Aller au contenu principal

Jeanne Émard a 10 ans!

25 septembre 2019

Le premier billet du blogue Jeanne-Émard a été publié le 25 septembre 2009, il y a donc 10 ans tout juste. Il s’agissait d’un court texte de bienvenue écrit par le fondateur de ce blogue, Jocelyn Roy, qui signait sous le nom de jeannemard, ou de Lutopium. Je précise que le premier billet que j’ai écrit sur ce blogue date du 10 avril 2010. Bien d’autres personnes que jeannemard (ou Lutopium) et moi ont aussi signé des billets sur ce blogue, dont Koval, pseudovirtuose et Nicolas. Pour souligner cet anniversaire, je vais présenter brièvement, parmi les 1458 billets publiés avant celui-ci sur ce blogue (dont 1215 par votre serviteur), les 10 qui ont été les plus consultés.

10 billets

Le tableau qui suit présente justement ces 10 billets, ainsi que le nombre de fois qu’ils ont été consultés entre la date de leur parution et hier. Il faut noter que ce nombre sous-estime un peu la consultation de ces textes, car il ne tient pas compte des lectures faites sur la page d’accueil du blogue ni sur les courriels envoyés à ses 402 abonné.es. À l’inverse, il est certain que certaines personnes ont pu se rendre sur les pages de ces billets sans les lire, comme nous le faisons quand nous cherchons une information sur un moteur de recherche et que le résultat obtenu ne correspond pas à nos attentes.

1. Concurrence, avantages et désavantages : Ce billet est un des huit que j’ai consacrés au livre Petit cours d’autodéfense en économie de Jim Stanford à la fin de l’été 2012. Il n’est pas étonnant que ce soit un des livres que je nomme lorsqu’on me demande de suggérer un livre de base en économie. Ce qui semble étrange, c’est que si ce billet a été consulté près de 62 000 fois (dont plus de 10 000 fois par année de 2016 à 2018, mais seulement 400 fois en six mois en 2012, l’année de sa parution), le plus populaire des sept autres billets sur ce livre a été vu à peine un peu plus de 900 fois.

En fait, j’ai observé que la plupart des personnes qui consultent ce billet viennent de France et qu’elles y ont accédé surtout en utilisant un moteur de recherche. C’est donc essentiellement son titre et son sujet (quels sont les avantages et les désavantages de la concurrence?) qui semblent avoir attiré ces personnes. Le lisent-elles vraiment? C’est bien sûr impossible à savoir, mais j’espère qu’elles lisent au moins quelques lignes, car Stanford répond très bien à cette question.

2. La rémunération des médecins : Avec ses presque 56 000 consultations, ce billet a longtemps occupé le premier rang. Il a d’ailleurs été vu 9000 fois lors du mois de sa parution (soit en six jours, du 26 au 31 juillet 2014, même si seulement 300 de ces accès ont eu lieu le jour de sa parution) et en moyenne 15 000 fois par année de 2014 (en moins de six mois) à 2016. Il faut tenir compte du fait que la rémunération des médecins a été à l’avant-plan de l’actualité ces années-là. Probablement en raison de l’algorithme de Google, ce billet a été vu 25 fois plus souvent en 2016 (14 790) que sa mise à jour publiée en mai 2016 (572), même si j’avais mis un lien menant à ce nouveau texte au début du billet original. Par contre, la mise à jour publiée en septembre 2018 a été beaucoup plus populaire depuis le début de 2019 (3621) que le billet original (444). Et, de fait, ce billet plus récent apparaît plus haut sur Google (au dix-huitième rang) avec les mots «rémunération des médecins» que le billet original (pas dans les 100 premiers résultats).

3. Qu’est-ce qu’une trappe à liquidité? (1) – Keynes, la spéculation et la thésaurisation : Ce billet de pseudovirtuose publié en avril 2013 a été vu plus de 33 000 fois. Encore une fois, on peut penser que c’est le sujet (le concept de trappe à liquidité est devenu d’actualité au cours des années d’austérité et de faible inflation proche de la déflation, qui ont suivi la crise commencée en 2008) et l’algorithme de Google qui expliquent son succès, car le deuxième billet que pseudovirtuose a écrit sur ce thème (billet aussi intéressant et pertinent que le premier) a été vu bien moins souvent (2400 fois). De fait, alors que ce billet se classe quatrième sur Google avec les mots «trappe à liquidité», le deuxième billet ne se classe pas dans les 100 premiers résultats. Notons finalement que ce billet se démarque par sa longévité, ayant été vu entre 3000 et 6600 fois par année de 2013 (en moins de neuf mois, mais seulement 33 fois le jour de sa publication) à 2018 (et 1900 fois en moins de neuf mois en 2019).

4. Biens publics et privés, et rôles de l’État et du secteur privé : Je ne m’attendais jamais que ce billet plutôt technique publié en août 2011 soit aussi populaire (vu près de 30 000 fois, dont 7500 en 2018 et plus de 3500 fois en 2019 après moins de neuf mois). Ça doit être des étudiant.es qui le consultent! Me demandant si c’était le concept des biens publics et privés, ou celui des rôles de l’État et du secteur privé qui avait attiré le plus de lecteur.tices, j’ai regardé les termes de recherche les plus utilisés et ai conclu que c’était probablement celui des biens publics et privés.

5. Le Québec reçoit-il plus qu’il ne donne au fédéral ? : Ce billet publié en janvier 2011 a été vu plus de 28 000, six fois plus que sa mise à jour de mai 2016 (vue quand même 4700 fois, dont 1500 fois lors du mois de sa parution). Sauf en 2014 où il a été consulté plus de 7000 fois (y avait-il un débat sur cette question?), son achalandage a été assez stable de 2012 à 2018, soit entre 2500 et 4100 accès, un niveau beaucoup plus élevé que lors de l’année de sa publication (800).

6. Citations de John Maynard Keynes : J’ai écrit une dizaine de billets portant sur des citations. Celles de John Maynard Keynes, publiées en avril 2011, furent les plus populaires avec près de 24 000 consultations, réparties assez également de 2012 à 2018 (entre 2600 et 3500 par année, et quand même 1000 fois dans les neuf mois de 2011 et de 2019). Ce n’est pas étonnant, compte tenu de l’importance du personnage, de son humour particulier (ses citations sont parfois caricaturées, car mal comprises, dans certains cas volontairement) et de la pertinence de ses comparaisons.

7. Jeanne express : André Pratte et les faits : Même si le titre de ce billet laisse à désirer et n’informe pas vraiment sur son sujet (il porte en partie sur des erreurs faites dans un éditorial d’André Pratte, mais surtout sur l’effet des services de garde à contribution réduite sur le taux d’emploi des femmes avec enfants d’âge préscolaire), il a quand même été consulté plus de 15 000 fois, mais plus de 14 300 fois le mois de sa parution (soit 95 % du total), même s’il a été publié le 22 de ce mois (novembre 2014). Ayant été vu moins de 100 fois le jour de sa parution, ce billet a en fait commencé à avoir du succès le lendemain avec près de 5900 visites (ce jour arrivant au deuxième rang du record de pages vues pour un seul billet en une journée), succès se prolongeant le 24 (3500), le 25 (2750) et le 26 novembre 2014 (un peu moins de 1000). Ce grand nombre de visites était dû à de très nombreuses références, dont la majorité venaient de Facebook (mais, je n’ai jamais su de quels statuts ni de quelles personnes ou organismes). En plus, Vincent Geloso a parlé de ce billet dans un texte paru dans le Journal de Montréal trois jours plus tard, ce qui a sûrement aussi contribué à ce succès. Notons que ma réplique à ce texte de M. Geloso fut beaucoup moins populaire, avec moins de 500 consultations! Il faut dire que cette réplique était beaucoup plus longue et complexe que le billet original.

8. Citations de Milton Friedman et autres néo-classiques : Dans ma dizaine de billets portant sur les citations, celui sur les citations de Milton Friedman et d’autres néo-classiques (publié en juin 2011) arrive bon deuxième avec un peu moins de 15 000 consultations. Ces consultations, comme dans le cas de celles sur John Maynard Keynes, sont assez bien réparties annuellement, se situant entre 1000 et 3000 de 2013 à 2019 (mais à seulement 245 l’année de sa parution). Disons que ces citations sont plutôt embarrassantes pour les admitateur.euses de Friedman et des néo-classiques, alors que celles de Keynes sont au contraire emballantes pour les sien.nes.

9. PIB : les autres indicateurs : Ce billet fut le plus consulté (14 400 fois) d’une série de trois que j’ai consacrée au PIB à l’été 2011. Comme la plupart des billets de ce palmarès, son achalandage fut bien réparti dans le temps, avec entre 1400 et 2500 visites de 2013 à 2018 (mais moins de 300 l’année de sa parution). Encore là, c’est sûrement son sujet qui explique sa popularité. D’ailleurs, les deux autres billets de cette série se classent bien, soit aux quatorzième (11 000 accès) et trente-sixième rangs (5000).

10. Une autre bière! : Publié en janvier 2012, ce billet a connu ses années de gloire en 2015 et en 2016 avec 9000 de ses 14 400 consultations. Quoique ce billet ne soit pas inintéressant (il porte sur une fable populaire chez les droitistes), je soupçonne que c’est surtout en espérant qu’il parle de bière ou pour l’image qui l’accompagne (une chope de bière) qu’il a été tant consulté, ce qui serait aussi le cas de celui qui s’est classé au douzième rang (en raison d’une belle image d’escargot qui n’a pas vraiment rapport avec le sujet de ce billet de Koval).

Mention spéciale

Quelques mots sur le billet qui s’est classé onzième avec un peu plus de 14 000 consultations, soit L’entente de principe et l’appauvrissement. Ce billet a été publié le 26 décembre 2015 et détient le record d’achalandage pour une seule journée, soit 6307 ce jour-là, normalement bien tranquille sur les réseaux sociaux. En fait, 12 627 des 14 146 accès à ce billet ont eu lieu dans les cinq derniers jours de 2015. Si on additionne les 1267 accès en janvier 2016, on réalise que moins de 2 % des consultations ont eu lieu entre février 2016 et aujourd’hui!

Ce n’est en fait pas très étonnant, car ce billet portait sur un événement bien spécifique, soit la signature d’une entente de principe survenue entre le Front commun du secteur public et le gouvernement du Québec le 17 décembre 2015. En fait, je n’avais pas l’intention d’écrire sur ce sujet, mais il circulait tellement de rumeurs sur cette entente que je m’y suis risqué. Même si ce billet était loin d’être parfait (finalement l’inflation fut plus faible que prévu et je ne possédais pas toute l’information comme je le dis bien dans le texte), cet achalandage a bien montré le désir des membres du Front commun d’obtenir plus d’information sur cette entente.

Et alors…

Ce texte montre bien à quel point il est impossible de prévoir si un billet qu’on écrit sera populaire ou non. Je retiens aussi le fait que ce sont les billets sur des thèmes généraux, non liés à l’actualité, qui sont les plus consultés sur une longue période. En fait, un seul des 10 billets présentés ici (ou deux des 11) n’a connu qu’un succès instantané, les autres ayant attiré des lecteur.euses sur une longue période.

Autre constat qui m’a sauté aux yeux, cinq de ces 10 billets ont été rédigés en 2011 (et un autre en janvier 2012). En fait, aucun d’entre eux n’a été publié après 2014 et seulement deux des 50 billets les plus consultés ont été publiés en 2016 ou après. Cela s’explique surtout par deux facteurs. Tout d’abord, un billet écrit en 2011 a eu environ huit ou neuf ans pour accumuler des visites alors qu’un billet écrit en 2016 ou après en a eu au plus trois et trois quarts. En plus, lorsque j’ai commencé à écrire dans ce blogue en 2010, j’abordais des sujets plus généraux de temps en temps, ce que je fais moins maintenant, car j’ai déjà écrit sur ces sujets auparavant. J’ai ainsi au cours des premières années de ce blogue consacré des séries à l’inflation (dont deux des trois billets se sont classés aux treizième et quinzième rangs avec plus de 11 000 consultations chacun), au PIB, au revenu de base et à d’autres concepts économiques. Je me demandais d’ailleurs dès 2013 quels sujets je pourrais bien aborder par la suite. Disons que, manifestement, j’en ai trouvés d’autres! Ils sont en général moins durables, mais semblent quand même intéresser passablement de lecteur.euses, même si moins qu’avant. Cela dit, je m’ennuie souvent de mes comparses des bonnes années!

5 commentaires leave one →
  1. 25 septembre 2019 10 h 48 min

    Félicitations pour votre œuvre. Même si je ne suis pas toujours d’accord avec certaines de vos prémisses, je trouve vos billets en général très éclairants et je me trouve chanceux de vivre à une époque où Internet m’y donne accès facilement et gratuitement. J’ignore ce qui vous motive mais je serais étonné que vous en retiriez une gloire ou une richesse inouïe. Par votre seule activité, vous démentez la prémisse libérale voulant que l’humain ne soit mu que par l’appât du gain. Merci

    Aimé par 1 personne

  2. 25 septembre 2019 11 h 46 min

    Merci pour les bons mots! Ce que j’en retire? Je dirais en premier lieu une motivation à m’informer encore plus que je le ferais sans ce blogue.

    J'aime

  3. Robert Lachance permalink
    5 octobre 2019 5 h 40 min

    Mieux vaut tard que jamais, Bonne anniversaire Jeanne !

    Heureux de vous inclure dans ma routine matinale presque chaque matin.

    Vous m’êtes indispensable quand je fais ma liste de cadeaux pour Noël ou davantage, quand j’emprunte un livre à ma bibliothèque municipale.

    Merci Mario !

    P.S. Je ne crois pas Jeanne que vous soyez éligible à un Nobelpriset de l’Académie suédoise en littérature. Dommage !

    Peut-être à un prix de la Banque de Suède en sciences économiques en mémoire d’Alfred Nobel en 1968.

    https://jeanneemard.wordpress.com/2017/12/04/le-facteur-nobel/

    http://www.prixduquebec.gouv.qc.ca/prix-culturels/index.html?prix

    Un prix Guy-Mauffette ?

    Aimé par 1 personne

  4. Julien MG permalink
    10 octobre 2019 8 h 54 min

    Mes sincères remerciements Jeanne pour ces billets tous plus instructifs les uns que les autres ! Votre rigueur, tant sur le fond que sur la forme (j’essaie maintenant d’utiliser le terme « autrice »), est très appréciée.

    D’ailleurs, je lis effectivement la vaste majorité de vos articles à partir de mon téléphone cellulaire par l’entremise de mes courriels. Vous avez donc bien raison de dire que les chiffres ci-haut sont sous-estimés !

    J'aime

  5. 10 octobre 2019 11 h 17 min

    Merci pour les bons mots!

    Oui, il faut tenir compte des accès par courriel chez les abonné.es, mais aussi des personnes qui se rendent sur les pages de ces billets sans les lire, comme je le mentionne dans le texte. Le bilan? Impossible à savoir, quoique l’ajout pour les courriels et les lectures sur la page d’accueil ne se produisent que dans les jours suivant la publication d’un billet, alors que les accès par un moteur de recherche s’étendent sur toute la période entre la publication d’un billet et aujourd’hui. Cela dit, ce bilan varie sûrement d’un billet à l’autre.

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :