Je n’ai pas assez de temps en fin de semaines. Surtout que si j’en sors un, il va falloir sortir les autres un par semaine…

    «On peut-tu dire que le dollar s’est dévalué de 2996,3 fois?»

    Si c’était vrai, on pourrait! Sauf que, en fait, l’IPC (indice des prix à la consommation, indice à partir duquel on calcule l’inflation) est passé de 6,0 à environ 121-122 au Canada entre 1914 (plus vieille date où Statcan publie des données) et 2012 (moyenne de janvier à septembre), ce qui est à peu près 20 fois, ce qui ressemble à ce que l’article avance (21,99 fois) mais calcule tout croche.

    «On peut-tu dire qu’il y a eu une inflation de 2996,3 fois sur une période de 99 ans??»

    Idem! Mais, j’espère que tu comprends que ces situations sont en fait incomparables…

    J'aime

  9. 20 octobre 2012 22 h 48 min

    Personnellement, la vente et l’achat d’esclave est dans la logique même du libre marché!

    On ne doit pas entraver le libre marché, encore moins pour des considérations humaines….

    J'aime

  10. 20 octobre 2012 22 h 56 min

    « la vente et l’achat d’esclave est dans la logique même du libre marché!»

    OU, mais, malheureusement pour lui, il reste encore quelques lois pour lui nuire.

    J’ai hésité avec cette phrase, car on sait que l’esclavagisme existe encore. J’ai donc parlé d’une «armée d’esclaves», sans même prétendre que cela n’existe plus! Mais, disons que cela ne se trouve pas facilement sur le marché!

    J'aime

  11. THE LIBERTARIAN BADASS permalink
    20 octobre 2012 23 h 36 min

    j’espère que tu comprends que ces situations sont en fait incomparables…
    Oui je voulais juste pouvoir distinguer inflation de taux de variation de l’inflation annuel…
    J’ai donc « compris » ton article! 🙂

    J'aime

  12. 21 octobre 2012 0 h 34 min

    «Oui je voulais juste pouvoir distinguer inflation de taux de variation de l’inflation annuel…»

    Dans ce cas, c’est réussi!

    J'aime

  13. 9 janvier 2013 23 h 58 min

    C’est drôle comme, en lisant les notices descriptives des personnages de ce palmarès, on note que les souverains tendent à être décrits comme des entrepreneurs – en particulier ce Mensa Musa Ier. En plus de leur absence de réflexion sur l’inflation, il semble aussi que des questions comme « quelle est la différence entre une entreprise privée et un royaume? » ne semble pas avoir traversé l’esprit des auteurs de ce palmarès.

    J'aime

  14. 10 janvier 2013 5 h 23 min

    «tendent à être décrits comme des entrepreneurs – en particulier ce Mensa Musa Ier»

    Remarque intéressante. Ça ne m’avait pas frappé. À cause de la mention qu’il doit sa fortune au sel et à l’or? On lit aussi «shocking wealth». Dirait-on ça d’un entrepreneur ?

    J'aime

  15. 22 janvier 2013 17 h 25 min

    Je l’ignore, mais je ne vois pas pourquoi on ne le dirait pas.

    « À cause de la mention qu’il doit sa fortune au sel et à l’or? »

    C’est surtout que l’analyse gomme les distinctions qui pourraient s’appliquer. On ne sait pas s’il agissait dans le commerce du sel et de l’or ou s’il prélevait des taxes sur le commerce, ni si cet argent lui appartenait en propre ou si c’était le trésor de son royaume, ni s’il existait chez lui une telle distinction que celle entre le trésor royal et la fortune personnelle, etc… toutes des distinctions qui viennent à l’esprit lorsqu’on considère la différence entre le statut de souverain et celui de chef d’entreprise.

    J'aime

  16. 22 janvier 2013 22 h 03 min

    « ni s’il existait chez lui une telle distinction que celle entre le trésor royal et la fortune personnelle,»

    Dans le contexte, j’ai présumé que non.

    J'aime

Trackbacks

  1. Inflation (2) – Les comparaisons «
  2. L’inflation: Les comparaisons | Politicoglobe
  3. L’indice des prix à la consommation : 100 ans de changements |

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :