Aller au contenu principal

La fonctionnaire et le hijab

5 novembre 2018

Avec son livre La fonctionnaire et le hijab – Liberté de religion et laïcité dans les institutions publiques québécoises, Bertrand Lavoie «propose un examen des normes étatiques et une analyse des pratiques quotidiennes des fonctionnaires québécoises [portant le hijab] qui ainsi tentent de concilier le respect de leur foi et le respect de l’État». Notons que ce livre est une vulgarisation d’une thèse de doctorat de l’auteur.

Avant-propos : L’auteur présente tout d’abord succinctement les trois projets de loi déposés par des gouvernements du Québec sur le port de signes religieux ostentatoires (en fait essentiellement sur le port du voile) et l’encadrement des pratiques d’accommodement raisonnable (un seul adopté, mais dont des mesures ont été suspendues par les tribunaux), puis fait le tour des interprétations sur la pratique du port du voile chez les musulmanes et sur le concept de laïcité et ses différentes formes. Il explique ensuite le champ des études sociojuridiques, combinant des éléments sociologiques et juridiques. Il présente finalement les objectifs de son livre (résumés dans l’amorce de ce billet) et le contenu de ses chapitres.

Introduction : L’objectif de cette introduction assez substantielle «est d’étudier comment on en est venu à appréhender la pratique religieuse du port du hijab comme un problème au Québec». L’auteur considère «que ce nouveau problème public est fondé sur la convergence de quatre circonstances importantes :

  • une mauvaise image publique du port du hijab découlant d’événements sur la scène internationale;
  • le moment marquant de la crise des accommodements raisonnables;
  • un durcissement de la dynamique identitaire québécoise; et
  • de multiples interrogations relatives au retour du religieux dans l’espace public».

Première partie – l’encadrement institutionnel du port du hijab : Dans cette première partie, l’auteur entend démontrer «que, sur le plan du droit québécois, il existe une interdépendance entre le droit subjectif à la liberté de religion et le droit objectif à la laïcité». Il ajoute que c’est d’ailleurs «cette interdépendance qui rend difficile une interdiction de porter le hijab au sein des institutions publiques».

1. Liberté de religion et égalité : «Dans ce chapitre, nous verrons que le port du hijab par les employées de l’État se traduit, en termes juridiques, par une protection en matière de religion (…)». L’auteur examinera aussi «une question maintes fois soulevée : peut-on interdire le hijab en droit québécois?».

2. Laïcité et pluralisme : Après avoir présenté l’évolution et la variété des définitions du terme laïcité, l’auteur précise que l’objectif de ce chapitre «est de comprendre pourquoi, en droit québécois, la laïcité de l’État est dans une relation d’interdépendance avec le droit à la liberté de religion, autorisant ainsi le port du hijab pour les employées de l’État. Il s’agit de poser un regard sur la réalité institutionnelle du principe de laïcité, de voir comment celui-ci s’agence avec le modèle de l’interculturalisme et avec le contexte bijuridique [droit civil pour le droit privé et common law pour le droit public] particulier du Québec».

Deuxième partie – porter le hijab en contexte sécularisé : Dans cette deuxième partie, l’auteur montre, «par une étude empirique de 30 femmes musulmanes portant le hijab, que plusieurs raisons peuvent motiver le port de ce vêtement religieux», et que cela ne signifie pas pour elles un non-respect de la laïcité.

3. Des parcours menant au hijab : La décision de porter le hijab dépend des trajectoires personnelles, de l’identité culturelle et des réseaux familiaux «qui fondent le rapport aux croyances religieuses. L’objectif de ce chapitre est de présenter trois principaux parcours de religiosité menant au port du hijab et d’expliquer ceux-ci (…)». Pour ce, l’auteur abordera notamment «la place qu’occupe la femme portant le hijab dans le contexte sécularisé du Québec» et «la nature des croyances religieuses de ces répondantes, largement personnalisée».

4. Négocier quotidiennement la laïcité : «L’objectif de ce chapitre est d’étudier les représentations personnelles de la laïcité chez les femmes musulmanes portant le hijab qui travaillent ou songent à travailler pour l’État québécois», en examinant comment ces femmes interprètent et vivent l’expérience des normes institutionnelles de laïcité dans leur vie quotidienne.

Conclusion : L’auteur résume les chapitres du livre, insiste sur les limites d’une telle recherche, notamment en raison du profil semblable des 30 femmes voilées interrogées, et conclut en soulignant le fragile équilibre entre le respect des normes étatiques et des normes religieuses, équilibre «pourtant constitutif d’une société libre et démocratique».

Annexe – Méthodologie et éthique de la recherche : C’est ça.

Et alors…

Lire ou ne pas lire? Lire! Ce livre étant une vulgarisation d’une thèse de doctorat dans le domaine sociojuridique, c’est-à-dire combinant le droit et la sociologie, il n’est pas toujours de lecture facile. Cela dit, il faut remercier l’auteur d’avoir rendu son texte digeste, même si les concepts qu’il aborde sont complexes. Il sait en effet à la fois montrer les nombreux aspects de la question, beaucoup moins simples que trop de commentateur.trices et de politicien.nes tentent de nous le faire croire, tout en les clarifiant. Les deux parties, la première plus juridique et la deuxième plus sociologique, se complètent bien. On pourrait lui reprocher de ne pas trancher la question de façon nette, mais j’apprécie au contraire qu’il nous ait donné les outils pour le faire, sans lui-même se hasarder à apporter une réponse unique. Finalement, à notre grande joie, les notes sont en bas de page.

Publicités
No comments yet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :